Politique

Gabon – Guy Patrick Obiang Ndong : ce qu’il faut savoir sur l’ambitieux ministre de la Santé

Réservé aux abonnés | | Par
Guy Patrick Obiang Ndong, ministre gabonais de la Santé.

Guy Patrick Obiang Ndong, ministre gabonais de la Santé. © Saad pour JA

En première ligne dans la lutte contre le coronavirus, le nouveau ministre de la Santé nommé en juillet, 46 ans, est l’une des étoiles montantes de la classe politique gabonaise.

1. Famille

Dans le nord du Gabon, dont il est originaire, la politique est une affaire de famille. Sans cesse élu et réélu depuis deux décennies, son père, Albert Ndong Obiang, est député du canton de Bissok, dans le Woleu-Ntem – c’est un cadre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Son parrain n’est autre que l’ancien secrétaire général de la présidence, François Engongah Owono.

2. Ascension

Avant d’être promu ministre de la Santé, le 17 juillet, Guy Patrick Obiang Ndong occupait les fonctions de secrétaire général au sein du même ministère. Dans le passé, il a aussi été le directeur général adjoint de la lutte contre le sida.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte