Politique économique

Covid-19 : comment la Mauritanie compte rebondir

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 13 octobre 2020 à 17h41
Les chantiers privilégiés, notamment celui des infrastructures, devraient créer 52	000 emplois en trente mois.

Les chantiers privilégiés, notamment celui des infrastructures, devraient créer 52 000 emplois en trente mois. © Cheyakhey Ali/Anadolu Agency/AFP

Pour faire repartir l’activité, le programme de relance de plus de 500 millions d’euros du président Ghazouani vise en priorité les secteurs sociaux, les infrastructures et l’autosuffisance alimentaire.

C’est un « programme prioritaire élargi » (PPE) de belle taille qu’a annoncé le 2 septembre le président Mohamed Ould Ghazouani pour faire repartir une économie étranglée par la lutte contre le coronavirus. Pour apprécier cet effort, il faut comparer ces 24 milliards d’ouguiyas (près de 520 millions d’euros) avec les 100 milliards d’euros du plan de relance français. Le programme mauritanien représente presque 10 % du PIB du pays, quand celui de Paris pèse seulement 4 % du PIB hexagonal.

Miser sur les infrastructures va relancer la machine

Les trois domaines qui se taillent 84 % de l’enveloppe sont, par ordre décroissant, l’appui à la demande et aux secteurs sociaux (santé et familles défavorisées), les infrastructures urbaines, rurales et routières et l’autosuffisance alimentaire (pêche et agriculture). Ces chantiers devraient créer 52 000 « opportunités d’emploi » en trente mois. Commentaire d’un banquier : « Ce plan a du sens, car miser sur les infrastructures relancera la machine, mais il ne privilégie pas le secteur privé. »

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte