Pétrole & Gaz

Qui sont les hommes clés du réseau africain de Patrick Pouyanné ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 07 août 2020 à 10h40
Patrick Pouyanné est à la tête de Total depuis décembre 2015.

Patrick Pouyanné est à la tête de Total depuis décembre 2015. © ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Fins connaisseurs du continent, état-major du géant pétrolier, poids lourds du patronnat français… Les connexions africaines du PDG de Total.

Le patron de Total sait que les prochains mois vont être difficiles pour son groupe, qui a annoncé en mars 4 milliards d’euros de coupes dans les investissements (-25 %). Cela touchera fatalement le continent (25 % de la production, près d’un tiers du budget d’exploration et 4 500 stations-services).

Pour autant, le polytechnicien de 57 ans, insatiable curieux et infatigable voyageur, qui a vécu sa première expatriation professionnelle en Angola, croit fermement au destin africain de son groupe. Il mise sur la filière gazière – moins polluante – au Mozambique, ainsi que sur la production et la distribution d’énergies renouvelables.

Les VIP

Politiquement à droite – il a été conseiller de François Fillon au ministère de l’Industrie, et en est resté proche – Patrick Pouyanné est actif au sein du Medef. Il y fréquente notamment Patrick Drahi, PDG d’Altice, qui a été son condisciple à Polytechnique (promotion 1983).

Patrick Drahi

Patrick Drahi © Ian Langsdon/AP/SIPA

Il dialogue régulièrement avec Lionel Zinsou des perspectives du continent africain.

Lionel Zinsou, le 30 octobre 2019 à Paris.

Lionel Zinsou, le 30 octobre 2019 à Paris. © Bruno Levy pour JA

La Luanda Connexion

  • Sebastião Pai Querido Gaspar Martins
Le DG de Sonangol, Gaspar Martins, le 7 novembre 2019

Le DG de Sonangol, Gaspar Martins, le 7 novembre 2019 © AMPE ROGERIO/MAXPPP

PDG de la Sonangol depuis mai 2019, ce vétéran de la compagnie nationale angolaise a fréquenté Patrick Pouyanné au début des années 2000 quand celui-ci était secrétaire général de Total à Luanda. Le patron français connaissait également son prédécesseur Carlos Saturnino, chargé à la même époque des relations de la Sonangol avec Total.

Les facilitateurs

  • Momar Nguer
Momar Nguer, président du Comité Afrique de Medef International, le 27 janvier 2020.

MEDEF VOEUX AFRIQUE © Bruno Levy pour JA

Ce Franco-Sénégalais de 62 ans a quitté, à la fin de 2019, la direction de la division marketing et services et le comité exécutif de Total, où il officiait depuis 2016 à la demande de Patrick Pouyanné. Depuis octobre 2019, il préside le comité Afrique du Medef. Figure du paysage pétrolier franco-africain (trente-cinq ans chez Total), il reste rôle de conseiller spécial du PDG pour les activités africaines, notamment au Sénégal et en Ouganda.

  • João Amaral
JAD20200731-ECO-GALAXIE-POUYANNE-AMARAL

Joao Amaral, directeur des affaires générales et des filiales d'explo région Afrique subsaharienne de Total © TOTAL

Directeur des affaires générales et des filiales d’exploration pour l’Afrique, ce géologue angolais, chevronné et affable, ménage les relations avec les autorités, particulièrement en zone lusophone. Il est administrateur des filiales en Angola, au Sénégal et en Mauritanie.

Les opérationnels

  • Nicolas Terraz
Nicolas Terraz, président de la région Afrique subsaharienne de Total

Nicolas Terraz, président de la région Afrique subsaharienne de Total © TOTAL

Polytechnicien, ex-patron Total E&P Nigeria, il dirige depuis septembre 2019 l’exploration et la production en Afrique subsaharienne. Il s’est illustré par sa diplomatie lors de la reprise par Total du projet Mozambique LNG de l’américain Anadarko.

  • Stéphane Michel
Stéphane Michel, directeur Moyen-Orient de la branche Exploration et Production de Total.

Stéphane Michel, directeur Moyen-Orient de la branche Exploration et Production de Total. © Marco DUFOUR

Également passé par l’X, le président Moyen-Orient-Afrique du Nord de Total E&P est un homme de confiance du PDG qu’il côtoie depuis une dizaine d’années. Bon connaisseur de la Libye (DG en 2010-11), il se rend aussi régulièrement à Alger, pour aplanir les différends avec les autorités.

  • Enzo Insalaco
Enzo Insalaco

Enzo Insalaco © DR

Brillant géologue, cet Italien est depuis 2016 vice-président chargé de l’exploration au sud du Sahara. Patrick Pouyanné lui a confié 450 millions d’euros en 2020 pour dénicher les mégagisements qui feront l’avenir de Total.

  • Jean-Michel Lavergne
Jean-Michel Lavergne, directeur Stratégie Croissance Recherche et patron de Total Angola

Jean-Michel Lavergne, directeur Stratégie Croissance Recherche et patron de Total Angola © Kostadin Luchansky

Très écouté sur les décisions finales d’investissement et bon connaisseur du continent, l’ex-patron de Total E&P en Angola a été directeur stratégie, croissance, recherche & développement entre 2016 et 2019. Il travaille désormais à la bonne intégration des ingénieurs ex-Anadarko travaillant sur le projet Mozambique LNG.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte