Diplomatie

OMC : Ngozi Okonjo-Iweala et Amina Mohamed, deux femmes pour un fauteuil

Réservé aux abonnés | | Par
Ngozi Okonjo-Iweala et Amina Mohamed

Ngozi Okonjo-Iweala et Amina Mohamed © jeune afrique

Si la présidence de l’OMC semble sur le point de revenir à une personnalité africaine, reste encore à départager les deux favorites.

Bien décidée, depuis juillet 2019, à voir un Africain occuper – enfin – le fauteuil de directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), l’Union africaine (UA) est en passe de gagner son pari. Qu’importe si la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala et la Kényane Amina Mohamed n’ont pas respecté le processus de désignation des candidats défini par les caciques de l’UA, les deux femmes font aujourd’hui la course en tête.

Et il y a de fortes chances pour que l’une d’elles succède avant la fin de cette année au Brésilien Roberto Azevedo, qui a démissionné en mai. À moins que l’incapacité des Africains à se fédérer autour d’un nom unique – comme cela était souhaité à Addis-Abeba – n’anéantisse une nouvelle fois les espoirs du continent, ce qui constituerait un terrible gâchis au regard du pedigree de ces deux responsables politiques.

à lire

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte