Entreprises & marchés

E-commerce, automobile, tourisme… Les top et les flop de l’économie marocaine

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 05 août 2020 à 17h09
Agence Maroc Telecom à Casablanca.

Agence Maroc Telecom à Casablanca. © Naoufal Sbaoui pour JA

Si la crise liée au coronavirus a contribué à l’ascension des télécoms et à la chute du tourisme, c’est la sécheresse qui est à blâmer pour les mauvaises performances de l’agriculture.

L’immobilier, le tourisme, le transport de voyageurs, le secteur aérien, les industries automobile et aéronautique, ainsi que bien d’autres activités ont été considérablement ralenties, voire mises complètement à l’arrêt, pendant le confinement entré en vigueur à la mi-mars. Toutes les activités dites « non nécessaires » et qui ne pouvaient pas être exercées en télétravail ont été suspendues.

En revanche, la crise a profité à d’autres secteurs, en particulier au commerce de produits alimentaires. Zouhair Bennani, le PDG de Label’Vie – partenaire exclusif du français Carrefour au Maroc –, a révélé que le chiffre d’affaires de ses magasins avait triplé durant les quatre premières semaines du confinement.

L’industrie textile du royaume a elle aussi connu une extraordinaire embellie après que le port du masque a été rendu obligatoire le 6 avril. Dès le lendemain, pour répondre aux besoins de la population, les autorités ont mobilisé 34 usines, avec une cadence de production de 5 millions d’unités par jour.

Mieux, la demande nationale étant pleinement satisfaite, le Maroc s’est rapidement distingué comme un champion mondial de l’exportation de masques grand public, dont la production quotidienne atteint désormais 7 millions d’unités. Tour d’horizon.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte