Politique économique

Tony Blair : « L’Afrique peut couper le cordon de l’assistance »

L'ancien Premier ministre Tony Blair photographié dans ses bureaux à Londres, en septembre 2019.

L'ancien Premier ministre Tony Blair photographié dans ses bureaux à Londres, en septembre 2019. © Lucy Young/Eyevine/ABC/Andia

L’ex-Premier ministre britannique travaille aujourd’hui à des plans de relance et plaide pour que le continent pèse davantage dans les relations internationales.

S’ouvrant à Jeune Afrique à la mi-juin, Tony Blair l’admet : les présidents africains avec lesquels il communique quotidiennement et à qui il a envoyé ces dernières semaines des notes – sur les questions de santé publique et de dette, par exemple – sont « anxieux ».

« Ils craignent un effet économique et social dévastateur de la crise du coronavirus », indique l’ancien Premier ministre britannique (1997-2007). Son institut a mis en place depuis douze ans auprès de quatorze chefs d’État, comme Paul Kagame ou Faure Gnassingbé, des cellules d’experts qui les accompagnent dans l’accélération de leurs projets prioritaires, destinés à attirer les investisseurs.

Selon ses proches collaborateurs, l’ancien locataire du 10 Downing Street a, comme de nombreux observateurs, du mal à établir si l’Afrique a déjà atteint son pic de personnes affectées ou si, au contraire, elle doit encore s’attendre à une vague de contaminations, dans un contexte de faibles capacités de dépistage. Mais, s’il y a une chose qu’il remarque, c’est un désir plus fort d’accélérer les réformes de gouvernance.

Jeune Afrique : Le Tony Blair Institute for Global Change fournit des conseils aux présidents africains en matière économique et sur les questions de gouvernance. Sur quelle feuille de route travaillez-vous désormais ?

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte