Communiqué

Sèmè City : une rentrée haute en couleur sur le campus Sèmè One

Sèmè City, la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir, est le symbole de la détermination du Bénin de valoriser le savoir en tant que nouveau moteur de croissance, et de positionner le pays sur la carte mondiale de l’économie du savoir.

C’est fait ! Le 21 septembre dernier, plusieurs centaines d’étudiants ont effectué leur rentrée dans Sèmè One. Ce bâtiment ultramoderne est la première infrastructure de la Cité Internationale de l’Innovation et du Savoir : Sèmè City.

Projet phare de « Bénin Révélé », le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) 2016-2021, Sèmè City a l’ambition de promouvoir l’ « Innovation Made in Africa » au service d’un développement durable et inclusif. Elle veut offrir un cadre favorable à la promotion du savoir, de l’innovation et de l’entrepreneuriat à travers une écocité intelligente prévue pour être construite par phases jusqu’à l’horizon 2030.

Sèmè City n’a pas attendu de posséder ses propres infrastructures pour commencer à remplir ses missions. Depuis trois ans, Sèmè City, à partir d’une annexe de la présidence de la République, offre aux étudiants, chercheurs et entrepreneurs, en partenariat avec des partenaires privés internationaux, un lieu unique pour apprendre, s’entraider et dépasser ses limites.

© Etudiants de la première promotion 2019-2020 de Africa Design School

Sèmè One, le 1er campus d’innovation de Sèmè City

Ce bâtiment multifonctionnel de 4500m2, innovant et intelligent, est à la pointe des plus grands hubs africains de ce type. Sèmè One a été réalisé en 9 mois par des entreprises locales et par près de 250 ouvriers, à partir d’une bâtisse inachevée.Il comprend 970 m2 d’espaces de formation, 540 m2 de bureaux, 375 m2 d’espaces de co-working ou encore 600 m2 d’espaces de réunions, networking et conférences. Il est notamment composé de salles de classe modulables, d’un auditorium, d’espaces dédiés à la recherche et d’un centre de langue et d’informatique.

« Le choix du design n’est pas fait au hasard. L’objectif était d’accueillir dans un même lieu des étudiants, des chercheurs et des entrepreneurs afin de favoriser des synergies. Concevoir un bâtiment aussi coloré pour permettre l’émulsion des cervaux est pour nous gage d’innovation.»

Halim Assouma, Responsable planification et gestion des constructions à Sèmè City.

Salle de classe de Sèmè One.

© Salle de classe de Sèmè One.

Des formations innovantes pour les métiers de demain

Sèmè City propose une offre éducative adaptée aux besoins de l’économie réelle : des formations académiques d’excellence, des formations de pointe ainsi que des cursus professionnalisants répondant aux besoins économiques du Bénin et de la sous-région.

texte-1

texte-2

Devenez Partenaire de Sèmè City

Sèyivè SeveanAfoutou, promotrice d’Ashaki, une entreprise spécialisée dans le développement personnel à travers le savoir-vivre, le savoirêtre et le bien-être, | The Academy 2 & WIN (Programmes d’incubation de Sèmè City)

© Sèyivè Sevean Afoutou, promotrice d’Ashaki, une entreprise spécialisée dans le développement personnel à travers le savoir-vivre, le savoir être et le bien-être | The Academy & WIN (Programmes d’incubation de Sèmè City)

Un appel à construire aujourd’hui l’Afrique de demain

« Former des apprenants pour des emplois qui n’existent pas encore ; coacher des entrepreneurs pour surmonter les difficultés et se réinventer si nécessaire ; rendre les programmes accessibles au plus grand nombre grâce à des plateformes numériques ; construire une écocité démonstratrice de solutions intelligentes pour villes africaines…

C’est un cadre inédit avec des enjeux stimulants que propose Sèmè City aux institutions académiques reconnues pour l’excellence de leurs modèles pédagogiques, aux acteurs de l’expérimentation et de la recherche scientifique, aux structures d’accompagnement de l’entrepreneuriat innovant et aux constructeurs de villes durables et intelligentes.

Ensemble, nous créons les conditions pour permettre aux jeunes talents d’innover, même dans des circonstances difficiles, de se révéler et d’acquérir les compétences pour répondre aux exigences de développement du continent.»

Claude Borna, directrice générale de Sèmè City.

© Potagers urbains installés par Ecocity sur le toit d’un immeuble à Cotonou

Des startups innovantes et pas que dans la tech !

Le programme Win (What I Need) est le premier programme d’incubation de Sèmè City lancé en partenariat avec le cabinet PwC. Les 15 porteurs de projet dont l’incubation s’achève en Octobre ont bénéficié pendant plus de 6 mois d’un accompagnement stratégique, opérationnel et financier de Sèmè City. L’objectif étant de les aider à structurer leur projet d’entreprise. Ils ont pu ainsi solidifier les bases de leurs modèles d’affaires et déployer des offres à forte valeur ajoutée, à l’instar de :

Ecocity, une startup d’agriculture urbaine qui raccourcit la chaîne de valeur pour accompagner simplement tous les agriculteurs bio, qu’ils soient amateurs ou professionnels. C’est au sein du programme WIN que trois porteurs de projets Constant Ayihounou, Oluwafèmi Kochoni, Noël Obognon ont combiné leurs forces et procédé à une refonte de leurs projets individuels pour créer une proposition de valeur unique : Ecocity. Les offres d’Ecocity sont clé en main, elles incluent non seulement les intrants (boutures, graines) mais aussi l’accompagnement sur mesure. Ecocity remet des aliments bio dans l’assiette de tous les béninois, via de la production de masse comme familiale, et contribue à reverdir nos villes.

Espace Ashaki, espace dédié à l’Art de vivre, au Bien-être, et à la Culture made in Africa. Il a été pensé et conçu par la jeune béninoise Sevean Afoutou. La mission d’Ashaki est de transmettre le savoir-vivre et le savoir-être à la jeunesse africaine en valorisant les richesses qui émanent de sa culture. C’est durant les sessions de coaching de « The Academy » à Sèmè City que la porteuse de projet et sa collaboratrice Colombe Tohon ont pu développer pendant 6 mois leurs compétences d’entrepreneures. Elles ont, par la suite au sein du programme WIN, fait évoluer le projet, tissé des partenariats stratégiques et agrandi l’équipe pour aujourd’hui proposer un espace dédié et les tous premiers ateliers de l’offre ABC d’Ashaki (Art de vivre, Bien- être, et Culture).

Application mobile de contacttracing X-Over

© Application mobile de contact tracing X-Over

Dans le cadre de la Task Force mise en place par Sèmè City et l’UNFPA pour soutenir les efforts du gouvernement dans la lutte contre la Covid-19, plusieurs startups ont bénéficié d’un accompagnement stratégique et technique, dans le but de développer des solutions innovantes contre la Covid-19. La vocation de cette TaskForce est également d’accroître la résilience économique des entrepreneurs et acteurs de l’écosystème d’innovation.

X-Over

Cette startup s’est mobilisée pour développer et tester une application de contact tracing pour la lutte contre la Covid-19. Cette application est aujourd’hui en cours d’adaptation pour être utilisée par l’UNFPA dans le cadre d’autres programmes de santé.

« Nous avons bénéficié d’un accompagnement rapide et de qualité, ce qui nous a permis d’aller très vite dans le développement de la solution. Sèmè City a également contribué à la mobilisation de partenaires financiers comme l’UNFPA autour du projet. »

Donald Tchaou, porteur du projet X-Over.

KEA

Propose aux patients non seulement une plateforme de téléconsultation mais également un système d’autodiagnostic de la Covid-19. « Avec l’appui technique et institutionnel de Sèmè City nous avons mis en oeuvre une solution de digitalisation et de dématérialisation de tout le processus de dépistage de la Covid-19 permettant d’accompagner la stratégie de crise du Ministère de la santé. »

Dr Vèna Arielle Ahouansou, fondatrice de KEA.

Sèmè City, L’Innovation Made in Africa.

texte-3

CE CONTENU N'A PAS ÉTÉ PRODUIT PAR LA RÉDACTION DE JEUNE AFRIQUE