Contenu réalisé par

MSC au Togo – « La Suisse de l’Afrique »

C’est une période passionnante pour le transport maritime, la logistique et l’infrastructure en Afrique, où MSC est au service des économies du continent depuis près de 50 ans et compte désormais des bureaux dans 40 pays africains. Le pays du Togo en est l’exemple parfait.

image1

MSC croit depuis longtemps au potentiel de croissance commerciale de l’Afrique de l’Ouest et a choisi il y a de nombreuses années le port de Lomé au Togo comme principale plateforme de transbordement en Afrique de l’Ouest. Des conteneurs de marchandises en provenance de la Chine et de l’Europe arrivent régulièrement à Lomé avant d’être distribués dans tout le Togo et le reste de l’Afrique de l’Ouest par le réseau de navires, transports terrestres et services logistiques de MSC.

Ce n’est pas un hasard si la Suisse et le Togo entretiennent des liens solides depuis longtemps, au point que le Togo est souvent surnommé « la Suisse de l’Afrique ». MSC est basé en Suisse depuis 1978 et est l’un des principaux employeurs de la ville de Genève.

Un pays très attirant pour les touristes étrangers et disposant d’un secteur bancaire et financier particulièrement important ? C’est la Suisse ? Non, il s’agit du Togo !

Ce lien naturel entre les deux pays a encouragé MSC à investir non seulement dans des services de paquebots faisant escale au Togo, mais aussi dans le terminal à conteneurs de Lomé (LCT) au port, ainsi que dans l’activité florissante du transport terrestre et de la logistique.

À travers l’infrastructure portuaire, MSC soutient le plan national de développement (PND) du gouvernement togolais et suit de très près les prochaines étapes de ce plan, notamment pour le compte de sa filiale de transport et de logistique MEDLOG.

Avant tout, il faut souligner que MSC croit profondément en l’investissement dans le peuple du Togo et la formation des jeunes générations de Togolais pour leur apprendre de nouvelles compétences, en ayant créé près de 800 emplois et plusieurs milliers d’emplois indirects. MSC a également soutenu la création d’un nouveau centre de formation professionnelle à Elavagnon, notamment en lui apportant un conteneur d’équipement provenant d’Europe.

L’avenir du commerce, de l’infrastructure et des compétences du secteur maritime s’annonce radieux au Togo et la relation avec la Suisse et des compagnies suisses comme MSC devrait être une des pierres angulaires de cet avenir.

image2

Quelques faits sur MSC au Togo :

MSC est l’armateur numéro 1 du Togo

Plus de 430 navires MSC ont fait escale à LCT, port de Lomé, en 2018

Le terminal MSC accueille des navires de 366 mètres de long, avec une capacité de 14 000 EVP

Le port est une porte d’entrée vers l’arrière-pays, où MSC et MEDLOG fournissent également des services

MSC propose des liaisons vers l’Afrique de l’Ouest, l’Afrique du Nord et l’Afrique du Sud pour favoriser le commerce intra-africain

CE CONTENU N'A PAS ÉTÉ PRODUIT PAR LA RÉDACTION DE JEUNE AFRIQUE