Transition au Mali

Le président de la transition Bah N’Daw, et le vice-président, le colonel Assimi Goïta, lors de la prestation de serment, le 25 septembre 2020 à Bamako.

Après le putsch mené le 18 août 2020 par les militaires du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) qui a poussé Ibrahim Boubacar Keïta à la démission, l’ancien colonel-major Bah N’Daw a été désigné président de la transition. Le colonel Assimi Goïta, chef de la junte, a pour sa part été désigné vice-président de la transition. Tous les deux ont été investis le 25 septembre et promis que la transition durerait, au maximum, dix-huit mois.

tous les articles associés

Justice

Mali : l'ex-Premier ministre Boubou Cissé est « en lieu sûr », selon ses avocats

L’ancien Premier ministre Boubou Cissé.

L'ex-Premier ministre malien Boubou Cissé n'est pas en fuite, mais "en lieu sûr" à Bamako, contrairement à ce que suggère la justice qui le met en cause comme le cerveau d'une tentative de renversement des autorités, ont indiqué ses avocats vendredi.

Mali : l’ex-Premier ministre Boubou Cissé est « en lieu sûr », selon ses avocats Jeune Afrique

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte