Massacres du 28 septembre 2009 en Guinée

Le 28 septembre 2009, un meeting politique est organisé par le Forum de forces vives de Guinée dans le plus grand stade de Conakry, en Guinée. Il tourne au bain de sang lorsque des membres de l’armée tirent sur la foule, et commettent des viols publics. Le bilan fut de 157 morts et 1200 blessés.

Tous les articles associés

Droits de l’homme

[Tribune] Massacre du 28 septembre 2009 : le moment est venu de polariser l’attention sur la Guinée

Le 28 septembre 2009, des manifestants se dirigent vers le Stade du 28-Septembre, à Conakry, en Guinée.

Un lundi après-midi, il y a neuf ans de cela, avant que le président guinéen Alpha Condé ne prenne ses fonctions, les forces de sécurité ont fait irruption dans un stade de Conakry…

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 9,99€/mois, sans engagement

payez une fois par an
et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !