Explosions à Beyrouth

Mardi 4 août 2020, deux gigantesques explosions ont lieu au port de Beyrouth en fin d’après-midi, semant la panique et provoquant un immense champignon de fumée orange dans le ciel de la capitale libanaise. La déflagration, ressentie jusque sur l’île de Chypre, à plus de 200 km, a fait au moins 137 morts, 5 000 blessés et 300 000 sans abris. Selon les autorités libanaises, cette terrible tragédie aurait été causée par une cargaison de nitrate d’ammonium stockée dans un entrepôt du port depuis six ans « sans aucune mesure de précaution ».

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital

Puis 9,99€/mois, sans engagement

Payez une fois par an et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !