Fiche entreprise

logo JA3054P111 ECOWAS

CEDEAO

NOTRE ENTREPRISE

Avant l’avènement de la CEDEAO, le territoire de l’Afrique de l’Ouest était constitué, sur le plan régional, d’un ensemble d’Etats issus de différents systèmes administratifs et coloniaux qui ont défini les frontières des quinze Etats situés dans cette zone.
Même si aujourd’hui les Etats membres de cette communauté utilisent trois différentes langues officielles étrangères (l’anglais, le français et le portugais), ils comptent en leur sein plus d’un millier de langues locales dont des langues transfrontalières comme l’éwé, le fulfulde, le hausa, le mandingue, le wolof, le yoruba, l’ibo, le ga, etc. qui sont parlées par une population de plus de 300 millions d’habitants répartis sur une superficie d’environ 5,1millions de km².
Avant l’arrivée des colons, cette région était le berceau de plusieurs empires et royaumes dont le rayonnement a traversé les siècles et dont les plus illustres ont été l’empire du Ghana, l’empire du Mali, l’empire Songhaï, les empires du Jolof , d’Oyo, du Bénin et du Kanem-Bornou.

La diversité culturelle, linguistique et écologique de la région est porteuse aussi bien d’opportunités que de défis pour le processus d’intégration. Le souci de combiner les forces sur les plans politique et économique a toujours été reconnu comme un pas vers la création d’une prospérité commune dans la région.

A cet égard, le premier effort d’intégration remonte à 1945 avec la création du franc CFA qui a regroupé les pays francophones de la région au sein d’une union monétaire unique. Puis en 1964, le président du Libéria, William Tubman, a proposé une union économique de l’Afrique de l’Ouest qui a abouti à un accord signé en 1965 par la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Libéria et la Sierra Léone.

Cependant, ces initiatives n’ont produit aucun résultat concret et ce, jusqu’en 1972 lorsque le chef de l’Etat du Nigeria, le général Yakubu Gowon, et son homologue togolais, Gnassingbé Eyadéma, ont entrepris une tournée dans la région pour promouvoir l’idée de l’intégration. Ainsi, grâce à leurs efforts, des projets ont été mis en avant et servi de base à l’élaboration, en 1975, du Traité de Lagos qui allait donner naissance à la CEDEAO. A l’origine, le Traité de Lagos se cantonnait à l’économie, mais du fait des problèmes politiques qu’a connus la région, il a fait l’objet d’une révision qui a permis, en 1993, l’élargissement de son champ d’application et de ses prérogatives.

La CEDEAO a pour objectif de promouvoir la coopération économique et politique entre les Etats. Elle est à cet égard en phase avec l’Histoire dans la mesure où les Ouest-Africains, bien avant la colonisation, ont été parmi les populations les plus mobiles au monde même si l’essentiel de cette mobilité s’est effectuée au sein de la région. Environ 7,5 millions de migrants ouest-africains (3% de la population régionale) habitent dans des pays de la CEDEAO autre que le leur. Les 1,2 million d’autres migrants sont principalement en Europe et en Amérique du Nord. Les femmes, dont le nombre a été estimé en 2013 à environ 149 millions, constituent plus de 50% de la population de la région. La migration à travers les frontières, effectuée par les femmes dans le cadre de leurs activités commerciales, fait de celles-ci des chantres potentiels de l’intégration, mais cela n’est pas encore une réalité.

Au cours de ces dernières années, la population de l’Afrique de l’Ouest a connu une forte croissance, passant de 70 millions à presque 300 millions d’habitants entre 1950 et 2010. Vers la fin de 2014, cette population représentait presque 40% de celle de l’Afrique subsaharienne. Selon les projections des Nations unies, la population de la région devrait, d’ici à 2050, atteindre 550 à 600 millions d’habitants. L’Afrique de l’Ouest est la région la plus jeune du monde. Par ailleurs, avec 5% de la population mondiale et une superficie couvrant 40% de l’Afrique subsaharienne, elle est la plus densément peuplée du continent.

La dimension socioculturelle diversifiée du développement devrait être une composante essentielle pour la restauration de la paix et de la sécurité dans cette région. Tirant parti du passé, les dirigeants de la Communauté ont consenti nombre de sacrifices pour maintenir la structure politique de la région. En 1976, le Cap-Vert (Cabo Verde), un des pays lusophones de la région, a adhéré à la CEDEAO et en décembre 2000, la Mauritanie s’en est retirée.


Nos offres d'emploi

logo JA3054P111 ECOWAS

SOLLICITATION DE MANIFESTATION D’INTÉRÊT (SERVICE DE CONSULTANCE - SÉLECTION D’UN CONSULTANT INDIVIDUEL)

NIGERIA PROJET RÉGIONAL D’ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ DE LA CEDEAO (PRAE-CEDEAO) - (Phase 1) Sélection d’un Comptable (Consultant Individuel) pour l’Unité Régionale de Coordination (URC) Référence N° : (Phase 1) - P164044

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a reçu une subvention de la Banque mondiale pour le Projet Régional d’Accès à l’Électricité de la CEDEAO (PRAE-CEDEAO) et compte allouer une partie de ce fonds à la Sélection d’un Comptable (consultant Individuel) pour l’Unité Régionale de Coordination (URC). Les services de consultance (« les services ») comprennent les éléments indiqués ci-dessous et la durée du contrat est une période initiale de trois (3) ans dont un (1) an de période probatoire renouvelable sur la base d’un rendement satisfaisant. La durée totale du contrat pourrait couvrir plus de trois ans en fonction des besoins du projet. Le Consultant devrait être disponible à temps complet au bureau de la CEDEAO à Abuja. Pour mener à bien la mission, les responsabilités spécifiques du Consultant sont entre-autres : A. Planification et budget : • Appuyer la préparation des plans de travail et du budget annuels du projet et suivre leur mise en oeuvre ; • Participer aux réunions annuelles de planification du travail et de rapport d’état d’avancement avec le coordonnateur de l’URC et le coordonnateur des Unités Nationale de Mise en oeuvre (UMOP) ; • Assister le comptable des UMOP pendant la première phase du projet. B. Comptabilité/Rapports : • Mettre en place un système comptable solide pour le projet, y compris des systèmes d’établissement de rapports et de classement, conformément au descriptif de projet et aux procédures du manuel de mise en oeuvre du projet (PIM) ainsi qu’aux procédures de la Banque mondiale ; • Assurer les transactions de petite caisse, y compris la rédaction des reçus, la préparation des formulaires de demande de paiement, le décaissement d’espèces et l’apurement des avances ; • Gérer les opérations bancaires liées au projet, notamment préparer les demandes de virement bancaire, les soumettre à la banque, suivre les virements et préparer les états de rapprochement bancaire et les rapports mensuels ; • Sauvegarder tous les reçus, y compris les pièces justificatives, aux fi ns d’examen par les auditeurs internes et externes ; • Rapprocher tous les comptes du bilan et superviser la préparation des états de rapprochement bancaire pour les comptes bancaires du projet ; • Préparer les rapports financiers du projet pour accord par le coordonnateur de l’URC, et pour l’approbation nécessaire. C. Contrôle : • Suivre et s’assurer que les dépenses des fonds du projet sont effectuées conformément aux procédures du PIM et de la Banque mondiale ; • Vérifier les lignes budgétaires pour s’assurer que toutes les opérations sont correctement enregistrées sur les lignes budgétaires correspondantes ; • S’assurer que la documentation relative aux paiements est dûment approuvée par le Directeur de l’Energie et des Mines de la CEDEAO ; • Signaler toute question d’ordre financier réelle ou potentielle au Chef comptable du projet de la Banque mondiale, au gestionnaire de projet ou au Directeur de l’Énergie de la CEDEAO, selon le cas ; • Surveiller les dépenses de petite caisse et s’assurer que les registres des dossiers sont à jour ; • Améliorer constamment les systèmes et les procédures pour renforcer les contrôles internes afin de satisfaire aux exigences en matière d’audit ; • Tenir un fichier d’inventaire pour appuyer l’achat de l’ensemble des équipements et les biens ; • Entreprendre toute autre tâche pertinente confiée par le Coordinateur de l’UCR et le Directeur de l’Energie et des Mines de la CEDEAO. La Commission de la CEDEAO invite maintenant les Consultants Individuels éligibles («Consultants») à manifester leur intérêt pour la fourniture des services. Les Consultants intéressés doivent fournir des informations démontrant qu’ils disposent des qualifications requises et de l’expérience pertinente pour fournir les services. Les critères de présélection sont les suivants : Qualifications et compétences • Une licence en finance, Comptabilité, Economie ou Administration des Affaires ; • Un titre de Formation Officiel en Comptabilité Professionnelle (Expert-Comptable, ACCA, CIMA, etc.) serait un avantage ; • Une bonne connaissance de la réglementation et des procédures administratives et comptables de projets financés par des bailleurs de fonds ; • De solides connaissances des systèmes logiciels comptables, de la budgétisation et de la planification financière stratégique ; • De bonnes compétences informatiques en traitement de texte courant (MS-Word), tableur (MS Excel) et logiciel de comptabilité ; • Une capacité à travailler de façon autonome avec un degré élevé d’intégrité et de responsabilité et avec un minimum de supervision ; • D’excellentes aptitudes à la rédaction, à la présentation et à l’établissement de rapports. Expérience professionnelle • Avoir au moins trois (3) ans d’expérience professionnelle dans le domaine des finances et de la comptabilité, une solide expérience en matière de budgétisation, de planification et d’établissement de rapports sur les projets à financement international ; • Au moins une (1) expérience de travail dans des tâches similaires avec des projets financés par la Banque mondiale au cours des cinq (5) dernières années. • Avoir une bonne connaissance de l’espace CEDEAO ; • Avoir de l’expérience dans la préparation des comptes définitifs, des comptes statutaires et dans la collaboration avec les auditeurs internes et externes pour finaliser les comptes audités. CONNAISSANCES LINGUISTIQUES Les candidats doivent parler couramment le français et l’anglais et posséder d’excellentes aptitudes à la rédaction, à la présentation et à l’établissement de rapports. La connaissance pratique du portugais constituerait un atout. Les Consultants intéressés sont priés de bien prendre connaissance des dispositions des paragraphes 3.16 et 3.17 du Règlement de Passation de Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) : Passation des marchés dans le cadre du financement de projets d’investissement – Fournitures, Travaux, Services autres que des services de Consultants et Services de Consultants, juillet 2016, énonçant la politique de la Banque mondiale concernant les conflits d’intérêts. Un(e) consultant(e) sera sélectionné(e) sur la base des critères de Sélection de consultant individuel énoncés dans les Directives relatives aux Consultants. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires à l’adresse ci-dessous, aux heures d’ouverture des bureaux, à savoir : du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h, heure locale (GMT +1),

Commission de la CEDEAO, Direction de l’Administration Générale Monsieur Seydou BANGOURA, Chef de la Division Passation des Marchés Plot 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401, Abuja, NIGERIA. Tél. : +234 706 409 0671 E-mail: sbangoura@ecowas.intprocurement@ecowas.int, avec copie à deklu@ecowas.intbdabire@ecowas.int

Les manifestations d’intérêt doivent être rédigées et déposées (en mains propres, par courrier postal ou électronique) à l’adresse indiquée ci-dessous, au plus tard le 03 Août 2019 à 17h 00 (GMT+1). i. Les soumissions électroniques (emails) se feront aux adresses suivantes : • sbangoura@ecowas.int • avec copies à : procurement@ecowas.int ; deklu@ecowas.int ; bdabire@ecowas.int ii. Les soumissions en mains propres ou par courrier postal devront se faire à l’adresse suivante : Commission de la CEDEAO, Division Passation des Marchés, 1er étage du siège de la Commission de la CEDEAO, sise au 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401 Abuja, NIGERIA.

Le Commissaire chargé de l’Administration générale et des Conférences

Comptable (Consultant Individuel) pour l’Unité Régionale de Coordination (URC) ECOWAS
2019-07-22 14:31:21
full-time
logo JA3054P111 ECOWAS

APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT (SERVICES DE CONSEILS - SÉLECTION DE CONSULTANT INDIVIDUEL) AVIS DE RELANCE

NIGERIA CEDEAO – PROJET RÉGIONAL D’ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ (CEDEAO - PRAE) - (Phase 1) Recrutement d’un Consultant individuel en qualité de SPÉCIALISTE PRINCIPAL EN PASSATION DE MARCHÉS N° de Référence du projet : P164044

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a reçu une subvention de la Banque mondiale pour couvrir le coût des activités liées au Projet régional d’accès à l’électricité de la CEDEAO (CEDEAO - PRAE), et se propose d’utiliser une partie des fonds pour le recrutement d’un Consultant individuel en qualité de Spécialiste principal en passation de marchés pour l’Unité Régionale de Coordination du projet. Les services à fournir par le(la) Consultant(e) (« les Services ») sont décrits ci-après et la durée du contrat couvrira une période initiale de trois (3) ans dont un (1) an de période probatoire renouvelable sur la base d’un rendement satisfaisant. La durée totale du contrat pourrait couvrir plus de trois ans en fonction des besoins du projet. Le/la Consultant(e) sera installé(e) à temps plein au bureau de la Commission de la CEDEAO à Abuja. Il/elle assumera les tâches spécifiques suivantes, sans s’y limiter : A. Fournitures, travaux et services autres que des services de consultants dans les domaines suivants : i. Contribuer à l’élaboration des plans de travail du projet et du plan de passation des marchés pour les fournitures, les travaux et les services autres que les services de consultants ; ii. Se tenir au courant des conditions du marché, y compris les listes de fournisseurs, la disponibilité des prix et la compétitivité, et s’assurer que les coûts sont justes et raisonnables avant d’approuver toute acquisition ; iii. Aider l’équipe technique dans la préparation des spécifications techniques pour les fournitures afin d’assurer la conformité aux normes, règlements, procédures et demandes de processus établis conformément aux procédures standard de la Banque mondiale pour les fournitures ; iv. Assister l’équipe technique dans l’élaboration du cahier des charges pour les travaux afin de s’assurer de leur conformité aux normes, règlements, procédures et traitement des demandes conformément aux procédures standard de la Banque Mondiale pour les travaux et aux normes en vigueur à la CEDEAO ; v. Inviter les soumissionnaires/vendeurs par le biais de l’élaboration et de la publication d’annonce des avis d’appel d’offres (AAO) ; vi. Élaborer les dossiers d’appel d’offres conformément à la méthode de sélection pertinente pour les fournitures, les travaux et les services autres que les services de consultants ; vii. Coordonner la réception/le dépouillement des offres ; viii. Procéder, en collaboration avec le comité compétent, à une évaluation détaillée des offres conformément aux critères établis dans le dossier d’appel d’offres ; ix. Élaborer le rapport d’évaluation et le présenter aux autorités compétentes pour approbation et à la Banque mondiale pour obtenir l’avis de « Non Objection » ; x. Élaborer les documents contractuels à exécuter entre le fournisseur/entrepreneur et l’acheteur/employeur. xi. S’assurer de la bonne exécution des contrats. xii. Assurer le suivi de l’état d’avancement de chaque passation de marché - de la demande à la réception par le demandeur - en veillant à ce que les priorités soient respectées. B. Services consultatifs sur la passation des marchés en matière de services de consultants i. Contribuer à l’élaboration des plans de travail du projet et du plan de passation des marchés pour les services de consultant conformément au CSBQ, SBC, SBC, AC, IINDV, etc. ; ii. Aider l’équipe technique dans l’élaboration des termes de référence afin de veiller au respect des normes, règlements, procédures et traitement des demandes établis conformément aux procédures standard de la Banque mondiale pour les prestations intellectuelles ; iii. Inviter les consultants par le biais d’une méthode de sélection des prestations intellectuelles (y compris les manifestations d’intérêt), et obtenir l’avis de non objection de la part de la Banque mondiale ; iv. Organiser une conférence préalable à la soumission, le cas échéant ; v. Élaborer la demande de propositions afin d’obtenir l’avis de non objection de la Banque mondiale ; vi. Contribuer à l’évaluation des avis à manifestation d’intérêt, établir une liste de présélection et obtenir l’avis de non-objection de la Banque mondiale ; vii. Coordonner l’évaluation des propositions ; viii. Élaborer le rapport d’évaluation et obtenir l’avis de non-objection de la Banque mondiale ; ix. S’assurer de la bonne exécution des contrats ; x. Contribuer à la constitution d’une base de données de consultants ; xi. Assurer le suivi de l’état d’avancement de chaque passation de marché - de la demande à la réception par le demandeur - en veillant à ce que les priorités soient respectées. C. Services consultatifs sur la supervision de la mise en oeuvre i. Élaborer et discuter des solutions possibles aux problèmes identifiés ; ii. Explorer la solution la plus viable et en discuter avec le coordonnateur de l’URC ; iii. Contribuer à l’application des mesures correctives convenues ; iv. Offrir une formation pratique à l’URC sur les questions de mise en oeuvre concernant les passations de marchés, la rédaction de rapports, etc. ; v. Effectuer un examen des résultats de la mise en oeuvre ; vi. Participer à des réunions visant à améliorer la mise en oeuvre des projets ; vii. S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confiée par le coordinateur du projet. La Commission de la CEDEAO invite les consultants individuels («Consultants»), éligibles et qualifiés, à manifester leur intérêt à fournir les services ainsi décrits. Les candidats intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour fournir lesdites prestations. Les critères de présélection sont les suivants : QUALIFICATION ACADÉMIQUE ET APTITUDES • Le(la) candidat(e) doit être titulaire d’une maîtrise en génie, en droit, en passation de marchés, en économie, en gestion/administration des affaires, en gestion de la chaîne d’approvisionnement ou en logistique ou dans un ou plusieurs domaines connexes. • Il/Elle doit avoir une bonne maîtrise des technologies de l’information et des outils de communication; • Il/Elle doit avoir la capacité à travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire ; • Il/Elle doit posséder des compétences avérée en matière de planifi cation, d’organisation et de gestion du temps et capacité de gérer des tâches multiples ; • Il/Elle doit posséder des capacités d’analyse et des compétences avérées pour traiter les questions d’approvisionnement de façon novatrice et indépendante ; • Il/Elle doit faire preuve d’intégrité, d’objectivité et de confi dentialité ; • Il/elle doit parler couramment le français ou l’anglais et posséder d’excellentes compétences à l’écrit comme à l’oral. Une connaissance pratique d’une deuxième langue constituerait un atout. • Il/elle doit avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique, notamment, Microsoft Office Suite; • Il/elle doit posséder d’excellentes aptitudes à la rédaction, à la présentation et à l’établissement de rapports. EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE • Le(la) candidat(e) doit justifier d’au moins quinze (15) années d’expérience professionnelle pertinente dans le domaine de la passation de marchés de fournitures, de travaux, de services autres que de services de consultants et de services de consultants, assorties d’une expérience pertinente des procédures de passation de marchés de la Banque mondiale (y compris la nouvelle structure de passation de marchés de 2016) ou d’institutions multilatérales similaires telles que la BAD ou organisations similaires avec au moins cinq (5) années d’expérience à un poste à responsabilité. • Il/Elle doit voir participé à au moins un (1) projet de conception, de fournitures et d’installation d’usines et d’équipements d’une valeur minimale de 50 millions de dollars EU de projets financés par la Banque mondiale ou d’institutions multilatérales similaires telles que la BAD ou des organisations similaires ; • Il/Elle doit posséder une expérience préalable dans la gestion des passations de marchés pour les projets du secteur de l’énergie, le suivi et l’évaluation, ce qui constituerait un atout. CONNAISSANCES LINGUISTIQUES Les candidats doivent parler couramment le français et l’anglais et posséder d’excellentes aptitudes à la rédaction, à la présentation et à l’établissement de rapports. La connaissance pratique du portugais constituerait un atout. Les Consultants intéressés sont priés de bien prendre connaissance des dispositions des paragraphes 3.16 et 3.17 du Règlement de Passation de Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) : Passation des marchés dans le cadre du financement de projets d’investissement – Fournitures, Travaux, Services autres que des services de Consultants et Services de Consultants, juillet 2016, énonçant la politique de la Banque mondiale concernant les conflits d’intérêts. Un(e) consultant(e) sera sélectionné(e) sur la base des critères de Sélection de consultant individuel énoncés dans les Directives relatives aux Consultants. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires à l’adresse ci-dessous, aux heures d’ouverture des bureaux, à savoir : du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h, heure locale (GMT +1),

Commission de la CEDEAO, Direction de l’Administration Générale Monsieur Seydou BANGOURA, Chef de la Division Passation des Marchés Plot 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401, Abuja, NIGERIA. Tél. : +234 706 409 0671 E-mail: sbangoura@ecowas.intprocurement@ecowas.int, avec copie à deklu@ecowas.intbdabire@ecowas.int

Les manifestations d’intérêt doivent être rédigées et déposées (en mains propres, par courrier postal ou électronique) à l’adresse indiquée ci-dessous, au plus tard le 03 Août 2019 à 17h 00 (GMT+1). i. Les soumissions électroniques (emails) se feront aux adresses suivantes : • sbangoura@ecowas.int • avec copies à : procurement@ecowas.int ; deklu@ecowas.int ; bdabire@ecowas.int ii. Les soumissions en mains propres ou par courrier postal devront se faire à l’adresse suivante : Commission de la CEDEAO, Division Passation des Marchés, 1er étage du siège de la Commission de la CEDEAO, sise au 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401 Abuja, NIGERIA.

Le Commissaire chargé de l’Administration générale et des Conférences

Consultant individuel en qualité de SPÉCIALISTE PRINCIPAL EN PASSATION DE MARCHÉS ECOWAS
2019-07-22 14:11:19
full-time
logo JA3054P111 ECOWAS

AVIS DE MANIFESTATION D’INTÉRÊT (SERVICES DE CONSEILS - SÉLECTION DE CONSULTANT INDIVIDUEL)

NIGERIA AVIS DE RELANCE

CEDEAO – PROJET RÉGIONAL D’ACCÈS À L’ELECTRICITÉ (CEDEAO - PRAE) - (Phase 1) Recrutement d’un Consultant individuel en qualité de COORDINATEUR de L’Unité Régionale de Coordination (URC) N° de Référence du projet : P164044

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a reçu une subvention de la Banque mondiale pour couvrir le coût des activités liées au Projet régional d’accès à l’électricité de la CEDEAO (CEDEAO - PRAE), et se propose d’utiliser une partie des fonds pour le recrutement d’un Consultant individuel en qualité de Coordinateur de l’URC. Les services à fournir par le (la) Consultant(e) (« les Services ») sont décrits ci-après et la durée du contrat couvrira une période initiale de trois (3) ans dont un (1) an de période probatoire renouvelable sur la base d’un rendement satisfaisant. La durée totale du contrat pourrait couvrir plus de trois ans en fonction des besoins du projet. Le/la Consultant(e) sera installé(e) à temps plein au bureau de la Commission de la CEDEAO à Abuja. Il/elle assumera les tâches spécifiques suivantes, sans s’y limiter : a. Assurer la gestion globale et les aspects techniques dans le cadre de l’élaboration et de la mise en oeuvre du projet sous la direction du Directeur de l’Energie de la CEDEAO ; b. Être responsable de la gestion administrative, de la négociation des contrats, du contrôle et de la coordination technique du projet ; c. Superviser l’ensemble des opérations liées au répertoire du projet et surveiller les travaux de construction en collaboration avec l’ingénieur et les unités de mise en oeuvre du projet dans les États bénéficiaires ; d. Veiller au respect des règles en vigueur à la Banque mondiale, notamment en matière de passation des marchés, de gestion financière, de gestion environnementale et sociale ; élaborer les plans de travail annuels, les budgets annuels, ainsi que les rapports semestriels et annuels du projet ; e. Assister le Directeur de l’Energie dans la préparation des missions de supervision de la Banque Mondiale et des réunions du Comité de pilotage ; f. Assister le Directeur de l’Energie dans le contrôle du strict respect des questions de gestion du projet conformément aux procédures de gestion du PIM et de la Banque Mondiale ; g. Assurer la coordination régionale du projet en collaboration avec les coordinateurs nationaux ; h. Sur délégation du Directeur de l’Energie de la Commission de la CEDEAO, jouer le rôle d’interface entre la Banque et la CEDEAO d’une part, la Banque et les coordinateurs nationaux d’autre part, et transmettre tout renseignement au Directeur de l’Energie ; i. Participer au recrutement de tous les consultants, notamment à l’élaboration des projets de termes de référence, de budgets ; contribuer à la présélection et à l’évaluation des propositions/qualifications des cabinets/consultants individuels, la négociation et l’élaboration des contrats ; j. Veiller à ce que les dossiers d’appel d’offres et les contrats contiennent toutes les dispositions nécessaires ; k. Superviser la performance des entrepreneurs dans le traitement des questions techniques et financières ; fournir des mesures correctives le cas échéant ; l. S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confiée par le Directeur de l’Energie de la CEDEAO. La Commission de la CEDEAO invite les consultants individuels (« Consultants »), éligibles et qualifiés, à manifester leur intérêt à fournir les services ainsi décrits. Les candidats intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour fournir lesdites prestations. Les critères de présélection sont les suivants : QUALIFICATION ACADÉMIQUE ET APTITUDES • Le (la) candidat(e) doit être titulaire d’une maîtrise en génie électrique, en ingénierie électrique, en génie électromécanique ou dans un domaine connexe ; • Le poste exige des compétences avérées en communication, en médiation et en règlement de conflits entre les parties prenantes, les entrepreneurs, les donateurs et les fournisseurs d’équipement dans différents environnements culturels, de préférence avec une expérience des pays à faible revenu (États fragiles) ; • Les candidats doivent posséder une expérience avérée et des connaissances du secteur de la distribution d’électricité, des normes d’approvisionnement et de la capacité d’interpréter et d’exécuter efficacement les conditions des contrats des différents fournisseurs et entreprises. EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE • Le (la) candidat(e) doit justifier d’au moins dix (10) années d’expérience professionnelle dans les domaines de la distribution d’électricité et de la gestion de projets ; une expérience préalable en gestion de projets régionaux constituerait un atout ; • Il/Elle doit avoir participé à au moins trois (3) projets d’extension du réseau ou d’électrification (HTA/BTA/BT) au cours des dix (10) dernières années, dont un en qualité de chef de projet ou équivalent ; • Il/Elle doit posséder une expérience et une compréhension de la méthodologie des logiciels de planification et d’analyse des systèmes électriques ainsi que des règles d’interconnexion des réseaux électriques ; • Il/Elle doit justifier d’une (1) expérience antérieure dans le cadre d’un projet de financement de la Banque mondiale dans le secteur de l’énergie ; • Il/Elle doit avoir une bonne connaissance des enjeux et des problèmes auxquels est confronté le secteur de l’énergie dans l’espace CEDEAO. CONNAISSANCES LINGUISTIQUES Les candidats doivent parler couramment le français et l’anglais et posséder d’excellentes aptitudes à la rédaction, à la présentation et à l’établissement de rapports. La connaissance pratique du portugais constituerait un atout. Les Consultants intéressés sont priés de bien prendre connaissance des dispositions des paragraphes 3.16 et 3.17 du Règlement de Passation de Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) : Passation des marchés dans le cadre du financement de projets d’investissement – Fournitures, Travaux, Services autres que des services de Consultants et Services de Consultants, juillet 2016, énonçant la politique de la Banque mondiale concernant les conflits d’intérêts. Un(e) consultant(e) sera sélectionné(e) sur la base des critères de Sélection de consultant individuel énoncés dans les Directives relatives aux Consultants. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires à l’adresse ci-dessous, aux heures d’ouverture des bureaux, à savoir : du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h, heure locale (GMT +1),

Commission de la CEDEAO, Direction de l’Administration Générale Monsieur Seydou BANGOURA, Chef de la Division Passation des Marchés Plot 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401, Abuja, NIGERIA. Tél. : +234 706 409 0671 E-mail: sbangoura@ecowas.intprocurement@ecowas.int, avec copie à deklu@ecowas.intbdabire@ecowas.int

Les manifestations d’intérêt doivent être rédigées et déposées (en mains propres, par courrier postal ou électronique) à l’adresse indiquée ci-dessous, au plus tard le 03 Août 2019 à 17h 00 (GMT+1). i. Les soumissions électroniques (emails) se feront aux adresses suivantes : • sbangoura@ecowas.int • avec copies à : procurement@ecowas.int ; deklu@ecowas.int ; bdabire@ecowas.int ii. Les soumissions en mains propres ou par courrier postal devront se faire à l’adresse suivante : Commission de la CEDEAO, Division Passation des Marchés, 1er étage du siège de la Commission de la CEDEAO, sise au 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401 Abuja, NIGERIA.

Le Commissaire chargé de l’Administration générale et des Conférences

Consultant individuel en qualité de COORDINATEUR de L’Unité Régionale de Coordination (URC) ECOWAS
2019-07-22 13:40:48
full-time
logo JA3054P111 ECOWAS

AVIS DE MANIFESTATION D’INTÉRÊT (SERVICE DE CONSULTANCE – SÉLECTION D’UN CONSULTANT INDIVIDUEL)

NIGERIA PROJET RÉGIONAL D’ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ DE LA CEDEAO (CEDEAO-REAP) - (Phase 1) Sélection d’un Spécialiste Principal en Suivi et Évaluation (Consultant Individuel) pour l’Unité Régionale de Coordination (URC) Référence N° : (Phase 1) - P164044

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a reçu une subvention de la Banque mondiale pour la mise en oeuvre du Projet régional d’accès à l’électricité de la CEDEAO (CEDEAO - PRAE), et se propose d’utiliser une partie des fonds pour le recrutement d’un Spécialiste Principal en Suivi et Évaluation (Consultant individuel) pour l’Unité Régionale de Coordination. Les services à fournir par le (la) Consultant(e) (« les Services ») sont décrits ci-après et la durée du contrat d’une période initiale de trois (3) ans dont un (1) an de période probatoire renouvelable sur la base d’un rendement satisfaisant. La durée totale du contrat pourrait couvrir plus de trois ans en fonction des besoins du projet. Le/la Consultant(e) sera installé(e) à temps plein au siège de la Commission de la CEDEAO à Abuja. Il/elle assumera les tâches spécifiques suivantes, sans s’y limiter : a. Préparer le plan de suivi-évaluation du projet en collaboration avec les autres experts de l’Unité Régionale de Coordination et les Unités Nationales de Mise en Oeuvre du projet ; b. Assurer la mise en oeuvre du plan de suivi et évaluation et veiller à ce que ce plan soit périodiquement actualisé ; c. Concevoir, organiser et mettre en place un système de collecte et d’analyse de données, ainsi que de production de rapports, y compris la communication des résultats ; d. Proposer un format/canevas de rapport de Suivi et Évaluation ainsi qu’un canevas d’analyse des impacts socio-économiques du projet ; e. Participer à la surveillance des composantes du projet par le biais de visites de sites, de l’examen des rapports de projet et de données diverses ; f. Élaborer des indicateurs présentant les résultats atteints à travers la mise en oeuvre des différentes activités du projet ; g. Produire mensuellement un tableau de bord des principaux indicateurs de suivi (résultats des activités, effets, impacts, etc.) ; h. Produire annuellement un rapport complet des indicateurs et de leurs analyses permettant d’ajuster annuellement les activités projets en fonction des performances réalisées; i. Fournir des commentaires liés au Suivi et Évaluation sur tous les autres documents techniques du projet (par exemple, des plans de travail, des termes de référence et des contrats de passation de marchés) et s’assurer que les exigences en matière de rapports de S&E sont respectées; j. Coordonner le personnel technique du projet dans la préparation des rapports périodiques, y compris les rapports de performance trimestriels et annuels; k. Répondre aux demandes d’informations sur les sources de données, les méthodes de mesure des données, la fréquence de collecte des données et leur désagrégation ; l. Fournir des orientations de suivi et d’évaluation aux autres membres de l’Unité Régionale de Coordination et aux autres partenaires d’exécution tout au long de la mise en oeuvre du projet ; m. Servir de point focal pour la Banque Mondiale et les auditeurs dans le suivi et l’évaluation du projet ; n. Assurer l’accomplissement de toute autre tâche ou mission qui pourrait lui être confiée par le Directeur Energie et Mines de la CEDEAO ; o. Servir d’interface en matière de S&E avec les autres structures parties prenantes du projet. La Commission de la CEDEAO invite les consultants individuels (« Consultants »), éligibles et qualifiés, à manifester leur intérêt à fournir les services ainsi décrits. Les candidats intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour fournir lesdites prestations. Les critères de présélection sont les suivants : Qualifications et compétences • Etre titulaire d’un diplôme universitaire de niveau supérieur (niveau maîtrise ou plus) en suivi et évaluation, économie (descriptive), relations internationales, sciences sociales ou autre qualification similaire répondant aux exigences du poste ; • Bonne maîtrise des outils et méthodes statistiques ; • Bonne maîtrise des technologies de l’information et de la communication ; • Posséder une capacité à travailler dans une équipe multidisciplinaire ; • Excellente connaissance de la suite Microsoft Office ; • Excellentes compétences en rédaction, présentation et rapport. Expérience • Au moins huit (8) années d’expérience dans les niveaux de responsabilité en suivi et évaluation, dont cinq (5) ans dans des projets régionaux similaires ; • Expérience confirmée dans le suivi et l’évaluation de projets financés par les bailleurs multilatéraux de préférence la Banque Mondiale ; • Au moins deux (2) Expériences prouvées en suivi et évaluation dans le secteur de l’énergie ; une expérience en distribution d’électricité serait un atout ; • Expérience de la gestion d’enquêtes avec les outils de collecte de données électroniques. Langage Les candidats doivent parler couramment le français et l’anglais et posséder d’excellentes aptitudes à la rédaction, à la présentation et à l’établissement de rapports. La connaissance pratique du portugais constituerait un atout. Les Consultants intéressés sont priés de bien prendre connaissance des dispositions des paragraphes 3.16 et 3.17 du Règlement de Passation de Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) : Passation des marchés dans le cadre du financement de projets d’investissement – Fournitures, Travaux, Services autres que des services de Consultants et Services de Consultants, juillet 2016, énonçant la politique de la Banque mondiale concernant les conflits d’intérêts. Un(e) consultant(e) sera sélectionné(e) sur la base des critères de Sélection de consultant individuel énoncés dans les Directives relatives aux Consultants. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires à l’adresse ci-dessous, aux heures d’ouverture des bureaux, à savoir : du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h, heure locale (GMT +1),

Commission de la CEDEAO, Direction de l’Administration Générale Monsieur Seydou BANGOURA, Chef de la Division Passation des Marchés Plot 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401, Abuja, NIGERIA. Tél. : +234 706 409 0671 E-mail: sbangoura@ecowas.int; procurement@ecowas.int, avec copie à deklu@ecowas.int; bdabire@ecowas.int

Les manifestations d’intérêt doivent être rédigées et déposées (en mains propres, par courrier postal ou électronique) à l’adresse indiquée ci-dessous, au plus tard le 03 Août 2019 à 17h 00 (GMT+1). i. Les soumissions électroniques (emails) se feront aux adresses suivantes : sbangoura@ecowas.int • avec copies à : procurement@ecowas.int ; deklu@ecowas.int ; bdabire@ecowas.int ii. Les soumissions en mains propres ou par courrier postal devront se faire à l’adresse suivante : Commission de la CEDEAO, Division Passation des Marchés, 1er étage du siège de la Commission de la CEDEAO, sise au 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401 Abuja, NIGERIA.

Le Commissaire chargé de l’Administration générale et des Conférences

Spécialiste Principal en Suivi et Évaluation (Consultant Individuel) pour l’Unité Régionale de Coordination (URC) ECOWAS
2019-07-22 13:18:10
full-time
logo JA3054P111 ECOWAS

SOLLICITATION DE MANIFESTATION D’INTÉRÊT (SERVICE DE CONSULTANCE - SÉLECTION D’UN CONSULTANT INDIVIDUEL)

NIGERIA PROJET RÉGIONAL D’ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ (CEDEAO- PRAE) - (Phase 1) Sélection d’un Ingénieur Électricien (Consultant Individuel) pour l’Unité Régionale de Coordination (URC) Référence N° : (Phase 1) - P164044

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a reçu une subvention de la Banque mondiale pour la mise en oeuvre du Projet régional d’accès à l’électricité de la CEDEAO (CEDEAO - PRAE), et se propose d’utiliser une partie des fonds pour le recrutement d’un Ingénieur Électricien (Consultant individuel) pour l’Unité Régionale de Coordination. Les services à fournir par le (la) Consultant(e) (« les Services ») sont décrits ci-après et la durée du contrat de une période initiale de trois (3) ans dont un (1) an de période probatoire renouvelable sur la base d’un rendement satisfaisant. La durée totale du contrat pourrait couvrir plus de trois ans en fonction des besoins du projet. Le/la Consultant(e) sera installé(e) à temps plein au siège de la Commission de la CEDEAO à Abuja. Il/elle assumera les tâches spécifiques suivantes, sans s’y limiter : a. Superviser la préparation du projet, en particulier les aspects liés à la conception du réseau et des postes, aux spécifications des équipements et les autres aspects techniques, sous la direction générale du coordonnateur de l’UCR et en coordination avec l’ingénieur du maître d’ouvrage ; b. Fournir un appui technique au coordonnateur de l’UCR en matière de gestion de projet au cours de la préparation du projet et des travaux de construction ; c. Examiner l’ensemble des documents techniques et assurer un contrôle strict des aspects techniques du projet ; d. Assurer la coordination technique régionale du projet en liaison avec les ingénieurs électriciens basés au sein de l’unité nationale de mise en oeuvre du projet (PIU) des pays bénéficiaires ; e. Veiller à ce que le dossier d’appel d’offres et les contrats comprennent toutes les questions et normes techniques ; f. Contribuer à l’élaboration des plans de travail annuels, des budgets annuels, ainsi que des rapports semestriels et annuels du projet ; g. Assister le Coordinateur des PIU dans la préparation des missions de supervision de la Banque mondiale et des réunions du Comité de pilotage ; h. Aider le coordonnateur des PIU à superviser la performance des entrepreneurs dans le traitement des questions techniques ; fournir des instructions correctives au besoin ; i. Effectuer d’autres activités, selon les instructions de la CEDEAO/du Directeur de l’Energie et des Mines. La Commission de la CEDEAO invite les consultants individuels (« Consultants »), éligibles et qualifiés, à manifester leur intérêt à fournir les services ainsi décrits. Les candidats intéressés doivent produire les informations sur leur capacité et expérience démontrant qu’ils sont qualifi és pour fournir lesdites prestations. Les critères de présélection sont les suivants : Qualifications et compétences • Doit être titulaire d’une Maîtrise en génie électrique, en génie énergétique ou en génie électromécanique ; • Bonne maîtrise des outils des technologies de l’information et de la communication ; • Capacité de travailler au sein d’une équipe multidisciplinaire ; • Être un utilisateur expérimenté de l’ordinateur, notamment avoir une excellente connaissance de la suite Microsoft Offi ce ; • Excellentes aptitudes en matière de rédaction, de présentation et en rédaction de rapports. Expérience • Une expérience pratique significative dans le secteur de l’électricité avec au minimum 10 ans d’expérience professionnelle dans le secteur de l’énergie électrique, en particulier dans le sous-secteur de la distribution d’électricité, • Avoir participé à au moins deux (2) grands projets d’ingénierie en extension/le renforcement du réseau électrique ou à des projets d’électrification HTA/BTA/BT au cours des cinq (5) dernières années, • Expérience et compréhension de la méthodologie des logiciels de planification et d’analyse des systèmes électriques ainsi que des règles d’interconnexion des réseaux électriques, • Avoir une bonne connaissance des enjeux et des problèmes auxquels est confronté le secteur de l’énergie dans l’espace CEDEAO. Langage Les candidats doivent parler couramment le français et l’anglais et posséder d’excellentes aptitudes à la rédaction, à la présentation et à l’établissement de rapports. La connaissance pratique du portugais constituerait un atout. Les Consultants intéressés sont priés de bien prendre connaissance des dispositions des paragraphes 3.16 et 3.17 du Règlement de Passation de Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement (FPI) : Passation des marchés dans le cadre du financement de projets d’investissement – Fournitures, Travaux, Services autres que des services de Consultants et Services de Consultants, juillet 2016, énonçant la politique de la Banque mondiale concernant les conflits d’intérêts. Un(e) consultant(e) sera sélectionné(e) sur la base des critères de Sélection de consultant individuel énoncés dans les Directives relatives aux Consultants. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires à l’adresse ci-dessous, aux heures d’ouverture des bureaux, à savoir : du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h, heure locale (GMT +1),

Commission de la CEDEAO, Direction de l’Administration Générale Monsieur Seydou BANGOURA, Chef de la Division Passation des Marchés Plot 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401, Abuja, NIGERIA. Tél. : +234 706 409 0671 E-mail: sbangoura@ecowas.int; procurement@ecowas.int, avec copie à deklu@ecowas.int; bdabire@ecowas.int

Les manifestations d’intérêt doivent être rédigées et déposées (en mains propres, par courrier postal ou électronique) à l’adresse indiquée ci-dessous, au plus tard le 03 Août 2019 à 17h 00 (GMT+1). i. Les soumissions électroniques (emails) se feront aux adresses suivantes : sbangoura@ecowas.int • avec copies à : procurement@ecowas.int ; deklu@ecowas.int ; bdabire@ecowas.int ii. Les soumissions en mains propres ou par courrier postal devront se faire à l’adresse suivante : Commission de la CEDEAO, Division Passation des Marchés, 1er étage du siège de la Commission de la CEDEAO, sise au 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, P.M.B. 401 Abuja, NIGERIA.

Le Commissaire chargé de l’Administration générale et des Conférences

Ingénieur Electricien (Consultant Individuel) pour l’Unité Régionale de Coordination (URC) ECOWASCEDEA
2019-07-22 12:43:27
full-time

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte