Fiche entreprise

logo Primature burkina Faso

EMPOWER

NOTRE ENTREPRISE

Engagement
A travers nos différents bureaux et partenaires localisés en Europe et en Afrique, nos équipes de consultants s'engagent à vous proposer des solutions concrètes et réalisables au regard de vos objectifs sur le terrain et des réalités du marché international du recrutement.

Fidélité
Nous vous proposons une relation de partenariat basée sur la transparence et la confiance mutuelle.
Aussi, notre équipe de consultants expérimentés mise sur la qualité des échanges et la confidentialité pour toujours mieux vous représenter.

Avenir
Chez EMPOWER Talents & Careers, nous croyons en la formation des Futurs Cadres afin qu'ils accèdent au marché du travail dans les meilleurs délais et les meilleures conditions.
Nous croyons aussi en la valorisation des Cadres Seniors facilitant le transfert intergénérationnel des connaissances et des compétences.

Intégrité
Nous nous présentons à vous tels que nous sommes avec la seule intention de développer une gouvernance orientée vers des Ressources humaines qualifiées et professionnelles. C'est en donnant l'exemple que nous attirons et fidélisons les meilleurs Talents.

Diversité
Nous collaborons avec nos clients et nos candidats dans le respect de la diversité des genres, des couleurs, des ethnies et des origines sociales.


Nos offres d'emploi

EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) SPECIALISTE DES RESSOURCES HUMAINES - H / F : GRADE C Référence de l’annonce : E0020/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Directeur Administratif du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Administratif du MCA-Burkina Faso II, Le Spécialiste Ressources Humaines du MCABF2 est responsable de :  L'exécution des recrutements, du suivi des présences et de la maintenance des dossiers du personnel du MCA, ainsi que du soutien logistique aux activités et réunions liées aux ressources humaines. RESPONSABILITÉS  Aider au niveau de toutes les questions relatives à l'administration et aux ressources humaines ;  Veiller à ce que les politiques et réglementations en matière de ressources humaines du MCA soient mises en œuvre efficacement ;  Veiller à ce que les systèmes administratifs et de ressources humaines existants du MCA fonctionnent efficacement et prendre les dispositions nécessaires pour remédier aux défaillances ;  Prendre toutes les mesures disciplinaires nécessaires pour soutenir le personnel ;  Sous la supervision du directeur des ressources humaines, guider et conseiller le personnel si nécessaire pour améliorer les performances ;  Évaluer le personnel en-dessous de lui / elle au moyen de systèmes ouverts d'évaluation du rendement.  Coordonner et maintenir la banque de données du personnel ;  Assurer une utilisation efficace et économique des actifs du MCA Burkina Faso II ;  Aider à préparer et à soumettre des rapports d'étape en temps opportun à la GRH ;  Effectuer d'autres tâches et responsabilités qui peuvent être assignées ou demandées de temps à autre par le HRM. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Licence en gestion des ressources humaines ou en administration publique d’un établissement d’enseignement supérieur reconnu ; Expérience requise  Doit être familiarisé avec la gestion de la fonction publique et les politiques et réglementations du travail ;  Excellentes compétences rédactionnelles ainsi qu'une bonne capacité organisationnelle à travailler en équipe et de manière indépendante ;  Minimum de trois (3) ans d'expérience professionnelle dans le domaine ;  Excellentes compétences en communication ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements, pour faire avancer le travail et répondre aux besoins de la situation sur la base de décisions saines et logiques ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration d’un climat de confiance ;  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  La maîtrise de l'anglais est un atout supplémentaire ;  Expérience de la construction et de la gestion de bases de données ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/dg/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87   Spécialiste des ressources humaines
2022-01-11 10:56:32
full-time
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) RESPONSABLE CHARGÉ DE LA RÉINSTALLATION - H / F : GRADE C Référence de l’annonce : E0019/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Le Directeur de la Performance Environnementale e t Sociale du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Poolénergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur de la Performance Environnementale et Sociale du MCA-Burkina Faso II, Le Responsable Chargé de la Réinstallation du MCA-BF2 est responsable de : • Toutes les activités liées à l'acquisition involontaire des terres, au déplacement physique et économique, aux activités de restauration des moyens de subsistance et à tous les autres sujets liés à la réinstallation couverts par la norme de performance (NP) 5 de la Société financière internationale sur l'acquisition de terres et la réinstallation involontaire se rapportant aux projets du Compact, en particulier le projet Réseau/Accès. Si cela se produit, le responsable de la réinstallation sera également responsable de toute acquisition volontaire de terres appropriée. RESPONSABILITÉS  Élaborer les demandes de propositions (RFP) pour les plans d'action de réinstallation (PAR) et la mise en œuvre de la réinstallation et participer à leur évaluation ;  Superviser l’entretien du Cadre de Politique de la Réinstallation des Populations (CPRP) existant et gérer le développement, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des PAR spécifiques au projet ;  Collaborer et coordonner avec les directeurs de projet et la direction du MCA, le consultant en gestion de projet (PMC), les développeurs du PAR, les exécutants du PAR, les consultants en conception, les entreprises de construction, les ingénieurs de supervision de la construction, les entités de mise en œuvre, les autorités locales, régionales et nationales pertinentes et d'autres entités pertinentes pour assurer la conformité du Compact avec le CPRP et la NP 5 de l’SFI ;  Veiller à ce que les PAR soient préparés de manière à : - Démontrer les mesures prises pour réduire la réinstallation involontaire conformément aux objectifs de NP 5 ; - Démontrer la complétude et l'exhaustivité du document en réponse aux exigences du CPRP existant, et de NP 5 ; - Mettre en évidence une procédure de réclamation cohérente avec le mécanisme de réclamation du MCA inclus dans le système de gestion environnementale et sociale (SGES) du MCA Burkina Faso ; - Traiter de la restauration des moyens d'existence et des personnes vulnérables affectées par le projet ; - Inclure un calendrier de mise en œuvre qui est coordonné avec le plan de travail pour la mise en œuvre spécifique du projet et qui répond au CPRP existant et la NP 5.  S'assurer que les conceptions et les contrats de soumission intègrent les questions de réinstallation et donnent un accès approprié aux informations du site grâce à une collaboration régulière avec d'autres directeurs ;  Coordonner avec les autorités compétentes pour planifier et obtenir les approbations du PAR de toutes les autorités désignées ;  Superviser la mise en œuvre des PAR et veiller à ce que les modalités de mise en œuvre et les opérations soient cohérentes avec les PAR spécifiques aux projets approuvés, le CPRP existant et le NP 5 ;  Collaborer avec le directeur de l'inclusion sociale et du genre pour s'assurer que les questions de genre et de vulnérabilité sociale sont intégrées dans l'élaboration et la mise en œuvre des PAR ;  Travailler en étroite collaboration avec tous les directeurs des secteurs responsables de la mise en œuvre de projets pouvant impliquer des enjeux de réinstallation, mais sans exclure les enjeux de réinstallation liés à la politique ou aux orientations dans d'autres projets du Compact ;  Organiser et gérer, en collaboration avec le directeur de la communication et le directeur de l'inclusion sociale et du genre, la consultation publique, les réunions avec les parties prenantes et la communication d'informations sur les problèmes de réinstallation aux personnes affectées par l'acquisition involontaire de terres et la réinstallation conformément aux PAR et autres directives et procédures approuvées ;  Contribuer au plan d'engagement des parties prenantes et assurer la coordination avec ceux qui en sont responsables pour s'assurer que les impacts et les droits des personnes affectées par la réinstallation sont pris en compte ;  Coordonner avec le directeur des finances, l'agent fiduciaire ou une fonction équivalente pendant le développement et la mise en œuvre du PAR pour déterminer et convenir des méthodes de paiement pour la compensation en espèces, la documentation nécessaire pour l'approbation des paiements de compensation, la préparation des listes de paiement et toutes les activités connexes ;  Coordonner au besoin avec le directeur de passation des marchés et l'agent de passation des marchés ainsi qu'avec toutes les entités Gouvernementales pertinentes, les entrepreneurs de travaux, les ingénieurs de supervision de la construction ou les entrepreneurs ou consultants séparés ;  Assurer l’intégrité de(s) base de données associées avec l’élaboration et mise en œuvre des PARs et gérer leur consolidation dans une base de données du Compact en coordination avec la spécialiste en gestion de plaintes et les spécialistes SIG ;  Tenir un registre (avec l'aide du concepteur ou de la mise en œuvre du PAR, le cas échéant) pour s'assurer que tout plainte liée à la réinstallation découlant de la mise en œuvre des activités du MCA est résolu en temps opportun et conformément aux procédures de règlement des plaintes convenues dans le PAR ;  Développer des systèmes de suivi pour suivre les progrès de la réinstallation et du déplacement et aider à la préparation des rapports d'avancement au MCC et au Gouvernement en utilisant les contributions fournies par les exécutants du projet concernés ;  Élaborer et mettre en œuvre des procédures pour gérer et superviser les nouveaux cas de réinstallation pouvant survenir pendant la construction ;  Élaborer des procédures et des appels d'offres pour toute étude spécialisée liée à la réinstallation qui pourrait devenir nécessaire, par exemple la restauration des moyens de subsistance, les personnes vulnérables ou l'acquisition de terres pouvant entraîner une expropriation ;  Élaborer des procédures et des appels d'offres pour le suivi et l'évaluation indépendants après la réinstallation des impacts de la réinstallation et superviser la conduite de ces études ;  Servir d'expert interne sur les questions d'acquisition de terres et de réinstallation ;  Gérer le responsable de la réinstallation pour effectuer des visites et inspections fréquentes dans les zones où la réinstallation a lieu et participer à des réunions (selon le calendrier à établir) avec tous les consultants et entrepreneurs concernés ; et  Effectuer d'autres tâches et responsabilités liées à la réinstallation selon les besoins. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Diplôme universitaire en sciences sociales, régime foncier, droit ou autres compétences liées au domaine requises pour effectuer une réinstallation involontaire et l'acquisition de terres. Expérience technique requise  Minimum huit (8) ans ou plus d'expérience professionnelle dans un secteur pertinent, qui doit inclure au moins cinq ans d'expérience dans le domaine de la réinstallation et trois ans d'expérience avec les politiques et les normes de réinstallation de la SFI, de la Banque Mondiale ou d'autres bailleurs de fonds ;  Connaissance avérée des cadastres fonciers et immobiliers du Burkina Faso et de la législation sur la réinstallation ;  Expérience de la gestion de l'élaboration et / ou de la mise en œuvre de plans d'action de réinstallation conformément à l'OP 4.12 de la Banque Mondiale, à la SFI NP 5 ou à d'autres procédures de réinstallation des bailleurs de fonds multilatéraux ou bilatéraux ;  Expérience de la conduite de consultations publiques et de processus d'engagement des parties prenantes ;  Expérience de travail sur le terrain et sur les sites, par ex. faire des visites sur le terrain et interagir avec différentes parties prenantes ;  Compréhension démontrée et expérience de travail avec les problèmes de genre et d'exclusion sociale dans le contexte de la réinstallation et des questions foncières ;  Compétences démontrées en communication orale et écrite en interaction avec divers intervenants ;  Professionnalisme démontré, bon jugement et flexibilité pour travailler au besoin en dehors des heures normales de travail en vue de respecter les délais et les besoins du poste ;  Capacité à travailler avec des équipes et des institutions multidisciplinaires, et capacité à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements, pour faire avancer le travail et répondre aux besoins de la situation sur la base de décisions saines et logiques ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration d’un climat de confiance ;  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  La maîtrise d’une ou plusieurs langues locales est requise ;  La maîtrise de l'anglais est un atout supplémentaire ;  Expérience de la construction et de la gestion de bases de données ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/rcr/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87   Responsable chargé de la réinstallation
2022-01-11 10:48:38
full-time
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) RESPONSABLE CHARGÉ DE LA REFORME JURIDIQUE ET RÉGLEMENTAIRE - H / F : GRADE C Référence de l’annonce : E0018/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Directeur du Renforcement de l’Efficacité du Domaine de l’Électricité du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur du Renforcement de l’Efficacité du Domaine de l’Électricité du MCA-Burkina Faso II, Le Responsable Chargé de la Reforme Juridique et Règlementaire du MCA-BF2 est responsable de : • De l'exécution, du suivi et de la supervision d'une gamme d'activités du projet liées à l'élaboration et aux réformes du cadre juridique, réglementaire et politique inclus dans la Portée du projet ; • Du suivi des conditions préalables et des mesures de la feuille de route relatives au cadre institutionnel et règlementaire; • De la mise en place d'une nouvelle cellule au sein du ministère de l'Énergie pour les projets des producteurs indépendants d'électricité (IPP) ; • Du renforcement de l'Autorité de régulation du secteur électrique (ARSE), ainsi que le développement et l'opérationnalisation efficaces d'un cadre de tarification de l'électricité ; • Assurer que les objectifs du projet associés à ces activités sont atteints, dans les délais et conforme au budget. Les responsabilités comprennent la supervision technique, la gestion des passations des marchés et des contrats, le suivi des progrès, l'engagement efficace et stratégique des parties prenantes et les communications. Un rôle essentiel du gestionnaire est de soutenir le directeur de projet dans l'évaluation continue de l'économie politique du secteur en ce qui concerne la mise en œuvre du projet, l'évaluation et l'atténuation des risques. RESPONSABILITÉS • Soutenir la mise en œuvre des activités assignées au projet conformément aux plans de travail et au budget, en veillant à ce que celles-ci soient effectivement exécutées en temps opportun ; • Gérer l'engagement et la coordination efficaces des parties prenantes du projet et des institutions bénéficiaires, ainsi que les communications avec ces derniers, pour assurer une prise de décision en temps opportun et l'atténuation des risques liés à la mise en œuvre ; • Mener une évaluation continue de l'économie politique du secteur, et établir et maintenir des relations productives avec les parties prenantes du projet pour assurer une action rapide et l'atténuation des obstacles potentiels à la mise en œuvre du projet. • Développer des domaines de travail de qualité, des documents d'appel d'offres et des documents contractuels conformément aux exigences du MCC, et en étroite collaboration avec la Direction de la Passation des Marchés et l'agent chargé de la passation des marchés du MCA, et en collaboration avec MCC ; • Mener une gestion diligente et efficace du rendement des contrats et des entrepreneurs; • Mener des évaluations de fond et approuver les livrables de l'entrepreneur, tout en coordonnant les contributions des membres de l'équipe de projet et des entités de mise en œuvre pour le même, et recommander des actions pour garantir l’exécution d’un travail de qualité ; • Travailler en étroite collaboration avec le consultant en gestion de projet MCA et s'assurer qu'il fournit le soutien attendu pour la gestion de projet et la gestion du changement institutionnel. • Compiler les données du projet et vérifier l'exactitude et la conformité avec les formats établis, pour soutenir le suivi et l'évaluation du projet, ainsi que l'analyse ; • Surveiller et rendre compte des échéanciers et des jalons du projet, plus particulièrement les conditions préalables et les mesures de la feuille de route relatives au cadre institutionnel et règlementaire, anticiper les problèmes de livraison et veiller à ce que le personnel et les parties prenantes externes (y compris MCC) soient tenus informés ; • Conseiller le directeur de projet ainsi que le MCC sur l'identification et l'atténuation des risques, afin d'assurer la continuité de l'exécution du projet; • Coordonner de manière proactive et en collaboration avec les autres départements du MCA, en assurant l'intégration effective de toutes les priorités de mise en œuvre du Compact (par exemple, l'inclusion sociale et de genre, la performance environnementale, le suivi et l'évaluation) ; • Tenir à jour la documentation du projet et les leçons apprises pour soutenir l'amélioration des projets / processus. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation • Diplôme universitaire en politique publique, droit, économie, commerce, gestion ou autre domaine d'études pertinent. Expérience technique requise • Un minimum de huit (8) ans d'expérience pertinente en politique, réglementation et gouvernance du secteur de l'électricité ; • Préférence : expérience des marchés de l'électricité concurrentiels, y compris l'intégration avec le pool énergétique régional ; expérience de la mise en œuvre de la gestion du changement institutionnel et des réformes ; bonnes relations existantes avec les principales institutions du secteur de l’électricité au Burkina Faso ; • Compétences démontrées en leadership et expérience de la livraison de projets de haute qualité dans les délais et dans les limites du budget ; • Excellentes compétences en communication ; • Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ; • Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements, pour faire avancer le travail et répondre aux besoins de la nouvelle situation sur la base de décisions saines et logiques ; • Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration d’un climat de confiance ; • Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ; • Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques • Excellentes compétences en communication écrite et verbale en français ; • La maîtrise de l'anglais est un atout supplémentaire ; • Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ; • Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/rcrjr/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87   Responsable chargé de la réforme juridique et réglementaire
2022-01-11 10:34:45
full-time
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) DIRECTEUR EN CHARGE DE LA SÛRETÉ ET DE LA SÉCURITÉ - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E0017/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Exécutif Chargé des Opérations du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Exécutif Chargé des Opérations du MCA-Burkina Faso II, Le Directeur en Charge de la Sûreté et de la Sécurité du MCA-BF2 est responsable de :  Soutenir les fonctions liées à la sûreté et à la sécurité (c.-à-d. Inspection du site, planification d'urgence, réponse aux incidents, identification et atténuation des risques, etc.) qui sont essentiels aux opérations du MCC et du MCA ;  Assurer la supervision technique et la consultation des questions liées à la sûreté et à la sécurité et peut aider au développement professionnel du Responsable de la Sécurité. L’examen technique, l’évaluation et la formation seront menés lors des visites des agents de sécurité internationale du MCC et lors de l’examen des rapports soumis et des autres documents produits ;  Créer et / ou de gérer des systèmes et des programmes de sûreté et de sécurité appropriés et d'élaborer des stratégies d'atténuation des risques et d'intervention pour mettre en œuvre le programme de sûreté et de sécurité. RESPONSABILITÉS  Analyser sous la direction du directeur de l'administration, surveiller la situation sécuritaire au Burkina Faso, ainsi que l'environnement sécuritaire quotidien dans ou autour des opérations du MCC / MCA (par exemple, Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Wona, et autres sites d'intervention du projet) pour le second MCC Compact et conseiller sur la sécurité sanitaire. Cela comprend la collecte et l'évaluation régulières des informations relatives à la sécurité pour déterminer l'impact sur les opérations quotidiennes et la documentation des zones sujettes aux catastrophes et garantit que le personnel est au courant de ces informations dans le cadre de l'identification du site ;  Concevoir et exécuter Réaliser des évaluations de sécurité, y compris la sécurité physique, des immeubles des bureaux et des sites du projets de MCA-Burkina Faso II, puis développer et mettre en œuvre des mesures de sûreté et de sécurité du site (stratégies d'atténuation) pour tous les projets MCA-Burkina Faso II ;  Coordonner avec les forces de sécurité du Gouvernement du Burkina Faso pour assurer des escortes de sécurité au personnel selon les besoins ;  Etablir et mettre en œuvre des mesures le plan de gestion de la sûreté et de la sécurité dues sites pourtous les projets de MCA Burkina Faso II, selon les besoins ;  Concevoir et mettre en œuvre le plan de gestion de la sécurité et de la sûreté de MCA Burkina Faso II ;  Travailler avec le directeur de l'administration et d'autres gestionnaires de la MCA pour s'assurer que le plan est intégré dans tous les domaines de la planification et des opérations. De même, aider à la mise en œuvre des normes, politiques et pratiques de sécurité, ainsi que des plans d'action d'urgence et de continuité ;  Veiller à ce que la sûreté et la sécurité soient intégrées dans tous les domaines de la planification et des opérations ;  Représenter MCA Burkina Faso II auprès des parties prenantes internes et externes afin de mieux comprendre les défis de sécurité dans MCA-Burkina Faso II et de partager les meilleures pratiques.  S'assurer qu'un système de communication d'urgence est en place qui permet au personnel de communiquer de manière rapide et efficace en cas d'urgence ;  Adapter établir, mettre en œuvre et maintenir des protocoles, des politiques ou des procédures de sûreté et de sécurité pour soutenir MCA-Burkina Faso II selon les besoins. Cela peut inclure, mais sans s'y limiter, les plans d'action d'urgence, la réponse aux problèmes médicaux / physiques, et qu'un système de communication d'urgence est en place qui permet au personnel de communiquer de manière rapide et efficace en cas d'urgence ;  Effectuer des visites de sites et recommander, le cas échéant, pour approbation tous les déplacements/voyages du personnel de MCA Burkina Faso II, et identifier des stratégies d'atténuation en cas de besoin ;  Concevoir et maintenir un système lisible et ordonné pour la collecte, la compilation, et la diffusion d'informations pertinentes sur la sécurité et la sûreté à rendre accessible au personnel approprié selon les besoins ;  En coordination avec la direction du MCA-Burkina Faso II, suivre et approuver tous les déplacements et déplacements du personnel interne et externe de Ouagadougou vers les sites du projet ;  Fournir des mises à jour et des conseils de sécurité de routine aux membres de la direction du MCA-Burkina Faso II, au Conseil d'Orientation et de Surveillances (COS), au personnel, à la mission résidente de MCC (RCM), au département de MCC en charge de la Sécurité Internationale Diplomatique (DIS), aux voyageurs, sous-traitants et entités de mise en œuvre du MCC ;  Veiller à ce que les recommandations critiques du DIS et/ou du responsable de la sécurité régionale (RSO) de l'ambassade des États-Unis soient traitées de manière adéquate dans les délais indiqués.  Servir de conseiller technique principal auprès de la mission résidente de MCC et de MCA-Burkina Faso II lors d'une situation d'urgence ;  Former le personnel et les partenaires de MCA Burkina Faso II sur les procédures et protocoles de sécurité, y compris l'utilisation des équipements d'urgence ;  Organiser régulièrement des séances d'information/orientations sur la sécurité et la sûreté du personnel pour s'assurer que le personnel comprend les rôles et les responsabilités en matière de sûreté et de sécurité ; organiser une formation sur la préparation aux situations d'urgence, le cas échéant ;  Fournir des conseils au personnel et aux consultants du MCC sur la sûreté et la sécurité lors des visites sur le terrain au MCA-Burkina Faso II, selon les besoins  Coordonner avec les forces de sécurité du Gouvernement hôte (national, régional et local) pour assurer une présence de sécurité suffisante dans et autour des sites du projet, ainsi que lors de l'escorte du personnel du MCC (si nécessaire lors des déplacements à l'extérieur de Ouagadougou et à l'intérieur de la ville lorsque l'environnement de sécurité le justifie) ;  Travailler avec les parties prenantes externes (par exemple, la sécurité de l'ambassade, le DIS, la sécurité du Gouvernement hôte, les services d'urgence [police, pompiers], les autorités militaires, municipales et traditionnelles, les responsables de la sûreté et de la sécurité des ONG et d'autres parties prenantes concernées, le cas échéant) pour soutenir la planification d'urgence et réagir, obtenir des mises à jour sur la criminalité, des mises à jour sur les incidents de terrorisme, les informations nécessaires pour évaluer l'environnement de sécurité et pour favoriser les relations qui peuvent être exploitées lors de situations d'urgence ou en réponse à des incidents criminels. Assurer la liaison avec eux pour mieux comprendre les enjeux sécuritaires du travail de MCA-Burkina Faso II et partager les meilleures pratiques ;  Évaluer la sécurité physique des installations du MCA Burkina Faso II (par exemple, immeuble (s) de bureaux, bureaux PMC / PMO / IE, installations du projet / programme) et mettre en œuvre les mesures de sécurité appropriées. Aider à la gestion de la force de garde sur place et au processus de badges pour le personnel du MCA. Sous la direction du directeur de l'administration, enquêter sur les incidents dans les installations et les violations des politiques ;  Aider à la mise en œuvre et à la mise à jour du plan de gestion de la sûreté et de la sécurité MCA Burkina Faso II existant ;  Grâce à des tests périodiques, s'assurer que tous les équipements de sécurité et de sûreté essentiels à la mission tels que les téléphones satellites, les trousses de premiers soins, les radios, les dispositifs de suivi GPS et les autres équipements des véhicules MCA sont fonctionnels; et assurer la responsabilité de tous les équipements liés à la sûreté et à la sécurité ;  Concevoir et mettre en œuvre des protocoles pour tester périodiquement les équipements de sécurité tels que les téléphones satellites, les radios et autres dispositifs d'urgence ;  Coordonner avec les forces de sécurité gouvernementales nationales, régionales et locales pour assurer une présence de sécurité suffisante dans et autour des sites du projet ;  Coordonner l'escorte de sécurité pour le personnel du MCC selon les besoins lors des déplacements à l'extérieur de Ouagadougou et à l'intérieur de la ville lorsque l'environnement de sécurité le justifie.  Surveiller l'environnement de sécurité au quotidien dans ou autour des opérations MCC/MCA-Burkina Faso II ;  Assurer la liaison avec les services d'urgence tels que les pompiers, policiers et autres, au besoin, pour soutenir la planification et l'intervention d'urgence ;  Travailler avec les parties prenantes externes (par exemple, la sécurité de l'ambassade, le DIS, la sécurité du Gouvernement hôte, les services d'urgence [police, pompiers], les autorités militaires, municipales et traditionnelles, les responsables de la sûreté et de la sécurité des ONG et d'autres parties prenantes concernées, le cas échéant) pour soutenir la planification d'urgence et réagir, obtenir des mises à jour sur la criminalité, des mises à jour sur les incidents de terrorisme, les informations nécessaires pour évaluer l'environnement de sécurité et pour favoriser les relations qui peuvent être exploitées lors de situations d'urgence ou en réponse à des incidents criminels ;  Gérer la fonction de badge au MCA-Burkina Faso II ;  Gérer et/ou coordonner les agents de sécurité sur les sites de MCA-Burkina Faso II ;  Analyser les incidents de sécurité à travers le pays ; recueillir et évaluer les informations liées à la sécurité pour déterminer l'impact sur les opérations quotidiennes ;  Enquêter sur les incidents des installations et les violations des politiques y afférentes. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Un diplôme d'Enseignement secondaire (ou équivalent local) ; un diplôme universitaire de préférence. Expérience technique requise  Une expérience pertinente avec des programmes de sûreté et de sécurité à MCC ou dans un MCA ; -OU-  Une minimum de huit (8) ans d'expérience pertinente avec des programmes de sûreté et de sécurité similaires ONG / organisations de développement ; -OU-  Expérience professionnelle pertinente en matière de sécurité ou d'application de la loi. -ET-  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à développer et à entretenir des relations de travail efficaces avec d'autres organisations, y compris l'application de la loi locale, la justice pénale, la gestion des urgences et d'autres ONG / agences de développement ;  Capacité d'analyser les tendances de sécurité, les tendances de la criminalité et d'autres risques et de proposer des stratégies d'atténuation ;  Compétences démontrées en organisation et en communication ;  Capacité à travailler avec la suite Microsoft Office et autres connaissances informatiques de base ;  Expérience avérée de travail avec la police nationale, régionale et locale, la gendarmerie ou d'autres forces de sécurité Gouvernementales au Burkina Faso. Compétences en leadership • Solides compétences interpersonnelles et capacité de travailler efficacement dans une équipe multiculturelle ; • Capacité à bien performer sous pression et à faire face à des situations stressantes; • Volonté de se rendre fréquemment dans les zones où MCA Burkina Faso II met en œuvre des projets / programmes ; • Connaissance des politiques, lois, réglementations et coutumes locales pertinentes ; • Professionnalisme démontré, bon jugement et flexibilité ; • Doit démontrer, à partir d'une expérience de travail antérieure, la capacité de travailler avec un minimum de supervision et de travailler au sein d'une équipe, notamment en collaborant efficacement avec des pairs et en travaillant dans plusieurs départements ou divisions. Exigences linguistiques et informatiques • Capacité à travailler avec la suite Microsoft Office et autres connaissances informatiques de base ; • Expérience de travail avec des systèmes de détection d'intrusion (alarmes, caméras de surveillance, etc.), des appareils de communication / suivi portables (radios, téléphones satellites, appareils cellulaires, appareils de repérage GPS, etc.); • Capacité à travailler avec la suite Microsoft Office et autres connaissances informatiques de base ; • Excellentes compétences en communication écrite et verbale en français avec la maîtrise d'une ou plusieurs langues locales (Mòoré, Dioula, Peul, etc.) de préférence ; • Maîtrise démontrée de l'anglais, tant à l'écrit qu'à l'oral ; • Capacité à animer des formations et à faire des présentations, en Anglais et dans une langue locale. DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/dcss/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87 Directeur en charge de la sûreté et de la sécurité
2022-01-11 10:25:42
full-time
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) RESPONSABLE DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION - H / F : GRADE C Référence de l’annonce : E0016/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Administratif du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Administratif du MCA-Burkina Faso II, Le Responsable des Technologies de l'Information du MCA-BF2 est responsable de :  Fournir un soutien technique et de diriger une petite équipe de techniciens informatiques dans la conception, l'installation et la maintenance de l'infrastructure informatique nécessaire pour prendre en charge les applications de l’entreprise et les besoins de communication informatique des bureaux du Millennium Challenge Account-Burkina Faso II (MCA-Burkina Faso II) ;  La mise en œuvre d'une infrastructure informatique et formera une petite équipe pour l’appui et le maintien du système. Cela implique l'application de l'expertise technique et la coordination avec les fournisseurs de technologie et de services présélectionnés pour l'installation, la mise en œuvre et la maintenance des infrastructures et des applications commerciales du MCA-Burkina Faso II pendant la durée du Compact, y compris l'administration de « SAP » (Systems, Applications, and Products), et l'installation des serveurs, des services de sauvegarde et le support logiciel. RESPONSABILITÉS  Soutenir le développement et la mise en œuvre du réseau informatique et du système d'information de gestion (SIG), y compris l'élaboration de politiques et de stratégies pour assurer un réseau et des systèmes informatiques sûrs et stables pour les opérations du MCA-Burkina Faso II pendant toute la durée du Compact (y compris dans deux bureaux - l'un situé à Ouagadougou et l'autre à Bobo-Dioulasso) ;  Soutenir la gestion d'une petite équipe de techniciens en informatique (par exemple, des administrateurs et des analystes de systèmes) qui fourniront un appui quotidien au profit de l’administration et de la clientèle pour les systèmes informatiques du MCA-Burkina Faso II ;  Soutenir le développement et la mise en œuvre des technologies de l'information (et SIG) en fonction des exigences fonctionnelles, et la gestion des projets informatiques assignés pour aligner de manière optimale l'infrastructure informatique avec les besoins actuels et futurs ;  Aider à gérer les efforts de passation des marchés spécifiques à l'informatique en intégrant la définition des exigences, les évaluations des passations des marchés s et la coordination des fournisseurs ;  Conseiller le personnel du MCA-Burkina Faso II sur l'intégrité des systèmes informatiques du MCA et les mesures de sécurité sur l'infrastructure réseau et le stockage des données ;  Surveiller les systèmes et infrastructures informatiques et développer des indicateurs de gestion pour l'amélioration continue de l'environnement informatique  Développer et mettre à jour la documentation du système pertinente, qui peut impliquer un plan de continuité des activités, un plan de sauvegarde des données, un plan de reprise après sinistre, un calendrier de projet, une infrastructure SIG et des plans de formation ;  Aider à l'élaboration et à la mise à jour du budget informatique annuel et des plans de travail ;  Coordonner le développement et les mises à jour du contenu du site Web MCA-Burkina Faso II ;  Effectuer toutes les autres tâches et responsabilités informatiques, de quelque nature que ce soit, de temps à autre, lorsqu’elles vous sont confiées par le Directeur Administratif. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Un diplôme universitaire en informatique, systèmes d'information, technologie de l'information ou dans un autre domaine connexe. Expérience requise  Un minimum de huit (8) années d'expérience pertinente dans la planification, la conception, le développement, la mise en œuvre et la maintenance de systèmes d'information informatiques, y compris les sites Web, les applications Web, la conception et l'administration de bases de données, la conception et la g et WAN, et la gestion de projet.  Expérience et capacité avérées dans la gestion du personnel informatique et des ressources des sous-traitants.  Expérience avérée de la technologie basée sur le cloud (exemples d'applications Google).  Capacité avérée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision.  Expérience confirmée en ingénierie, conception et gestion de l’infrastructure de données centrale, infrastructure réseau (commutateurs et routeurs Cisco), administration de pare-feu (par exemple, Palo Alto), sauvegarde (par exemple, Acronis), stockage (par exemple: Nimble / HPE), serveurs (exemple: Windows et VMWare), anti-virus (exemple: Sophos), Windows Desktop OS (exemple: Windows 7) et Microsoft Office.  Expérience des applications d'automatisation des opérations (exemple: SAP) et des bases de données Micrososft (exemple: SQL Server).  Expérience avec Polycom, Cisco / Tandberg ou tout autre équipement de visioconférence similaire.  Expérience de la qualité de service et de sa relation avec la visioconférence.  Bonne connaissance des applications de Web streaming (exemple: ZOOM, Cisco Webex, Skype, etc.).  Possibilité de démonter et de configurer le système d'un bureau à l'autre.  Professionnalisme démontré, bon jugement et flexibilité pour travailler, si nécessaire, en dehors des heures normales de travail afin de remplir les obligations du poste.  Solides compétences interpersonnelles et capacité d'établir et d'entretenir des relations de travail efficaces avec des personnes d'horizons différents.  Démontrer à partir de l'expérience antérieure la capacité de travailler avec peu de supervision et de travailler en tant que membre d'une équipe, notamment en collaborant efficacement avec ses pairs et en travaillant au sein de départements ou de divisions.  Solides compétences organisationnelles et analytiques.  Leader expérimenté et dynamique ayant fait ses preuves en matière de gestion d'équipe efficace, d'éthique et de leadership axé sur les résultats.  Capacité à soutenir et motiver les équipes, y compris le coaching et le développement d'opportunités pour optimiser la production, la qualité du travail et atteindre les objectifs.  Compétences avérées pour instaurer un climat de confiance au sein des équipes qui produisent des résultats et de la valeur ajoutée en recherchant constamment un meilleur moyen d'obtenir des résultats plus convaincants.  La capacité de comprendre rapidement les nouvelles préoccupations et de les adapter à la stratégie et les objectifs du Compact, pour faire avancer les travaux et répondre aux besoins de la situation sur la base de décisions judicieuses et logiques.  Démontrer la responsabilité d'obtenir des résultats qui ont un impact sur le développement et la durabilité financière, environnementale et sociale.  Identifier et proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques.  La capacité de travailler sous pression, de planifier efficacement la charge de travail personnelle et de déléguer au besoin Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  La maîtrise de l'anglais est un atout supplémentaire ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/rit/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87   Responsable des technologies de l'information
2022-01-11 10:13:17
full-time
EMPOWER Talents and Careers Recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) DIRECTEUR DES COMMUNICATIONS - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E0015/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Exécutif Chargé des Opérations du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Exécutif Chargé des Opérations du MCA-Burkina Faso II, Le Directeur des Communications du MCA-BF2 est responsable de :  Diriger le service des communications et des relations publiques sous la direction du directeur exécutif chargé des Opérations. Le directeur des communications et des relations publiques est responsable des communications fructueuses entourant la mise en œuvre du programme (du lancement et de l'exécution à l'achèvement), de l'établissement de relations de collaboration avec les parties prenantes du projet et de la supervision des budgets du service de communication. Le directeur de la communication et des relations publiques veille à l'alignement de l'exécution du programme avec les objectifs globaux du Compact et à la gestion judicieuse de ses ressources. RESPONSABILITÉS  Diriger les communications et les relations publiques dans toutes les activités du programme et veiller à ce qu'elles soient alignées sur les stratégies, cadres, budgets et ressources définis par le Compact ; cela comprend la direction et la gestion des événements, la sensibilisation des médias et des parties prenantes et des campagnes d'information du public ;  Développer une stratégie de communication intégrée comprenant une sensibilisation des médias locaux et nationaux, des représentants du Gouvernement, des parties prenantes et d'autres publics pertinents pour le succès des projets tout au long de la vie du Compact. La stratégie doit envisager comment amplifier le travail du Compact et utiliser les communications pour faire progresser le succès du Compact par le biais d'événements, de médias, de matériels et d'autres canaux ;  Établir un plan de travail pour guider et suivre le travail par rapport à la stratégie de communication ;  Évaluer les composantes et les activités du plan de communication au fur et à mesure de leur développement pour s'assurer de leur pertinence dans le contexte du pays et s'assurer qu'elles sont adaptées pour répondre aux besoins sur le terrain ;  Développer un cadre de messagerie cohérent pour informer tous les aspects de la sensibilisation du Compact et du projet et créer des outils, qui peuvent inclure des points de discussion, des fiches d'information, des présentations et autres, pour soutenir la sensibilisation entreprise par le personnel et les gestionnaires à travers le MCA ;  Travailler en étroite collaboration avec les responsables et le personnel du MCA pour fournir des messages clés clairs pour le Compact à utiliser dans toutes les communications avec les parties prenantes, y compris les communautés locales, l'administration et les parties concernées par le projet, le tout en appui à la stratégie de communication établie ;  Développer des relations solides avec les médias. Servir de porte-parole officiel du MCA et du Compact ; Identifier les opportunités pour amplifier les succès des Compacts et transmettre des informations via les médias ;  Représenter la communication et les relations publiques en tant que composante intégrée du programme MCA du pays auprès des parties prenantes du projet (par exemple avec les homologues des Gouvernements nationaux / locaux, la société civile, les bénéficiaires du projet, etc.) en veillant à ce que des relations de collaboration soient établies et maintenues pour faciliter la prestation du programme ;  Collaborer avec le directeur du suivi-évaluation et les directeurs de projet pour tenir stratégiquement les parties prenantes et le public informés des progrès via des canaux ciblés (par exemple, blogs, rapports, bulletins de liaison) pour fournir des mises à jour sur les impacts du Compact et des projets, y compris la mise en évidence des bénéficiaires et des progrès ;  Établir, gérer et exploiter des canaux, y compris le site Web du MCA et les médias sociaux, pour garantir l'accès du public aux informations sur le MCA et les activités du Compact, y compris sur les activités de passation des marchés financées par le MCC, les politiques environnementales et sociales du MCA ainsi que les bulletins de santé et de sécurité. Développer et mettre en œuvre des activités de sensibilisation du marché pour les de passation des marchés, le cas échéant ;  Coordonner en étroite collaboration avec la mission du pays résident du MCC et le siège du MCC sur la stratégie et le plan de communication et sur toute question de premier plan. Coordonner les efforts de haut niveau avec l'ambassade des États-Unis ;  Gérer la mise en œuvre des directives de marque du MCC ;  Développer et maintenir une bibliothèque d'outils de communication, y compris des photos, des vidéos et d'autres matériels, au besoin pour soutenir stratégiquement le plan de communication ;  Guider l'équipe des communications et des relations publiques pour s'assurer que l'utilisation des ressources et la mise en œuvre des activités du projet sont alignées sur le plan global du projet ;  Construire l’équipe des communications et des relations publiques grâce au recrutement, à la formation et au perfectionnement et à la gestion du rendement du personnel afin d’assurer la capacité d’atteindre les objectifs du projet. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences)  Un diplôme universitaire en communication, journalisme, développement communautaire, administration des affaires ou dans un domaine connexe (diplôme d'études supérieures de préférence). Expérience requise  Au moins 10 ans d'expérience de travail pertinente dans les communications d'entreprise et publiques, la sensibilisation communautaire et publique ou les communications de plaidoyer au niveau de la haute direction sur des projets financés par des organisations internationales en Afrique subsaharienne  Capacité à penser de manière stratégique et à gérer des projets ;  Expérience de travail avec les médias nationaux et locaux ; expérience antérieure enregistrée ;  Connaissance et expertise avérées dans la gestion de campagnes d’information publique ;  Connaissances et expertise avérées dans l'élaboration et la diffusion de messages à diverses parties prenantes  Compétences rédactionnelles solides et documentées ;  Expérience de la coordination des communications entre les équipes techniques ;  Expérience de la gestion d'une équipe de professionnels de la communication ;  Contrats de cabinet de relations publiques et / ou consultants externes ;  Compétences éprouvées pour établir la confiance dans les équipes qui fournissent des résultats et ajoutent de la valeur en recherchant constamment un meilleur moyen d'obtenir des résultats plus percutants ;  Excellentes compétences en communication ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements structurels ou organisationnels correspondants aux besoins de la situation Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration d’un climat de confiance ;  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  Excellentes compétences en communication écrite et verbale en anglais sont requises ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/dc Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87 Directeur des communications
2022-01-11 10:03:46
full-time
Burkina Faso

EMPOWER |
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) DIRECTEUR ADMINISTRATIF - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E0014/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Exécutif Chargé des Opérations du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États- Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Exécutif Chargé des Opérations du MCA-Burkina Faso II, Le Directeur Administratif du MCA-BF2 est responsable de :  Dirige l'adaptation des politiques, des systèmes et des cadres administratifs en veillant à ce qu'ils soient alignés sur les besoins du MCA et conformes aux directives du MCC pour la Santé Sécurité /SST sur le lieu de travail et la législation locale ; RESPONSABILITÉS  Diriger et guider avec humanisme toutes les sections de la Section Administrative du MCA ;  Développer et adapter les politiques MCA relatives à l'administration, aux ressources humaines et à la gestion informatique (y compris le manuel des RH) ;  Construire l'équipe administrative grâce au recrutement, à la formation et au perfectionnement et à la gestion du rendement du personnel afin de garantir une capacité à atteindre les objectifs ;  Guider le personnel du MCA sur toutes les politiques administratives, RH et informatiques et promouvoir les connaissances et la responsabilité pour leur bonne mise en œuvre ;  Élaborer des politiques, des règlements et des manuels de ressources humaines et s’assurer de leur mise en œuvre effective ;  Conseiller le Directeur Exécutif des Opérations sur les questions liées à la gestion des ressources humaines, à l'informatique, à la sécurité et à la gestion des actifs ;  Capacité avérée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision ;  Veiller à ce que les systèmes administratifs et de ressources humaines fonctionnent efficacement et prendre les mesures nécessaires pour remédier aux défaillances ;  Conseiller le Directeur Exécutif des Opérations sur les politiques et réglementations en matière d'emploi et de travail ;  Orienter et conseiller le personnel du MCA lorsque cela est nécessaire pour améliorer les performances ;  Guider le responsable des ressources humaines sur les questions liées aux droits / avantages du personnel tels que les congés ;  S'assurer que le personnel est formé et motivé pour une performance efficace ;  Diriger et assurer la bonne tenue des dossiers du personnel ;  Surveiller et interpréter les politiques et réglementations en matière d'emploi et de travail ;  Avec l'aide du HR Manager, améliorer les systèmes et contrôles RH pour une meilleure performance ;  Effectuer toute autre tâche assignée par le Directeur Exécutif chargé des Opérations. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Diplôme universitaire ou équivalent en gestion des ressources humaines et administration publique d'un établissement d'enseignement supérieur reconnu. Expérience requise  Au moins 10 ans d’expérience dans une capacité de gestion dans l’administration, les ressources humaines et la gestion informatique en Afrique subsaharienne  Doit être familiarisé avec la gestion de la fonction publique et les politiques et réglementations du travail ;  Excellentes compétences rédactionnelles ainsi qu'une bonne capacité organisationnelle à travailler en équipe et de manière indépendante ;  Compétences éprouvées pour établir la confiance dans les équipes qui fournissent des résultats et ajoutent de la valeur en recherchant constamment un meilleur moyen d'obtenir des résultats plus percutants ;  Excellentes compétences en communication ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements, pour faire avancer le travail et répondre aux besoins de la situation sur la base de décisions saines et logiques ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration d’un climat de confiance  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  Excellentes compétences en communication écrite et verbale en anglais sont requises ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/da/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87   Directeur administratif
2022-01-11 09:53:47
full-time
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) DIRECTEUR DE LA PASSATION DES MARCHÉS - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E0013/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Exécutif Chargé des Opérations du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Exécutif Chargé des Opérations du MCA-Burkina Faso II, Le Directeur des Passations de Marchés du MCA-BF2 est responsable de :  Veiller à ce que les directives de passation des marchés du MCC soient mises en œuvre au MCA et respectées par les partenaires de mise en œuvre, afin de promouvoir la responsabilité fiscale, la responsabilisation et la transparence dans toutes les transactions du MCA. RESPONSABILITÉS  Analyser les besoins opérationnels et programmatiques du MCA et élaborer des plans de passation des marchés et des budgets conformes aux plans généraux du Compact et alignés sur les besoins du MCA ;  Développer des outils de suivi des actifs et générer des rapports périodiques de suivi des actifs pour la direction du MCA, le Conseil d'Administration et les audits du MCC ;  Conseiller la direction du MCA lors des exercices de budget, de planification et d'audit, en fournissant une analyse des dépenses et des actifs liés à la passation des marchés du MCA ;  Guider le personnel de passation des marchés du MCA et les entités de mise en œuvre sur les directives de passation des marchés du MCC, les règlements de gestion des actifs et les exigences en matière de rédaction de rapports pour assurer la conformité et la transparence ;  Évaluer et mettre à jour les plans de passation des marchés pour le MCA, et adapter les directives de passation des marchés du MCC pour les aligner sur la législation locale et les exigences du Compact ;  Évaluer les systèmes de passation des marchés du MCA et des entités de mise en œuvre et déterminer leur conformité avec les normes du MCC, identifier les problèmes et les risques, pour soutenir les exercices d’audit interne et externe ;  Coordonner les fonctions du MCA et de l'agent de passation des marchés dans la mise en œuvre du programme Compact, y compris l'identification des besoins en passation des marchés initiaux et l'organisation des opérations de passation des marchés ;  Examiner les documents de sollicitation, les plans de passation des marchés et tous les autres documents requis préparés par l'agent de passation des marchés et recommander les changements ou améliorations nécessaires pour s'assurer qu'ils sont conformes aux principes de passation des marchés du programme MCC et aux présentes directives et qu'ils répondent aux besoins de passation des marchés du MCA ;  Examiner le manuel des opérations de passation des marchés du MCA préparé par l’agent de passation des marchés et recommander les changements ou améliorations nécessaires pour s’assurer qu’il répond à la réalité opérationnelle du MCA ;  Veiller à ce que l'agent de passation des marchés agisse conformément au manuel des opérations de passation des marchés approuvé ;  Surveiller le respect par l'agent de passation des marchés de toutes les règles et procédures de ces directives.  Soutenir la direction et le Directeur General de l'entité du MCA dans le maintien de l'intégrité et de la confidentialité du processus de passation des marchés ;  Faciliter la préparation et la soumission à l'agent de passation des marchés des documents de passation des marchés nécessaires par le personnel technique du MCA ;  Examiner les rapports soumis par l’agent de passation des marchés ;  Gérer les membres de l'équipe de passation des marchés du MCA ;  Approuver les décisions de passation des marchés conformément aux procédures et règles définies dans les Directives de Passation des Marchés définies par le MCC (PPG) et par le Manuel de Passation des marchés du MCA (POM) ;  Effectuer d'autres tâches et responsabilités à la demande du DG du MCA. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Diplôme universitaire en administration des affaires, administration publique, finance, droit, ingénierie, développement international ou dans un domaine connexe (niveau BAC + 5 au minimum). Expérience requise  Au moins (10) ans ou plus d'expérience dans le développement et la gestion de passation des marchés dans des systèmes appliquant les normes internationales en Afrique subsaharienne ;  Capacité de coordonner avec de nombreuses entités distinctes pour superviser et rendre compte des activités de passation des marchés ;  Connaissance et / ou expérience des directives et procédures de passation des marchés des institutions internationales et de bailleurs de fonds, en particulier celles de la Banque Mondiale, de la Banque Africaine de Développement, et / ou du Gouvernement américain ;  Capacité démontrée à travailler en collaboration avec les intervenants et homologues nationaux et internationaux ;  Compétences supérieures d'organisation et de gestion du temps ;  Excellentes compétences en communication ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements, pour faire avancer le travail et répondre aux besoins de la situation sur la base de décisions saines et logiques ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration d’un climat de confiance ;  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  Excellentes compétences en communication écrite et verbale en anglais sont requises ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/dpm/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87 Directeur de la passation des marchés
2022-01-11 09:45:38
full-time
Burkina Faso

EMPOWER |
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) DIRECTEUR FINANCIER - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E0012/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Général du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Général du MCA-Burkina Faso II, Directeur Financier du MCA-BF2 est responsable de :  Du suivi et de la préparation du budget, de la préparation des rapports financiers périodiques et du conseil à la direction du MCA et aux partenaires de mise en œuvre sur les questions fiscales et financières. RESPONSABILITÉS  Diriger la fonction financière globale du MCA et veiller à ce qu'un soutien financier et comptable suffisant soit fourni aux fonctions opérationnelles et programmatiques du MCA en vue de renforcer sa capacité à atteindre les objectifs du Compact ;  Évaluer les exigences du Compact et élaborer des politiques et des plans de gestion des ressources financières du MCA, alignés sur le plan général du MCA et conformément aux politiques de responsabilité fiduciaire et de transparence du MCC, ainsi qu'aux normes et exigences d'audit interne et externe ;  Superviser la production de rapports périodiques, y compris les rapports financiers annuels, pour la référence de la direction du MCA, du MCC et du Conseil d’Administration du MCA ;  Représenter la direction du MCA auprès du MCC et du Conseil d’Administration du MCA sur toutes les questions liées à la gestion financière et à la santé budgétaire globale du Compact ;  Guider l'équipe des finances et conseiller l'équipe de direction du MCA et le DG et s'assurer qu'un environnement collaboratif est établi pour faciliter la coopération, le partage d'informations et la responsabilité partagée du succès du Compact ;  Construire l'équipe des finances en recrutant du personnel et en identifiant les ressources techniques (par exemple, les consultants externes, les ressources techniques du MCC) pour fournir des conseils et une expertise externe, alignés sur les besoins stratégiques du MCA ;  Assurer le respect de toutes les dispositions de gestion financière du Compact et des documents associés ;  Servir de liaison principale avec l'agent financier, les directeurs de projet et les entités de mise en œuvre sur les questions et problèmes financiers ;  Faire preuve de leadership dans la conception et l'efficacité opérationnelle d'un système de contrôles internes de la gestion financière et des rapports, y compris la gestion et la surveillance du changement ;  Assurer la supervision des fonctions RH et IT liées à l'administration du MCA Burkina Faso II ;  Gérer la préparation du budget programme annuel du MCA Burkina Faso II pour toute la période du Compact, ainsi que les budgets détaillés sur une base trimestrielle en coordination avec l’agent financier, l’unité de gestion de projet et toute entité d’exécution ;  Élaborer des demandes de décaissement trimestrielles pour le financement du MCC, en coordination avec l'agent financier ;  Travailler avec le responsable de la réinstallation pour développer et mettre en œuvre des méthodes de paiement pour les personnes indemnisées à la suite d'un déplacement économique et physique et de l'acquisition de terres (réinstallation) ;  Élaborer, en coordination avec l'agent financier, un manuel des opérations de gestion financière, connu sous le nom de Plan de responsabilité fiduciaire (FAP), qui décrit toutes les procédures nécessaires aux opérations de gestion financière, un contrôle interne solide et désigne les fonctionnaires habilités à approuver obligations, vérifier la réception des biens et services et exécuter les paiements ;  Surveiller et garantir le respect de tous les aspects du PAF ;  Veiller à ce que le système de gestion financière de l’agent financier réponde aux exigences du Compact ;  En coordination avec les directeurs de projet, estimer les besoins futurs de trésorerie pour chaque projet pour chaque période et s'assurer que tous les rapports d'accompagnement sont fournis selon le calendrier requis ;  Surveiller les dépenses par rapport aux budgets pour garantir des ressources adéquates et un contrôle des fonds. Fournir les décaissements trimestriels des contrats et autres informations nécessaires à la Direction du S&E afin de suivre les étapes du processus pour le Compact ;  Aider à l'élaboration du budget de fonctionnement du MCA Burkina Faso II ;  Préparer un plan pour répondre aux exigences d'audit régulier du MCC et du Bureau de l'Inspecteur Général (OIG) de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) ;  Coopérer pleinement avec les auditeurs pour s'assurer que les exigences d'audit du programme sont satisfaites comme l'exige le Compact ;  Veiller à ce que les fonds MCC soient exonérés de toutes taxes, comme détaillé dans l'Accord du Compact, le Plan de mise en œuvre du programme et / ou tout autre accord associé au Compact ;  Représenter le programme sur tous les aspects financiers auprès du public burkinabè, du Gouvernement, de la communauté des bailleurs de fonds, de la société civile, du secteur privé et autres ;  Développer et gérer tous les rapports financiers, y compris les rapports spéciaux requis par le MCA Burkina Faso II ou le Conseil d'administration ;  Fournir un leadership et des conseils au personnel financier / comptable sur les tâches assignées à la division ;  Gérer et examiner le travail du personnel affecté et assurer la qualité des produits et assurer une supervision au jour ble jour ;  Superviser le traitement et l'analyse des dépenses liées au projet et s'assurer qu'elles sont conformes au budget approuvé, aux politiques du MCC et aux procédures Gouvernementales ;  Superviser l’administration et la comptabilité des paiements contractuels que l’agent financier traitera par l’intermédiaire de l’agent payeur du MCC. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Diplôme universitaire ou équivalent en comptabilité ou en finance ou dans un domaine similaire. Expérience requise  Au moins 10 ans d’expérience dans un poste de gestion financière de haut niveau financé par des organisations internationales ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Compétences avérées en gestion et expérience dans les activités liées à la gestion financière ;  Capacité à élaborer des budgets complexes et à gérer toutes les transactions financières connexes ;  Expérience dans le développement et la gestion de systèmes et de processus de gestion financière ;  Capacité à assurer la liaison avec d'autres divisions pour assurer une mise en œuvre harmonieuse des activités du projet ;  Capacité à diriger une équipe de spécialistes qualifiés en comptabilité ou en gestion financière ;  Doit démontrer, à partir d'une expérience de travail antérieure, la capacité de collaborer efficacement avec ses pairs ainsi que de travailler dans plusieurs départements ou divisions ;  Compétences éprouvées pour établir la confiance au sein des équipes qui fournissent des résultats et ajoutent de la valeur en recherchant constamment un meilleur moyen d'obtenir des résultats plus percutants ;  Excellentes compétences en communication ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements, pour faire avancer le travail et répondre aux besoins de la situation sur la base de décisions saines et logiques ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes en créant un climat de confiance ;  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  D’excellentes compétences en communication écrite et verbale en anglais sont requises ;  Une maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Une capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/df/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87 Directeur financier
2022-01-11 09:25:34
full-time
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) DIRECTEUR DE L’ÉCONOMIE ET DU SUIVI-ÉVALUATION - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E0011/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-Burkina Faso II, Le Directeur de l’Economie et du Suivi-Evaluation du MCA-BF2 est responsable de :  Livrer des données et des évaluations en temps opportun, pertinents, et fiables sur l’état d’avancement et la qualité de la mise en œuvre et sur le niveau de réalisation des résultats escomptés par deuxième compact du Burkina Faso.  Mener le suivi et le rapportage du progrès réalisé par rapport aux résultats ciblés du compact, de soutenir les évaluations indépendantes du compact, de mettre à jour les activités d’analyse économique du compact, et de gérer le budget et le personnel du DESE. Les homologues MCC du Directeur sont le(s) chargé(s) du suivi-évaluation, l’analyste du rapportage (Results Reporting Analyst en anglais), et l’économiste(s). RESPONSABILITÉS  Mener l’élaboration et les révisions périodiques du plan de suivi-évaluation du Burkina Faso II selon les directives du MCC et en coordination avec le MCC et les parties prenantes.  Mener la mise en œuvre de la composante de suivi du plan de suivi-évaluation du Burkina Faso II pour fournir de l’information en temps opportun et pertinent pour les gestionnaires de projet et pour le rapportage externe. Ceci comprend : a. Définir en collaboration avec les équipes de projet des indicateurs de performance à suivre avec les valeurs de bases et les cibles; s’assurer que les indicateurs de suivi sont pertinents pour les gestionnaires de projet et que les risques et les hypothèses du plan de S&E sont bien suivi. b. Production des rapports trimestriels. Cela comprendra l’examen trimestriel des données du tableau d’indicateurs, la vérification de valeurs incohérentes avec les chefs de projets et agents d’exécution, et l’archivage de tous les documents justificatifs des données présentés. c. Identifier en amont les manques et problèmes liés à la qualité des données pour les indicateurs du plan de suivi-évaluation. Elaborer et mettre en œuvre un plan pour résoudre ces problèmes en développant la capacité des structures émettrices des données et/ou en commanditant la collecte indépendante des données. d. Commanditer une revue indépendante de la qualité des données rapporter par le MCA-Burkina Faso II et mettre en œuvre un plan pour adresser les faiblesses identifiées. e. Concevoir et mettre en œuvre des études de terrains pour évaluer la mise en œuvre et la réalisation des extrants et des résultats. f. Promulguer l’information du dispositif de suivi-évaluation aux parties prenantes au Burkina Faso et au MCC.  Soutenir l’élaboration et la mise en œuvre de la composante évaluation du plan de suivi-évaluation pour promouvoir les principes de redevabilité et d’apprentissage. Ceci comprend : a. Aviser sur les besoins en évidences et données du Gouvernement du Burkina Faso pour que l’évaluation puisse être conçu, si possible, pour répondre à ces besoins. b. Fournir les données et la documentation nécessaires au MCC et aux évaluateurs indépendants pour renseigner l’élaboration et mise en œuvre des évaluations. c. Surveiller l’adhésion au design du projet et aux plans de mise en œuvre et rapporter toute déviation aux évaluateurs indépendants. d. Passer en revue les rapports d’évaluation, les outils d’enquête, et autres livrables produits par chaque évaluateur indépendant. e. Gérer le processus d’examen des parties prenantes des rapports et matériaux des évaluations indépendantes. f. Coordonner la passation de marché des cabinets d’études qui mèneront la collecte des données de bases et intermédiaires pour les évaluations indépendantes et surveiller le travail en collaboration avec l’évaluateur indépendant. g. Organiser des ateliers de diffusion pour promulguer les constats des évaluations pour chaque rapport d’évaluation.  Assurer que les analyses coûts-bénéfices et des bénéficiaires, y compris les estimations du taux de rentabilité économique, soient modifiées et mises à jour selon les lignes directrices du MCC lorsque l’information améliorée est reçue (par exemple, mettre à jour les paramètres du modèle avec l’arrivée de nouvelles données de meilleure qualité).  Fournir des recommandations sur la portée et conception détaillée des projets à la Direction du MCA-Burkina Faso II, y compris sur les réformes politiques et institutionnelles, le cas échéant pour assurer que les projets réalisent les impacts économiques attendues.  Maintenir une étroite collaboration entre l’équipe du DESE et les équipes de projet pour assurer que les données et l’analyse du DESE sont corrects, actualisés, et soutiennent la prise de décisions basée sur les évidences.  Maintenir une communication régulière avec la Direction du MCA-Burkina Faso II et le chargé d’évaluation et l’économiste du MCC pour donner l’état d’avancement des activités du DESE et communiquer les risques associés avec le niveau d’avancement de la mise en œuvre ou de la réalisation des résultats escomptés et offrir des solutions potentielles.  Coordonner le budget de suivi-évaluation et présenter des mises jours trimestriels au MCC sur les engagements et décaissements. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Diplôme universitaire supérieur en économie, statistiques, ou dans un domaine similaire. Expérience requise  Au moins 10 ans d’expérience professionnelle, y compris une expérience en analyses quantitatives et qualitatives et en suivi-évaluation ;  Expérience antérieure de gestion avec une capacité avérée à équilibrer les tâches et exigences divers et de se conformer aux échéances de manière flexible et responsable. Doit démontrer une expérience confirmée dans la réalisation de projets à temps et dans les limites budgétaires établies ;  Expérience antérieure dans la gestion d’au moins deux membres du personnel subordonné ;  Expérience antérieure dans l’application des concepts économiques aux problèmes complexes du monde réel et dans l’utilisation et l’analyse des données pour tirer des conclusions et fournir des recommandations. Expérience antérieure dans ce type de travail au Burkina Faso est préférable mais pas exigée. Expérience antérieure dans l’analyse coût-bénéfice est préférable mais pas exigée ;  Expérience antérieure dans l’élaboration et mise en œuvre de systèmes de suivi comprenant la collecte, l’analyse, et le rapportage des données de performance  Expérience antérieure dans l’élaboration et la mise en œuvre des évaluations de projet ; expérience dans la mise en œuvre des évaluations quantitatives est préférée ;  Bonnes compétences avérées dans la gestion des contrats ;  Volonté de mener des visites de terrain fréquent et de communiquer avec diverses parties prenantes. Des voyages à l’extérieure du pays peuvent être requis ;  Bonnes capacités analytiques et en rédaction des rapports ;  Capacité avérée à travailler avec les homologues du gouvernement du Burkina Faso ;  Expérience de travail avec les partenaires techniques et financiers est préférée ;  Excellentes compétences en communication ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements structurels ou organisationnels correspondants aux besoins de la situation ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration un climat de confiance ;  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  Excellentes compétences en communication écrite et verbale en anglais sont requises ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Expérience avec une ou plusieurs des logiciels statistiques et base de données tels que STATA, SPSS, SAS, CSPRO, Access, Excel est préférée ;  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent) ;  Compétences organisationnelles liées à la gestion des données et la documentation ;  Expérience de travail dans le secteur de l’énergie est préférée. DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/dse/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87 Directeur de l'Economie et du suivi évaluation
2022-01-11 09:14:20
full-time
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) DIRECTEUR DU GENRE ET DE L'INCLUSION SOCIALE - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E0010/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au ,nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-Burkina Faso II, Le Directeur du Genre etde l’Inclusion Sociale du MCA-BF2 est responsable de :  Assurer le leadership technique pendant la mise en œuvre du Compact.  Superviser et de coordonner toutes les activités liées au GIS dans le Compact. Compte tenu de la nature intégrée du Compact, le directeur travaillera en étroite coordination avec d'autres chefs de projet et de secteur pour garantir la mise en œuvre des actions en temps opportun, efficace et efficiente. RESPONSABILITÉS  Diriger et fournir un leadership technique au personnel du MCA sur la façon dont les obstacles à l'accès à l'électricité varient en fonction du sexe, de l'âge et du revenu, etc., faire des contributions tout au long des étapes de conception et de mise en œuvre du programme en vue de cerner les barrières dans le but d’accroitre les avantages sociaux du Compact et de promouvoir des résultats durables ;  Diriger la mise en œuvre des activités, sous-activités et tâches du projet axées sur le genre et l'inclusion sociale dans le contexte des projets de réforme, de production d'électricité et d'accès à l’électricité ;  Élaborer et gérer le budget du genre et de l'inclusion sociale, le cas échéant ;  Collaborer avec le personnel du MCA pour s’assurer que les aspects relatifs à l’égalité des sexes, à l’inclusion sociale et à la réduction de la pauvreté sont intégrés dans le Compact et dans les communications pertinentes, conformément à la politique de genre du MCC et aux jalons et procédures opérationnelles d’intégration sociale et de genre. Cela comprend, mais sans s'y limiter, la collaboration avec : o Les directeurs de projet de réforme, de génération, de transmission et d'accès pour s'assurer que les aspects d'inclusion sociale et de genre sont intégrés dans les tâches d'analyse, de conception et de mise en œuvre de chaque projet ; o Les collègues de l'analyse économique et du suivi-évaluation pour s'assurer que la collecte de données est ventilée par âge, revenu et sexe avec des indicateurs sensibles au genre, et que les analyses des bénéficiaires incluent des considérations sociales et de genre pour éclairer la conception et la mise en œuvre du projet ; o Les collègues de communication dans le développement et la mise en œuvre du processus consultatif du Compact ; o Le directeur de la performance environnementale et sociale et le responsable de la réinstallation pour évaluer et planifier le suivi des impacts sociaux et de genre de tous les projets et activités du Compact.  Veiller à ce que les EIES et les PGES accordent une attention adéquate aux problèmes sociaux et de genre et aux risques des projets proposés. Celles-ci incluent (mais ne sont pas limitées à) les questions relatives à la santé et à la sécurité publiques, au VIH / SIDA, à la consommation d'énergie et à l'hygiène des ménages et à la réinstallation ;  Coordonner avec le consultant en gestion de projet MCA et fournir une assistance technique et des directives pour assurer l’intégration des objectifs d’inclusion sociale et de genre ainsi que la réalisation d’activités et de résultats spécifiques en matière de genre et d’inclusion sociale ;  Développer et mettre en œuvre un Plan d'Intégration Sociale et Genre (SGIP) qui incorpore des analyses et des contributions sociales et de genre pertinent dans tous les projets et activités. a. Effectuer des revues régulières pour mettre à jour le SGIP afin de refléter les changements et les évolutions du Compact. b. Dans le cadre du SGIP, élaborer et mettre en œuvre un plan pour accroître la sensibilisation et la capacité d'intégration sociale et de genre parmi tout le personnel du MCA et les spécialistes du secteur tout au long du développement et de la mise en œuvre du projet.  Construire et maintenir une équipe GSI (qui comprend les subordonnés directs de GSI ainsi que le personnel de projet travaillant sur des activités influencées par GSI) par le recrutement, le mentorat, la formation et le développement, la supervision et la gestion des performances du personnel pour assurer une capacité à atteindre les objectifs du Compact ;  Assurer la liaison avec les principales parties prenantes et bailleurs de fonds, notamment le Ministère de la Femme et de la Promotion de la Famille, le Ministère de l'Énergie, Mines, et Carrières, les entités du secteur de l'énergie et d'autres institutions Gouvernementales pertinentes, les agences des Nations Unies, la Banque mondiale, l'USAID, d'autres partenaires de développement, d'autres agences ou directions nationaux et infranationaux du gouvernement Burkinabé, la société civile, le secteur privé et le MCC pour assurer une coordination efficace de la mise en œuvre du Compact ;  Fournir une contribution et une approbation sur les termes de référence et les champs de travail pour intégrer le genre et l'inclusion sociale, et les préoccupations de réduction de la pauvreté. Veiller à ce que le libellé pertinent concernant la politique de lutte contre la traite des personnes du MCC soit inclus dans tous les documents d'appel d'offres et de contrat ;  Gérer des consultants et travailler avec des experts en genre et inclusion sociale dans les équipes de sous-traitants et le PMC; travailler avec les entités de mise en œuvre pour s'assurer que l'égalité des sexes, l'inclusion sociale et la réduction de la pauvreté sont pleinement intégrées dans les projets et activités ;  Examiner les livrables de tous les projets pour s'assurer que les questions d'égalité des sexes, d'inclusion sociale et de pauvreté sont suffisamment intégrées et qu'il existe une planification, un budget et des ressources en personnel adéquats pour le travail analytique et la planification de la gestion de GSI ;  Fournir une contribution aux plans d'engagement des parties prenantes sur la conception et la mise en œuvre des projets pour renforcer l'intégration sociale et du genre dans tous les projets. Cela devrait inclure, mais sans s'y limiter, l'engagement avec les femmes, les groupes vulnérables, la société civile (ONG, organisations communautaires) et le secteur privé ;  Passer en revue chaque projet pour la performance de l'intégration du genre chaque trimestre et surveiller la qualité de l'intégration sociale et du genre dans toutes les activités du projet, suivre les ressources investies dans les activités sociales et de genre, et identifier les domaines où l'intégration peut être renforcée ou modifiée. Présentez les progrès/ résultats dans chaque revue de performance trimestrielle ;  Être capable de se rendre sur les sites du projet pour des visites de supervision, jusqu'à 25% du temps. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Diplôme universitaire supérieur en sciences sociales ou dans une discipline connexe (par exemple, anthropologie, sociologie, études féminines, politiques publiques, développement communautaire, économie du développement, etc.). Expérience requise  Au moins 10 ans d’expérience dans la gestion de projets financés par des organisations internationales en Afrique subsaharienne ;  Expérience dans toutes les phases de passation des marchés et de la gestion des contrats ;  Expérience approfondie de la direction de l'intégration des efforts d'inclusion sociale, de genre et de réduction de la pauvreté dans des programmes de nature similaire, dans un contexte de développement international ;  Expérience avérée de la gestion et de la livraison de projets de haute qualité dans les délais et dans les limites du budget, y compris l'expérience du développement, du suivi et de la mise à jour des outils de gestion de projet pertinents (calendriers, budgets, documents de cadrage, plans de gestion des risques) ;  Capacité à interagir de manière constructive et stratégique avec les dirigeants agissant en tant que consultants, experts techniques et de construction, responsables Gouvernementaux et réglementaires, professionnels de l'éducation et des services publics d'énergie et d'électricité, clients des services énergétiques et société civile ;  Expérience confirmée en tant que leader et en recherche de consensus, avec une forte capacité à effectuer plusieurs tâches et à gérer plusieurs flux de travail simultanément ;  Capacité démontrée à travailler en collaboration avec des intervenants et homologues locaux et internationaux multidisciplinaires et multiculturels ;  Solides compétences démontrées en matière de supervision et de mentorat, en particulier avec le personnel qui n'ait pas des subordonnés directs mais qui travaille sur les activités de GSI ;  Leader dynamique et expérimenté avec une expérience éprouvée en matière de gestion d'équipe efficace, de leadership éthique et axé sur les résultats ;  Solides compétences en leadership, avec une volonté de s'engager activement dans tous les aspects de la livraison du projet ;  Capacité à soutenir et à motiver des équipes, y compris des opportunités de coaching et de développement pour maximiser la production, la qualité du travail et atteindre les objectifs ;  Compétences éprouvées pour établir la confiance dans les équipes qui fournissent des résultats et ajoutent de la valeur en recherchant constamment un meilleur moyen d'obtenir des résultats plus percutants ;  Excellentes compétences en communication;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements structurels ou organisationnels correspondants aux besoins de la situation ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration d’un climat de confiance  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  La maîtrise de l'anglais est un atout supplémentaire ;  La maîtrise d’une ou plusieurs langues locales est requise ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/dgis/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87 Directeur du genre et de l'inclusion sociale
2022-01-11 09:01:09
full-time
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) DIRECTEUR DE LA PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E009/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États- Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-Burkina Faso II, Le Directeur de la Performance Environnementale et Sociale du MCA-BF2 est responsable de :  Fournir une contribution technique pour garantir la performance environnementale et sociale de toutes les activités financées par le Compact ;  Garantir la conformité des activités du programme avec les lois et réglementations nationales environnementales et sociales pertinentes, les lignes directrices environnementales du MCC et les normes de performance de la Société Financière Internationale (SFI) en matière d'environnement et de durabilité sociale. RESPONSABILITÉS  Superviser l'élaboration et / ou l'examen des documents du ESP, y compris, mais sans s'y limiter, le système de gestion environnementale et sociale (SGES), les évaluations d'impact environnemental et social et les plans de gestion (EIES / PGES), les plans d'action de réinstallation (PAR), les Plans d'engagement des parties prenantes, etc., et assurer la diffusion, la mise en œuvre et le respect de ces outils pour améliorer la performance environnementale et sociale des activités du Compact ;  Coordonner avec les équipes responsables pour l'élaboration des demandes de propositions (RFP) sur les questions ESP, superviser l’élaboration des taches lies aux études d'impact environnemental et social, les PAR, etc. et participer à leur évaluation ;  Engager le personnel du MCA, le personnel du MCC et d'autres homologues du Gouvernement pour intégrer efficacement les considérations environnementales et sociales dans la planification, le développement et la mise en œuvre du projet, y compris les termes de référence, les plans de travail, les conceptions, les contrats de supervision, les budgets, les délais et les mécanismes de suivi ;  Superviser le personnel multidisciplinaire et les consultants fournissant des services de performance environnementale et sociale pour les activités du Compact liées à la conformité du projet avec le système de gestion environnementale et sociale du MCA, les PGES spécifiques au projet, les plans d'engagement des parties prenantes, le Cadre de Politique de Réinstallation des Populations (CPRP) et la mise en œuvre du PAR, les plans de gestion de la santé et de la sécurité, et l'assurance qualité des parties prenantes et l'intégrité de la base de données de réinstallation ;  Conduire l’équipe ESP par le recrutement, la formation et le développement, et la gestion des performances du personnel pour assurer une capacité à atteindre les objectifs du projet ;  Servir de principal interlocuteur au personnel du MCA, au personnel du MCC et aux autres homologues et parties prenantes du Gouvernement sur toutes les questions de performance environnementale et sociale des activités du Compact ;  Collaborer avec les directeurs de MCA dans la gestion des contrats / projets de conception de projets partagés, de construction et de gestion environnementale  Travailler en étroite coordination avec MCC, tous les membres du personnel du MCA et les homologues Gouvernementaux, et le consultant en gestion du projet (PMC) pour assurer une supervision adéquate de la mise en œuvre de toute l’activité liée à la domaine ESP financées par le Compact, y compris la participation à des missions sur le terrain.  Assurer la liaison avec les principales parties prenantes et bailleurs de fonds, notamment le ministère de l'Environnement, le ministère de l'Énergie, les entités du secteur de l'énergie, les agences des Nations Unies, la Banque mondiale, l'USAID, d'autres organismes Gouvernementaux nationaux et infranationaux, la société civile, le secteur privé, les populations affectées par le projet et le MCC assurer une coordination efficace de la mise en œuvre du Compact.  Être capable de se rendre sur les sites du projet pour des visites de supervision, jusqu'à 25% du temps. PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Diplôme universitaire en sciences naturelles ou sociales, en planification environnementale, en génie ou dans une discipline similaire. Expérience requise  Au moins dix (10) ans d’expérience professionnelle en Afrique subsaharienne dans le secteur des PSE, y compris environ cinq (5) ans d’expérience dans l’évaluation de l’impact environnemental et social et dans la direction des efforts visant à intégrer les considérations environnementales et sociales dans la conception et la mise en œuvre des infrastructures ;  Connaissance approfondie et expérience démontrable de l'application (a) des lois et réglementations environnementales du Burkina Faso, en particulier celles qui concernent le secteur de l'électricité, la santé et la sécurité publiques, la consultation, l'acquisition de terres et la réinstallation involontaire; et (b) les meilleures pratiques de l'industrie internationale en matière de planification environnementale, y compris les normes de performance environnementale et sociale de la Société financière internationale, les politiques opérationnelles de la Banque mondiale ou d'autres procédures de sauvegarde environnementale et sociale des bailleurs de fondsmultilatéraux ou bilatéraux ;  Expérience avérée de l’évaluation de l’impact environnemental et social et de la direction d’efforts visant à intégrer les considérations environnementales et sociales dans les projets d’infrastructure ou de nature similaire  Expérience confirmée dans la gestion de contrats / projets des aspects environnementaux et sociaux de grands projets d'infrastructure, y compris la surveillance des horaires de travail, des budgets, du contrôle de la qualité et du respect des termes de référence contractuels ;  Leader dynamique et expérimenté avec une expérience éprouvée en matière de gestion d'équipe efficace, de leadership éthique et axé sur les résultats ;  Solides compétences en leadership, avec une volonté de s'engager activement dans tous les aspects de la livraison du projet ;  Capacité à soutenir et à motiver des équipes, y compris des opportunités de coaching et de développement pour maximiser la production, la qualité du travail et atteindre les objectifs ;  Compétences éprouvées pour établir la confiance dans les équipes qui fournissent des résultats et ajoutent de la valeur en recherchant constamment un meilleur moyen d'obtenir des résultats plus percutants ;  Excellentes compétences en communication ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements structurels ou organisationnels correspondants aux besoins de la situation ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration d’un climat de confiance  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise  La maîtrise de l'anglais est un atout supplémentaire  La maîtrise d’une ou plusieurs langues locales est requise  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.)  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/dpes/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87 Directeur de la performance environnementale et sociale
2022-01-11 08:46:22
full-time
EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2) DIRECTEUR DU PROJET DE DEVELOPPEMENT DES RÉSEAUX ET D'ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E008/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États-Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont : i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-Burkina Faso II, le Directeur du Projet de Développement des Réseaux et d'Accès à l’Électricité du MCA-BF2 est responsable de :  La mise en œuvre réussie du projet Réseau, y compris de son exécution technique et de la passation des marchés, de l'établissement de relations de collaboration avec les parties prenantes du projet, et surveillance des calendriers, des budgets, de la portée / des changements, des ressources et de la qualité des projets.  L’alignement de l'exécution du projet avec les objectifs globaux du Compact et la gestion judicieuse de ses ressources. RESPONSABILITÉS  Diriger le projet Réseau dans toutes les activités du projet et s'assurer que celles-ci sont alignées sur les stratégies, cadres, budgets et ressources établis définis par le Compact ;  Évaluer les composantes et les activités du projet au fur et à mesure de leur développement pour s'assurer de leur pertinence dans le contexte du pays et s'assurer qu'elles sont adaptées pour répondre aux besoins sur le terrain ;  Représenter le projet Réseau en tant que composante intégrée du programme MCA du pays auprès des parties prenantes du projet (par exemple avec les homologues du Gouvernement national / local, d'autres bailleurs de fonds, la société civile, les bénéficiaires du projet, etc.) en veillant à ce que des relations de collaboration soient établies et maintenues pour faciliter la mise en œuvre du programme ;  Appuyer l’établissement et assurer le bon fonctionnement de l’équipe du projet Réseau grâce au recrutement, à la formation, au perfectionnement et à la gestion des performances du personnel afin d’assurer une capacité à atteindre les objectifs du Compact ;  Superviser directement l'équipe du projet Réseau pour s'assurer que l'utilisation des ressources et la mise en œuvre des activités du projet sont alignées sur le plan global du Compact;  Assurer la gestion quotidienne du PMESOC et du consultant responsable de la préparation du projet de réseau, en coordination avec le programme DED et d'autres directeurs de projet et fonctionnels ;  Développer et maintenir / mettre à jour des outils et des plans pour soutenir la mise en œuvre des activités du projet, y compris le calendrier du projet, la charte, le budget, le système de gestion du changement et les plans d'assurance et de contrôle de la qualité des consultants ;  Superviser le contrôle de la qualité pour toutes les activités du projet, y compris les examens techniques des termes de référence et des spécifications élaborés par les subordonnés et les consultants ainsi que les examens techniques des livrables produits par les entrepreneurs et les consultants. Cela peut inclure la gestion des apports des ressources techniques à travers le MCA et dans les organisations partenaires (en particulier, le service public national, la SONABEL) ;  Assurer la gestion globale des contrats pour les consultants techniques et les entrepreneurs en construction ;  Assurer la gestion globale des contrats pour les consultants techniques et les entrepreneurs de construction. Coordonner avec les directeurs des domaines fonctionnels et transversaux pour s’assurer que les ressources transversales adéquates sont mobilisées au besoin ainsi que la bonne coordination technique par rapport aux Demande de Propositions (DP) et Dossier d’ Appel d’offre (DAO). PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Diplôme universitaire dans un domaine connexe et pertinent dans le secteur de l'énergie / de l'électricité, comme l'ingénierie, l'énergie ou un autre domaine technique connexe ;  Certification en gestion de projet et formation, un atout supplémentaire. Expérience requise  Au moins 10 ans d'expérience en Afrique subsaharienne dans un secteur similaire, y compris une expérience de la conception, de la livraison et de la gestion de projets d'électricité / d'énergie, y compris l'intégration de plusieurs disciplines techniques requises pour une exécution efficace des projets ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision ;  Expérience de la gestion de programmes ou de projets dans le secteur de l'électricité d'au moins 5 M $ sur une période de 3 ans, de préférence ;  Expérience de la gestion de contrats avec des consultants techniques possédant une expérience diversifiée (comme l'ingénierie, l'environnement, le social, la réforme et le renforcement des capacités) dans le secteur de l'énergie ;  Connaissance des standards, des normes, de la structure organisationnelle et des processus commerciaux de SONABEL, en particulier en ce qui concerne la conception, la construction et l’exploitation des infrastructures et des équipements ;  Leader dynamique et expérimenté avec une expérience éprouvée en matière de gestion d'équipe efficace, de leadership éthique et axé sur les résultats ;  Solides compétences en leadership, avec une volonté de s'engager activement dans tous les aspects de la livraison du projet ;  Capacité à soutenir et à motiver des équipes, y compris des opportunités de coaching et de développement pour maximiser la production, la qualité du travail et atteindre les objectifs ;  Compétences éprouvées pour établir la confiance dans les équipes qui fournissent des résultats et ajoutent de la valeur en recherchant constamment un meilleur moyen d'obtenir des résultats plus percutants ;  Excellentes compétences en communication ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements structurels ou organisationnels correspondants aux besoins de la situation ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration d’un climat de confiance  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  La maîtrise de l'anglais est un atout supplémentaire ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. ENVIRONNEMENT ET AVANTAGES LIÉS AU POSTE  Très bonnes conditions de travail dans un environnement international dynamique, multidisciplinaire, chaleureux et multiculturel ;  Larges possibilités d’amélioration des connaissances et des compétences. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/dpdrae/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87 Directeur du projet de développement des réseaux d'accès à l'électricité
2022-01-11 08:27:14
full-time

EMPOWER Talents and Careers recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2)

DIRECTEUR DU PROJET D’ACCROISSEMENT DE L’OFFRE D’ÉLECTRICITÉ MOINS COÛTEUSE - H / F : GRADE D Référence de l’annonce : E007/MCA-BF2 Date de clôture : 22 Janvier 2022 Pays : Burkina Faso Rattachement hiérarchique : Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-BF2 CADRE ORGANISATIONNEL Créé en 2004, le Millennium Challenge Corporation (MCC) est un programme d’aide bilatérale du Gouvernement des États- Unis en faveur des pays à faibles revenus, sélectionnés sur la base d’indicateurs de performance. L’objectif est de mettre en œuvre des partenariats avec les pays qui réalisent des performances satisfaisantes dans les trois domaines clés que sont: i) la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, ii) la création d’un environnement favorable à l’initiative privée et iii) l’engagement de l’État à faire des investissements conséquents dans le secteur social. L’assistance du Gouvernement des États-Unis est apportée aux pays bénéficiaires sous forme de dons, pour la mise en œuvre d’un programme d’investissement pays appelé « Compact ». Le Gouvernement burkinabè (GdBF) et le MCC ont signé le 13 août 2020 à Washington D.C. un accord de don d’un montant total de 450 millions de dollars américains et une contribution du Gouvernement burkinabè de plus 50 millions de dollars US. Ce don, au bénéfice des populations Burkinabè, permettra de réaliser trois (3) projets majeurs : I. Projet de renforcement de l’efficacité du secteur de l’électricité (le « projet de réforme ») : Le projet devrait s’attaquer au coût élevé de l’électricité et au faible accès à l’électricité. En renforçant les lois, les règlements et les institutions du secteur de l’électricité, ainsi qu’en améliorant la capacité des principaux acteurs du secteur, le projet de réforme vise à réduire le coût du service et à améliorer la performance de tous les acteurs du secteur. Il comprend également l’élaboration de normes et de réglementations pour rendre le Burkina Faso conforme au Pool énergétique d’Afrique de l’Ouest (WAPP), lui permettant de faire partie d’un marché régional de l’électricité plus efficace et plus durable. II. Projet de renforcement de l’offre d’électricité moins coûteuse : Le projet devrait porter sur la qualité de l’électricité et son coût élevé. Grâce à la construction d’un centre de contrôle de l’électricité, à la mise à jour du centre de répartition, à la fourniture de batteries de réserve synchrones et à l’assistance technique et au soutien consultatif pour une nouvelle transaction IPP, le projet permettra de réduire les délestages et l’énergie non distribuée ainsi que de diminuer les coûts de production tout en augmentant l’offre totale d’énergie solaire moins chère et en réduisant la proportion d’énergie thermique coûteuse dans le mix énergétique du pays. III. Projet de développement et d’accès au réseau : Le projet devrait remédier à la mauvaise qualité de l’électricité par la construction, la réhabilitation et l’extension des lignes de transmission et de distribution dans les deux plus grandes villes du pays (Ouagadougou et Bobo-Dioulasso). Le projet visera à remédier au faible accès à l’électricité par (i) la réalisation d’une étude analytique visant à identifier les principaux obstacles aux connexions ; (ii) le financement d’un fonds de connexion axé sur les résultats afin d’améliorer la capacité de la compagnie d’électricité à fournir des connexions abordables à ses clients aux revenus les plus faibles ; et (iii) le financement de l’électrification de certaines institutions sociales. Le projet visera également à augmenter les taux de consommation d’électricité des ménages et des entreprises. L’objectif est de générer une croissance économique inclusive et de réduire la pauvreté à travers les projets ci-dessus. Le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2), est l’entité responsable de la mise en œuvre du Compact au nom du Gouvernement burkinabè, et qui agit comme organisme indépendant de gestion du don. MISSIONS PRINCIPALES Sous la supervision du Directeur Exécutif Chargé des Programmes du MCA-Burkina Faso II, le Directeur du Projet d’Accroissement de l’Offre d’Électricité Moins Coûteuse du MCA-BF2 est responsable de :  La mise en œuvre réussie du projet Offre, y compris son exécution technique et des passations des marchés, des relations de collaboration avec les parties prenantes du projet et la surveillance des calendriers, des budgets, de la portée / des changements, des ressources et de la qualité des projets. EMPOWER Talents and Careers Recrute pour le Millennium Challenge Account Burkina Faso II (MCA-BF2)  Veiller à l'alignement de l'exécution du projet avec les objectifs globaux du Compact et à la gestion judicieuse de ses ressources. RESPONSABILITÉS  Diriger le projet d'offre dans toutes les activités du projet et s'assurer que celles-ci sont alignées sur les stratégies, cadres, budgets et ressources établis définis par le Compact ;  Évaluer les composantes et les activités du projet au fur et à mesure de leur développement pour s'assurer de leur pertinence dans le contexte du pays et s'assurer qu'elles sont adaptées pour répondre aux besoins sur le terrain ;  Représenter le Projet d’Offre en tant que composante intégrée du programme MCA-Burkina Faso II auprès des parties prenantes du projet (par exemple avec les homologues nationaux / locaux du Gouvernement, d'autres bailleurs de fonds, la société civile, les bénéficiaires du projet, etc.) en veillant à ce que des relations de collaboration soient établies et maintenues pour faciliter la prestation du programme ;  Appuyer l’établissement et assurer le bon fonctionnement de l’équipe du projet d’Offre grâce au recrutement, à la formation et au perfectionnement et à la gestion des performances du personnel afin d’assurer une capacité à atteindre les objectifs du projet ;  Superviser directement l'équipe du projet d'Offre pour s'assurer que l'utilisation des ressources et la mise en œuvre des activités du projet sont alignées sur le plan global du Compact ;  Assurer la gestion quotidienne du PMESOC et du consultant chargé de la préparation des projets d'infrastructure d'Offre, en coordination avec le programme DED et d'autres directeurs de projet et fonctionnels.  Développer et maintenir / mettre à jour des outils et des plans pour soutenir la mise en œuvre des activités du projet, y compris le calendrier du projet, la charte, le budget, le système de gestion du changement et les plans d'assurance et de contrôle de la qualité des consultants.  Superviser le contrôle de la qualité pour toutes les activités du projet, y compris les examens techniques des termes de référence et des spécifications élaborés par les subordonnés et les consultants ainsi que les examens techniques des livrables produits par les entrepreneurs et les consultants. Cela peut inclure la gestion des apports des ressources techniques de la MCA et des organisations partenaires (telles que SONABEL et le West African Power Pool).  Assurer la gestion globale des contrats pour les consultants techniques et les entrepreneurs de construction. Coordonner avec les directeurs des domaines fonctionnels et transversaux pour s'assurer que les ressources transversales adéquates sont mobilisées au besoin ainsi que la bonne coordination technique par rapport aux Demande de Propositions (DP) et Dossier d’Appel d’offre (DAO). PROFIL DU CANDIDAT (Éducation, Expérience, Compétences) Éducation  Diplôme universitaire dans une discipline pertinente pour le secteur de l’énergie / de l’électricité, comme l’ingénierie, l’électricité, l’énergie / l’énergie, ou tout autre domaine technique connexe pertinent pour la fonction du poste ;  Certification en gestion de projet et formation un atout supplémentaire. Expérience requise  Leader dynamique et expérimenté avec une expérience éprouvée en matière de gestion d'équipe efficace, de leadership éthique et axé sur les résultats ;  Excellentes compétences en communication ;  Au moins 10 ans d'expérience en Afrique subsaharienne dans un secteur similaire, y compris une expérience de la conception, de la livraison et de la gestion de projets d'électricité / d'énergie, y compris l'intégration de plusieurs disciplines techniques requises pour une exécution efficace des projets ;  Capacité démontrée à gérer une multitude de tâches avec un minimum de supervision et à déléguer une multitude de tâches ;  Expérience de la gestion de programmes ou de projets dans le secteur de l'électricité d'au moins 5 M $ sur une période de 3 ans, de préférence ;  Expérience de la gestion de contrats avec des consultants techniques ayant une expérience diversifiée (comme l'ingénierie, l'environnement, l'inclusion du genre, le social, la réforme et le renforcement des capacités) dans le secteur de l'énergie ;  Connaissance des normes, des normes, de la structure organisationnelle et des processus commerciaux de la SONABEL, en particulier en ce qui concerne la conception, la construction et l’exploitation des infrastructures et des équipements ;  Solides compétences en leadership, avec une volonté de s'engager activement dans tous les aspects de la livraison du projet ;  Capacité à soutenir et à motiver des équipes, y compris des opportunités de coaching et de développement pour maximiser la production, la qualité du travail et atteindre les objectifs ;  Compétences éprouvées pour établir la confiance dans les équipes qui fournissent des résultats et ajoutent de la valeur en recherchant constamment un meilleur moyen d'obtenir des résultats plus percutants ;  Capacité à comprendre rapidement les nouveaux problèmes et à adapter la stratégie, les objectifs et les changements structurels ou organisationnels correspondants aux besoins de la situation ;  Capacité à établir un consensus et des relations entre son équipe, ses partenaires et les autres parties prenantes grâce à l’instauration un climat de confiance ;  Capacité d'identifier et de proposer des solutions pour atténuer et gérer les risques ;  Capacité à travailler sous pression, à planifier efficacement sa charge de travail personnelle et à déléguer. Exigences linguistiques et informatiques  Une maîtrise courante de la communication écrite et verbale en français est requise ;  La maîtrise de l'anglais est un atout supplémentaire ;  Maîtrise des technologies de l'information et des systèmes de gestion de projet nécessaires (tels que les systèmes de messagerie sur serveur, le traitement de texte (MS Word, Excel, PowerPoint, etc.), les feuilles de calcul, Internet, etc.) ;  Capacité démontrée avec les outils et logiciels de gestion de programmes et de projets, tels que MS Project (ou un outil de gestion de projet équivalent). DOSSIERS DE CANDIDATURE  Un Curriculum Vitae (CV) détaillé ;  Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée ;  Les copies des derniers diplômes obtenus ;  Trois (03) références professionnelles et trois (03) références académiques ;  Un casier judiciaire actualisé datant de moins de trois (03) mois. ENVIRONNEMENT ET AVANTAGES LIÉS AU POSTE  Très bonnes conditions de travail dans un environnement international dynamique, multidisciplinaire, chaleureux et multiculturel ;  Larges possibilités d’amélioration des connaissances et des compétences. Avis aux candidats  Tous les employés du MCA-Burkina Faso II seront sélectionnés sur la base d'un processus de recrutement et de sélection ouvert et compétitif conformément aux dispositions du Compact. De plus, le recrutement de tous les agents du MCA-Burkina Faso II se fera conformément aux principes et indications prévus par les dispositions constitutionnelles et légales, en particulier l'égalité des chances, le mérite, la compétence, la transparence, la non-discrimination sous toutes ses formes. Cette approche converge avec les dispositions du Compact ;  En conformité avec sa politique du Genre et des minorités, MCC encourage vivement les candidatures féminines ;  Aucun frais ne sera versé au MCA-BF2 ou à EMPOWER Talents and Careers ou à aucun de leurs agents à aucun stade du processus de recrutement (frais de candidature, d’entretien, de traitement de dossier, de formation ou autre) ;  Empower Talents and Careers et Upright partners garantissent qu’aucune personne physique respectant les exigences des offres diffusées sur leurs sites et paraissant dans d’autres canaux ne peut être injustement écartée d’une des étapes de la procédure de recrutement ;  Seul(e)s les candidat(e)s, correspondant aux profils définis et présentant des documents valables et valides seront convoqué(e)s en entretien par Empower Talents and Careers. Si vous êtes intéressé(e) par cette opportunité d’emploi : 1. Connectez-vous ou créez votre compte sur notre plateforme : http://rms.empowertaca.com/signin-signup 2. Postulez au lien suivant : http://rms.empowertaca.com/job/dpaoemc/ Pour plus d’informations ou en cas de difficulté liée à la soumission de votre candidature, prière de nous contacter aux numéros : (+226) 25 37 49 98 / (+225) 07 79 04 82 05 / (+225) 27 22 59 56 87   Directeur du Projet d'Accroissement de l'Offre d'électricité
2022-01-11 07:47:25
full-time

Recevez les meilleures opportunités

Fermer