Fiche entreprise

logo JA2985P106 BAD 1

BAD

NOTRE ENTREPRISE

La Banque africaine de développement (BAD) est une institution financière multilatérale de développement panafricaine établie dans le but de contribuer au développement économique et au progrès social en Afrique.
Elle est au cœur de la transformation de l’Afrique et de l’amélioration de la qualité de la croissance africaine. Afin de se concentrer au mieux sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013 - 2022) et de réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défi ni pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (Top 5) à intensifier pour accélérer l’obtention de résultats à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.


Nos offres d'emploi

Côte d'Ivoire

BAD | Banque-Finance-Assurance
Impression   TITRE DU POSTE :  VICE-PRÉSIDENT DE L'AGRICULTURE, DU DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL COMPLEXE :             AGRICULTURE, DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL (AHVP) GRADE :                     EL3 SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE : LE PRÉSIDENT LIEU D'AFFECTATION : ABIDJAN, CÔTE D'IVOIRE INFORMATION SUR LE POSTE : CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D'EMPLOI                INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES. Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d'écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG RÉF. SAP : 50092138 DATE DE CLÔTURE : 13 AOÛT 2020 (à 23 h 59 GMT) Pour postuler https://ldn.tbe.taleo.net/ldn01/ats/careers/requisition.jsp?org=AFDB&cws=1&rid=2177 LE GROUPE DE LA BANQUE Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le Fonds africain de développement (FAD) a été créé en 1974 pour compléter les actions de la Banque en octroyant des dons et des prêts concessionnels aux pays à faible revenu. La Banque et le Fonds forment ensemble le Groupe de la Banque africaine de développement. Le programme de développement du Groupe de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier ont été identifiés, à savoir : Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie, Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines. Le Groupe de la Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision. LE COMPLEXE : La Vice-présidence chargée de l’agriculture et du développement humain et social est un complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour des High 5 de la Stratégie décennale de la Banque, et plus précisément « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». LE POSTE Placé sous la tutelle directe du Président, le Vice-président pilotera la stratégie, l’élaboration des politiques, l’exécution et la réalisation du programme de travail et du budget global de la Vice-présidence, ce qui aura d’importants effets et permettra l’optimisation des ressources grâce à une gestion efficace du personnel et des ressources pour la réalisation des opérations souveraines et non souveraines de qualité. Le Vice-président chargé de l’agriculture et du développement humain et social dirigera une équipe d’experts de différentes régions d’Afrique organisée en cinq départements, dont 1) agriculture et agroalimentaire ; 2) finances agricoles et développement rural ; 3) genre, jeunesse et développement en faveur des femmes ; 4) capital humain et développement des compétences ; et 5) eau et assainissement. PRINCIPALES FONCTIONS : Le Vice-président, AHVP, devra : 1. Promouvoir au sein du Complexe de développement agricole, humain et social de la Banque, une culture fortement axée sur la performance afin d’obtenir des résultats probants sur le terrain au sein des pays africains et à travers le continent. Il s’agira notamment de définir une orientation stratégique, de fixer des objectifs clairs, de fournir des orientations stratégiques aux directeurs, aux chefs de division et au personnel, de recruter des experts sectoriels de haut niveau pour la Banque et de piloter l’exécution de la stratégie afin d’assurer la sécurité alimentaire, réduire la malnutrition et le retard de croissance, créer de la richesse et transformer les économies rurales. 2. Promouvoir une collaboration efficace avec la Vice-présidence du développement régional et de la prestation de services et d’autres vice-présidences, afin de déployer du personnel au niveau sectoriel dans les cinq bureaux d’intégration régionale et de prestation de services en Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est, Afrique centrale, Afrique du Nord et Afrique australe, et stimuler le développement efficace des portefeuilles de l’agriculture, du développement humain et du développement social. 3. Aider les pays à atteindre une croissance rapide en matière de productivité agricole, à réorganiser les systèmes de recherche, de vulgarisation et d’innovation afin de stimuler la production alimentaire nationale et de réduire la dépendance à l’égard des importations alimentaires. 4. Soutenir le développement d’entreprises agroalimentaires du secteur privé pour transformer la production et apporter de la valeur ajoutée aux produits et denrées agricoles dans toutes les chaînes de valeur agricoles, en tenant compte des dimensions sociales et environnementales et du changement climatique, tout en développant des partenariats multipartites entre le secteur privé, la société civile et les communautés pour atteindre des objectifs complexes. 5. Apporter un appui de premier plan aux pays et au secteur privé pour les aider à réaliser l’industrialisation agricole, en développant des zones agro-industrielles dotées d’infrastructures intégrées intelligentes, en améliorant les chaînes de valeur agricoles, tout en développant les compétences et les capacités humaines nécessaires en prenant appui sur les structures et les organisations sociales existantes. 6. Fournir des orientations stratégiques afin que tous les programmes et interventions de la Banque accordent une attention particulière à l’impact des interventions sur les femmes et accélèrent la fourniture de financements aux femmes par le biais de l’initiative de la Banque Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique (AFAWA). 7. Développer et accroître de manière significative la taille et la qualité du portefeuille de la Banque dans les secteurs de l’agriculture, du développement humain et social en forgeant des partenariats stratégiques solides avec des organisations multilatérales, bilatérales et régionales, le secteur privé et les organisations philanthropiques. 8. Piloter l’exécution de la stratégie de la Banque « Des emplois pour les jeunes d’Afrique » afin de renforcer les compétences et l’esprit d’entreprise ; mettre en œuvre des systèmes de financement innovants, stratégiques, systémiques et évolutifs pour soutenir l’esprit d’entreprise des jeunes ; et assurer la création d’emplois de qualité pour les jeunes dans les pays membres régionaux. 9. Élaborer et mettre en œuvre des plans d’action visant à réduire la malnutrition et le retard de croissance dans les pays membres régionaux, y compris la mobilisation de soutien politique et la création de partenariats stratégiques pour la mise en œuvre de l’initiative « Des dirigeants africains pour la nutrition », afin de renforcer la responsabilisation en matière de malnutrition. 10. Concevoir et exécuter des programmes novateurs pour accélérer l’accès à l’eau et à l’assainissement dans les pays membres régionaux, notamment par le biais de partenariats public-privé, et améliorer la gouvernance globale de ces secteurs. 11. Favoriser un environnement qui stimule le travail d’équipe, l’innovation, la créativité et la responsabilité en matière de résultats, et motiver le personnel en vue d’obtenir dans les pays un impact significatif sur le terrain en matière de développement. 12. En tant que membre de l’équipe de direction, le Vice-président de l’Agriculture doit être capable de démontrer et de façonner une bonne conduite professionnelle, d’être un joueur d’équipe efficace, loyal au code de conduite de la Banque et capable de travailler efficacement avec et sous la direction du Président. COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) 1. Être titulaire d’un master II ou d’un doctorat en économie agricole, en agriculture, en économie, en finances, en administration des affaires ou dans un domaine pertinent du développement humain et social. Avoir au minimum 15 ans d’expérience internationale, dont au moins 10 ans à un poste de direction élevé. 2. Jouir d’une vaste expérience dans la conduite des processus de transformations agricoles, sociales et humaines de grande envergure. 3. Une riche expérience professionnelle au sein d’institutions financières multilatérales constituera un atout. 4. Avoir de solides capacités à développer des partenariats stratégiques et à créer des coalitions pour obtenir des impacts. 5. Être un leader chevronné capable de traduire une vision en acte concret ayant un impact ; avoir de solides capacités pour motiver, inspirer, soutenir et tenir les équipes responsables des résultats. 6. Jouir d’une vaste expérience dans la gestion d’opérations d’envergure pour réaliser des programmes à grande échelle. 7. Une familiarité avec le travail des institutions financières multilatérales et bilatérales de développement et du secteur privé constituera un atout. 8. Jouir d’une expérience professionnelle acquise dans de grandes organisations multiculturelles du secteur public ou privé, dotée d’une main-d’œuvre diversifiée et sensible aux préoccupations du personnel et des conseils d’administration en matière de diversité. 9. Avoir d’excellentes compétences en gestion des personnes, une expérience professionnelle avec des conseils d’administration ou des administrateurs d’organismes institutionnels et de solides capacités à créer efficacement une coalition autour de programmes, en obtenant l’adhésion et le soutien des parties prenantes. 10. Avoir d’excellentes aptitudes en communication écrite et orale en anglais et/ou en français, et une bonne connaissance pratique de l’autre langue
Seuls les candidats répondant à toutes les exigences de la Banque et retenus pour un entretien seront contactés. Les candidatures ne seront prises en compte que si elles sont constituées d’une demande soumise en ligne, d’un curriculum vitæ (CV) détaillé et des copies des diplômes requis en pièces jointes. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org
Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucuns frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.
AHVP
2020-07-15 11:05:34
full-time

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte