Offres d'emploi

Côte d'Ivoire

Directeur supérieur, forum pour l’investissement en Afrique

| Banque-Finance-Assurance

COMPLEXE : PRÉSIDENCE (URPR)
DÉPARTEMENT : BUREAU DU PRÉSIDENT (PCSC)
GRADE : EL4
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE : PRÉSIDENT (URPR)
LIEU D’AFFECTATION : ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE
INFORMATION SUR LE POSTE : CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.
Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème, à HR Direct. HRDirect@AFDB.ORG.

N° SAP : 50092350
DATE DE CLÔTURE : 02 Juillet 2019 (À 23H59 TU)

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 80 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (Top 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir: l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

Le Président planifie, supervise et administre les activités du Groupe de la Banque. Sous l’orientation des Conseils d’administration, le Président dirige les activités de la Banque et du Fonds africain de développement ; il administre les opérations et les activités conformément aux accords portant création de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement. Le Président supervise plusieurs départements et divisions, notamment le Cabinet du Président, le Département de l’évaluation indépendante du développement (BDEV) ; le Département de l’intégrité et de la lutte contre la corruption ; l’Unité de vérification de la conformité et de médiation ; le Secrétariat du Comité d’appel des sanctions ; le Tribunal administratif ; le Bureau de l’Auditeur général ; la Direction de la gestion des risques du Groupe ; le Département du conseil juridique général et des services juridiques ; le Département de la communication et des relations extérieures ; le Bureau de l’intégrité du personnel et de l’éthique ; et le Bureau du Secrétaire général et Secrétariat général.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département du Forum pour l’investissement en Afrique relève du Cabinet du Président. Il assiste le Président dans la planification, la supervision et la gestion des activités du Forum pour l’investissement en Afrique.

Le Forum pour l’investissement en Afrique est une plateforme multipartite et multidisciplinaire dédiée à la promotion de projets de partenariats privé et public-privé à des stades susceptibles d’être financés, à la mobilisation de capitaux et à l’accélération de la clôture financière des transactions. Le Forum pour l’investissement en Afrique est le marché de l’investissement en Afrique, par l’intermédiaire duquel la Banque africaine de développement et ses partenaires structurent les opérations, sélectionnent les projets de rehaussement du crédit, attirent les co-investisseurs et favorisent les transactions en vue de combler les lacunes de l’Afrique en matière d’investissement. Les objectifs du Forum pour l’investissement en Afrique consistent à réduire les coûts d’intermédiation, à améliorer la qualité de l’information et de la documentation sur les projets, à accroître les partenariats actifs et productifs entre les gouvernements africains et le secteur privé, ainsi qu’à accroître l’intégration régionale. Le Forum pour l’investissement en Afrique offre aux investisseurs l’accès à une plateforme structurée offrant des projets susceptibles d’être financés et sans risque dans un environnement favorable.

Le Forum pour l’investissement en Afrique facilite la sensibilisation aux opportunités d’investissement en Afrique pour les investisseurs internationaux, les investisseurs à impact social, les investisseurs institutionnels (fonds de pension, fonds souverains et autres), tant au niveau local que mondial. Il donne l’occasion aux partenaires du Forum pour l’investissement en Afrique de déterminer les besoins en matière d’investissement de ces diverses catégories d’investisseurs, de faciliter la mise en place de structures adaptées et de présenter les succès de l’Afrique en matière d’investissement ainsi que les politiques de nature à attirer ces diverses catégories d’investisseurs qui cherchent à déployer des fonds en Afrique.

Le Forum pour l’investissement en Afrique, en tant que marché, réunit la Banque africaine de développement, les institutions financières multilatérales mondiales et les institutions financières régionales pour réduire les risques liés aux investissements à l’échelle, pour concentrer les produits d’investissement sur les principales transactions convenues porteuses de transformation afin d’accroître et d’accélérer les opportunités d’investissement en Afrique.

Le Forum pour l’investissement en Afrique suivra la mise en œuvre des engagements pris lors de l’événement afin de s’assurer que les transactions parviennent à la clôture financière, que les goulots d’étranglement soient supprimés et que les politiques favorisant la mise en œuvre des projets du Forum pour l’investissement en Afrique soient appliquées.

LE POSTE :

Sous la supervision et la direction du Président, les principaux objectifs et responsabilités du Directeur supérieur du Forum pour l’investissement en Afrique sont les suivants :

a) Développer le Forum pour l’investissement en Afrique grâce à un leadership solide, des plans stratégiques et les ressources nécessaires.
b) En collaboration avec tous les départements de la Banque et les partenaires-chefs de file établis, assurer le succès du Forum pour l’investissement en Afrique, en particulier en ce qui concerne la préparation et la sélection des projets susceptibles d’être financés.
c) Assurer la mise en œuvre stratégique du Forum pour l’investissement en Afrique dans tous les aspects, notamment la supervision des communications et de la mise en place de processus efficaces entre les fonctions et les partenaires organisationnels.
d) Recenser et développer des partenariats/parrainages stratégiques à long terme avec d’autres institutions et organisations en vue de la pérennisation du Forum pour l’investissement en Afrique.
e) Élaborer une proposition de valeur durable pour les investisseurs institutionnels dans le cadre du Forum pour l’investissement en Afrique.

f) Favoriser la croissance et l’innovation du Forum africain de l’investissement en tant que premier marché et plateforme de l’investissement en Afrique, par l’intermédiaire de laquelle la Banque africaine de développement et ses partenaires facilitent les transactions, afin de combler le déficit d’investissement sur le continent.

g) Diriger la mobilisation de multiples parties prenantes pour assurer la promotion de projets de partenariats privés et public-privé à des stades susceptibles d’être financés, à la mobilisation de capitaux et à l’accélération de la clôture financière des transactions. Maintenir une vue globale de l’outil de suivi des transactions du Forum pour l’investissement en Afrique afin de suivre les investissements facilités par la plateforme du Forum.

h) Faire preuve de leadership en matière de mécanismes de financement novateurs visant à attirer des capitaux privés pour le financement de projets d’infrastructure.

i) Faire du Forum pour l’investissement en Afrique un véritable vecteur de développement des activités visant à stimuler le développement de la réserve de projets de la Banque ainsi que la syndication et le cofinancement d’opportunités d’investissement.

PRINCIPALES FONCTIONS :

Sous la supervision et la direction du Président, le Directeur supérieur – Forum pour l’investissement en Afrique, s’acquittera des tâches suivantes :

a) piloter et soutenir la mise en place et le lancement du Forum pour l’investissement en Afrique ;

b) diriger une équipe restreinte placée sous son autorité directe, chargée essentiellement d’attirer des investissements par l’intermédiaire du Forum pour l’investissement en Afrique – de structurer des projets susceptibles d’être financés pour la plateforme du Forum ; – de développer des partenariats et de planifier et gérer les aspects du Forum liés aux manifestations parallèles ;

c) collaborer avec tous les complexes et les équipes de la Banque à l’élaboration et l’actualisation de leurs plans visant à attirer des investissements et des financements pour les projets, selon les besoins, et créer une réserve consistante de projets dans tous les secteurs ;

d) œuvrer avec des organisations partenaires telles que les banques de développement, institutions financières et les organismes d’aide bilatérale en vue de la mise en place d’une plateforme conjointe pour créer une solide réserve de projets dans tous leurs secteurs et attirer des investissements en Afrique;

e) actualiser l’outil de suivi des investissements du Forum pour l’investissement en Afrique et une analyse correspondante sur les flux d’investissement en Afrique, en collaboration avec les départements de l’investissement dans le secteur privé ;

f) élaborer des processus en interne et entre les organisations pour l’identification et la constitution tout au long de l’année d’une réserve consistante de projets susceptibles d’être financés, ainsi que des possibilités d’investissement à présenter au Forum pour l’investissement en Afrique ;

g) construire un modèle unique de base de données des plans d’investissement privés et des flux en Afrique, en mettant l’accent sur l’outil de suivi des transactions du Forum pour l’investissement en Afrique, puis utiliser ces informations pour promouvoir un changement positif ;

h) recenser des possibilités d’investissement en Afrique axées sur les projets privés et les PPP ;

i) développer une base de données inégalée de profils d’investisseurs institutionnels – pour les fonds nationaux et étrangers, les fonds souverains, les fonds de pension, les compagnies d’assurance, les bureaux de gestion de patrimoine, les fonds de dotation visant des objectifs d’investissement et ayant une certaine appétence pour le risque, etc. Recenser et cibler les projets du Forum pour l’investissement en Afrique qui conviennent à ces investisseurs institutionnels et susciter leur intérêt pour la réserve de projets du Forum pour l’investissement en Afrique ;

j) en collaboration avec les complexes de la Banque, élaborer un profil des politiques et des lignes directrices en matière d’investissement de divers pays et auxquelles sont assujettis leurs investisseurs institutionnels ;

k) Collaborer par le biais des complexes de la Banque avec les décideurs politiques, les régulateurs et autres parties prenantes en vue de retenir des solutions permettant d’accroître les investissements effectués en Afrique par des investisseurs institutionnels.

l) en interne, collaborer avec tous les complexes (sectoriels, régionaux, des services) et avec les équipes au sein de la Banque, le cas échéant, afin de constituer la réserve de projets et nouer les relations nécessaires pour faire des forums annuels pour l’investissement en Afrique un succès. Par ailleurs, soutenir un certain nombre de forums d’investissements s’inspirant de l’AIF dans des secteurs particuliers (tels que l’agriculture, l’énergie) ;

m) à l’extérieur, coordonner avec les partenaires clés du milieu du développement, notamment les banques de développement, les bailleurs de fonds bilatéraux, et d’autres forums d’investissement africains, afin de renforcer les initiatives de collaboration, et éviter les doublons, pour constituer les réserves de projets et mieux cibler les investissements.

n) assurer les partenariats stratégiques du Forum pour l’investissement en Afrique grâce aux activités suivantes :
– gestion des relations avec les partenaires existants et, s’il y a lieu, en tirer pour accroître l’impact collectif ;
– superviser la conception de nouvelles initiatives stratégiques qui pourraient s’articuler autour ou tirer profit des entreprises, des fondations, des gouvernements, des organisations bilatérales ou d’autres partenariats ;
– en collaboration avec les complexes et les partenaires-chefs de file de la Banque, élargir et diversifier la base de financement afin d’accroître la viabilité du Forum pour l’investissement en Afrique ; et
– développer en permanence de nouvelles relations de partenariat stratégique de haut niveau

COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances)

i. être titulaire d’au moins un Master ou diplôme équivalent en sciences de gestion, administration des affaires, économie, finances, développement international, ou un domaine connexe ;

ii. justifier d’au moins quinze (15) années d’expérience à des niveaux de responsabilité croissants dans le secteur financier, y compris une expérience tangible dans ou avec des institutions financières multilatérales et une expérience avérée dans les pays en développement, dont cinq (5) ans à un poste de direction ;

iii. expérience avérée dans le développement et la structuration de projets du secteur privé et de partenariats public-privé ;

iv. expérience dans le secteur privé. Le développement, l’établissement et la gestion de relations avec des investisseurs institutionnels constituent des atouts supplémentaires ;

v. antécédents dans la mise en œuvre d’initiatives complexes à l’échelle des institutions impliquant des partenaires des secteurs public et privé ;

vi. Preuve d’antécédents réussis en matière de prise de décisions d’investissement et de conclusion d’opérations ;

vii. aptitude avérée à mener un dialogue pertinent et constructif, et expérience avérée dans le domaine du conseil stratégique de haute qualité aux gouvernements nationaux et entités du secteur privé, sur les questions touchant au secteur financier ;

viii. pensée stratégique, forte capacité à analyser les actions du point de vue des parties prenantes, à traduire le raisonnement stratégique en plans d’action convaincants, et à prendre des risques opérationnels prudents en vue de prendre des décisions efficaces, opportunes et motivées ;

ix. aptitude à mettre sur pied et à diriger des équipes motivées et dévouées, au-delà des barrières fonctionnelles, et à exploiter de manière productive le talent et l’expertise des membres des équipes ;

x. posséder une aptitude avérée à présenter et à faire accepter ses idées, faire preuve d’une grande qualité d’écoute, de sensibilité culturelle, d’engagement vis-à-vis de la diversité ; être capable d’initier et de gérer les innovations et le changement ;

xi. bonne connaissance des instruments et des options de financement ;

xii. grande capacité de mobilisation et maîtrise des techniques y relatives ;

xiii. aptitude à communiquer efficacement (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue.

xiv. compétences dans l’utilisation des logiciels standards de la suite Microsoft ; la connaissance de SAP constitue un atout.

Seuls les candidats répondant à tous les critères exigés par la Banque et retenus pour une évaluation ultérieure seront contactés. Les candidatures doivent être constituées d’un curriculum vitae (CV) concis et des copies des diplômes requis. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste publié. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

POUR POSTULER : https://www.afdb.org/fr/about-us/careers/current-vacancies/senior-director-africa-investment-forum-4163/

Directeur Supérieur

 

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte