OFFRES D'EMPLOI

Côte d’Ivoire

Directeur/ Directrice supérieur(e), technologies de l’information/ Chargé(e) en chef des technologies de l’information

TITRE DU POSTE :

 

DIRECTEUR/DIRECTRICESUPERIEUR(E), TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION / CHARGÉ(E) EN CHEF DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION 

COMPLEXE :

 

TECHNOLOGIE ET SERVICES INSTITUTIONNELS 

DÉPARTEMENT :

 

 

SERVICES INSTITUTIONNELS DE TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION (TCIS)

GRADE :

 

EL4

SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE :

 

VICE-PRÉSIDENT – TECHNOLOGIE ET SERVICES INSTITUTIONNELS

LIEU D’AFFECTATION :

 

ABIDJAN – CÔTE D’IVOIRE 

INFORMATION SUR LE POSTE :

 

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à HRDirect@AFDB.ORG  

SAP N° :

 

50092469

DATE DE CLÔTURE :

 

06 novembre 2022 (À 23h59 GMT)

 

Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/poste-vacant/directeur/directrice-superieure-technologies-de-linformation/chargee-en-chef-des-technologies-de-linformation-55340

 

LA BANQUE :

 

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque africaine de développement vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a défini pour ses interventions en Afrique, cinq grands domaines (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

 

La Vice-présidence chargée de la technologie et des services institutionnels (TCVP) est responsable de la conception, de l’élaboration et de la fourniture de services institutionnels et de solutions de technologies de l’information efficaces, axés sur les personnes et centrés sur les besoins des clients, afin de garantir une efficacité globale dans tous les aspects des services institutionnels de la Banque. Le Complexe joue le rôle de chef de file dans la formulation et la mise en œuvre des stratégies, des politiques, des mécanismes de contrôle et des approches de la Banque en ce qui concerne les systèmes des technologies de l’information, les applications logicielles ainsi que les systèmes de cybersécurité, de soutien et d’infrastructure des technologies de l’information. Le Complexe est également responsable de la gestion des biens immobiliers de la Banque, des achats institutionnels, des services linguistiques et de la continuité des activités.

 

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département des services institutionnels de technologies et de l’information (TCIS) a pour mission de fournir des conseils à la Direction de la Banque et d’assurer le leadership technique dans l’amélioration continue des infrastructures des technologies de l’information et de la communication (TIC) de la Banque et de ses systèmes informatiques et de stockage des connaissances et des données. Le Département est également chargé de fournir des services techniques à toutes les unités organisationnelles, aux centres régionaux, aux bureaux pays et aux bureaux de représentation extérieure de la Banque concernant les solutions opérationnelles rentables en matière de TIC et d’informatique dans le cadre de leurs programmes de travail. Pour mener à bien ces missions, le Département dirige l’acquisition et l’adaptation ou le développement en interne des plateformes technologiques et informatiques et des outils de collaboration permettant d’améliorer l’efficacité des processus opérationnels et la qualité des produits de la Banque grâce à un partage plus efficace des fichiers, et d’accroître l’efficacité organisationnelle de la Banque grâce une communication fluide d’information.

 

LE POSTE 

 

La Banque africaine de développement souhaite recruter un/une Directeur/Directrice supérieur(e) qui sera chargé(e) de diriger les services de technologie de l’information. Relevant du Vice-président en charge des technologies et des services institutionnels, le/la candidat(e) retenu(e) sera appelé(e) à veiller à l’amélioration des services de classe mondiale, et aura pour mandat général d’associer la résilience opérationnelle à l’élaboration et à la mise en œuvre d’une stratégie technologique exceptionnelle, afin de procurer un avantage durable à la Banque. La Banque procède actuellement à une transformation majeure de ses systèmes à la suite de la mise en service du système S/4Hana en 2019. Dans ce contexte, le/la titulaire du poste aura la responsabilité des quatre piliers clés des services technologiques. Compte tenu des défis liés au processus de transformation, le/la candidat(e) retenu(e) devra justifier d’une solide expérience en matière de développement d’applications, de préférence dans le domaine des systèmes ERP. Il/elle devra également avoir de l’expérience en matière de gestion des données, de protection de la confidentialité des données et de sécurité des technologies de l’information, et être capable de faire preuve d’une approche moderne en ce qui concerne l’architecture des technologies de l’information.

Le/la titulaire du poste aura la responsabilité de gérer des équipes multidisciplinaires dans le domaine de la technologie, et devra justifier d’une solide expérience en matière de transformation, acquise notamment en travaillant avec des partenaires externes. Le poste requiert une capacité avérée à travailler en étroite collaboration avec de nombreuses parties prenantes internes et à les influencer, d’où la nécessité pour le candidat(e) retenu(e) d’être passionné(e) par tous les aspects de la transformation numérique. La Banque africaine de développement s’est engagée à recruter et à développer des compétences diversifiées en matière de leadership et aura le plaisir de recevoir les dossiers des candidats internationaux qui sont prêts à venir s’installer à Abidjan.

PRINCIPALES FONCTIONS :

Sous la supervision générale du Vice-président, Technologie et services institutionnels, le/la Directeur/Directrice supérieur(e), Technologies de l’information/ Chargé(e) en chef des technologies de l’information, s’acquittera des fonctions suivantes :

  • Définir et mettre en œuvre la stratégie de la Banque en matière de technologies de l’information ainsi que la stratégie et les programmes numériques en veillant à leur conformité avec la stratégie opérationnelle de la Banque.
  • Planifier, organiser, diriger et superviser les activités du Département : fixer les buts et objectifs à atteindre, diriger l’équipe, évaluer sa performance, gérer la performance et le potentiel du personnel et déterminer ses besoins en formation.
  • Être capable d’expliquer, de façon claire et efficace, des concepts complexes et d’énoncer et de communiquer la valeur opérationnelle des investissements, des dépenses et des ressources liées aux technologies de l’information grâce à une bonne connaissance et une compréhension approfondie des implications des TIC face à l’évolution des besoins opérationnels. 
  • Préparer les budgets administratif et d’équipement pour les technologies de l’information et veiller à leur bonne exécution ainsi qu’à l’utilisation optimale des ressources, tout en respectant les procédures et règles en vigueur. 
  • Conseiller le Président, les Vice-présidents et le Conseil d’administration et leur faire des recommandations sur toutes les questions relatives aux systèmes d’information et à la technologie numérique.
  • Assurer, avec le concours de l’Unité de sécurité et l’Unité de cybersécurité, la mise en œuvre des politiques et procédures visant à maintenir un niveau efficace de sécurité en ce qui concerne les ressources et systèmes de TIC de la Banque.
  • Assurer le fonctionnement efficace du réseau, y compris les connections/interactions des réseaux cloud, assister les clients internes, veiller à leur formation et gérer les changements liés aux tendances en matière de technologies. 
  • Superviser le fonctionnement des dispositifs de traitement centralisé des données et des équipements de bureautique et prendre des mesures correctives, le cas échéant, pour garantir la continuité de la fourniture des services de technologies de l’information au personnel de la Banque. 
  • Assurer le bon fonctionnement et le développement de systèmes de TIC qui permettent d’assurer la continuité des activités de la Banque dans les situations d’urgence et les catastrophes. 
  • Maintenir des relations de travail efficaces avec les partenaires, les fournisseurs, les autres Banques multilatérales de développement (BMD), les organisations non gouvernementales et d’autres entités ou institutions internationales, pour la bonne exécution des programmes de travail.
  • Identifier les tendances en matière de technologies numériques et évaluer leur impact sur les ressources et les stratégies/plans de la Banque, préparer les stratégies/plans en matière de technologies de l’information à court et à long termes, et les défendre devant la Direction et le Conseil d’administration de la Banque.
  • Représenter la Banque au sein des comités et des conseils dont les activités sont liées aux technologies de l’information et de la communication et aux méthodologies de travail pertinentes.
  • Piloter le processus et les programmes de transformation numérique à la Banque.
  • Promouvoir et piloter la transformation numérique de la Banque en une Banque intelligente. 
  • Effectuer toute autre tâche nécessaire pour mener à bien sa mission.

 

CRITÈRES DE SÉLECTION (compétences, expérience et connaissances) :

  • Être titulaire d’au moins un Master 2 en informatique ou en systèmes d’information ou en électronique, ou dans des domaines connexes.
  • Justifier d’au moins dix (10) années d’expérience avec de solides antécédents en matière d’excellence opérationnelle axée sur la rentabilité et la transformation numérique au sein d’une organisation matricielle multi locale / mondiale.
  • Posséder une vaste expérience à des postes à responsabilité croissante dans le domaine des technologies de l’information, dont au moins dix (10) ans à un poste de direction.
  • Avoir des capacités de leadership solides et avérées – avoir fait ses preuves en matière de direction d’équipes et d’élaboration de stratégies, et être capable d’adapter l’évolution de l’environnement opérationnel aux tendances actuelles en matière de technologie. Le/la titulaire du poste devra assurer une direction stratégique et opérationnelle en cas d’incident survenant au sein de l’environnement technologique de la Banque. 
  • Avoir une excellente connaissance des produits et des plateformes technologiques, et être capable de la mettre en application pour soutenir les priorités stratégiques de la Banque – Le/la titulaire du poste devra avoir une compréhension approfondie de l’environnement technologique, avec une vaste expérience de l’utilisation des méthodes technologiques émergentes et traditionnelles pour assurer la mise en œuvre efficace des initiatives et de la stratégie de la Banque en matière de technologie.
  • Posséder une solide expérience en matière de planification et de mise en œuvre de la stratégie TIC, ainsi qu’en matière de formulation, d’application et d’évaluation des politiques, des programmes et des grands projets TIC ; être parfaitement au fait des TIC et de leurs tendances.
  • Avoir une expérience pratique en matière de gouvernance des TIC, Agile Management et DevOps.
  • Avoir fait ses preuves dans la direction efficace d’équipes pour la mise en œuvre effective de programmes de TIC, notamment en matière de déploiement approprié des ressources humaines pour répondre aux besoins opérationnels.
  • Avoir une capacité avérée à évaluer les options disponibles face à une situation, à recommander la meilleure solution et à déployer les ressources de manière efficace et efficiente, afin d’obtenir des résultats optimaux.
  • Avoir acquis une expérience dans une organisation matricielle similaire et dotée de plusieurs sites, et posséder les capacités nécessaires pour diriger efficacement des services de TIC centralisés dans un environnement multiprojets dynamique et rapide.
  • Avoir une expérience en matière de rapprochement des budgets des départements en vue de réduire et d’optimiser les coûts, ainsi qu’en matière de gestion des coûts d’investissement et d’exploitation.
  • Justifier d’une expérience avérée de gestion effective de l’ensemble du processus d’acquisition de produits ou de services en appui aux opérations, notamment : l’identification des besoins opérationnels, la spécification des exigences, l’identification des fournisseurs potentiels, les appels d’offres et à propositions, l’évaluation des offres et des propositions, l’attribution des contrats ou des bons de commande, le suivi de l’état d’avancement et la garantie de la conformité, la réception des livraisons, l’inspection et l’inventaire des produits livrés, le paiement des fournisseurs, et la gestion continue des coûts et des performances des fournisseurs par rapport aux contrats/aux calendriers de travail/aux produits livrables convenus.
  • Être capable de mener des analyses judicieuses (compétences et méthodes) afin de conceptualiser les travaux à venir ou les changements organisationnels et d’élaborer des stratégies de changement, avec notamment une approche stratégique tout en étant capable de traduire la réflexion stratégique en plan d’action convaincant pour une grande institution internationale.
  • Avoir une parfaite maîtrise des applications institutionnelles, notamment SAP.
  • Avoir d’excellentes compétences en communication écrite et orale en anglais ou en français, avec une connaissance pratique de l’autre langue.
  • Connaître la législation nationale et internationale pertinente. Par exemple : la Loi sur la protection des données et la Directive européenne sur les marchés publics.

De manière générale, les candidat(e)s doivent posséder des compétences axées sur les cinq principaux piliers suivants :

 

Élaboration de stratégies

  • Être capable de concevoir et de formuler une vision inspirante pour l’institution, non seulement pour les domaines qui relèvent directement de sa responsabilité, mais aussi pour l’institution dans son ensemble.
  • Être disposé(e) à rechercher et à analyser des données provenant de diverses sources afin de prendre des décisions éclairées et d’aider les autres à s’aligner sur la stratégie globale de l’institution.
  • Faire montre d’une approche entrepreneuriale et créative pour le développement d’idées nouvelles et innovantes susceptibles de stimuler le développement de l’organisation et de repousser les limites du secteur.
  • Être en mesure d’établir le meilleur équilibre entre le désir/la nécessité d’un changement général et la compréhension de l’ampleur du changement que l’organisation est capable de gérer, afin de se fixer des objectifs réalistes et d’élaborer des plans de mise en œuvre réalisables et efficaces.  

 

Mise en œuvre axée sur les résultats

  • Être capable de fixer des objectifs clairs et ambitieux tout en œuvrant pour l’amélioration des performances de l’organisation ; faire preuve de ténacité et de responsabilité pour obtenir des résultats.
  • Être parfaitement capable de faire face à des situations ambiguës et incertaines ; être capable de s’adapter avec agilité et de diriger les autres dans des situations complexes.
  • Accepter de prendre des risques raisonnables, en recherchant des données et des informations auprès d’autres personnes afin de prévoir les menaces éventuelles ou les circonstances inattendues découlant des décisions.
  • Être un leader perçu par les autres comme ayant un niveau élevé d’intégrité et de clairvoyance dans son approche de la prise de décision ; être capable d’agir de manière transparente et cohérente tout en tenant toujours compte de l’intérêt supérieur de l’organisation.

Direction d’équipes

  • Être capable d’attirer et de recruter les meilleurs talents, de motiver son équipe, de déléguer les tâches avec efficacité, de mettre en valeur la diversité au sein de l’équipe et de gérer les performances ; être largement considéré(e) comme une personne qui sait faire évoluer les autres.
  • Être capable de persévérer face aux défis, faire preuve d’une détermination inébranlable et d’un engagement sans faille envers des normes plus élevées, de manière à susciter le respect de ses subalternes.
  • Être un leader qui fait preuve d’autoréflexion et est conscient de ses propres limites ; un leader qui montre l’exemple et stimule les performances de l’organisation en adoptant une attitude d’amélioration continue tout en étant ouvert aux suggestions des autres et à l’auto-amélioration.

Relations et influence

  • Pouvoir établir naturellement des liens et des relations solides avec les autres, faire preuve d’une grande intelligence émotionnelle et d’une capacité à communiquer clairement et de manière persuasive.
  • Être capable d’inspirer la confiance des autres et d’obtenir leur collaboration grâce à une influence convaincante, un charisme puissant, la passion de ses convictions et un dynamisme actif.
  • Savoir encourager les autres à partager la vedette et célébrer et soutenir visiblement le succès de l’équipe.
  • Être en mesure de susciter un sens du devoir et un sentiment de valeur au sein de l’équipe, qui permet de gagner la confiance des autres malgré les différences de personnalités et d’obtenir leur engagement en faveur d’un objectif plus grand pour l’organisation dans son ensemble.

Favoriser la durabilité

  • Être fermement convaincu que la durabilité et le profit constituent tous deux l’intérêt supérieur de l’organisation à long terme.
  • Pouvoir intégrer les facteurs économiques, sociétaux et environnementaux dans une stratégie axée sur les objectifs, transformant ainsi la durabilité en un avantage concurrentiel.
  • Comprendre et pouvoir intégrer les points de vue de toutes les parties prenantes clés afin d’orienter la prise de décision et de partager les avantages qui en découlent.
  • Être capable de proposer des innovations marquantes et des modèles opérationnels qui créent de la valeur pour toutes les parties prenantes, en remettant constamment en question les approches traditionnelles.

 

Seuls les candidats répondant à tous les critères exigés par la Banque et retenus pour une évaluation approfondie seront contactés. Les candidatures doivent être constituées d’un curriculum vitae (CV) concis et des copies des diplômes requis en pièces jointes. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste publié. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org

 

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

 

« Veuillez noter que la Banque n’accepte pas la double nationalité. Par conséquent, vous devez indiquer la nationalité que vous aimeriez faire valoir tout au long de votre carrière à la Banque, si vous êtes recruté. Veuillez télécharger les pièces d’identité délivrées par le gouvernement telles que le passeport, la carte d’identité nationale ou le certificat de nationalité, etc. »

 

 

  1