OFFRES D'EMPLOI

Côte d’Ivoire

Vice- président(e)- technologie et services institutionnels (TCVP)

BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT 

AVIS DE VACANCE DE POSTE No ADB/22/885

African Development Bank Logo Nice Rez Transparent copy

TITRE DU POSTE:

 

VICE-PRÉSIDENT(E) – TECHNOLOGIE ET SERVICES INSTITUTIONNELS (TCVP)

COMPLEXE:

 

VICE-PRÉSIDENCE, TECHNOLOGIE ET SERVICES INSTITUTIONNELS (TCVP)

DÉPARTEMENT/ DIVISION

 

VICE-PRÉSIDENCE, TECHNOLOGIE ET SERVICES INSTITUTIONNELS (TCVP)/ BUREAU DE LA VICE PRESIDENCE CHARGÉE DES TECHNOLOGIES ET DES SERVICES INSTITUTIONNELS (TCVP0)

GRADE

 

EL3

SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE:

 

LE PRÉSIDENT  

LIEU D’AFFECTATION:

 

ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE

INFORMATION SUR LE POSTE:

 

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

SAP N°:

 

50092323

DATE DE CLÔTURE:

 

07 AOUT 2022 (à 23h59 GMT)

 

Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/poste-vacant/vice-presidente-technologie-et-services-institutionnels-tcvp-53133

LA BANQUE:

 

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation des pays membres régionaux qui permettront de réduire nettement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, la Banque a déployé un nouveau Modèle de développement et de prestation de services (DBDM) basé sur ses Cinq grandes priorités (High 5) : Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique ; et Améliorer la qualité de vie des populations africaines. Dans le cadre de ce recrutement, la Banque recherche le candidat idéal pour mettre en place ce nouveau Complexe et soutenir la haute Direction dans la mise en œuvre réussie de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence de la technologie et services institutionnels (TCVP) est responsable de la conception, du développement et de la prestation de services institutionnels et de solutions informatiques efficaces, axés sur les personnes et orientés vers le client, afin d’assurer l’efficacité institutionnelle globale dans tous les aspects des services institutionnels de la Banque. Le Complexe assure le leadership dans la formulation et la mise en œuvre des stratégies, politiques, contrôles et approches de la Banque en matière de systèmes informatiques organisationnels, d’applications logicielles, de cybersécurité, de soutien informatique et de systèmes d’infrastructure. Le Complexe est également responsable de la gestion des biens immobiliers de la Banque, des achats institutionnels, des services linguistiques et de la continuité des activités.

LE POSTE :

 

Le/la Vice-président(e), chargé(e) de la technologie et des services institutionnels relève du Président et l’aide à assurer la prestation de services et de solutions technologiques et institutionnels efficaces et axés sur le client pour l’efficacité globale de l’institution. Il/Elle est chargé(e) de diriger les efforts visant à numériser et à transformer la Banque en une force de travail axée sur les technologies de l’information, ainsi que d’assurer le fonctionnement efficace et optimal des entités de services généraux qui se trouvent dans le complexe.

 

PRINCIPALES FONCTIONS :

 

  1. Assurer la direction de la formulation et de la mise en œuvre de la stratégie informatique de la Banque, de la cybersécurité, des services généraux et des achats institutionnels, de la gestion immobilière, du plan de continuité des activités et des services linguistiques ; superviser la documentation complète et la publication des politiques, stratégies, directives et procédures connexes.

 

  1. Mettre en place des technologies de l’information et des systèmes de communication de pointe afin d’améliorer la productivité du personnel, de rationaliser et de numériser toutes les procédures et tous les systèmes, en tant que fondement de la coopération, de la collaboration et du travail d’équipe, afin d’atteindre l’objectif « Une seule Banque ».

 

  1. Stimuler la rentabilité et l’optimisation des ressources dans l’utilisation de toutes les ressources institutionnelles, et assurer la transparence, la justice et l’équité dans l’application et l’administration de toutes les politiques, règles et réglementations des services institutionnels.

 

  1. Travailler avec les unités concernées (qui sont chargées de la mise en œuvre et de l’application des systèmes de responsabilité axés sur les résultats dans l’ensemble de la Banque), en promouvant le développement et la maintenance de solutions informatiques pour ces systèmes.

 

  1. Piloter la formulation, la mise en œuvre et le suivi des politiques et des programmes relatifs à l’acquisition de biens (meubles et immeubles), de services et de travaux, ainsi que la maintenance des immobilisations et des équipements de la Banque, y compris des registres d’actifs à jour.

 

  1. Soutenir le déploiement optimal des ressources et des équipements de la Banque pour faciliter le développement d’unités régionales de prestation de services qui sous-tendent l’empreinte régionale de la Banque, conformément à ses orientations concernant les coûts et le développement des activités.

 

  1. Développer des processus pour garantir la capacité de la Banque à faire face aux imprévus qui pourraient perturber ses opérations ; consolider et mettre à jour le plan de continuité des activités.

 

  1. Assurer la fourniture de services linguistiques de haut niveau (traduction, interprétation et édition) à la Banque.

 

  1. Assurer la première ligne de défense dans la gestion des risques touchant aux différents domaines de responsabilité.

 

Responsabilités principales rattachées à la fonction

 

  • Piloter l’élaboration et l’exécution du programme de travail et du budget du complexe, pour chacune des unités constitutives (services linguistiques, services généraux et achats institutionnels, technologies de l’information, cybersécurité, gestion des consultants et plan de continuité des activités). Évaluer les performances des subordonnés directs (directeurs et chefs d’unité) en termes d’exécution du programme de travail et du budget.

 

  • Superviser l’intégration de la vision et de l’approche « One Bank » dans la prestation des services technologiques et institutionnelles au sein de l’organisation.

 

  • Travailler en coopération avec le Comité du Conseil d’administration du Groupe de la Banque chargé des questions relatives aux affaires administratives et à la politique des ressources humaines (CAHR) et le Comité de pilotage des systèmes d’information (ISSC), et veiller à la production et à la soumission en temps voulu des stratégies, politiques et rapports de suivi essentiels à l’attention des organes du Conseil et au Conseil pour approbation.

 

  • Diriger et superviser les principaux comités organisationnels. Faire rapport devant les comités au nom de la haute direction.

 

  • Travailler avec d’autres vice-présidents et complexes pour assurer une adhésion efficace à toutes les initiatives pilotées par TCVP. Coopérer efficacement avec les autres vice-présidents en vue de garantir le succès du déploiement des initiatives du complexe et de leur durabilité.

 

  • Définir et présenter les stratégies et politiques institutionnelles de TCVP par une communication écrite et orale efficace. 

 

  • Soutenir le Président en lui fournissant des conseils dans les domaines relevant de son autorité, le cas échéant.

 

COMPÉTENCES (Qualifications, expérience et connaissances)

 

  1. Avoir au moins un Master 2 en administration des affaires, en administration publique, en gestion stratégique, en technologies de l’information, en finances, en droit ou dans des disciplines connexes.

 

  1. Jouir d’au moins 15 ans d’expérience pertinente dans la direction des services généraux et des réformes institutionnelles dans une grande institution financière multinationale ou une organisation publique ou privée, dont les dix (10) dernières années à un poste de direction.

 

  1. Posséder de solides connaissances en matière de politiques, directives et procédures des institutions multilatérales et bilatérales de financement du développement, notamment en ce qui concerne les services généraux, les systèmes d’information et les services linguistiques. Capacité avérée à gérer des arrangements institutionnels complexes dans une organisation très performante.

 

  1. Être capable de piloter le changement dans une organisation diversifiée ; avoir une réputation bien établie dans la gestion du changement dans une grande organisation internationale ; et être capable de créer des relations stratégiques et de constituer des équipes pour obtenir des résultats.

 

  1. Être capable de fonctionner dans un contexte multiculturel ; être capable d’influencer et de négocier pour obtenir des résultats efficaces. Posséder d’excellentes compétences organisationnelles et capacité avérée de planification stratégique.

 

  1. Être capable de gérer une main-d’œuvre très diversifiée, d’assurer l’équilibre entre les genres et à créer un environnement de travail qui favorise le travail d’équipe et la conduite éthique.

 

  1. Avoir de solides compétences en communication écrite et orale pour traiter efficacement avec de multiples parties prenantes en anglais et/ou en français, avec une solide connaissance pratique de l’autre.

 

  1. Avoir une bonne connaissance des logiciels Office standard et SAP.

 

  1. Être capable d’utiliser efficacement les plateformes de médias sociaux (blogs, mini-blogs, vlogs, etc.) pour dialoguer avec le personnel et d’autres parties prenantes internes/externes.

 

  1. Être capable de réaliser des résultats, d’innover et de faire preuve de créativité. Avoir d’excellentes compétences interpersonnelles et en négociation.

 

 

 

Seul(e)s les candidat(e)s répondant à toutes les exigences du poste et retenu(e)s pour une évaluation plus approfondie seront contacté(e)s. Les candidat(e)s devront soumettre un curriculum vitae (CV) complet et tout autre document complémentaire pouvant être requis. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org 

 

Le Groupe de la Banque africaine de développement ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

 

1