Offres d'emploi

Niger

Un(e) Directeur(rice) de suivi Evaluation et Analyse Economique

AVIS DE RECRUTEMENT INTERNE ET EXTERNE MCA-NIGER Millennium Challenge Account-Niger (MCA-Niger) Recrute à Niamey (Niger) Un (e) Directeur (rice) de Suivi Evaluation et Analyse Economique Présentation de MCA- Niger L’État du Niger a conclu avec le Millennium Challenge Corporation (MCC), une institution américaine d’aide bilatérale au développement, un accord de don d’une enveloppe de plus de 437 millions de dollars pour la réalisation du Programme Compact qui comporte deux projets majeurs :
  • Le projet Irrigation et Accès aux Marchés, dont l’objectif est d’augmenter les revenus d’origine rurale, en assurant un accès suffisant aux divers secteurs et marchés existants.
  • Le Projet de Communautés Résilientes au Changement Climatique qui vise à augmenter les revenus des familles dépendant de l’agriculture et de l’élevage à petite échelle dans les régions rurales du Niger.
Pour la mise en œuvre du Compact, le Gouvernement nigérien et le MCC ont mis en place une entité autonome dénommée, le Millennium Challenge Account (MCA-Niger) dont la mission est de conduire les projets dans les délais impartis. Ainsi, le MCA-Niger recherche un (e) Un (e) Directeur (rice) de Suivi Evaluation et Analyse Economique basé(e) à Niamey. Titre du poste : Directeur (rice) de Suivi Evaluation et Analyse Economique Pays et lieu de travail : Niamey/Niger Date de début : immédiatement disponible Durée de la mission : Treize (13) mois et vingt–six (26) jours Salaire : un salaire compétitif avec un paquet d’avantages RESPONSABILITE CLEES : Sous la Direction Générale, le titulaire du poste aura à :
  • Etre responsable de la stratégie de Suivi et d’Evaluation et la mise en œuvre, qui est documentée et mise à jour dans le Plan de Suivi-Evaluation
  • Élaborer et mettre en œuvre efficacement le Plan de S&E du MCA-Niger :
  • Développer le système et la stratégie de S&E-EA, y compris l'identification des sources de données, les besoins originaux de collecte de données et les mécanismes de rapport et d'analyse.
  • Assurer une consultation appropriée avec les principales parties prenantes sur leur rôle dans le soutien du plan de S&E et sur toute modification apportée au Plan.
  • Identifier les lacunes et proposer des corrections à mi-parcours afin de s'assurer que le Plan de S&E couvre adéquatement les projets et activités soutenus.
  • Coordonner la mise à jour ou le développement des cadres logiques du programme (y compris les énoncés de problèmes, les extrants, les résultats, les objectifs et les hypothèses et risques sous-jacents) pour les projets et activités soutenus tels qu'ils sont définis plus en détail.
  • S'assurer que le Plan de S&E est modifié et mis à jour de manière coordonnée avec le responsable du S&E et l'économiste principal de la MCC au fur et à mesure que les informations deviennent disponibles (ex : mise à jour des indicateurs, des références et des cibles dès la réception d'informations provenant d'études techniques ou de meilleures informations statistiques sur le revenu et/ou la pauvreté).
  •  Développer et exécuter des plans de travail de S&E annuels et mensuels pour toutes les activités de S&E, en détaillant clairement les rôles/responsabilités, les délais et les budgets pour chaque activité.
  • Élaborer et gérer des budgets annuels et trimestriels pour les activités de S&E.
  • Gérer les contrats des consultants locaux et internationaux pour les services de S&E et vérifier la qualité et la quantité de tous les livrables.
  • Collaborer avec le directeur des passations de marchés pour préparer et mener les passations nécessaires de S&E (y compris la mise à jour du plan de passation des marchés en consultation avec le MCC), y compris, par exemple, les entreprises de collecte de données, les examens de qualité des données et d'autres consultants.§  Rédiger les termes de référence et conduire les évaluations techniques des propositions
  • Documenter correctement et sécuriser le stockage des livrables du contrat.
  • Assurer une collaboration et une communication étroites entre l'unité de S&E/AE, les entités de mise en œuvre et les autres directions de l'entité responsable.
  • S'assurer que le suivi et l'évaluation sont participatifs et impliquent les principaux acteurs et bénéficiaires des projets IMAP et CRC.
  •  Fournir des conseils de S&E/AE aux homologues (par exemple, les directeurs de projet, l'équipe Genre, les points focaux de S&E au sein des entités de mise en œuvre, les ministères concernés et les entrepreneurs du projet) tout au long du processus de mise en œuvre du Compact, et assurer la conformité avec le Plan de S&E.
  • Examiner régulièrement les données de S&E avec les décideurs pour s'assurer que l'ensemble du programme atteint ses objectifs et que des mesures correctives sont prises si des changements sont justifiés.
  • Alerter les équipes de projet de tout problème identifié grâce aux données de suivi collectées et soutenir, dans la mesure du possible, l'identification de solutions potentielles.
  •   Assurer la qualité technique des données trimestrielles du tableau de suivi des indicateurs (ITT), y compris l'exactitude, la fiabilité et l'actualité :
  • Développer et conseiller sur le processus de collecte et de communication des données de suivi avec les preuves matérielles correspondantes de toutes les entités de mise en œuvre.
  • Faire des recommandations, superviser l'exécution des améliorations au système existant
  • Participer au suivi des activités du Compact par le biais de visites de sites, d'examens de rapports et d'examens de données secondaires.
  • Répondre aux demandes d'informations du MCC sur les sources de données, les méthodes de mesure des données, la fréquence de collecte des données et la désagrégation.
  •   Centraliser, consolider, traiter, partager et archiver les données de S&E.
  •    Fournir des commentaires liés au S&E sur tous les autres documents techniques du Compact (par exemple, les plans de travail, les termes de référence et les accords d'entité de mise en œuvre. Développer, gérer ou contribuer, le cas échéant, aux rapports trimestriels pour assurer une soumission complète et en temps opportun à la direction du Compact du Niger et du MCC (par exemple, ITT, rapport narratif, plan financier détaillé (DFP) et la documentation et les preuves correspondantes).
  •  Initier et gérer des examens de la qualité des données (DQR), conformément au plan de S&E, et s'assurer que l'entité responsable et les entités de mise en œuvre traitent les lacunes et les défis soulevés dans les DQR.
  • Gérer ou soutenir (lorsque le MCC gère) des activités d'évaluation indépendantes, y compris des évaluations quantitatives et qualitatives, en collaboration avec le responsable du S&E du MCC, l'économiste du MCC et les évaluateurs :
  • Gérer des comités d'évaluation des projets du Compact du Niger qui examinera les livrables de l'évaluation, y compris les instruments d'échantillonnage et d'enquête, afin d'assurer la qualité globale et la conformité avec le plan de S&E.
  • S'assurer que les résultats sont ventilés par sexe, âge et revenu, le cas échéant.
  •   Collaborer avec les directeurs de projet et les entités de mise en œuvre pour maximiser le respect du déploiement du programme et minimiser les menaces à la validité interne de la conception de l'évaluation (le cas échéant).
  • Collaborer avec le personnel des communications du Compact du Niger pour :
  • Faciliter les échanges d'apprentissage et la diffusion de l'information avec le public nigérien et la communauté des donateurs.
  •   S'assurer que les rapports périodiques sur les résultats du S&E liés au programme en cours sont exacts, rendus publics et facilement accessibles sur le site Web du Compact du Niger.
  • Répondre aux requêtes de la direction sur le suivi des résultats et l'avancement du programme et d'autres tâches et responsabilités à la demande du PDG du Compact Niger ou du MCC.       Poursuivre les activités de renforcement des capacités liées au S&E, selon les besoins, pour renforcer les compétences au sein du MCA-Niger et dans les entités de mise en œuvre
  •       Travailler avec l'homologue de MCC pour développer un Plan de S&E post-Compact à mettre en œuvre après la clôture du Compact.
Les compétences :
  • Avoir un diplôme d'études supérieures (Baccalauréat + 5 minimum) en science de gestion, statistiques, économie, économie sociale, gestion de projet, ou dans un autre domaine pertinent.
  • Avoir au moins dix (10) ans d’expérience professionnelle, dont d’au moins sept (7) ans dans le domaine de suivi et d’évaluation des projets et programmes ;
  • Avoir une bonne connaissance des procédures de S&E, y compris les acteurs multiples des secteurs public et privé ;
  • Avoir une bonne capacité pour l’analyse, y compris l’usage des données statistiques ;
  • Bonne connaissance orale et écrite du française et de l’anglais ;
  • Avoir la capacité de travailler comme un membre d’une équipe, y compris avec un groupe varié d'acteurs ;
  • Avoir une compréhension de l’environnement politique, économique et sociale au Niger ;
  • Etre responsable, flexible, et capable de travailler sous un minimum de supervision ;
  • Capacité de prendre d’initiative et d’être rigoureux au travail ;
  • Bonne maitrise de technologie informatique (MS Office, les ensembles de statistiques, etc…) ;
  • Expérience dans le secteur d’irrigation est souhaitée.
Dossier de candidature:  Le dossier de candidature doit être compose de:
    • Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée,
    • Un curriculum vitae (CV) détaillé
    • Un casier judiciaire datant de moins de trois mois,
Pour Postuler : Si vous répondez aux critères du poste ci-dessus, envoyez votre candidature CV,  lettre de motivation, casier judiciaire et carte de demandeur d’emploi à l’adresse e-mail suivante : recrutements@mcaniger.ne, en précisant en objet du mail « Directeur (rice) Suivi Evaluation et Analyse Economique ». Date de clôture: le dimanche 31 octobre 2021 A MCA Niger, nous sommes convaincus que chaque aspect de notre travail peut aboutir à un résultat positif. Si vous avez la même vision et que vous êtes capable de relever les défis, ce rôle vous offre une belle opportunité ainsi que des possibilités exceptionnelles de développer votre carrière. Nous sommes un employeur garantissant l'égalité des chances et nous accueillons les candidatures de personnes de divers horizons. Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées. NB : Les dossiers incomplets, non conformes ou parvenus hors délai ne seront pas examinés. Seuls les candidats retenus pour le test seront contactés. Confidentialité assurée. Fait à Niamey, le 12 octobre, 2021 MCA Niger
2021-10-22 13:46:59
full-time

AVIS DE RECRUTEMENT INTERNE ET EXTERNE MCA-NIGER

Millennium Challenge Account-Niger (MCA-Niger)
Recrute à Niamey (Niger)
Un (e) Directeur (rice) de Suivi Evaluation et Analyse Economique

Présentation de MCA- Niger
L’État du Niger a conclu avec le Millennium Challenge Corporation (MCC), une institution américaine d’aide bilatérale au développement, un accord de don d’une enveloppe de plus de 437 millions de dollars pour la réalisation du Programme Compact qui comporte deux projets majeurs :

  • Le projet Irrigation et Accès aux Marchés, dont l’objectif est d’augmenter les revenus d’origine rurale, en assurant un accès suffisant aux divers secteurs et marchés existants.
  • Le Projet de Communautés Résilientes au Changement Climatique qui vise à augmenter les revenus des familles dépendant de l’agriculture et de l’élevage à petite échelle dans les régions rurales du Niger.

Pour la mise en œuvre du Compact, le Gouvernement nigérien et le MCC ont mis en place une entité autonome dénommée, le Millennium Challenge Account (MCA-Niger) dont la mission est de conduire les projets dans les délais impartis.

Ainsi, le MCA-Niger recherche un (e) Un (e) Directeur (rice) de Suivi Evaluation et Analyse Economique basé(e) à Niamey.

Titre du poste : Directeur (rice) de Suivi Evaluation et Analyse Economique

Pays et lieu de travail : Niamey/Niger

Date de début : immédiatement disponible

Durée de la mission : Treize (13) mois et vingt–six (26) jours

Salaire : un salaire compétitif avec un paquet d’avantages

RESPONSABILITE CLEES :

Sous la Direction Générale, le titulaire du poste aura à :

  • Etre responsable de la stratégie de Suivi et d’Evaluation et la mise en œuvre, qui est documentée et mise à jour dans le Plan de Suivi-Evaluation
  • Élaborer et mettre en œuvre efficacement le Plan de S&E du MCA-Niger :
  • Développer le système et la stratégie de S&E-EA, y compris l’identification des sources de données, les besoins originaux de collecte de données et les mécanismes de rapport et d’analyse.
  • Assurer une consultation appropriée avec les principales parties prenantes sur leur rôle dans le soutien du plan de S&E et sur toute modification apportée au Plan.
  • Identifier les lacunes et proposer des corrections à mi-parcours afin de s’assurer que le Plan de S&E couvre adéquatement les projets et activités soutenus.
  • Coordonner la mise à jour ou le développement des cadres logiques du programme (y compris les énoncés de problèmes, les extrants, les résultats, les objectifs et les hypothèses et risques sous-jacents) pour les projets et activités soutenus tels qu’ils sont définis plus en détail.
  • S’assurer que le Plan de S&E est modifié et mis à jour de manière coordonnée avec le responsable du S&E et l’économiste principal de la MCC au fur et à mesure que les informations deviennent disponibles (ex : mise à jour des indicateurs, des références et des cibles dès la réception d’informations provenant d’études techniques ou de meilleures informations statistiques sur le revenu et/ou la pauvreté).
  •  Développer et exécuter des plans de travail de S&E annuels et mensuels pour toutes les activités de S&E, en détaillant clairement les rôles/responsabilités, les délais et les budgets pour chaque activité.
  • Élaborer et gérer des budgets annuels et trimestriels pour les activités de S&E.
  • Gérer les contrats des consultants locaux et internationaux pour les services de S&E et vérifier la qualité et la quantité de tous les livrables.
  • Collaborer avec le directeur des passations de marchés pour préparer et mener les passations nécessaires de S&E (y compris la mise à jour du plan de passation des marchés en consultation avec le MCC), y compris, par exemple, les entreprises de collecte de données, les examens de qualité des données et d’autres consultants.§  Rédiger les termes de référence et conduire les évaluations techniques des propositions
  • Documenter correctement et sécuriser le stockage des livrables du contrat.
  • Assurer une collaboration et une communication étroites entre l’unité de S&E/AE, les entités de mise en œuvre et les autres directions de l’entité responsable.
  • S’assurer que le suivi et l’évaluation sont participatifs et impliquent les principaux acteurs et bénéficiaires des projets IMAP et CRC.
  •  Fournir des conseils de S&E/AE aux homologues (par exemple, les directeurs de projet, l’équipe Genre, les points focaux de S&E au sein des entités de mise en œuvre, les ministères concernés et les entrepreneurs du projet) tout au long du processus de mise en œuvre du Compact, et assurer la conformité avec le Plan de S&E.
  • Examiner régulièrement les données de S&E avec les décideurs pour s’assurer que l’ensemble du programme atteint ses objectifs et que des mesures correctives sont prises si des changements sont justifiés.
  • Alerter les équipes de projet de tout problème identifié grâce aux données de suivi collectées et soutenir, dans la mesure du possible, l’identification de solutions potentielles.
  •   Assurer la qualité technique des données trimestrielles du tableau de suivi des indicateurs (ITT), y compris l’exactitude, la fiabilité et l’actualité :
  • Développer et conseiller sur le processus de collecte et de communication des données de suivi avec les preuves matérielles correspondantes de toutes les entités de mise en œuvre.
  • Faire des recommandations, superviser l’exécution des améliorations au système existant
  • Participer au suivi des activités du Compact par le biais de visites de sites, d’examens de rapports et d’examens de données secondaires.
  • Répondre aux demandes d’informations du MCC sur les sources de données, les méthodes de mesure des données, la fréquence de collecte des données et la désagrégation.
  •   Centraliser, consolider, traiter, partager et archiver les données de S&E.
  •    Fournir des commentaires liés au S&E sur tous les autres documents techniques du Compact (par exemple, les plans de travail, les termes de référence et les accords d’entité de mise en œuvre. Développer, gérer ou contribuer, le cas échéant, aux rapports trimestriels pour assurer une soumission complète et en temps opportun à la direction du Compact du Niger et du MCC (par exemple, ITT, rapport narratif, plan financier détaillé (DFP) et la documentation et les preuves correspondantes).
  •  Initier et gérer des examens de la qualité des données (DQR), conformément au plan de S&E, et s’assurer que l’entité responsable et les entités de mise en œuvre traitent les lacunes et les défis soulevés dans les DQR.
  • Gérer ou soutenir (lorsque le MCC gère) des activités d’évaluation indépendantes, y compris des évaluations quantitatives et qualitatives, en collaboration avec le responsable du S&E du MCC, l’économiste du MCC et les évaluateurs :
  • Gérer des comités d’évaluation des projets du Compact du Niger qui examinera les livrables de l’évaluation, y compris les instruments d’échantillonnage et d’enquête, afin d’assurer la qualité globale et la conformité avec le plan de S&E.
  • S’assurer que les résultats sont ventilés par sexe, âge et revenu, le cas échéant.
  •   Collaborer avec les directeurs de projet et les entités de mise en œuvre pour maximiser le respect du déploiement du programme et minimiser les menaces à la validité interne de la conception de l’évaluation (le cas échéant).
  • Collaborer avec le personnel des communications du Compact du Niger pour :
  • Faciliter les échanges d’apprentissage et la diffusion de l’information avec le public nigérien et la communauté des donateurs.
  •   S’assurer que les rapports périodiques sur les résultats du S&E liés au programme en cours sont exacts, rendus publics et facilement accessibles sur le site Web du Compact du Niger.
  • Répondre aux requêtes de la direction sur le suivi des résultats et l’avancement du programme et d’autres tâches et responsabilités à la demande du PDG du Compact Niger ou du MCC.       Poursuivre les activités de renforcement des capacités liées au S&E, selon les besoins, pour renforcer les compétences au sein du MCA-Niger et dans les entités de mise en œuvre
  •       Travailler avec l’homologue de MCC pour développer un Plan de S&E post-Compact à mettre en œuvre après la clôture du Compact.

Les compétences :

  • Avoir un diplôme d’études supérieures (Baccalauréat + 5 minimum) en science de gestion, statistiques, économie, économie sociale, gestion de projet, ou dans un autre domaine pertinent.
  • Avoir au moins dix (10) ans d’expérience professionnelle, dont d’au moins sept (7) ans dans le domaine de suivi et d’évaluation des projets et programmes ;
  • Avoir une bonne connaissance des procédures de S&E, y compris les acteurs multiples des secteurs public et privé ;
  • Avoir une bonne capacité pour l’analyse, y compris l’usage des données statistiques ;
  • Bonne connaissance orale et écrite du française et de l’anglais ;
  • Avoir la capacité de travailler comme un membre d’une équipe, y compris avec un groupe varié d’acteurs ;
  • Avoir une compréhension de l’environnement politique, économique et sociale au Niger ;
  • Etre responsable, flexible, et capable de travailler sous un minimum de supervision ;
  • Capacité de prendre d’initiative et d’être rigoureux au travail ;
  • Bonne maitrise de technologie informatique (MS Office, les ensembles de statistiques, etc…) ;
  • Expérience dans le secteur d’irrigation est souhaitée.

Dossier de candidature: 

Le dossier de candidature doit être compose de:

    • Une lettre de motivation avec une prétention salariale datée et signée,
    • Un curriculum vitae (CV) détaillé
    • Un casier judiciaire datant de moins de trois mois,

Pour Postuler :

Si vous répondez aux critères du poste ci-dessus, envoyez votre candidature CV,  lettre de motivation, casier judiciaire et carte de demandeur d’emploi à l’adresse e-mail suivante : recrutements@mcaniger.ne, en précisant en objet du mail « Directeur (rice) Suivi Evaluation et Analyse Economique ».

Date de clôture: le dimanche 31 octobre 2021

A MCA Niger, nous sommes convaincus que chaque aspect de notre travail peut aboutir à un résultat positif. Si vous avez la même vision et que vous êtes capable de relever les défis, ce rôle vous offre une belle opportunité ainsi que des possibilités exceptionnelles de développer votre carrière.

Nous sommes un employeur garantissant l’égalité des chances et nous accueillons les candidatures de personnes de divers horizons.

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

NB : Les dossiers incomplets, non conformes ou parvenus hors délai ne seront pas examinés. Seuls les candidats retenus pour le test seront contactés. Confidentialité assurée.

Fait à Niamey, le 12 octobre, 2021

MCA Niger

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Côte d'Ivoire

MCE recrute pour une importante entreprise dans le secteur des mines UN DIRECTEUR D’EXPLOITATION (Poste basé à Yamoussoukro) Vous serez en charge de :
  • Prendre les décisions concernant les activités opérationnelles notamment d’exploitation et fixer les objectifs stratégiques ;
  • Superviser le personnel des différents services et fournir un feedback constructif ;
  • Veiller à ce que les opérations soient exécutées conformément à toutes les obligations statutaires ;
  • Effectuer des levées et des études préliminaires sur le minerai et les dépôts miniers afin d’évaluer la faisabilité économique et environnementale de futures opérations minières ;
  • Déterminer les méthodes sécuritaires et efficaces d’exploitation des gisements miniers ;
  • Déterminer les méthodes appropriées pour l’exploitation minière ;
  • Concevoir, élaborer et mettre à l’essai des applications informatiques pour la conception, la modélisation, la représentation cartographique des mines et la surveillance des conditions dans les mines ;
  • Evaluer régulièrement l’efficacité des procédures d’exploitation en fonction des objectifs de l’organisation et apporter des améliorations ;
  • Gérer les processus d’achat et coordonner l’affectation du matériel et des ressources ;
  • Superviseur les processus de support avec les prestataires de services pour améliorer à la satisfaction des deux parties ;
  • Examiner les informations financières et ajuster les budgets opérationnels pour améliorer à la satisfaction des deux parties ;
  • Veiller à ce que l’exploitation fonctionne selon les principes de légalité et de conformité des règlement établis .
Vous êtes titulaire d’un BAC+5 en Ingénierie Minière ou autres disciplines équivalentes et vous avez une expérience avérée de cinq (05) ans minimum en tant que Directeur d’Exploitation ou à un poste équivalent. Vous avez une parfaite connaissance des règles et directives légales du secteur minier ; vous avez une connaissance approfondie des diverses fonctions d’exploitation minière. Aussi, vous êtes capable de pratiquer et d’analyser les métriques de performance d’exploitation ; Vous avez également une bonne connaissance de MS Office et divers logiciels de gestion en plus des logiciels miniers d’exploitation. Être bilingue (Anglais/ Français )  serait un atout. Par ailleurs, vous êtes une personne autonome, rigoureuse et organisée; vous avez un  esprit d’équipe, le sens de l’écoute, de la discrétion, de la confidentialité et de l’anticipation. En plus d’avoir un esprit d’analyse et de synthèse, vous avez une excellente qualité rédactionnelle, de bonnes aptitudes à communiquer et une bonne résistance au stress. Merci d’adresser : Lettre de motivation, CV, photo, prétentions salariales à cv@mce-afrique.net  / mce@aviso.ci   Directeur d'exploitation  
2021-11-24 09:30:38
full-time
Afrique

Depuis nos débuts il y' a 80 ans en tant que fabricant de composants électriques en Égypte, Elsewedy Electric a évolué pour devenir un fournisseur mondial de solutions énergétiques, numériques et d’infrastructures, avec des revenus de près de 3 milliards $EU annuellement. Nous travaillons dans cinq secteurs d’activité clés : Fils et câbles, Produits électriques, Ingénierie et construction, Infrastructures intelligentes et Investissements dans les infrastructures. Qualification Et Éducation: • Baccalauréat en génie électrique/civil ou dans une discipline pertinente, un MBA est un plus • 7+/12+ (pour directeur) années d’expérience solide dans les fonctions de vente ou de développement des affaires pour les segments d’activité des produits électriques. • Bonne expérience technique en EPC, câbles, transformateurs et compteurs intelligents. • Un réseau établi avec les principales parties prenantes (ingénieurs-conseils, partenaires, entrepreneurs, services publics, utilisateurs finaux et développeurs) • Maîtrise de l’Anglais et du Français des affaires Veuillez envoyer votre CV à : HR.AFRICA@ELSEWEDY.COM   Elsewedy Electric
2021-11-23 07:04:50
full-time
Côte d'Ivoire

| Finance
INTITULÉ DU POSTE: CHEF.FE D’UNITÉ -BUREAU DE L’ÉTHIQUE COMPLEXE: PRÉSIDENCE DÉPARTEMENT: BUREAU DE L’ÉTHIQUE (PETH) SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE: LE PRÉSIDENT LIEU D’AFFECTATION: ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE INFORMATION SUR LE POSTE: CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES. Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à: HR Direct HRDirect@AFDB.ORG SAP N°: 50092351 DATE DE CLÔTURE: 18 DECEMBRE 2021 (à 23h59 GMT) Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/poste-vacant/cheffe-dunite-bureau-de-lethique-46959 LA BANQUE: Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision. LE COMPLEXE : Le Président planifie, supervise et gère les activités du Groupe de la Banque. Sous la direction des Conseils d’administration, le Président pilote les affaires de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement, et gère les opérations et activités conformément aux accords portant création de la Banque africaine de développement et du Fonds africain de développement. Le Président supervise plusieurs départements et unités, notamment le Cabinet du président (PRST.0), le Bureau de l’intégrité et de la lutte contre la corruption (PIAC), le Bureau de l’auditeur général (PAGL), la Direction de la gestion des risques du groupe (PGRF), le Conseil juridique général et services juridiques (PGCL), le Département de la communication et des relations extérieures (PCER), le Bureau de l’intégrité du personnel et de l’éthique (PETH) et le Bureau du secrétaire général et Secrétariat général (PSEG). LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE: Le Bureau de l’éthique est chargé de piloter, d’assurer la gestion des questions éthiques et d’émettre des avis et des conseils en matière d’éthique à l’intention de la Direction et des membres du personnel et d’apporter son soutien pour prévenir, atténuer et résoudre les problèmes liés à l’éthique de façon à contribuer à la bonne gouvernance au sein de la Banque, et à préserver de ce fait la notoriété, l’image de marque et la réputation de l’Institution en matière de probité, d’intégrité et d’impartialité. Le Bureau de l’éthique fonctionne de façon indépendante et ne rend compte à aucun fonctionnaire, département, bureau ou autre unité organisationnelle de la Banque. Toutefois, pour des raisons administratives, il est rattaché à la Présidence et rend compte au Président. Le champ d’intervention du Bureau de l’éthique se limite aux membres du personnel et ne s’étend pas au personnel élu, à qui s’appliquent des dispositions distinctes. LE POSTE: Le/la Chef.fe d’unité - Bureau de l’éthique est chargé d’assurer la gestion et de communiquer la vision sur toutes les questions relatives à la conduite éthique et les questions connexes à l’intention du personnel de la Banque. Il conseille et assiste les différents organes de la Banque dans l’élaboration des règles et règlements pertinents ainsi que des lignes directrices sur les pratiques et conduites éthiques. Il est également chargé de veiller à l’instauration et au maintien d’une culture éthique au sein du personnel et de la direction, ainsi que de prévenir les comportements contraires à l’éthique, d’améliorer constamment les mécanismes pertinents et d’en assurer le suivi. PRINCIPALES FONCTIONS : Sous la supervision et la direction directes du Président de la Banque et la supervision fonctionnelle de la Directrice générale – Cabinet du Président, le/la Chef.fe d’unité - Bureau de l’éthique (PETH), assumera les fonctions suivantes : Responsabilités spécifiques rattachées à la fonction : 1.      Assumer la direction générale et définir la vision et la stratégie concernant les programmes d’éthique et de conformité. 2.      Piloter les principales composantes du programme d’éthique et de conformité de la Banque, notamment l’évaluation des risques, l’élaboration des politiques, la formation, la communication, la suivi, l’évaluation et l’amélioration des programmes. 3.      Utiliser les données pour évaluer les tendances et suivre les pratiques applicables afin de recommander des améliorations appropriées à la stratégie et aux programmes. 4.      Servir d’expert sur les questions d’éthique et de conformité aux normes de conduite énoncées dans le Code de conduite du personnel, aider les membres du personnel à comprendre leurs obligations éthiques, identifier les domaines de conflit ou de conflit potentiel et formuler des recommandations, afin de prévenir des violations aux règles éthiques avant leur apparition. 5.      Veiller au respect du Code de conduite du personnel afin d’assurer le respect constant des procédures éthiques à l’échelle de la Banque. 6.      Instaurer et maintenir une culture d’éthique compatible avec les normes les plus élevées en matière de gouvernance institutionnelle. 7.      Superviser la mise en œuvre, l’examen et la stratégie de communication afin de se conformer au processus de divulgation de l’information de la Banque ; et pour ce faire, aider notamment l’équipe dirigeante et les membres du personnel à instaurer et à promouvoir une culture dans laquelle il est acceptable, sur le plan institutionnel, d’aborder sereinement les questions d’éthique. 8.      Conseiller les membres du personnel et la direction sur les questions relatives aux conflits d’intérêts impliquant la Banque, qu’ils soient d’ordre personnel ou professionnel ou organisationnel, et faire des recommandations à la haute direction sur les politiques et lignes directrices y afférentes, le cas échéant. 9.      Mettre au point une base de connaissances essentielle et définir des points de contact clés en vue de dispenser une formation et de sensibiliser le personnel aux questions relatives aux principes et à l’éthique de la gouvernance institutionnelle à l’échelle de la Banque. 10.  Conseiller la haute direction, le directeur du département de la gestion des ressources humaines (CHHR) et d’autres membres du personnel sur l’application des règles d’éthique ; tenir des séances d’information ainsi que des programmes de formation visant à sensibiliser davantage aux questions d’éthique. 11.  Conseiller les membres du personnel et la direction sur les actes pouvant constituer une mauvaise conduite. Activités détaillées liées aux responsabilités rattachées à la fonction : 1.      Mettre en place un point de contact impartial pour fournir des conseils et des orientations confidentiels sur les questions d’éthique et de conduite auquel les membres du personnel peuvent avoir recours sans crainte de représailles. 2.      Veiller à maintenir une connaissance pratique des questions de réglementation et d’éthique pertinentes, des codes d’éthique professionnelle, des lois et règlements internationaux, des codes d’éthique professionnelle ou du secteur, et des techniques de résolution des conflits éthiques. 3.      Élaborer les programmes de conformité aux règles d’éthique ainsi que les normes de conduite et de comportement éthiques aux fins d’approbation par la haute direction et de mise en œuvre/et de suivi. 4.      Organiser des séances de formation et de sensibilisation à l’intention du personnel, de la direction et des différentes parties prenantes. 5.      Coordonner les activités de sensibilisation et d’éducation afin de promouvoir, entre autres, les valeurs, les normes de conduite et les procédures de la Banque et de mieux les faire connaître à travers des programmes d’orientation et de formation ainsi que d’autres moyens de communication pour renforcer constamment la culture éthique dans les activités de la Banque. 6.      Aider la direction à formuler des recommandations et des lignes directrices en matière de politiques en phase avec les domaines nouveaux et en évolution dans le domaine de l’éthique du comportement institutionnel, et à élaborer et diffuser des pratiques exemplaires. 7.      Assumer la responsabilité du personnel, de la stratégie, du budget et du programme de travail du Bureau de l’éthique. 8.      Assurer la gestion de la ligne d’assistance/d’assistance téléphonique en matière d’éthique afin de fournir des conseils sur les valeurs éthiques, et veiller à l’élaboration de communications internes et externes, d’un code de conduite et d’autres documents et outils pour la gestion des questions éthiques. 9.      Piloter l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie et des plans de l’unité en matière de ressources humaines. Confidentialité 1. Le/la Chef.fe d’unité est tenu de faire preuve d’une stricte confidentialité en ce qui concerne les informations qui lui sont divulguées dans l’exercice de ses fonctions. 2. Le Bureau de l’éthique tient un registre confidentiel des opinions qu’il exprime et des rapports qu’il reçoit. Rapports: 1. Le/la Chef.fe d’unité d’unité présente à la direction un rapport annuel qui est mis à la disposition des membres du personnel et qui comprend un aperçu des activités du Bureau, précisant le nombre et la nature générale des questions portées à son attention et des conclusions qui ont été tirées pendant l’année écoulée. 2. Préparer et présenter des rapports périodiques et des communications aux parties prenantes et aux membres du personnel sur divers sujets liés à l’éthique et à la conformité. COMPÉTENCES:(qualifications, expérience et connaissances) 1.  Être titulaire au moins d’un Master 2, DEA/DESS en éthique, gestion des ressources humaines, développement organisationnel, psychologie du travail, droit, sciences sociales, administration des affaires, gestion du secteur public, sciences du comportement ou dans une discipline connexe. 2.  Justifier d’un minimum de neuf (9) années d’expérience pertinente dans l’application de normes éthiques élevées et d’intégrité personnelle. 3.  Une solide expérience dans le domaine de l’éthique acquise au sein d’organisations internationales ou de grandes organisations multilatérales constitue un avantage supplémentaire. 4.  Avoir fait ses preuves dans la mise en place, la supervision et la motivation d’équipes chargées de mettre en œuvre des priorités stratégiques et opérationnelles. 5. Avoir de l’expérience dans l’élaboration de stratégies, de politiques, de programmes et de lignes directrices dans de grandes institutions. 6. Avoir une capacité avérée à mettre en œuvre des projets et des initiatives nouvelles dans différentes fonctions et dans diverses localités. 7. Avoir des antécédents exceptionnels en matière d’intégrité, d’honnêteté, de professionnalisme, d’équité et d’éthique personnelle. 8. Avoir fait ses preuves dans l’établissement de partenariats et/ou la mise en place de réseaux au-delà d’un seul domaine de compétences, et posséder de solides compétences en gestion des conflits. 9. Avoir d’excellentes aptitudes en matière de communication et de relations interpersonnelles et être capable de travailler en équipe et de collaborer. 10. Avoir des compétences avérées en matière de mise en œuvre d’approches novatrices et créatives pour influencer le comportement ou la culture organisationnelle de manière à en retirer des avantages pour la Banque et ses clients. 11. Posséder une connaissance approfondie des exigences en matière d’éthique et de conformité dans le cadre des opérations publiques et privées. 12. Avoir déjà fait ses preuves en travaillant de façon professionnelle et diplomatique avec une grande diversité de personnes de différentes cultures. 13. Faire preuve d’une aptitude manifeste à travailler de façon autonome tout en faisant preuve de pragmatisme et de créativité dans l’analyse et la résolution de problèmes ; avoir de l’aisance à travailler à tous les niveaux institutionnels. 14. Avoir une bonne connaissance des politiques, procédures et pratiques opérationnelles des principaux organismes bilatéraux et multilatéraux de développement. 15. Maîtriser l’utilisation des logiciels standards de la Suite Microsoft Office (Word, Excel, Access et PowerPoint, SAP et/ou autre système intégré de gestion documentaire). 16. Être capable de communiquer de manière efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français, et avoir de préférence une bonne connaissance pratique de l’autre langue. Seul(e)s les candidat(e)s répondant à toutes les exigences du poste et retenu(e)s pour une entrevue seront contacté(e)s. Les candidat(e)s devront soumettre un curriculum vitae (CV) complet et tout autre document complémentaire pouvant être requis. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.   BAD
2021-11-22 14:26:13
full-time
Fermer