Offres d'emploi

Côte d'Ivoire

Directeur du département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement

| Banque-Finance-Assurance
TITRE DU POSTE :   Directeur du département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement
COMPLEXE :   Vice-présidence de l’agriculture et du développement humain et social (AHVP)
DÉPARTEMENT :   partement de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement (AHWS)
GRADE :   EL5
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE :   Vice-président de l’agriculture et du développement humain et social (AHVP)
LIEU D’AFFECTATION :   ABIDJAN, Côte d’Ivoire
INFORMATION SUR LE POSTE :   CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES. Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d'écran indiquant le problème à: HR Direct HRDirect@AFDB.ORG
N° SAP :   50092408
DATE DE CLÔTURE :   09 AVRIL 2021(à 23H59GMT) 
Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/vacancies/directeur-du-departement-de-la-mise-en-valeur-des-ressources-en-eau-et-de-lassainissement-ahws-42610
LA BANQUE : Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration régionale et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision. LE COMPLEXE : La Vice-présidence chargée de l’agriculture et du développement humain et social est un Complexe sectoriel axé sur la mise en œuvre de la stratégie décennale de la Banque et sur deux des priorités des High 5 : « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». Le Complexe poursuit les objectifs suivants : i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; ii) la mise à la disposition des régions d’une expertise sectorielle pointue en constituant un pool d’individus expérimentés que l’on peut consulter pour fournir leur expertise dans le cadre de transactions complexes ; iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement ; iv) le montage, la mise en œuvre et la gestion du portefeuille des programmes et projets dans les pays membres régionaux ; v) la représentation de la Banque auprès de parties prenantes externes, le Vice-président jouant le rôle de porte-parole de l’institution sur les questions liées aux priorités « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de la vie des populations africaines ». LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE : Le Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement est chargé de la coordination des activités de la Banque liées à la mise en valeur des ressources en eau et à l’assainissement afin de renforcer les synergies et contribuer à la réalisation de l’ensemble des High 5 (Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines). Le département dirige les actions de la Banque en faveur la transformation économique de l’Afrique par l’identification et la promotion de solutions durables et intégrées dans la chaîne de valeur de l’eau et de l’assainissement. Il apporte également un soutien aux centres régionaux dans le cadre du développement et de la promotion de nouvelles connaissances, de nouvelles approches et de nouveaux outils pour la mise en valeur et la gestion vertes et inclusives des ressources en eau et en vue de l’amélioration de l’assainissement. Pour ce faire, le département pilote l’intensification des contributions de la Banque aux efforts de l’Afrique pour parvenir à la sécurité hydrique et à l’assainissement en vue d’une transformation socioéconomique durable. Le poste : Relevant du Vice-président chargé de l’agriculture et du développement humain et social, le Directeur du Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement est chargé d’assurer le leadership et la supervision du personnel et des programmes de travail de trois divisions, à savoir : i) la division de la coordination et des partenariats pour l’eau (AHWS.1)  ; et la division de la sécurité hydrique et de l’assainissement couvrant les régions Est et Sud ainsi que le Nigeria (AHWS.2)  ; et la division de la sécurité hydrique et de l’assainissement couvrant les régions Ouest, Centrale et Nord (AHWS.3). Le Directeur du Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement est également responsable de la Facilité africaine de l’eau (FAE). Ses principaux objectifs professionnels sont : 1.     piloter l’élaboration et l’examen de la politique et du travail stratégique de la Banque en matière de mise en valeur des ressources en eau et d’assainissement ; 2.     diriger l’identification, la conception et la mise en œuvre des opérations dans les pays membres en s’assurant de leur qualité technique ; 3.     renforcer les capacités de recherche et d’innovation scientifiques de l’Afrique dans le secteur de l’eau ; élaborer et diffuser des connaissances et fournir des orientations ainsi qu’une expertise techniques à divers unités et complexes de la Banque ; 4.     piloter la contribution du département aux efforts de mobilisation de ressources de la Banque pour les secteurs et initiatives pertinents, en favorisant des partenariats stratégiques avec des organisations multilatérales et bilatérales ainsi qu’avec des organisations régionales, afin de mobiliser des fonds et des connaissances ; 5.     concevoir et mettre en œuvre des mécanismes de financement innovants, ainsi que des approches techniques et managériales pour promouvoir l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement entre les différents pays membres régionaux, notamment par des partenariats public-privé, et veiller à l’amélioration de la gouvernance globale du secteur de l’eau ; 6.     héberger, coordonner et piloter les diverses initiatives de mise en valeur des ressources en eau et d’amélioration de l’assainissement au sein de la Banque et garantir leur efficacité et efficience en matière d’impact ; 7.     diriger le Comité de coordination sur l’eau de la Banque. Principales fonctions : Sous la supervision générale du Vice-président chargé de l’agriculture et du développement humain et social, le Directeur du Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement gère le personnel du département, planifie, organise, supervise et dirige les activités pour garantir une assistance efficiente et efficace du Groupe de la Banque. De façon spécifique, le titulaire du poste assume les fonctions ci-après : Direction et supervision du département
  1. Piloter et administrer l’orientation stratégique des trois divisions, de même que des initiatives hébergées au sein du département (l'Initiative pour l'alimentation en eau et l'assainissement en milieu rural (IAEAR) et la Facilité africaine de l'eau (FAE)) ; évaluer leur performance, promouvoir et organiser le travail d’équipe entre les membres du personnel pour réaliser les objectifs du département ;
  2. Déterminer et gérer les besoins en ressources humaines et financières du département ; participer à la sélection du personnel, allouer et fournir un appui à la gestion aux membres du personnel et faciliter la réalisation de tout leur potentiel de performance dans le cadre des travaux techniques ; déterminer les besoins de formation et de développement de carrière du personnel ; approuver leurs programmes de travail et leurs évaluations annuels des performances ; et régler les litiges/plaintes graves du personnel ;
  3. Piloter et coordonner le programme de travail du département, identifier les priorités et allouer des ressources pour la réalisation en temps voulu des produits ; favoriser le travail d’équipe et la communication entre les membres du personnel au sein du département et au-delà des frontières de l’Organisation ; exécuter le programme de travail du département, assurer le contrôle de la gestion des activités menées ; et veiller à ce que les indicateurs clés de performance fixés pour le département soient atteints ;
  4. Assurer la supervision des tâches programmatiques et administratives nécessaires au fonctionnement du département, y compris la préparation des budgets, l’établissement de rapports sur les performances du département et l’évaluation des performances du personnel ; recruter le personnel en tenant dûment compte des valeurs institutionnelles ; et gérer, guider, développer et former le personnel sous sa supervision ;
  5. Prendre part aux réunions de l’équipe de direction du département, du Comité de coordination sur l’eau et/ou les présider, ainsi que les réunions des donateurs et des partenaires concernant les initiatives et des fonds fiduciaires placés sous l’autorité du département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement, de même que d’autres réunions en rapport avec le travail du département ;
  6. Promouvoir un environnement qui stimule et récompense l’innovation, la créativité et la responsabilisation au titre des résultats et motiver le personnel afin de contribuer à la réalisation d’un impact significatif sur le développement.
Élaboration et suivi des politiques et stratégies sectorielles 1.     Fournir une expertise et assurer le leadership en matière d’élaboration et d’examen des politiques, stratégies, règles, règlements, normes et standards du Groupe de la Banque, notamment en ce qui concerne la mise en valeur et la gestion des ressources en eau, l’assainissement et l’hygiène, dans la perspective des High 5 et en réponse aux tendances émergentes ainsi qu’aux besoins des pays membres régionaux ; 2.     Fournir des avis sur la mise en œuvre des politiques et stratégies sectorielles pertinentes au sein de la Banque et les promouvoir ; 3.     Contrôler la qualité professionnelle des rapports et documents produits au sein du département. Développement des activités opérationnelles 1.     Élaborer, mettre en œuvre et assurer le suivi des plans opérationnels, des indicateurs clés de performance (IPC), des budgets et des objectifs du département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement ; 2.     Identifier les opportunités et promouvoir les initiatives qui permettent au département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement d’accroître son impact ou de fournir des services innovants et différenciés ; 3.     Élaborer des programmes de travail conformes à la stratégie du secteur et aux objectifs prioritaires des High 5 ; 4.     Élaborer une bonne réserve d’opérations non souveraines dans le secteur ; 5.     Superviser la création, l’exécution et la gestion du portefeuille d’opérations non souveraines en matière d’approvisionnement en eau. Élaboration et adoption des connaissances sectorielles et réseautage 1.     Améliorer la gestion des connaissances et fournir des orientations techniques/services consultatifs et une expertise aux centres régionaux et encourager la cohérence de l’action de la Banque en matière de mise en valeur et de gestion des ressources en eau, ainsi qu’en matière d’assainissement et d’hygiène ; 2.     Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre de mécanismes de financement innovants, ainsi que d’approches techniques et de gestion visant à promouvoir l’accès à l’eau et à l’assainissement entre les pays membres régionaux, notamment par le biais de partenariats public-privé et l’amélioration de la gouvernance globale de ces secteurs. Le Directeur facilitera également la fonction de coordination chargée des activités liées au secteur de l’eau au sein de la Banque ; 3.     Fournir des avis au Vice-président et au Président de la Banque sur les questions liées à la mise en valeur des ressources en eau, à l’assainissement et à l’hygiène et défendre les documents émanant du département au Conseil d’administration ; 4.     Approuver et donner des avis sur la mise en place et le fonctionnement des diverses communautés de pratique – les pools de personnes expérimentées que l’on peut consulter pour fournir des avis techniques/services consultatifs et une expertise au sujet des transactions et opérations complexes aux centres régionaux ; 5.     Promouvoir et contribuer au renforcement des capacités de recherche et d’innovation scientifiques de l’Afrique dans le secteur de l’eau ; 6.     Nouer et entretenir des relations de coopération et de cofinancement avec d’autres organismes et organisations de développement ; conduire des missions importantes et sensibles auprès des pays membres et des organisations et organismes partenaires ; représenter le Groupe de la Banque dans les grandes conférences et réunions internationales, en particulier celles portant sur la mise en valeur et la gestion des ressources en eau, l’assainissement et l’hygiène ; 7.     Fournir des avis et une expertise technique pour faciliter le rôle du Vice-président en sa qualité de porte-parole de la Banque auprès de publics extérieurs ; 8.     Soutenir l’exécution de la Stratégie Nourrir l'Afrique pour accroître la contribution du secteur de l’eau en matière de sécurité alimentaire et nutritionnel, ainsi que de la Stratégie pour l’emploi des jeunes en Afrique visant à renforcer la contribution du secteur de l’eau à la création d’emplois pour les jeunes, ainsi que des stratégies liées à la santé et au développement humain ; 9.     Représenter la Banque au sein des conseils d’administration, des comités et des panels d’initiatives mondiales et régionales clés pour le secteur de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement, tels que le Conseil mondial de l’eau et le Forum mondial de l’eau ; 10.  Faire office de Vice-président par intérim du Complexe de l’agriculture et du développement humain et social, le cas échéant ; 11.  S’acquitter de toute autre tâche que pourrait lui confier le Vice-président. COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) : 1.     Être titulaire au moins d’un Master 2 en Ingénierie des Ressources en Eau, en Ingénierie de l’Assainissement, en Economie, en Sciences Sociales ou dans des disciplines étroitement liées ; 2.     Justifier d’un minimum de dix (10) années d’expérience étendue et progressive acquise dans une institution financière ou de développement reconnue au plan international, dont cinq (5) années d’expérience professionnelle à un niveau d’encadrement ; 3.     Justifier d’une expérience en matière de développement et d’appui aux politiques dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement en Afrique constituerait un atout ; 4.     Être familier du travail d’autres institutions multilatérales et bilatérales de financement du développement ainsi du travail du secteur privé constituerait un atout ; 5.     Posséder une expérience du secteur privé constitue un avantage supplémentaire ; 6.     Être reconnu en tant que leader d’opinion au niveau extérieur en manière de développement et de gestion des ressources en eau, d’assainissement et d’hygiène ; 7.     Avoir une connaissance des politiques, règles, procédures et pratiques opérationnelles de la Banque ou d’une institution comparable ; 8.     Avoir des connaissances du développement intégré des ressources en eau, en matière de recherche et de politiques, en particulier en ce qui concerne l’eau, les inégalités, la santé publique, le développement social ou dans un domaine connexe ; 9.     Être capable d’analyser et d’évaluer les questions cruciales relatives à un large spectre de problèmes socioéconomique et fournir des avis stratégiques ; 10.  Avoir une expérience en matière de planification, d’organisation, d’orientation et de coordination des activités de départements similaires, ainsi qu’en matière de supervision des chefs de division et du personnel des départements, d’organisation d’équipes et de fourniture d’appui managérial ; 11.  Avoir une expérience en matière de fourniture de produits et de services opérationnels de haute qualité (analyses économiques, recommandations de recherche, études et examens sectoriels) en appui au travail de la Banque ; 12.  Être capable de communiquer et de rédiger efficacement en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ; 13.  Maîtriser l’utilisation des applications standard de la suite Microsoft Office.
Seul(e)s les candidat(e)s répondant à toutes les exigences du poste et retenu(e)s pour une évaluation plus approfondie seront contacté(e)s. Les candidat(e)s devront soumettre un curriculum vitae (CV) complet et tout autre document complémentaire pouvant être requis. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org. Le Groupe de la Banque africaine de développement ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit « Veuillez noter que la Banque n’accepte pas la double nationalité. Par conséquent, vous devez indiquer la nationalité que vous aimeriez faire valoir tout au long de votre carrière à la Banque, si vous êtes recruté(e). Veuillez télécharger les pièces d’identité délivrées par le gouvernement telles que le passeport, la carte d’identité nationale ou le certificat de nationalité, etc. ». Director Water Dvpt and Sanitation
2021-03-16 12:58:55
full-time
TITRE DU POSTE :   Directeur du département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement
COMPLEXE :   Vice-présidence de l’agriculture et du développement humain et social (AHVP)
DÉPARTEMENT :   partement de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement (AHWS)
GRADE :   EL5
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE :   Vice-président de l’agriculture et du développement humain et social (AHVP)
LIEU D’AFFECTATION :   ABIDJAN, Côte d’Ivoire
INFORMATION SUR LE POSTE :   CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à: HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

N° SAP :   50092408
DATE DE CLÔTURE :   09 AVRIL 2021(à 23H59GMT) 

Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/vacancies/directeur-du-departement-de-la-mise-en-valeur-des-ressources-en-eau-et-de-lassainissement-ahws-42610

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5), dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique, ont été identifiés, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration régionale et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera avec succès la mise en œuvre de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée de l’agriculture et du développement humain et social est un Complexe sectoriel axé sur la mise en œuvre de la stratégie décennale de la Banque et sur deux des priorités des High 5 : « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». Le Complexe poursuit les objectifs suivants : i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; ii) la mise à la disposition des régions d’une expertise sectorielle pointue en constituant un pool d’individus expérimentés que l’on peut consulter pour fournir leur expertise dans le cadre de transactions complexes ; iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement ; iv) le montage, la mise en œuvre et la gestion du portefeuille des programmes et projets dans les pays membres régionaux ; v) la représentation de la Banque auprès de parties prenantes externes, le Vice-président jouant le rôle de porte-parole de l’institution sur les questions liées aux priorités « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de la vie des populations africaines ».

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement est chargé de la coordination des activités de la Banque liées à la mise en valeur des ressources en eau et à l’assainissement afin de renforcer les synergies et contribuer à la réalisation de l’ensemble des High 5 (Nourrir l’Afrique, Industrialiser l’Afrique, Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie, Intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie des populations africaines). Le département dirige les actions de la Banque en faveur la transformation économique de l’Afrique par l’identification et la promotion de solutions durables et intégrées dans la chaîne de valeur de l’eau et de l’assainissement. Il apporte également un soutien aux centres régionaux dans le cadre du développement et de la promotion de nouvelles connaissances, de nouvelles approches et de nouveaux outils pour la mise en valeur et la gestion vertes et inclusives des ressources en eau et en vue de l’amélioration de l’assainissement. Pour ce faire, le département pilote l’intensification des contributions de la Banque aux efforts de l’Afrique pour parvenir à la sécurité hydrique et à l’assainissement en vue d’une transformation socioéconomique durable.

Le poste :

Relevant du Vice-président chargé de l’agriculture et du développement humain et social, le Directeur du Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement est chargé d’assurer le leadership et la supervision du personnel et des programmes de travail de trois divisions, à savoir : i) la division de la coordination et des partenariats pour l’eau (AHWS.1)  ; et la division de la sécurité hydrique et de l’assainissement couvrant les régions Est et Sud ainsi que le Nigeria (AHWS.2)  ; et la division de la sécurité hydrique et de l’assainissement couvrant les régions Ouest, Centrale et Nord (AHWS.3). Le Directeur du Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement est également responsable de la Facilité africaine de l’eau (FAE).

Ses principaux objectifs professionnels sont :

1.     piloter l’élaboration et l’examen de la politique et du travail stratégique de la Banque en matière de mise en valeur des ressources en eau et d’assainissement ;

2.     diriger l’identification, la conception et la mise en œuvre des opérations dans les pays membres en s’assurant de leur qualité technique ;

3.     renforcer les capacités de recherche et d’innovation scientifiques de l’Afrique dans le secteur de l’eau ; élaborer et diffuser des connaissances et fournir des orientations ainsi qu’une expertise techniques à divers unités et complexes de la Banque ;

4.     piloter la contribution du département aux efforts de mobilisation de ressources de la Banque pour les secteurs et initiatives pertinents, en favorisant des partenariats stratégiques avec des organisations multilatérales et bilatérales ainsi qu’avec des organisations régionales, afin de mobiliser des fonds et des connaissances ;

5.     concevoir et mettre en œuvre des mécanismes de financement innovants, ainsi que des approches techniques et managériales pour promouvoir l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement entre les différents pays membres régionaux, notamment par des partenariats public-privé, et veiller à l’amélioration de la gouvernance globale du secteur de l’eau ;

6.     héberger, coordonner et piloter les diverses initiatives de mise en valeur des ressources en eau et d’amélioration de l’assainissement au sein de la Banque et garantir leur efficacité et efficience en matière d’impact ;

7.     diriger le Comité de coordination sur l’eau de la Banque.

Principales fonctions :

Sous la supervision générale du Vice-président chargé de l’agriculture et du développement humain et social, le Directeur du Département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement gère le personnel du département, planifie, organise, supervise et dirige les activités pour garantir une assistance efficiente et efficace du Groupe de la Banque. De façon spécifique, le titulaire du poste assume les fonctions ci-après :

Direction et supervision du département

  1. Piloter et administrer l’orientation stratégique des trois divisions, de même que des initiatives hébergées au sein du département (l’Initiative pour l’alimentation en eau et l’assainissement en milieu rural (IAEAR) et la Facilité africaine de l’eau (FAE)) ; évaluer leur performance, promouvoir et organiser le travail d’équipe entre les membres du personnel pour réaliser les objectifs du département ;
  2. Déterminer et gérer les besoins en ressources humaines et financières du département ; participer à la sélection du personnel, allouer et fournir un appui à la gestion aux membres du personnel et faciliter la réalisation de tout leur potentiel de performance dans le cadre des travaux techniques ; déterminer les besoins de formation et de développement de carrière du personnel ; approuver leurs programmes de travail et leurs évaluations annuels des performances ; et régler les litiges/plaintes graves du personnel ;
  3. Piloter et coordonner le programme de travail du département, identifier les priorités et allouer des ressources pour la réalisation en temps voulu des produits ; favoriser le travail d’équipe et la communication entre les membres du personnel au sein du département et au-delà des frontières de l’Organisation ; exécuter le programme de travail du département, assurer le contrôle de la gestion des activités menées ; et veiller à ce que les indicateurs clés de performance fixés pour le département soient atteints ;
  4. Assurer la supervision des tâches programmatiques et administratives nécessaires au fonctionnement du département, y compris la préparation des budgets, l’établissement de rapports sur les performances du département et l’évaluation des performances du personnel ; recruter le personnel en tenant dûment compte des valeurs institutionnelles ; et gérer, guider, développer et former le personnel sous sa supervision ;
  5. Prendre part aux réunions de l’équipe de direction du département, du Comité de coordination sur l’eau et/ou les présider, ainsi que les réunions des donateurs et des partenaires concernant les initiatives et des fonds fiduciaires placés sous l’autorité du département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement, de même que d’autres réunions en rapport avec le travail du département ;
  6. Promouvoir un environnement qui stimule et récompense l’innovation, la créativité et la responsabilisation au titre des résultats et motiver le personnel afin de contribuer à la réalisation d’un impact significatif sur le développement.

Élaboration et suivi des politiques et stratégies sectorielles

1.     Fournir une expertise et assurer le leadership en matière d’élaboration et d’examen des politiques, stratégies, règles, règlements, normes et standards du Groupe de la Banque, notamment en ce qui concerne la mise en valeur et la gestion des ressources en eau, l’assainissement et l’hygiène, dans la perspective des High 5 et en réponse aux tendances émergentes ainsi qu’aux besoins des pays membres régionaux ;

2.     Fournir des avis sur la mise en œuvre des politiques et stratégies sectorielles pertinentes au sein de la Banque et les promouvoir ;

3.     Contrôler la qualité professionnelle des rapports et documents produits au sein du département.

Développement des activités opérationnelles

1.     Élaborer, mettre en œuvre et assurer le suivi des plans opérationnels, des indicateurs clés de performance (IPC), des budgets et des objectifs du département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement ;

2.     Identifier les opportunités et promouvoir les initiatives qui permettent au département de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement d’accroître son impact ou de fournir des services innovants et différenciés ;

3.     Élaborer des programmes de travail conformes à la stratégie du secteur et aux objectifs prioritaires des High 5 ;

4.     Élaborer une bonne réserve d’opérations non souveraines dans le secteur ;

5.     Superviser la création, l’exécution et la gestion du portefeuille d’opérations non souveraines en matière d’approvisionnement en eau.

Élaboration et adoption des connaissances sectorielles et réseautage

1.     Améliorer la gestion des connaissances et fournir des orientations techniques/services consultatifs et une expertise aux centres régionaux et encourager la cohérence de l’action de la Banque en matière de mise en valeur et de gestion des ressources en eau, ainsi qu’en matière d’assainissement et d’hygiène ;

2.     Appuyer l’élaboration et la mise en œuvre de mécanismes de financement innovants, ainsi que d’approches techniques et de gestion visant à promouvoir l’accès à l’eau et à l’assainissement entre les pays membres régionaux, notamment par le biais de partenariats public-privé et l’amélioration de la gouvernance globale de ces secteurs. Le Directeur facilitera également la fonction de coordination chargée des activités liées au secteur de l’eau au sein de la Banque ;

3.     Fournir des avis au Vice-président et au Président de la Banque sur les questions liées à la mise en valeur des ressources en eau, à l’assainissement et à l’hygiène et défendre les documents émanant du département au Conseil d’administration ;

4.     Approuver et donner des avis sur la mise en place et le fonctionnement des diverses communautés de pratique – les pools de personnes expérimentées que l’on peut consulter pour fournir des avis techniques/services consultatifs et une expertise au sujet des transactions et opérations complexes aux centres régionaux ;

5.     Promouvoir et contribuer au renforcement des capacités de recherche et d’innovation scientifiques de l’Afrique dans le secteur de l’eau ;

6.     Nouer et entretenir des relations de coopération et de cofinancement avec d’autres organismes et organisations de développement ; conduire des missions importantes et sensibles auprès des pays membres et des organisations et organismes partenaires ; représenter le Groupe de la Banque dans les grandes conférences et réunions internationales, en particulier celles portant sur la mise en valeur et la gestion des ressources en eau, l’assainissement et l’hygiène ;

7.     Fournir des avis et une expertise technique pour faciliter le rôle du Vice-président en sa qualité de porte-parole de la Banque auprès de publics extérieurs ;

8.     Soutenir l’exécution de la Stratégie Nourrir l’Afrique pour accroître la contribution du secteur de l’eau en matière de sécurité alimentaire et nutritionnel, ainsi que de la Stratégie pour l’emploi des jeunes en Afrique visant à renforcer la contribution du secteur de l’eau à la création d’emplois pour les jeunes, ainsi que des stratégies liées à la santé et au développement humain ;

9.     Représenter la Banque au sein des conseils d’administration, des comités et des panels d’initiatives mondiales et régionales clés pour le secteur de la mise en valeur des ressources en eau et de l’assainissement, tels que le Conseil mondial de l’eau et le Forum mondial de l’eau ;

10.  Faire office de Vice-président par intérim du Complexe de l’agriculture et du développement humain et social, le cas échéant ;

11.  S’acquitter de toute autre tâche que pourrait lui confier le Vice-président.

COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

1.     Être titulaire au moins d’un Master 2 en Ingénierie des Ressources en Eau, en Ingénierie de l’Assainissement, en Economie, en Sciences Sociales ou dans des disciplines étroitement liées ;

2.     Justifier d’un minimum de dix (10) années d’expérience étendue et progressive acquise dans une institution financière ou de développement reconnue au plan international, dont cinq (5) années d’expérience professionnelle à un niveau d’encadrement ;

3.     Justifier d’une expérience en matière de développement et d’appui aux politiques dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement en Afrique constituerait un atout ;

4.     Être familier du travail d’autres institutions multilatérales et bilatérales de financement du développement ainsi du travail du secteur privé constituerait un atout ;

5.     Posséder une expérience du secteur privé constitue un avantage supplémentaire ;

6.     Être reconnu en tant que leader d’opinion au niveau extérieur en manière de développement et de gestion des ressources en eau, d’assainissement et d’hygiène ;

7.     Avoir une connaissance des politiques, règles, procédures et pratiques opérationnelles de la Banque ou d’une institution comparable ;

8.     Avoir des connaissances du développement intégré des ressources en eau, en matière de recherche et de politiques, en particulier en ce qui concerne l’eau, les inégalités, la santé publique, le développement social ou dans un domaine connexe ;

9.     Être capable d’analyser et d’évaluer les questions cruciales relatives à un large spectre de problèmes socioéconomique et fournir des avis stratégiques ;

10.  Avoir une expérience en matière de planification, d’organisation, d’orientation et de coordination des activités de départements similaires, ainsi qu’en matière de supervision des chefs de division et du personnel des départements, d’organisation d’équipes et de fourniture d’appui managérial ;

11.  Avoir une expérience en matière de fourniture de produits et de services opérationnels de haute qualité (analyses économiques, recommandations de recherche, études et examens sectoriels) en appui au travail de la Banque ;

12.  Être capable de communiquer et de rédiger efficacement en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;

13.  Maîtriser l’utilisation des applications standard de la suite Microsoft Office.

Seul(e)s les candidat(e)s répondant à toutes les exigences du poste et retenu(e)s pour une évaluation plus approfondie seront contacté(e)s. Les candidat(e)s devront soumettre un curriculum vitae (CV) complet et tout autre document complémentaire pouvant être requis. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org.

Le Groupe de la Banque africaine de développement ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit

« Veuillez noter que la Banque n’accepte pas la double nationalité. Par conséquent, vous devez indiquer la nationalité que vous aimeriez faire valoir tout au long de votre carrière à la Banque, si vous êtes recruté(e). Veuillez télécharger les pièces d’identité délivrées par le gouvernement telles que le passeport, la carte d’identité nationale ou le certificat de nationalité, etc. ».

Director Water Dvpt and Sanitation

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Kenya

| Institutions-ONG
EXCITING CAREER OPPORTUNITIES The International Planned Parenthood Federation (IPPF) is the world’s largest non-governmental organization working in the field of sexual and reproductive health information and services. It has six Regional Offices worldwide. The Africa Regional office is based in Nairobi. IPPF Africa Regional Office is seeking to recruit exceptional individuals to fill the following position in its Africa Regional office: 1. Youth Coordinator - Packard Budget Support 2. Head of Department Strategy, Organizational Development and Governance For more details about these positions, please visit our website jobs page www.ippfar.org/jobs-and-opportunities/vacancies to view the respective job descriptions and make your application. Interested individuals should submit the following documents: 1. An application form in the IPPFARO CV format (available on the website job page); and 2. A 1-page cover letter. The application documents above must be emailed to hroffice@ippfaro.org with the job position you are applying for as the subject of the email. To be considered, your application must be received by 30th April 2021. Please note that we will not consider applications that are not done in the requested format. IPPF is an equal opportunity employer. Applications are particularly encouraged from women, persons living with disabilities, candidates openly living with HIV and minorities. IPPF has been made aware of various fraudulent vacancy announcements circulated via e-mail from websites falsely stating that they are issued by or in association with IPPF. These correspondences, which may seek to obtain money from the recipients of such correspondence are fraudulent and IPPF does not charge a fee at any stage of the recruitment process (application, interview, meeting, processing, training or any other fees). IPPFAR
2021-04-19 10:05:00
full-time
Kenya

| Institutions-ONG
EXCITING CAREER OPPORTUNITIES The International Planned Parenthood Federation (IPPF) is the world’s largest non-governmental organization working in the field of sexual and reproductive health information and services. It has six Regional Offices worldwide. The Africa Regional office is based in Nairobi. IPPF Africa Regional Office is seeking to recruit exceptional individuals to fill the following position in its Africa Regional office: 1. Youth Coordinator - Packard Budget Support 2. Head of Department Strategy, Organizational Development and Governance For more details about these positions, please visit our website jobs page www.ippfar.org/jobs-and-opportunities/vacancies to view the respective job descriptions and make your application. Interested individuals should submit the following documents: 1. An application form in the IPPFARO CV format (available on the website job page); and 2. A 1-page cover letter. The application documents above must be emailed to hroffice@ippfaro.org with the job position you are applying for as the subject of the email. To be considered, your application must be received by 30th April 2021. Please note that we will not consider applications that are not done in the requested format. IPPF is an equal opportunity employer. Applications are particularly encouraged from women, persons living with disabilities, candidates openly living with HIV and minorities. IPPF has been made aware of various fraudulent vacancy announcements circulated via e-mail from websites falsely stating that they are issued by or in association with IPPF. These correspondences, which may seek to obtain money from the recipients of such correspondence are fraudulent and IPPF does not charge a fee at any stage of the recruitment process (application, interview, meeting, processing, training or any other fees). IPPFAR
2021-04-19 10:01:59
full-time
Sénégal

| Institutions-ONG
EXCITING CAREER OPPORTUNITIES The International Planned Parenthood Federation (IPPF) is the world’s largest non-governmental organization working in the field of sexual and reproductive health information and services.  It has six Regional Offices worldwide. The Africa Regional office is based in Nairobi. IPPF Africa Regional Office is seeking to recruit exceptional individuals to fill the following positions in its Sub Office in Dakar, Senegal:
  1. Administration & HR Manager 
  2. Peer-to-Peer Support Specialist, Programs and Project Management
  3. Peer-to-Peer Support Specialist, Financial Oversight and Risk
  4. Project Financial Management Specialist
  5. Administration & Finance Officer
  6. Driver
For more details about these positions, please visit our website jobs page www.ippfar.org/jobs-and-opportunities/vacancies to view the respective job descriptions and make your application. Interested individuals should submit the following documents:
  1. An application form in the IPPFARO CV format (available on the website job page); and
  2. A 1-page cover letter.
The application documents above must be emailed to  hroffice@ippfaro.org with the job position you are applying for as the subject of the email. To be considered, your application must be received by 30th April 2021. Please note that we will not consider applications that are not done in the requested format. IPPF is an equal opportunity employer. Applications are particularly encouraged from women, persons living with disabilities, candidates openly living with HIV and minorities. IPPF has​ been made aware of various fraudulent vacancy announcements circulated via e-mail from websites falsely stating that they are issued by or in association with IPPF.  These correspondences, which may seek to obtain money from the recipients of such correspondence are fraudulent and IPPF does not charge a fee at any stage of the recruitment process (application, interview, meeting, processing, training or any other fees). IPPFAR
2021-04-08 10:08:54
full-time
Fermer

Je me connecte