Offres d'emploi

Côte d'Ivoire

Auditeur général

| Banque-Finance-Assurance
TITRE DU POSTE :   AUDITEUR GÉNÉRAL
COMPLEXE :   LA PRÉSIDENCE (PRST)
DÉPARTEMENT/DIVISION :   BUREAU DE L’AUDITEUR GÉNÉRAL (PAGL)
GRADE :   EL4
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE :   LE PRÉSIDENT
LIEU D’AFFECTATION :   ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE
INFORMATION SUR LE POSTE :   CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES. Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à  : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG  
NO SAP   50092339
DATE DE CLÔTURE :   27 Mars 2021 (à minuit GMT)
Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/vacancies/auditeur-general-pagl-42407
LA BANQUE : Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les Pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013‑2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grandes priorités (High 5) dans lesquelles les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été identifiées, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.  LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR : Le Bureau de l’Auditeur général fournit une assurance indépendante et objective ainsi que des services de conseil destinés à ajouter de la valeur et à apporter une amélioration aux opérations de la Banque. Le Bureau aide également la Banque à atteindre ses objectifs stratégiques en assurant une approche systématique et disciplinée pour évaluer et améliorer l’efficacité des processus de gestion des risques, du contrôle et de la gouvernance. Le Bureau de l’Auditeur général est responsable de la planification, de l’organisation, de l’orientation et du contrôle d’un vaste programme global d’audit interne et externe et de services d’assistance/conseil, y compris, mais sans s’y limiter, tous les projets et programmes du Groupe de la Banque. Le Bureau fournit à la Direction, tous niveaux confondus, et au Conseil des évaluations périodiques, indépendantes et objectives ainsi que des audits des activités financières, comptables, opérationnelles, administratives et autres, notamment en ce qui concerne l’identification des moyens possibles d’améliorer la responsabilité et l’efficacité au niveau des opérations et de réaliser davantage d’économies dans l’utilisation des ressources. Le Bureau de l’Auditeur général fournit également des services de conseil et de consultation aux complexes de la Banque en ce qui concerne le contrôle de gestion et la production de rapports à cet égard, l’élaboration de politiques et de systèmes et l’examen de nouveaux produits et services dès leur conception. À cet égard, le Département de l’audit est appelé à développer et à mettre en œuvre des mesures et des pratiques proactives, notamment des programmes de sensibilisation et des séances de planification du travail avec les complexes opérationnels et les départements concernés de la BAD. L’objectif primordial est de passer d’une approche rétrospective à une approche positive et préventive qui permettrait d’analyser et d’identifier de manière proactive les domaines de risque et les préoccupations, et de tenter de relever les défis avant même qu’ils ne se manifestent.  LE POSTE :  Le service d’audit interne a la responsabilité de mettre en place et d’assurer la gestion d’une fonction ayant pour rôle de fournir des services d’assurance et de conseil indépendants et objectifs destinés à apporter une valeur ajoutée et une amélioration aux opérations de la BAD. Les activités de l’Auditeur général couvrent les thèmes clés suivants, conformément aux normes internationales établies en la matière : ·    Effectuer un examen objectif des processus opérationnels de la BAD. ·    Évaluer l’efficacité des procédures de gestion des risques actuellement en place. ·    Protéger la Banque contre la fraude et le vol des actifs. ·    Veiller à ce que la BAD respecte les lois et les statuts pertinents, ainsi que les normes attendues d’une organisation internationale de développement. ·    Formuler des recommandations sur la manière d’améliorer les contrôles internes et les processus de gouvernance. L’Auditeur général assure la direction et la gestion des programmes et des activités de l’ensemble du Département de l’audit interne. De ce fait, le titulaire du poste devra justifier d’une grande expérience dans des environnements institutionnels et internationaux bien établis et avoir été fréquemment en contact avec de tels environnements. Le poste exige un niveau élevé d’équanimité et d’intégrité, ainsi qu’une expérience à des postes de leadership ou de direction, notamment dans des contextes internationaux ou dans le secteur privé. Le poste exige également de l’énergie et un désir inné de résoudre des problèmes et des questions complexes. Le titulaire du poste devra développer des relations de travail à tous les niveaux de la communauté interne - Vice-présidents, Directeurs, Chefs de division et personnel. Le candidat retenu devra également être capable d’analyser et de faire une synthèse succincte des problèmes rencontrés, et ce dans un langage que toutes les parties prenantes comprennent et apprécient. Ce poste relève officiellement et structurellement du Président de la Banque. Il entretient toutefois une relation fonctionnelle avec le Conseil d’administration. Les rapports de l’Auditeur général sont soumis directement au Conseil d’administration. Ainsi, le titulaire du poste rend compte de ces rapports et conclusions au Conseil. PRINCIPALES FONCTIONS : En règle générale, le service d’audit interne est censé effectuer des audits portant sur la comptabilité/gestion financière et les questions de conformité. Sous la supervision générale du Président, le titulaire de ce poste devra assumer les responsabilités suivantes :
  • Définir des objectifs et des buts à long terme et à moyen terme, en matière d’audit sur une base annuelle.
  • Diriger une équipe de professionnels et de personnel de soutien qui doit fournir des services efficaces et de haute qualité en soutien aux opérations de l’Institution. Définir des objectifs de performance réalistes et motiver les membres de l’équipe à les atteindre, tant au niveau individuel qu’à celui de l’équipe dans son ensemble. Assurer la bonne gestion du personnel et des ressources du Département dans le but d’atteindre les objectifs de la Banque et du Département.
  • Développer un plan de couverture à long terme axé sur les risques pour mieux rationaliser l’allocation des ressources d’audit en se focalisant sur les domaines les plus importants et à haut risque opérationnel de la Banque.
  • Élaborer un programme d’audit annuel flexible en utilisant une méthodologie appropriée axée sur les risques, y compris tout risque ou problème de contrôle identifié par la Direction, et soumettre le programme au Président et au Comité d’audit pour examen et approbation.
  • Fournir des services d’assurance et de conseil indépendants et objectifs destinés à apporter une valeur ajoutée et une amélioration aux opérations de la Banque.
  • Déterminer si le cadre des processus de gestion des risques, de contrôle et de gouvernance de la Banque, tel que conçu et mis en œuvre par la Direction, est adéquat et efficace en procédant à une évaluation de l’adéquation et de l’efficacité des processus de la Banque en ce qui concerne le contrôle de ses activités et la gestion des risques.
  • Superviser les audits financiers, opérationnels, administratifs et informatiques, y compris, mais sans s’y limiter, l’audit sur le terrain des projets et programmes financés par la Banque ;
  • Examiner les systèmes de contrôle interne mis en place par la Banque en vue de la protection de ses actifs financiers et physiques, en vérifiant l’existence des actifs correspondants et en formulant des recommandations pour corriger toute faiblesse éventuelle ;
  • Examiner la fiabilité, l’exactitude et l’intégrité des principaux systèmes d’information financière et de gestion automatisée, en veillant à l’utilisation, dans ces systèmes, des principaux moyens de contrôle qui permettent de réduire au minimum le risque de pratiques non autorisées ;
  • Superviser la mise en œuvre du plan d’audit annuel, tel qu’il a été approuvé, y compris, le cas échéant, toute tâche ou mission spéciale émanant du Président ou du Conseil d’administration ; et, établir des rapports périodiques sur l’état de mise en œuvre et les résultats du plan d’audit annuel ainsi que sur l’adéquation des ressources du Bureau.
  • Superviser la prestation des services de conseil et d’audit, en plus des services d’assurance de l’audit interne, pour aider la Direction à atteindre ses objectifs ; et, maintenir un programme d’assurance qualité qui permet à l’Auditeur général de vérifier la conformité des processus et procédures d’audit interne avec les normes établies en la matière.
  • Superviser l’évaluation et l’analyse des principaux nouveaux services, processus, opérations et contrôles, ou des changements survenus à cet égard, en correspondance avec les différentes phases de leur élaboration et de leur mise en œuvre.
  • Assurer la liaison avec les auditeurs externes dans le but de fournir une couverture d’audit optimale à la Banque.
  • Maintenir un système continu de surveillance de l’adéquation des actions entreprises par la Direction dans le but de mettre en œuvre les recommandations des audits internes et externes et rendre compte de l’état de cette mise en œuvre au Président et au Conseil d’administration.
  • Élaborer le budget annuel en veillant à ce que les besoins du Bureau soient couverts.
  • Veiller à ce que toutes les opinions et conclusions finales émanant du Département soient d’un niveau suffisamment élevé et répondent aux normes professionnelles en la matière.
  • Concevoir et assurer la mise en œuvre des programmes de sensibilisation et de formation destinés aux groupes cibles identifiés des parties prenantes internes sur des sujets pertinents et des domaines d’intérêt pour le Département.
  • Rapports et recommandations - élaborer des conclusions et des recommandations d’audit qui soient solidement fondées, équilibrées et qui offrent des possibilités pratiques d’amélioration, établir des projets de rapports d’audit de performance et œuvrer en faveur de l’amélioration continue et de l’innovation dans la pratique et la méthodologie de l’audit des performances.
  • Liaison avec les parties prenantes et conseils - assurer la liaison, négocier et établir des relations efficaces avec les parties prenantes externes, fournir des conseils aux cadres supérieurs internes et externes, prendre part à la présentation des rapports des organes directeurs et communiquer les résultats des audits aux parties prenantes internes et externes.
 COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :
  •  Être titulaire d’au moins un master en administration des affaires, en comptabilité ou dans un domaine connexe (une spécialisation en audit interne ou un certificat de niveau supérieur en audit interne constituera un avantage supplémentaire.
  • Avoir une expérience pertinente d’au moins 10 ans dans la gestion d’équipes et d’unités opérationnelles dans le domaine de l’audit et des processus de contrôle. De plus, le candidat devra justifier d’une expérience pratique en matière de prestation de services de conseil à la Haute Direction et au Conseil d’administration sur les défis et les problèmes rencontrés dans le domaine de l’audit interne.
  • Le candidat retenu devra avoir obtenu des résultats clairement définis et démontrables au cours de sa carrière. Il devra également avoir fait preuve de compétences individuelles dans la conduite et la réalisation d’initiatives de transformation dans le domaine considéré.
  • Le candidat retenu devra avoir fait preuve d’aptitudes et de compétences en matière de relations et de communication avec les petits et les grands groupes. Des compétences en matière de communication écrite ainsi que de communication par le biais de plates-formes sont essentielles. La connaissance et la familiarité avec les tendances et les pratiques de pointe dans le domaine de l’audit institutionnel et international sont également des critères importants.
  • Le candidat idéal devra avoir la capacité d’inspirer aux autres un sentiment de devoir et de responsabilité, avoir une orientation stratégique, savoir exploiter les informations et les opportunités et faire preuve de jugement, d’intelligence et de bon sens.
  • Le candidat retenu devra être un communicateur dynamique et efficace, soucieux des résultats et orienté vers le client. Des compétences analytiques et la capacité à travailler de manière transversale et sous pression sont des conditions préalables essentielles.
  • Servir de modèle, donner l’exemple, renforcer la cohésion et l’engagement pour motiver les membres du personnel. Maintenir un haut niveau d’intégrité professionnelle, assurer un traitement équitable des individus et être sensible aux différences entre cultures, nationalités et sexes.
  • Être membre d’une association professionnelle ou d’une communauté de pratique reconnue au niveau national, régional ou international.
  • Être capable de communiquer et d’écrire efficacement en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
Seuls les candidats répondant à tous les critères exigés par la Banque et retenus pour les entretiens seront contactés. Les candidatures ne seront prises en compte que si elles sont constituées d’une demande soumise en ligne et d’un curriculum vitae (CV) complet en pièce jointe. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org. Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucuns frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit. Auditeur général
2021-03-02 13:44:10
full-time
TITRE DU POSTE :   AUDITEUR GÉNÉRAL
COMPLEXE :   LA PRÉSIDENCE (PRST)
DÉPARTEMENT/DIVISION :   BUREAU DE L’AUDITEUR GÉNÉRAL (PAGL)
GRADE :   EL4
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE :   LE PRÉSIDENT
LIEU D’AFFECTATION :   ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE
INFORMATION SUR LE POSTE :   CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à  : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG  

NO SAP   50092339
DATE DE CLÔTURE :   27 Mars 2021 (à minuit GMT)

Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/vacancies/auditeur-general-pagl-42407

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les Pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013‑2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grandes priorités (High 5) dans lesquelles les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été identifiées, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

 LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :

Le Bureau de l’Auditeur général fournit une assurance indépendante et objective ainsi que des services de conseil destinés à ajouter de la valeur et à apporter une amélioration aux opérations de la Banque. Le Bureau aide également la Banque à atteindre ses objectifs stratégiques en assurant une approche systématique et disciplinée pour évaluer et améliorer l’efficacité des processus de gestion des risques, du contrôle et de la gouvernance. Le Bureau de l’Auditeur général est responsable de la planification, de l’organisation, de l’orientation et du contrôle d’un vaste programme global d’audit interne et externe et de services d’assistance/conseil, y compris, mais sans s’y limiter, tous les projets et programmes du Groupe de la Banque.

Le Bureau fournit à la Direction, tous niveaux confondus, et au Conseil des évaluations périodiques, indépendantes et objectives ainsi que des audits des activités financières, comptables, opérationnelles, administratives et autres, notamment en ce qui concerne l’identification des moyens possibles d’améliorer la responsabilité et l’efficacité au niveau des opérations et de réaliser davantage d’économies dans l’utilisation des ressources.

Le Bureau de l’Auditeur général fournit également des services de conseil et de consultation aux complexes de la Banque en ce qui concerne le contrôle de gestion et la production de rapports à cet égard, l’élaboration de politiques et de systèmes et l’examen de nouveaux produits et services dès leur conception.

À cet égard, le Département de l’audit est appelé à développer et à mettre en œuvre des mesures et des pratiques proactives, notamment des programmes de sensibilisation et des séances de planification du travail avec les complexes opérationnels et les départements concernés de la BAD. L’objectif primordial est de passer d’une approche rétrospective à une approche positive et préventive qui permettrait d’analyser et d’identifier de manière proactive les domaines de risque et les préoccupations, et de tenter de relever les défis avant même qu’ils ne se manifestent.

 LE POSTE :

 Le service d’audit interne a la responsabilité de mettre en place et d’assurer la gestion d’une fonction ayant pour rôle de fournir des services d’assurance et de conseil indépendants et objectifs destinés à apporter une valeur ajoutée et une amélioration aux opérations de la BAD. Les activités de l’Auditeur général couvrent les thèmes clés suivants, conformément aux normes internationales établies en la matière :

·    Effectuer un examen objectif des processus opérationnels de la BAD.

·    Évaluer l’efficacité des procédures de gestion des risques actuellement en place.

·    Protéger la Banque contre la fraude et le vol des actifs.

·    Veiller à ce que la BAD respecte les lois et les statuts pertinents, ainsi que les normes attendues d’une organisation internationale de développement.

·    Formuler des recommandations sur la manière d’améliorer les contrôles internes et les processus de gouvernance.

L’Auditeur général assure la direction et la gestion des programmes et des activités de l’ensemble du Département de l’audit interne. De ce fait, le titulaire du poste devra justifier d’une grande expérience dans des environnements institutionnels et internationaux bien établis et avoir été fréquemment en contact avec de tels environnements. Le poste exige un niveau élevé d’équanimité et d’intégrité, ainsi qu’une expérience à des postes de leadership ou de direction, notamment dans des contextes internationaux ou dans le secteur privé. Le poste exige également de l’énergie et un désir inné de résoudre des problèmes et des questions complexes. Le titulaire du poste devra développer des relations de travail à tous les niveaux de la communauté interne – Vice-présidents, Directeurs, Chefs de division et personnel. Le candidat retenu devra également être capable d’analyser et de faire une synthèse succincte des problèmes rencontrés, et ce dans un langage que toutes les parties prenantes comprennent et apprécient.

Ce poste relève officiellement et structurellement du Président de la Banque. Il entretient toutefois une relation fonctionnelle avec le Conseil d’administration. Les rapports de l’Auditeur général sont soumis directement au Conseil d’administration. Ainsi, le titulaire du poste rend compte de ces rapports et conclusions au Conseil.

PRINCIPALES FONCTIONS :

En règle générale, le service d’audit interne est censé effectuer des audits portant sur la comptabilité/gestion financière et les questions de conformité. Sous la supervision générale du Président, le titulaire de ce poste devra assumer les responsabilités suivantes :

  • Définir des objectifs et des buts à long terme et à moyen terme, en matière d’audit sur une base annuelle.
  • Diriger une équipe de professionnels et de personnel de soutien qui doit fournir des services efficaces et de haute qualité en soutien aux opérations de l’Institution. Définir des objectifs de performance réalistes et motiver les membres de l’équipe à les atteindre, tant au niveau individuel qu’à celui de l’équipe dans son ensemble. Assurer la bonne gestion du personnel et des ressources du Département dans le but d’atteindre les objectifs de la Banque et du Département.
  • Développer un plan de couverture à long terme axé sur les risques pour mieux rationaliser l’allocation des ressources d’audit en se focalisant sur les domaines les plus importants et à haut risque opérationnel de la Banque.
  • Élaborer un programme d’audit annuel flexible en utilisant une méthodologie appropriée axée sur les risques, y compris tout risque ou problème de contrôle identifié par la Direction, et soumettre le programme au Président et au Comité d’audit pour examen et approbation.
  • Fournir des services d’assurance et de conseil indépendants et objectifs destinés à apporter une valeur ajoutée et une amélioration aux opérations de la Banque.
  • Déterminer si le cadre des processus de gestion des risques, de contrôle et de gouvernance de la Banque, tel que conçu et mis en œuvre par la Direction, est adéquat et efficace en procédant à une évaluation de l’adéquation et de l’efficacité des processus de la Banque en ce qui concerne le contrôle de ses activités et la gestion des risques.
  • Superviser les audits financiers, opérationnels, administratifs et informatiques, y compris, mais sans s’y limiter, l’audit sur le terrain des projets et programmes financés par la Banque ;
  • Examiner les systèmes de contrôle interne mis en place par la Banque en vue de la protection de ses actifs financiers et physiques, en vérifiant l’existence des actifs correspondants et en formulant des recommandations pour corriger toute faiblesse éventuelle ;
  • Examiner la fiabilité, l’exactitude et l’intégrité des principaux systèmes d’information financière et de gestion automatisée, en veillant à l’utilisation, dans ces systèmes, des principaux moyens de contrôle qui permettent de réduire au minimum le risque de pratiques non autorisées ;
  • Superviser la mise en œuvre du plan d’audit annuel, tel qu’il a été approuvé, y compris, le cas échéant, toute tâche ou mission spéciale émanant du Président ou du Conseil d’administration ; et, établir des rapports périodiques sur l’état de mise en œuvre et les résultats du plan d’audit annuel ainsi que sur l’adéquation des ressources du Bureau.
  • Superviser la prestation des services de conseil et d’audit, en plus des services d’assurance de l’audit interne, pour aider la Direction à atteindre ses objectifs ; et, maintenir un programme d’assurance qualité qui permet à l’Auditeur général de vérifier la conformité des processus et procédures d’audit interne avec les normes établies en la matière.
  • Superviser l’évaluation et l’analyse des principaux nouveaux services, processus, opérations et contrôles, ou des changements survenus à cet égard, en correspondance avec les différentes phases de leur élaboration et de leur mise en œuvre.
  • Assurer la liaison avec les auditeurs externes dans le but de fournir une couverture d’audit optimale à la Banque.
  • Maintenir un système continu de surveillance de l’adéquation des actions entreprises par la Direction dans le but de mettre en œuvre les recommandations des audits internes et externes et rendre compte de l’état de cette mise en œuvre au Président et au Conseil d’administration.
  • Élaborer le budget annuel en veillant à ce que les besoins du Bureau soient couverts.
  • Veiller à ce que toutes les opinions et conclusions finales émanant du Département soient d’un niveau suffisamment élevé et répondent aux normes professionnelles en la matière.
  • Concevoir et assurer la mise en œuvre des programmes de sensibilisation et de formation destinés aux groupes cibles identifiés des parties prenantes internes sur des sujets pertinents et des domaines d’intérêt pour le Département.
  • Rapports et recommandations – élaborer des conclusions et des recommandations d’audit qui soient solidement fondées, équilibrées et qui offrent des possibilités pratiques d’amélioration, établir des projets de rapports d’audit de performance et œuvrer en faveur de l’amélioration continue et de l’innovation dans la pratique et la méthodologie de l’audit des performances.
  • Liaison avec les parties prenantes et conseils – assurer la liaison, négocier et établir des relations efficaces avec les parties prenantes externes, fournir des conseils aux cadres supérieurs internes et externes, prendre part à la présentation des rapports des organes directeurs et communiquer les résultats des audits aux parties prenantes internes et externes.

 COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

  •  Être titulaire d’au moins un master en administration des affaires, en comptabilité ou dans un domaine connexe (une spécialisation en audit interne ou un certificat de niveau supérieur en audit interne constituera un avantage supplémentaire.
  • Avoir une expérience pertinente d’au moins 10 ans dans la gestion d’équipes et d’unités opérationnelles dans le domaine de l’audit et des processus de contrôle. De plus, le candidat devra justifier d’une expérience pratique en matière de prestation de services de conseil à la Haute Direction et au Conseil d’administration sur les défis et les problèmes rencontrés dans le domaine de l’audit interne.
  • Le candidat retenu devra avoir obtenu des résultats clairement définis et démontrables au cours de sa carrière. Il devra également avoir fait preuve de compétences individuelles dans la conduite et la réalisation d’initiatives de transformation dans le domaine considéré.
  • Le candidat retenu devra avoir fait preuve d’aptitudes et de compétences en matière de relations et de communication avec les petits et les grands groupes. Des compétences en matière de communication écrite ainsi que de communication par le biais de plates-formes sont essentielles. La connaissance et la familiarité avec les tendances et les pratiques de pointe dans le domaine de l’audit institutionnel et international sont également des critères importants.
  • Le candidat idéal devra avoir la capacité d’inspirer aux autres un sentiment de devoir et de responsabilité, avoir une orientation stratégique, savoir exploiter les informations et les opportunités et faire preuve de jugement, d’intelligence et de bon sens.
  • Le candidat retenu devra être un communicateur dynamique et efficace, soucieux des résultats et orienté vers le client. Des compétences analytiques et la capacité à travailler de manière transversale et sous pression sont des conditions préalables essentielles.
  • Servir de modèle, donner l’exemple, renforcer la cohésion et l’engagement pour motiver les membres du personnel. Maintenir un haut niveau d’intégrité professionnelle, assurer un traitement équitable des individus et être sensible aux différences entre cultures, nationalités et sexes.
  • Être membre d’une association professionnelle ou d’une communauté de pratique reconnue au niveau national, régional ou international.
  • Être capable de communiquer et d’écrire efficacement en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.

Seuls les candidats répondant à tous les critères exigés par la Banque et retenus pour les entretiens seront contactés. Les candidatures ne seront prises en compte que si elles sont constituées d’une demande soumise en ligne et d’un curriculum vitae (CV) complet en pièce jointe. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucuns frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

Auditeur général

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Sénégal

| Institutions-ONG
EXCITING CAREER OPPORTUNITIES The International Planned Parenthood Federation (IPPF) is the world’s largest non-governmental organization working in the field of sexual and reproductive health information and services.  It has six Regional Offices worldwide. The Africa Regional office is based in Nairobi. IPPF Africa Regional Office is seeking to recruit exceptional individuals to fill the following positions in its Sub Office in Dakar, Senegal:
  1. Administration & HR Manager 
  2. Peer-to-Peer Support Specialist, Programs and Project Management
  3. Peer-to-Peer Support Specialist, Financial Oversight and Risk
  4. Administration & Finance Officer
  5. Driver
For more details about these positions, please visit our website jobs page www.ippfar.org/jobs-and-opportunities/vacancies to view the respective job descriptions and make your application. Interested individuals should submit the following documents:
  1. An application form in the IPPFARO CV format (available on the website job page); and
  2. A 1-page cover letter.
The application documents above must be emailed to  hroffice@ippfaro.org with the job position you are applying for as the subject of the email. To be considered, your application must be received by 30th April 2021. Please note that we will not consider applications that are not done in the requested format. IPPF is an equal opportunity employer. Applications are particularly encouraged from women, persons living with disabilities, candidates openly living with HIV and minorities. IPPF has​ been made aware of various fraudulent vacancy announcements circulated via e-mail from websites falsely stating that they are issued by or in association with IPPF.  These correspondences, which may seek to obtain money from the recipients of such correspondence are fraudulent and IPPF does not charge a fee at any stage of the recruitment process (application, interview, meeting, processing, training or any other fees). IPPFAR
2021-04-07 13:51:04
full-time
Sénégal

| Institutions-ONG
EXCITING CAREER OPPORTUNITIES The International Planned Parenthood Federation (IPPF) is the world’s largest non-governmental organization working in the field of sexual and reproductive health information and services.  It has six Regional Offices worldwide. The Africa Regional office is based in Nairobi. IPPF Africa Regional Office is seeking to recruit exceptional individuals to fill the following positions in its Sub Office in Dakar, Senegal:
  1. Administration & HR Manager 
  2. Peer-to-Peer Support Specialist, Programs and Project Management
  3. Peer-to-Peer Support Specialist, Financial Oversight and Risk
  4. Administration & Finance Officer
  5. Driver
For more details about these positions, please visit our website jobs page www.ippfar.org/jobs-and-opportunities/vacancies to view the respective job descriptions and make your application. Interested individuals should submit the following documents:
  1. An application form in the IPPFARO CV format (available on the website job page); and
  2. A 1-page cover letter.
The application documents above must be emailed to  hroffice@ippfaro.org with the job position you are applying for as the subject of the email. To be considered, your application must be received by 30th April 2021. Please note that we will not consider applications that are not done in the requested format. IPPF is an equal opportunity employer. Applications are particularly encouraged from women, persons living with disabilities, candidates openly living with HIV and minorities. IPPF has​ been made aware of various fraudulent vacancy announcements circulated via e-mail from websites falsely stating that they are issued by or in association with IPPF.  These correspondences, which may seek to obtain money from the recipients of such correspondence are fraudulent and IPPF does not charge a fee at any stage of the recruitment process (application, interview, meeting, processing, training or any other fees). IPPFAR
2021-04-07 13:48:20
full-time
Côte d'Ivoire

| Banque-Finance-Assurance
TITRE DU POSTE :   DIRECTEUR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET DE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE — PERN.0
COMPLEXE :   ÉLECTRICITÉ, ÉNERGIE, CLIMAT ET CROISSANCE VERTE (PEVP)
GRADE :   EL5
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE :   VICE-PRÉSIDENT — ÉLECTRICITÉ, ÉNERGIE, CLIMAT ET CROISSANCE VERTE (PEVP)
LIEU D’AFFECTATION :   ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE
INFORMATION SUR LE POSTE :   CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI INTERNATIONAL Y AFFÉRENTES. Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG
RÉF. SAP :   50092420
DATE DE CLÔTURE :   01 MAI 2021 (23 h 59 GMT)
Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/vacancies/directeur-des-energies-renouvelables-et-de-lefficacite-energetique-pern0-42987
 LA BANQUE : Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grandes priorités (High 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été identifiées, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision. LE COMPLEXE : La Vice-présidence chargée de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte est un complexe sectoriel axé sur l’objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » des High 5 de la Stratégie décennale de la Banque. Le Complexe vise à : i) élaborer les politiques et les stratégies dans ce domaine ; ii) fournir une solide expertise technique sectorielle aux régions, en constituant une réserve de personnes expérimentées pouvant être consultées pour leur expertise dans les transactions complexes ; iii) mettre au point de nouveaux instruments de financement ; iv) être le portevoix de la Banque, en la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à l’objectif « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ». Le Complexe met l’accent sur les domaines que sont les systèmes d’énergie, la politique et la réglementation, les énergies renouvelables, le climat et la croissance verte. Le Complexe veille également à ce que la Banque mène à bien ses activités dans les pays membres régionaux et supervise la mise en œuvre complète de tous les aspects des opérations de la Banque liées à l’énergie, en collaboration avec les unités régionales de prestation de services. LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE : Le Département des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (PERN), qui fait partie du complexe PEVP, a pour mission d’aider les PMR de la Banque à développer des solutions en matière d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et de cuisson propre dans le cadre de leurs systèmes énergétiques, par le biais des interventions mixtes, publiques et privées. Le Département compte en son sein trois divisions, à savoir la Division des énergies renouvelables, la Division de l’efficacité énergétique et de la cuisson propre et la Division des initiatives en matière d’énergies renouvelables. Ces divisions ont pour mission de i) faire office de guichet unique/plaque tournante pour les programmes/projets relatifs aux énergies renouvelables (à l’exception des IPP au niveau des projets/centrales électriques régionales), l’efficacité énergétique et la cuisson propre ii) se concentrer sur la promotion du développement du marché et, partant, mettre l’accent sur le développement de nouvelles approches et de nouveaux domaines et jouer un rôle de premier plan dans la mise en place de programmes spécifiques à une région ou à un pays iii) mobiliser des ressources concessionnelles, notamment sous l’égide du Fonds spécial des énergies durables pour l’Afrique (SEFA), étant donné que les domaines d’intervention ciblés nécessitent des financements mixtes importants. Le département est également responsable de l’initiative phare Desert to Power.  LE POSTE 1.     Le titulaire du poste sera le premier responsable de la direction du Département des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (PERN) et aura pour mission d’aider les pays membres régionaux (PMR) de la Banque, ainsi que les sous-régions du continent africain, à développer des solutions en matière d’énergies renouvelables (en mettant l’accent sur les solutions énergétiques décentralisées), d’efficacité énergétique et de cuisson propre dans le cadre de leurs systèmes énergétiques, et ce, dans le cadre d’interventions mixtes, publiques et privées. 2.     Le Directeur assurera la supervision des chefs des divisions chargés, respectivement, des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et la cuisson propre et des initiatives en matière d’énergies renouvelables, en veillant à i) la promotion du développement des énergies renouvelables sur le continent africain et au bon positionnement de la Banque en tant que leader en matière de connaissances et de réflexion sur les énergies renouvelables, ii) la promotion de l’efficacité énergétique et de la cuisson propre et iii) la mise en œuvre de diverses initiatives en collaboration avec les PMR, les donateurs et les autres parties prenantes. 3.     Le Directeur devra également assurer la coordination de l’exécution des programmes phares pertinents - Desert to Power, le programme de financement DESCO, le Fonds des énergies durables pour l’Afrique, le programme de développement du marché des mini-réseaux verts et la Facilité pour l’inclusion énergétique, entre autres. Le titulaire du poste devra travailler en étroite collaboration avec des partenaires extérieurs, en coordination avec d’autres départements de la Banque, dans le but de mobiliser des fonds et des cofinancements destinés à la lutte contre les changements climatiques. PRINCIPALES FONCTIONS : Relevant directement du Vice-président du complexe Électricité, Énergie, Climat et Croissance verte (PEVP), le Directeur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (PERN) devra assumer les fonctions et responsabilités suivantes : 1.     Superviser la Division des énergies renouvelables pour assurer la promotion du développement des énergies renouvelables sur le continent africain et d’assurer le bon positionnement de la Banque, non seulement en tant que leader en matière de connaissances et de réflexion sur les énergies renouvelables, mais aussi en tant que partenaire efficace et innovant des PMR et du secteur privé en ce qui concerne le financement et la mise en œuvre de projets d’énergies renouvelables dans le domaine de l’énergie décentralisée (notamment les mini-réseaux et les systèmes solaires domestiques) ; 2.     Superviser la Division chargée de l’efficacité énergétique et de la cuisson propre en vue de la promotion l’efficacité énergétique ainsi que de la cuisson propre ; 3.     Superviser les travaux de la Division chargée des initiatives en matière d’énergies renouvelables en vue de la promotion et de la mise en œuvre de diverses initiatives, telles que le Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA), en collaboration avec diverses parties prenantes ; 4.     Jouer le rôle de chef de file dans la mise en œuvre de l’initiative Desert to Power, en assurant notamment une collaboration étroite de haut niveau avec les pays et les partenaires ; 5.     S’assurer que les divisions travaillent étroitement avec les équipes des centres régionaux dans le processus d’identification, de préparation, de mise en œuvre et de suivi des opérations liées aux énergies renouvelables décentralisées, à l’efficacité énergétique et à la cuisson propre ; 6.     Assurer la liaison avec les bureaux régionaux et les bureaux pays en vue du développement et de la mise en œuvre d’une réserve de projets bancables dans les domaines couverts par le Département ; 7.     Veiller à ce que la direction du Département apporte son soutien aux PMR, en collaboration avec le département chargé de la lutte contre le changement climatique de la Banque, afin d’assurer la mise en œuvre effective des composantes énergies renouvelables des objectifs fixés au titre de leurs contributions déterminées au niveau national (CDN) ; 8.     S’assurer que la direction du Département aide les pays membres régionaux (PMR) à mettre en place un environnement politique et réglementaire favorable (y compris la mise en place de normes de qualité) pour le développement des énergies renouvelables, l’accès hors réseau/mini-réseau, la promotion de l’efficacité énergétique et la mise au point de solutions de cuisson propre ; 9.     Veiller à ce que le bureau du Directeur fournisse des conseils techniques visant à assurer le soutien des projets d’énergie distribuée et l’amélioration de l’accès au financement grâce à des facilités adaptées et à l’extension des garanties ; 10.  S’assurer que la direction du Département fournit des conseils techniques à titre de soutien aux projets catalytiques dans le domaine de l’efficacité énergétique et en ce qui concerne l’augmentation des financements en faveur des projets d’efficacité énergétique à petite échelle ; 11.  Veiller à ce que la direction du Département fournisse des conseils techniques visant à soutenir les investissements liés à la cuisson propre, y compris le soutien aux PME fournissant des solutions de cuisson propre du côté de l’offre et la promotion de la cuisson propre du côté de la demande ; 12.  Travailler en étroite collaboration avec le Département chargé des solutions financières pour l’énergie sur les questions réglementaires ainsi que sur la structuration et l’analyse financière de projets complexes/innovants ; 13.  Apporter sa contribution au bon positionnement de la Banque en tant que leader en matière de connaissances et de réflexion dans les domaines concernés ; 14.  Œuvrer en faveur d’un environnement qui stimule et récompense l’innovation, la créativité et l’obligation de rendre compte des résultats, et encourager le personnel à avoir un impact significatif sur le terrain ; 15.  Superviser les activités de la Facilité pour l’inclusion énergétique (fonds pour les systèmes hors réseau et pour les systèmes en réseau) gérée par des responsables de fonds externes ; 16.  Superviser les activités du Fonds spécial des énergies durables pour l’Afrique (SEFA) et piloter la mise en œuvre de ses trois composantes portant sur la production de base de l’énergie verte, les mini-réseaux verts et l’efficacité énergétique ; 17.  Diriger les efforts de mobilisation des ressources en faveur des programmes phares, tels que le SEFA et Desert to Power ; 18.  Entreprendre toute autre tâche que pourrait lui confier le Vice-président chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte.  COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :
  1. Être titulaire d’au moins un Master 2 en Energie Renouvelable, en Ingénierie, en Administration des Affaires ou dans des disciplines connexes ;
  2. Avoir un minimum de dix (10) ans d’expérience professionnelle dans des domaines liés à l’énergie, notamment en Afrique, dont cinq (5) ans à un poste de direction ou de supervision d’une équipe et de coordination de programmes de travail ou de projets ;
  3. Justifier d’une solide connaissance et une bonne compréhension de l’agenda international et de la géopolitique en matière d’énergies renouvelables, de changement climatique et de croissance verte ;
  4. Avoir un large réseau de contacts et une bonne expérience au sein des institutions et agences internationales œuvrant dans le domaine de l’énergie en Afrique et à l’échelle mondiale ;
  5. Être doté d’une connaissance approfondie en matière de développement de projets portant sur les énergies renouvelables en Afrique ; les candidats disposant d’une expérience dans le domaine des énergies renouvelables décentralisées seront privilégiés ;
  6. Avoir une bonne connaissance des questions liées à l’efficacité énergétique et des solutions proposées en matière de cuisson propre ;
  7. Posséder une capacité avérée à mobiliser des ressources à grande échelle en faveur de projets et de programmes ;
  8. Être capable de communiquer efficacement et de mobiliser les acteurs clés en vue de la réalisation effective des projets (secteur privé, secteur public et société civile) ;
  9. Faire preuve de capacité à établir des partenariats multiorganisations pour gérer des objectifs complexes ;
  10. Posséder des compétences très développées en matière de négociation ayant fait leurs preuves dans l’obtention de résultats positifs auprès d’homologues de haut niveau, tant internes qu’externes ;
  11. Être capable d’écouter et de communiquer efficacement avec des organes de surveillance tels que des conseils d’administration et des gouverneurs multinationaux et d’autres responsables gouvernementaux de haut niveau ;
  12. Justifier de compétences très développées en matière de réflexion stratégique et être capable de traduire des concepts et des orientations stratégiques en une mise en œuvre efficace de politiques et de réglementations viables et durables ;
  13. Avoir de l’expérience dans l’établissement et la gestion de relations avec une variété de parties prenantes — organisations locales, gouvernements et institutions de financement ;
  14. Avoir une bonne compréhension du travail des institutions multilatérales de financement du développement ;
  15. Être doté d’une capacité avérée à constituer et à diriger une équipe performante pour atteindre des objectifs visionnaires et ambitieux ;
  16. Être un leader exemplaire capable de motiver les autres à obtenir des résultats de qualité dans des environnements complexes et difficiles ;
  17. Avoir des compétences interpersonnelles avérées, démontrées par sa capacité à travailler dans un environnement multiculturel et multiethnique, avec tact et dans le respect de la diversité, et être capable d’instaurer la confiance et d’assurer le leadership vis-à-vis des différents membres de l’équipe ;
  18. Être capable de communiquer, à l’écrit comme à l’oral, en français ou en anglais, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  19. Savoir utiliser les logiciels courants de la Banque (Word, Excel, PowerPoint).
Seuls les candidats répondant à toutes les exigences de la Banque et retenus pour une évaluation plus approfondie seront contactés. Les candidats doivent soumettre un curriculum vitae (CV) concis et tous les documents supplémentaires qui pourraient être requis. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste publié. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucuns frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit. « Veuillez noter que la Banque n’accepte pas la double nationalité. Par conséquent, vous devez indiquer la nationalité que vous aimeriez faire valoir tout au long de votre carrière à la Banque, si vous êtes recruté(e). Veuillez télécharger les pièces d’identité délivrées par le gouvernement telles que le passeport, la carte d’identité nationale ou le certificat de nationalité, etc.  BAD
2021-04-06 08:10:18
full-time
Fermer

Je me connecte