Offres d'emploi

Nigeria

Directeur supérieur

| Banque-Finance-Assurance
TITRE DU POSTE : DIRECTEUR SUPÉRIEUR
COMPLEXE : DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, INTÉGRATION ET PRESTATION DE SERVICES
DÉPARTEMENT : BUREAU PAYS DU NIGERIA
GRADE : EL4
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE : VICE-PRÉSIDENT CHARGÉ DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, DE L’INTÉGRATION ET DE LA PRESTATION DE SERVICES
LIEU D’AFFECTATION : ABUJA, NIGERIA
INFORMATION SUR LE POSTE : CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES. Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à: HR Direct HRDirect@AFDB.ORG
SAP N° : 50092551
DATE DE CLÔTURE : 18 Mars 2021 (23H59 GMT)
Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/vacancies/directeur-superieur-rdng-42237
LA BANQUE : Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. En plus de fournir du financement, la Banque est la voix de l’Afrique sur les questions économiques, financières et de développement mondial, un rôle qui a pris une grande importance à la lumière d’une intégration globale et de l’interconnexion croissantes. La Banque s’est assigné Cinq grandes priorités (High 5), dont la réalisation accélérera son impact sur le développement de l’Afrique. Ces priorités sont : Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique ; et Améliorer la qualité de vie des populations africaines. La Banque est en train de se doter d’une équipe de cadres dirigeants de stature mondiale pour piloter avec succès la mise en œuvre de cette vision. LE COMPLEXE/DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :  La Vice-présidence chargée du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services est responsable de la pertinence, de l’efficience et de l’efficacité opérationnelles des programmes et des activités du Groupe de la Banque. RDVP s’assure que la Banque mène efficacement ses activités dans l’ensemble de ses pays membres régionaux et supervise l’exécution complète de tous les aspects des activités des directions régionales de la Banque. Cinq Plateformes de développement régional, d’intégration et de prestation de services ont été créées, dirigées chacune par un Directeur général en Afrique australe, Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est et Afrique centrale. La Banque africaine de développement a mis en œuvre son nouveau Modèle de développement et de prestation de services, se traduisant notamment par la création du bureau pays du Nigeria, afin de rapprocher ses opérations de ses clients, d’accroître son portefeuille d’opérations souveraines et du secteur privé et d’augmenter ses revenus. Ce modèle lui permettra de mieux déployer ses services de savoir et de conseil de grande qualité et, surtout, d’accélérer son impact sur le développement à travers l’Afrique. Le bureau pays du Nigeria a été créé comme un bureau pays spécial doté d’un mandat similaire à celui des directions chargées du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services, pour superviser les opérations de la Banque au Nigeria.  LE POSTE :  Le Directeur supérieur relève du Vice-président chargé du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services. Il pilotera et assurera l’efficacité opérationnelle, l’efficience et le bon état général du portefeuille de la Banque afin d’obtenir des résultats concrets en matière de développement. Il veillera à la mise en œuvre et à l’intégration complètes de tous les aspects des activités de la Banque dans le bureau pays. Il pilotera les investissements et le développement des activités en favorisant la mobilisation des ressources au profit du bureau pays et en en faisant croître de manière significative les activités de la Banque. Il travaillera en étroite collaboration avec les Vice-présidents et les Directeurs sectoriels pour l’exécution des programmes de la Banque afin de produire un impact sur le développement porteur de transformation. PRINCIPALES FONCTIONS : Le Directeur supérieur collaborera avec des partenaires internes et externes pour promouvoir les intérêts du Groupe de la Banque, en assumant les tâches suivantes : ·       Promouvoir l’intégration régionale par l’élaboration et l’exécution d’importants projets régionaux d’infrastructure et de développement et en prêtant assistance aux communautés économiques régionales. ·       Renforcer les capacités humaines et institutionnelles du Nigeria et améliorer la capacité de la Banque à devenir le chef de file des produits du savoir et des services de conseil offerts au pays. ·       Établir une collaboration efficace avec les institutions bilatérales et multilatérales de financement et de développement afin d’intensifier le cofinancement et les syndications de prêts. ·       Élaborer et déployer des programmes spéciaux et des services consultatifs pour soutenir le pays. ·       Constituer des équipes de personnels techniques et opérationnels hautement talentueux et motivés, issus de tous les complexes sectoriels. Cela permettra à la Banque d’améliorer la qualité de tous les projets et de proposer des portefeuilles de haute qualité pour répondre aux besoins des pays membres régionaux et du secteur privé. ·       Appuyer le pays dans l’élaboration des documents de stratégie pays et d’intégration régionale pour favoriser leur appropriation au niveau national et accélérer la réalisation de toutes les Cinq grandes priorités (High 5) de la Banque. ·       Mettre en place les ressources indispensables et la capacité technique nécessaire à l’identification et au lancement de projets bancables, notamment par la collaboration avec le secteur privé pour les projets à impact social au niveau régional. ·       Assurer une exécution efficace et efficiente des projets en simplifiant les processus internes, en améliorant l’efficacité opérationnelle et en accélérant les décaissements pour tous les projets approuvés. ·       Veiller à une utilisation plus optimale des ressources dans toutes les opérations et s’assurer que le bureau pays fonctionne de manière efficiente grâce à une gestion avisée des ressources humaines et financières. ·       Promouvoir une culture de responsabilisation au sein du bureau pays. ·       Promouvoir la culture « une seule Banque » en veillant aux niveaux les plus élevés d’éthique, de responsabilité fiduciaire et de professionnalisme afin de préserver et d’améliorer la réputation de la Banque. ·       Représenter la Banque dans le pays et nouer de solides partenariats avec le pays, les communautés économiques régionales et les autres partenaires de développement. ·       Accomplir toute autre tâche confiée par le Vice-président chargé du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services.  CRITÈRES DE SÉLECTION (compétences, expérience, connaissances) : ·       Être titulaire d’au moins un Master en finances, administration des affaires, droit des affaires ou dans une discipline connexe. ·       Justifier d’un minimum de dix (10) années d’expérience pertinente et reconnue dans le domaine du financement du développement international ou au sein d’une institution financière de premier plan du secteur privé. Avoir travaillé au cours des huit (8) dernières années à un poste de haute direction. ·       Avoir obtenu des résultats dans le cadre de projets complexes, de portefeuilles, de pays et de partenariats en Afrique, et avoir une expérience substantielle dans la planification, la mise au point et la gestion de projets. ·       Posséder une capacité avérée à s’engager efficacement aux plus hauts niveaux dans les secteurs public, privé et de la société civile, et à mobiliser des partenaires pour une action transformatrice. ·       Être capable de communiquer efficacement en anglais et/ou en français, avec une connaissance pratique de l’autre langue. Performances et compétences personnelles a)    Aptitudes opérationnelles ·       Posséder une excellente compréhension des institutions multilatérales de développement, des stratégies et des questions opérationnelles. ·       Être capable d’apprécier et de comprendre finement les éléments essentiels à la création et à la mesure efficaces des impacts sur le développement des projets et programmes menés en Afrique. ·       Avoir la capacité d’identifier et de créer des liens solides entre les secteurs afin de favoriser l’obtention de résultats en matière de développement au niveau national et régional. ·       Posséder de solides compétences en négociation, et avoir fait ses preuves auprès des homologues de haut niveau, tant internes qu’externes. b)    Élaboration de stratégie ·       Savoir innover, communiquer et mettre en œuvre de nouvelles approches stratégiques essentielles à la création et à la réussite du Complexe régional de développement, d’intégration et de prestation de services. ·       Posséder de fortes aptitudes à la réflexion stratégique, assorties de la capacité à traduire les concepts et les orientations stratégiques dans la mise en œuvre de projets et de programmes réalisables et durables. ·       Être capable de définir et de guider efficacement les activités de la Banque dans des circonstances incertaines et difficiles. c)     Obtention de résultats ·       Posséder d’excellentes capacités de planification, d’élaboration et de gestion de projets, et une grande capacité à constituer et gérer des portefeuilles de qualité. ·       Justifier de la capacité à prendre des risques opérationnels prudents et à prendre des décisions efficaces et avisées en temps utile. ·       Être capable de travailler sous pression au sein d’une organisation multiculturelle et décentralisée. d)    Direction d’équipes ·       Savoir concevoir des plans et des programmes à long terme pour développer les compétences du personnel, conformément aux priorités stratégiques de la Banque. e)     Spécificités du poste ·       Posséder une capacité avérée pour la constitution et l’encadrement d’équipes motivées et engagées au-delà des limites fonctionnelles et géographiques, et mettre à profit le talent et l’expertise des membres de l’équipe de manière productive. ·       Être capable d’inspirer, de générer et de maintenir l’engagement du personnel et l’excellence professionnelle. ·       Faire preuve de tact et de résilience dans la conduite de processus efficaces de gestion du changement. f)     Établissement de relations et rôle d’influence ·       Créer et renforcer des partenariats et synergies en interne entre les fonctions et au-delà des limites géographiques, et en externe avec les principales institutions pour stimuler l’intégration régionale et le développement. ·       Nouer des relations de travail constructives au plus haut niveau de direction de la Banque et en dehors de celle-ci pour que les questions importantes, parfois litigieuses, puissent être traitées efficacement. ·       Savoir écouter et communiquer efficacement avec les parties prenantes au plus haut niveau dans tous les secteurs. ·       Avoir de solides aptitudes à la négociation, idéalement en français et en anglais. g)    Autres ·       Le titulaire du poste sera basé hors du Bureau du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services de la Banque africaine de développement. Le Directeur supérieur devra effectuer des voyages fréquents au Siège ainsi que dans le pays pour collaborer avec les équipes et engager le dialogue stratégique avec les parties prenantes et partenaires clés. ·       L’étendue des fonctions et responsabilités du titulaire du poste est dynamique et ne se limite pas à celles mentionnées ci-dessus. Les fonctions et responsabilités évolueront au fil du temps et du fait des réaménagements organisationnels.
Seul(e)s les candidat(e)s répondant à toutes les exigences du poste et retenu(e)s pour une évaluation plus approfondie seront contacté(e)s. Les candidat(e)s devront soumettre un curriculum vitae (CV) complet et tout autre document complémentaire pouvant être requis. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org Le Groupe de la Banque africaine de développement ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit Directeur supérieur
2021-02-22 08:32:16
full-time
TITRE DU POSTE : DIRECTEUR SUPÉRIEUR
COMPLEXE : DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, INTÉGRATION ET PRESTATION DE SERVICES
DÉPARTEMENT : BUREAU PAYS DU NIGERIA
GRADE : EL4
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE : VICE-PRÉSIDENT CHARGÉ DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, DE L’INTÉGRATION ET DE LA PRESTATION DE SERVICES
LIEU D’AFFECTATION : ABUJA, NIGERIA
INFORMATION SUR LE POSTE : CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à: HR Direct HRDirect@AFDB.ORG

SAP N° : 50092551
DATE DE CLÔTURE : 18 Mars 2021 (23H59 GMT)

Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/vacancies/directeur-superieur-rdng-42237

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le Programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique nécessaire aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. En plus de fournir du financement, la Banque est la voix de l’Afrique sur les questions économiques, financières et de développement mondial, un rôle qui a pris une grande importance à la lumière d’une intégration globale et de l’interconnexion croissantes.

La Banque s’est assigné Cinq grandes priorités (High 5), dont la réalisation accélérera son impact sur le développement de l’Afrique. Ces priorités sont : Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique ; et Améliorer la qualité de vie des populations africaines. La Banque est en train de se doter d’une équipe de cadres dirigeants de stature mondiale pour piloter avec succès la mise en œuvre de cette vision.

LE COMPLEXE/DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

 La Vice-présidence chargée du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services est responsable de la pertinence, de l’efficience et de l’efficacité opérationnelles des programmes et des activités du Groupe de la Banque. RDVP s’assure que la Banque mène efficacement ses activités dans l’ensemble de ses pays membres régionaux et supervise l’exécution complète de tous les aspects des activités des directions régionales de la Banque. Cinq Plateformes de développement régional, d’intégration et de prestation de services ont été créées, dirigées chacune par un Directeur général en Afrique australe, Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est et Afrique centrale.

La Banque africaine de développement a mis en œuvre son nouveau Modèle de développement et de prestation de services, se traduisant notamment par la création du bureau pays du Nigeria, afin de rapprocher ses opérations de ses clients, d’accroître son portefeuille d’opérations souveraines et du secteur privé et d’augmenter ses revenus. Ce modèle lui permettra de mieux déployer ses services de savoir et de conseil de grande qualité et, surtout, d’accélérer son impact sur le développement à travers l’Afrique. Le bureau pays du Nigeria a été créé comme un bureau pays spécial doté d’un mandat similaire à celui des directions chargées du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services, pour superviser les opérations de la Banque au Nigeria.

 LE POSTE :

 Le Directeur supérieur relève du Vice-président chargé du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services. Il pilotera et assurera l’efficacité opérationnelle, l’efficience et le bon état général du portefeuille de la Banque afin d’obtenir des résultats concrets en matière de développement. Il veillera à la mise en œuvre et à l’intégration complètes de tous les aspects des activités de la Banque dans le bureau pays. Il pilotera les investissements et le développement des activités en favorisant la mobilisation des ressources au profit du bureau pays et en en faisant croître de manière significative les activités de la Banque. Il travaillera en étroite collaboration avec les Vice-présidents et les Directeurs sectoriels pour l’exécution des programmes de la Banque afin de produire un impact sur le développement porteur de transformation.

PRINCIPALES FONCTIONS :

Le Directeur supérieur collaborera avec des partenaires internes et externes pour promouvoir les intérêts du Groupe de la Banque, en assumant les tâches suivantes :

·       Promouvoir l’intégration régionale par l’élaboration et l’exécution d’importants projets régionaux d’infrastructure et de développement et en prêtant assistance aux communautés économiques régionales.

·       Renforcer les capacités humaines et institutionnelles du Nigeria et améliorer la capacité de la Banque à devenir le chef de file des produits du savoir et des services de conseil offerts au pays.

·       Établir une collaboration efficace avec les institutions bilatérales et multilatérales de financement et de développement afin d’intensifier le cofinancement et les syndications de prêts.

·       Élaborer et déployer des programmes spéciaux et des services consultatifs pour soutenir le pays.

·       Constituer des équipes de personnels techniques et opérationnels hautement talentueux et motivés, issus de tous les complexes sectoriels. Cela permettra à la Banque d’améliorer la qualité de tous les projets et de proposer des portefeuilles de haute qualité pour répondre aux besoins des pays membres régionaux et du secteur privé.

·       Appuyer le pays dans l’élaboration des documents de stratégie pays et d’intégration régionale pour favoriser leur appropriation au niveau national et accélérer la réalisation de toutes les Cinq grandes priorités (High 5) de la Banque.

·       Mettre en place les ressources indispensables et la capacité technique nécessaire à l’identification et au lancement de projets bancables, notamment par la collaboration avec le secteur privé pour les projets à impact social au niveau régional.

·       Assurer une exécution efficace et efficiente des projets en simplifiant les processus internes, en améliorant l’efficacité opérationnelle et en accélérant les décaissements pour tous les projets approuvés.

·       Veiller à une utilisation plus optimale des ressources dans toutes les opérations et s’assurer que le bureau pays fonctionne de manière efficiente grâce à une gestion avisée des ressources humaines et financières.

·       Promouvoir une culture de responsabilisation au sein du bureau pays.

·       Promouvoir la culture « une seule Banque » en veillant aux niveaux les plus élevés d’éthique, de responsabilité fiduciaire et de professionnalisme afin de préserver et d’améliorer la réputation de la Banque.

·       Représenter la Banque dans le pays et nouer de solides partenariats avec le pays, les communautés économiques régionales et les autres partenaires de développement.

·       Accomplir toute autre tâche confiée par le Vice-président chargé du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services.

 CRITÈRES DE SÉLECTION (compétences, expérience, connaissances) :

·       Être titulaire d’au moins un Master en finances, administration des affaires, droit des affaires ou dans une discipline connexe.

·       Justifier d’un minimum de dix (10) années d’expérience pertinente et reconnue dans le domaine du financement du développement international ou au sein d’une institution financière de premier plan du secteur privé. Avoir travaillé au cours des huit (8) dernières années à un poste de haute direction.

·       Avoir obtenu des résultats dans le cadre de projets complexes, de portefeuilles, de pays et de partenariats en Afrique, et avoir une expérience substantielle dans la planification, la mise au point et la gestion de projets.

·       Posséder une capacité avérée à s’engager efficacement aux plus hauts niveaux dans les secteurs public, privé et de la société civile, et à mobiliser des partenaires pour une action transformatrice.

·       Être capable de communiquer efficacement en anglais et/ou en français, avec une connaissance pratique de l’autre langue.

Performances et compétences personnelles

a)    Aptitudes opérationnelles

·       Posséder une excellente compréhension des institutions multilatérales de développement, des stratégies et des questions opérationnelles.

·       Être capable d’apprécier et de comprendre finement les éléments essentiels à la création et à la mesure efficaces des impacts sur le développement des projets et programmes menés en Afrique.

·       Avoir la capacité d’identifier et de créer des liens solides entre les secteurs afin de favoriser l’obtention de résultats en matière de développement au niveau national et régional.

·       Posséder de solides compétences en négociation, et avoir fait ses preuves auprès des homologues de haut niveau, tant internes qu’externes.

b)    Élaboration de stratégie

·       Savoir innover, communiquer et mettre en œuvre de nouvelles approches stratégiques essentielles à la création et à la réussite du Complexe régional de développement, d’intégration et de prestation de services.

·       Posséder de fortes aptitudes à la réflexion stratégique, assorties de la capacité à traduire les concepts et les orientations stratégiques dans la mise en œuvre de projets et de programmes réalisables et durables.

·       Être capable de définir et de guider efficacement les activités de la Banque dans des circonstances incertaines et difficiles.

c)     Obtention de résultats

·       Posséder d’excellentes capacités de planification, d’élaboration et de gestion de projets, et une grande capacité à constituer et gérer des portefeuilles de qualité.

·       Justifier de la capacité à prendre des risques opérationnels prudents et à prendre des décisions efficaces et avisées en temps utile.

·       Être capable de travailler sous pression au sein d’une organisation multiculturelle et décentralisée.

d)    Direction d’équipes

·       Savoir concevoir des plans et des programmes à long terme pour développer les compétences du personnel, conformément aux priorités stratégiques de la Banque.

e)     Spécificités du poste

·       Posséder une capacité avérée pour la constitution et l’encadrement d’équipes motivées et engagées au-delà des limites fonctionnelles et géographiques, et mettre à profit le talent et l’expertise des membres de l’équipe de manière productive.

·       Être capable d’inspirer, de générer et de maintenir l’engagement du personnel et l’excellence professionnelle.

·       Faire preuve de tact et de résilience dans la conduite de processus efficaces de gestion du changement.

f)     Établissement de relations et rôle d’influence

·       Créer et renforcer des partenariats et synergies en interne entre les fonctions et au-delà des limites géographiques, et en externe avec les principales institutions pour stimuler l’intégration régionale et le développement.

·       Nouer des relations de travail constructives au plus haut niveau de direction de la Banque et en dehors de celle-ci pour que les questions importantes, parfois litigieuses, puissent être traitées efficacement.

·       Savoir écouter et communiquer efficacement avec les parties prenantes au plus haut niveau dans tous les secteurs.

·       Avoir de solides aptitudes à la négociation, idéalement en français et en anglais.

g)    Autres

·       Le titulaire du poste sera basé hors du Bureau du développement régional, de l’intégration et de la prestation de services de la Banque africaine de développement. Le Directeur supérieur devra effectuer des voyages fréquents au Siège ainsi que dans le pays pour collaborer avec les équipes et engager le dialogue stratégique avec les parties prenantes et partenaires clés.

·       L’étendue des fonctions et responsabilités du titulaire du poste est dynamique et ne se limite pas à celles mentionnées ci-dessus. Les fonctions et responsabilités évolueront au fil du temps et du fait des réaménagements organisationnels.

Seul(e)s les candidat(e)s répondant à toutes les exigences du poste et retenu(e)s pour une évaluation plus approfondie seront contacté(e)s. Les candidat(e)s devront soumettre un curriculum vitae (CV) complet et tout autre document complémentaire pouvant être requis. Le Président de la Banque africaine de développement se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org

Le Groupe de la Banque africaine de développement ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt des candidatures, étude des CV, entretien d’embauche, traitement final des candidatures). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit

Directeur supérieur

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Afrique

| Banque-Finance-Assurance
TITRE DU POSTE :   SPÉCIALISTE EN CHEF RÉGIONAL DES OPÉRATIONS NON SOUVERAINES (ONS)
COMPLEXE :   SECTEUR PRIVÉ, INFRASTRUCTURE ET INDUSTRIALISATION (PIVP)
DÉPARTEMENT/DIVISION :   VICE-PRÉSIDENCE DU SECTEUR PRIVÉ, DE L’INFRASTRUCTURE ET DE L’INDUSTRIALISATION FRONT OFFICE (PIVP)
GRADE :   PL2
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE :   VICE-PRÉSIDENT DU SECTEUR PRIVÉ, DE L’INFRASTRUCTURE ET DE L’INDUSTRIALISATION
LIEU D’AFFECTATION :   ABIDJAN, CȎTE D’IVOIRE; NAIROBI, KENYA; TUNIS, TUNISIE; PRETORIA, AFRIQUE DU SUD; YAOUNDÉ, CAMEROUN; ABUJA, NIGERIA
INFORMATION SUR LE POSTE :   CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou en envoyant une capture écran indiquant le problème à : HR Direct HRDirect@AFDB.ORG.  
SAP N   50102203; 50102204; 50102199; 50102205; 50102198; 50083341  
DATE DE CLÔTURE :   02 JUIN 2021 (à 23 h 59 GMT)
Pour postuler: https://www.afdb.org/fr/vacancies/specialiste-en-chef-regional-des-operations-non-souveraines-ons-pivp-43464
LA BANQUE : Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013 — 2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, Cinq grandes priorités (High 5) dans lesquelles les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été identifiées, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision. LE COMPLEXE : La Vice-présidence chargée du secteur privé, de l’infrastructure et de l’industrialisation (V.-P., PIPV) est au cœur de la mission de la Banque consistant à développer l’ensemble du secteur privé, tous secteurs confondus, améliorer les infrastructures et accélérer l’industrialisation. Ses principales fonctions sont les suivantes : i) renforcer l’environnement propice au développement du secteur privé [et du secteur financier] pour une croissance inclusive et un développement durable ; ii) soutenir le développement d’infrastructures fiables et durables, y compris les villes et le développement urbain ; iii) donner une nouvelle impulsion à la performance industrielle et commerciale pour la transformation structurelle en Afrique, , ce qui inclut également les 4IR et les TIC. Le Complexe met à profit les connaissances, le cofinancement et les partenariats pour attirer les capitaux privés et collaborer avec les gouvernements pour mettre en œuvre le programme de développement de la Banque. Les responsabilités du Complexe sont également les suivantes : i) jouer le rôle de chef de file dans la réalisation de la stratégie « Industrialiser l’Afrique » et participer, en tant que l’un des leaders, à la réalisation de la stratégie « Intégrer l’Afrique » ; ii) gérer le cycle complet des projets dans son domaine de compétence, de la phase de préparation à l’achèvement des projets, tant pour le secteur privé que pour le secteur public, et ce, en partenariat étroit avec les régions ; iii) assurer un leadership éclairé dans les domaines relevant de sa compétence et dans le cadre des partenariats et initiatives connexes ; et iv) agir en tant que porte-parole de la Banque dans ces domaines.  LE POSTE : La BAD souhaite recruter un Spécialiste en chef régional des opérations non souveraines (ONS) pour chacun des cinq bureaux régionaux, à savoir le bureau régional pour l’Afrique centrale, le bureau régional pour l’Afrique de l’Est, le bureau régional pour l’Afrique du Nord, le bureau régional pour l’Afrique australe ainsi que le bureau national pour le Nigeria. Les ONS font référence à une association de financements du secteur privé et d'entreprises d'État, ces dernières ne bénéficiant pas de la garantie de l'État. Le Spécialiste en chef régional des opérations non souveraines sera chargé de mener des activités liées au développement économique, d’assurer l’opérationnalisation ainsi que le soutien et la coordination de la mise en œuvre de la stratégie de la Banque en matière d’opérations non souveraines et de développement du secteur privé dans la région. Les activités liées aux ONS de la Banque ont connu une forte tendance à la hausse ces dernières années. Par ailleurs, des évaluations indépendantes récentes ont souligné les points forts de l’approche de la Banque et mis en évidence les domaines où des améliorations sont nécessaires. La nouvelle stratégie de la Banque pour le développement du secteur privé 2020-2025 vise donc à renforcer son engagement auprès des gouvernements et des opérateurs du secteur privé et à faire avancer le programme de développement du secteur privé de la Banque. Le titulaire du présent poste jouera un rôle essentiel dans la mise en œuvre de cette stratégie, en exerçant ses fonctions sur la base de l’approche « Une seule Banque » de la Banque et en collaborant étroitement avec les acteurs publics et privés. Le Spécialiste en chef régional des ONS jouera un rôle important dans la mise en œuvre décentralisée de la stratégie de la Banque en matière de stratégie pour le développement du secteur privé au niveau régional et national. Il travaillera en étroite collaboration avec le Directeur général, les responsables pays, les directeurs et responsables sectoriels chargés des ONS, le Directeur du département chargé de la gouvernance et les Économistes pays, afin de garantir l’homogénéité et la cohérence de la mise en œuvre de la stratégie de la Banque pour le développement du secteur privé dans les régions et les pays. Il devra travailler avec les équipes du secteur public et du secteur privé pour développer une synergie dans le travail de la Banque. Une telle synergie permet de s’assurer que les questions relatives au secteur privé sont prises en compte lors des activités en amont relatives aux politiques, à la réglementation et à l’environnement des affaires dans le cadre des opérations souveraines (OS), de manière à rendre les marchés plus attrayants pour les investisseurs du secteur privé.  PRINCIPALES FONCTIONS : Sous la direction générale et la supervision directe du Vice-président de PIVP, le Spécialiste en chef régional des ONS s’acquittera des tâches suivantes, sans toutefois s’y limiter :
  • Jouer le rôle de point focal pour les directeurs généraux, les directeurs sectoriels chargés des ONS (DSN), les responsables pays et les responsables sectoriels des ONS en ce qui concerne le secteur privé et les opérations non souveraines dans la région ;
  • En consultation avec le DG et les responsables pays, tout en se concertant avec les directeurs sectoriels chargés des ONS et les responsables sectoriels des ONS, s’assurer que les dimensions du secteur privé et des ONS sont correctement prises en compte dans les documents de stratégie pays (DSP) ainsi que dans le document de stratégie d’intégration régionale (DSIR) pour les pays et la région concernés, et diriger la conception et le développement des profils du secteur privé des pays (PSP) ;
  • Travailler en collaboration avec l’équipe de l’AIF et en coordination avec les DG et les responsables pays en vue de l’identification d’une série de projets à présenter au Forum africain de l’investissement. Le spécialiste en chef régional fournira également des conseils sur la mise en œuvre du pacte lusophone et sur l’identification de la réserve de projets connexes dans les pays concernés ;
  • Diriger, après consultation des DG et des directeurs sectoriels chargés des ONS (ainsi que d’autres acteurs, le cas échéant, tels que les responsables pays ou, selon le cas, les responsables sectoriels des ONS et les coordinateurs nationaux), la finalisation des POI des ONS (Plans d'opérations indicatifs pour chaque année) pour la région ;
  • Assurer le rôle de point focal dans la structure matricielle de l’approche d’une seule banque pour : i) consolider toutes les activités liées au développement du secteur privé et aux ONS dans la région et en informer les DG ; ii) servir de personne-ressource principale pour tous les complexes sectoriels en ce qui concerne le développement du secteur privé et les ONS dans les régions ;
  • Conseiller les DG et les responsables pays sur la gestion de la marge de manœuvre pour les ONS dans chaque région et pays, et concevoir des approches pour le transfert et l’atténuation des risques en collaboration avec les départements appropriés tels que FIST ;
  • Soutenir activement le dialogue politique au niveau national et régional en ce qui concerne la fonction publique et les services nationaux de statistique, et ce, en étroite collaboration avec les DG, les responsables pays et les directeurs sectoriels chargés des ONS, et en collaboration avec le département chargé de la gouvernance au sein d’ECVP (notre Complexe d'économie et de gouvernance) et l’économiste pays ;
  • Fournir des conseils aux DG et aux responsables pays en matière de dialogue politique avec les autorités ainsi qu’avec les CER sur les questions de politique affectant le développement du secteur privé et le climat d’investissement ;
  • Élaborer et concevoir des notes d’information et des mémoires sur le développement du secteur privé et les ONS, spécifiques aux pays et aux régions, afin d’étayer les plans d’investissement intégré et les opérations d’assistance technique, y compris les priorités sectorielles et les objectifs opérationnels ;
  • Soutenir la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur privé (PSDS), de la stratégie de développement du secteur financier (FSDS) ainsi que du volet secteur privé de la stratégie de gouvernance économique en Afrique (SEGA) dans la région et les pays concernés ;
  • Soutenir le travail réalisé en amont en ce qui concerne le développement du secteur privé ainsi que les activités d’assistance technique au niveau national et régional ;
  • Diriger les activités de développement économique dans le cadre des opérations du secteur privé et des ONS à l’échelle nationale et régionale pour les clients nationaux ou d’un seul pays de la région (et les clients régionaux africains basés dans les régions relevant de sa compétence), et soutenir stratégiquement la gestion du portefeuille des ONS ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les responsables sectoriels des ONS en soutenant les activités liées à la création de données sur le terrain, notamment en ce qui concerne l’identification des clients et des opportunités d’affaires, la validation, la vérification préalable de l’intégrité des clients, le développement de la réserve de projets à l’échelle locale, et le soutien à la gestion proactive du portefeuille en assurant de bons rapports avec les clients, conformément aux priorités institutionnelles de la Banque ;
  • Établir et assurer la gestion des relations avec les parties prenantes, y compris les clients clés (gouvernements et entreprises privées) au niveau le plus élevé de la hiérarchie et veiller au bon positionnement de la Banque en tant que partenaire de choix en matière de soutien aux projets à fort impact sur le développement au niveau national et régional, y compris les projets d’industrialisation intégrée transformatrice ;
  • Établir des relations avec les principales parties prenantes (notamment les régulateurs concernés, les entreprises, les ONG, les fonds de capital-investissement et les investisseurs) ;
  • Identifier les domaines dans lesquels la Banque peut contribuer à l’accélération du développement du marché par l’innovation, en se fondant sur une compréhension approfondie des marchés locaux et sur les meilleures pratiques issues de l’expérience régionale de la Banque, ainsi que sur le potentiel d’exploitation des synergies entre les OS et les ONS de la Banque ;
  • Diriger/coordonner l’élaboration de stratégies d’engagement auprès des clients en ciblant les clients stratégiques existants et nouveaux ;
  • Examiner et valider, pour tous les investissements et programmes d’assistance technique dans la région, les résultats obtenus en ce qui concerne la valeur ajoutée des opérations de la Banque, l’impact sur le développement et l’adéquation avec l’orientation stratégique de la Banque ainsi que du DSP et du DSIR ;
  • Construire et développer un réseau de partenaires de la Banque issus du secteur privé dans le pays et la région, ainsi qu’une stratégie globale de communication ; s’engager auprès des médias locaux en coordination avec PCER (département de la communication) ;
  • Représenter la Banque et assurer la visibilité de ses activités auprès des acteurs du secteur privé au niveau national et régional, notamment en organisant/participant à des événements de haut niveau (visites de haut niveau, entretiens, séminaires, tables rondes sur les PPP, groupes de travail sectoriels et conférences) ;
  • Développer une bonne connaissance du marché et collecter davantage d’informations sur ce dernier afin de s’assurer que la Banque s’engage auprès des bons clients. Assumer la responsabilité de la sélection des clients, s’assurer de l’intégrité des clients potentiels et développer et maintenir des relations avec ces entreprises dans le but d’identifier les opportunités d’affaires en tenant compte de la stratégie décennale de la Banque, des High 5, de la PSDS, de la FSDS, de la SEGA et des instruments financiers ;
  • Assumer une part de la responsabilité (conjointement avec les responsables sectoriels des ONS et les gestionnaires de portefeuille) en ce qui concerne la qualité et la performance du portefeuille des opérations du secteur privé et des ONS des pays de la région dont il a la charge; et
  • Assurer la supervision administrative de tous les chargés d’investissement dans la région. En outre, le titulaire devra diriger, développer et encadrer une équipe intégrée et diversifiée composée de chargés d’investissement et de chargés de portefeuille dans le cadre des ONS, en veillant à ce que l’équipe soit très performante et motivée, produise des résultats clairs et soit déterminée à assurer le succès des activités des ONS de la Banque dans la région.
COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :
  • Être titulaire d’au moins un Master 2 en Administration des Affaires, en Finances, en Economie, en Développement International ou dans toute autre discipline pertinente ;
  • Justifier d’une expérience professionnelle pertinente d’au moins huit (8) ans dans le domaine de l’élaboration de stratégies, de la prestation de services de conseil, de la finance, des activités relevant de la banque d’investissement, du financement de projets et de la finance, du capital-investissement et des services de conseil en gestion ;
  • Avoir une bonne maîtrise des stratégies, politiques, procédures et pratiques des institutions multilatérales de développement ;
  • Être doté de bonnes aptitudes en matière de gestion des relations avec la clientèle, sur la base d’un réseau existant de contacts pertinents de haut niveau dans le secteur privé et public de la région ou avoir une capacité avérée à construire un tel réseau de clients de haut niveau ;
  • Faire preuve d’une performance exceptionnelle et avérée en ce qui concerne les activités d’investissement et d’assistance technique ;
  • Justifier d’une expérience notable et avoir prouvé sa compétence en matière de développement et de gestion des relations avec les clients clés ;
  • Avoir une expérience professionnelle dans la région Afrique et un intérêt marqué pour le développement d’une compréhension approfondie des pays desservis par le bureau régional ;
  • Être en mesure de représenter la Banque à l’extérieur auprès des gouvernements, des médias, des clients, des donateurs et d’autres parties prenantes ;
  • Être capable d’établir des relations fructueuses dans le cadre de l’approche matricielle d’une seule banque ;
  • Être capable de développer des solutions innovantes et de remettre en cause le statu quo dans le but de valoriser l’image et les activités de la Banque auprès des acteurs du secteur privé dans la région et sur ses marchés ;
  • Posséder des compétences très développées en matière de réflexion stratégique, combinées à une capacité à traduire des concepts et des orientations stratégiques dans des projets et des programmes viables et durables, tout en consultant les parties prenantes concernées ;
  • Être en mesure de faire concorder tous les aspects liés à la création d’un projet et à diriger le processus de mise en œuvre du programme de prêt ;
  • Avoir une excellente maîtrise de l’anglais ou du français, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit, de préférence avec une connaissance pratique de l’autre langue.
  • Savoir utiliser les applications standard de la suite Microsoft Office ; la connaissance de SAP serait un atout.
Seuls les candidats répondant à tous les critères exigés par la Banque et retenus pour les entretiens seront contactés. Les candidatures ne seront prises en compte que si elles sont constituées d’une demande soumise en ligne, d’un curriculum vitae (CV) complet et des copies des diplômes requis. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste publié. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. http://www.afdb.org Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucuns frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, étude du CV, entretien d’embauche et traitement final des candidatures). En outre, le Groupe de la BAD ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats et décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.  « Veuillez noter que la Banque n’accepte pas la double nationalité. Par conséquent, vous devez indiquer la nationalité que vous aimeriez faire valoir tout au long de votre carrière à la Banque, si vous êtes recruté. Veuillez télécharger les pièces d’identité délivrées par le gouvernement telles que le passeport, la carte d’identité nationale ou le certificat de nationalité, etc. » BAD
2021-05-05 09:17:39
full-time
Sénégal

| Banque-Finance-Assurance
La Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) est un établissement public international dont le siège est fixé à Dakar, au Sénégal. Elle est l’Institut d’émission commun aux Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) que sont le Bénin, le Burkina, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Dans le cadre de la conduite de projets stratégiques structurants qu'elle mène dans le domaine, la BCEAO recrute un Expert en administration d'institut de formation. Missions :
  • Contribuer à la définition et à la mise en œuvre des stratégies de l'institut de formation, en lien avec son positionnement comme centre d'excellence ;
  • Participer à l'organisation et à la supervision des activités de l'institut de formation.
Profil requis :
  • Qualifications académiques : diplôme de niveau baccalauréat + 5 en ingénierie de la formation, gestion des ressources humaines ou autres disciplines connexes
  • Expérience professionnelle : au moins dix (10) années d'expérience dans le domaine de la gestion d'un centre de formation, dont au moins cinq (5) dans des fonctions managériales
  • Autres critères :
    • être âgé de 40 ans au plus
    • être ressortissant d'un Etat membre de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo)
Famille professionnelle : Management Type de contrat : Contrat à durée indéterminée (CDI) Le détail de la fiche de poste et le formulaire de candidature sont disponibles sur le site internet de la BCEAO, à l'adresse suivante : https://www.bceao.int/fr/content/recrutement-dun-expert-en-administration-dinstitut-de-formation Seules les candidatures enregistrées en ligne sur le formulaire précité seront examinées. Date limite de réception des candidatures : 20 mai 2021 NB : Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème à l'adresse candidatures@bceao.int. Les Services de la Banque Centrale contacteront uniquement les candidats qui seront présélectionnés. Ces derniers seront également invités à fournir les copies des diplômes mentionnés sur leur curriculum-vitae. Aucune contrepartie financière n'est exigée par la BCEAO pour le dépôt des candidatures.
2021-04-29 07:05:07
full-time
Sénégal

| Banque-Finance-Assurance
La Banque Centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) est un établissement public international dont le siège est fixé à Dakar, au Sénégal. Elle est l’Institut d’émission commun aux Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) que sont le Bénin, le Burkina, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Dans le cadre de la conduite de projets stratégiques structurants qu'elle mène dans le domaine, la BCEAO recrute un Expert en gestion des ressources humaines. Mission : Contribuer à la définition, au pilotage et à l'évaluation des stratégies et politiques de gestion des ressources humaines de l'organisation Profil requis :
  • Qualifications académiques : diplôme de niveau baccalauréat + 5 en gestion des ressources humaines ou autres disciplines connexes
  • Expérience professionnelle : au moins dix (10) années d'expérience dans le domaine de la gestion des ressources humaines, dont au moins cinq (5) dans des fonctions managériales
  • Autres critères :
    • être âgé de 40 ans au plus
    • être ressortissant d'un Etat membre de l'Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo)
Famille professionnelle : Management Type de contrat : Contrat à durée indéterminée (CDI) Le détail de la fiche de poste et le formulaire de candidature sont disponibles sur le site internet de la BCEAO, à l'adresse suivante : https://www.bceao.int/fr/content/recrutement-dun-expert-en-gestion-des-ressources-humaines Seules les candidatures enregistrées en ligne sur le formulaire précité seront examinées. Date limite de réception des candidatures : 20 mai 2021 NB : Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème à l'adresse candidatures@bceao.int. Les Services de la Banque Centrale contacteront uniquement les candidats qui seront présélectionnés. Ces derniers seront également invités à fournir les copies des diplômes mentionnés sur leur curriculum-vitae. Aucune contrepartie financière n'est exigée par la BCEAO pour le dépôt des candidatures.  
2021-04-29 07:02:11
full-time
Fermer

Je me connecte