Universités

Tunisie : environ 100 étudiants pour la première cohorte de l’université franco-tunisienne

Par  | 

Officiellement inaugurée le 04 octobre, l’établissement veut être le pont de référence entre l'Europe et l'Afrique au niveau de l’enseignement supérieur. Mais le projet, en cours de finalisation, fait grincer des dents.

Un quart de Tunisiens et trois quarts de sub-sahariens : tel est le cocktail de la première promotion de l’Université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM). À partir de novembre, elle proposera trois masters en métier de l’eau et gestion de l’environnement, en expertise économique des politiques et projets de développement et en sciences des données et nouveau métiers du numérique. Deux certifications – modules de formations courtes et intensives – en ingénierie de projets euro-méditerranéens et en « soft skills » et entrepreneuriat sont également disponibles.

La Guinée, pays étranger le plus représenté

Au total, ce sont une centaine d’étudiants, à raison de 10 à 15 élèves par master, qui inaugureront cette première année. Choisis sur dossier sur des critères d’excellence, les Guinéens seront les étrangers les plus représentés avec environ 10 % du contingent, suivi des Tchadiens (7 %) et des Algériens (5 %). Le Cameroun, le Sénégal et la République centrafricaine sont aussi représentés. Les diplômes de masters coûtent 9 000 dinars par an (environ 2 850 euros).

La formation sera dispensée à parité entre enseignants issus des universités partenaires françaises et tunisiennes. Il s’agit d’une cocréation de diplômes entre les établissements des deux rives de la Méditerranée et non d’un double diplômes classique.

Le master en expertise économique sera par exemple dispensé par des professeurs de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’Institut des hautes études commerciales de Carthage (IHEC). Le master en environnement a été élaboré conjointement par Aix-Marseille Université, la Faculté des sciences de Tunis et l’Institut Supérieur des Sciences Biologiques Appliquées de Tunis (ISSBAT). Celui dédiés aux sciences du numérique est géré par l’ENSTA Paris Tech, l’École nationale des ingénieurs de Tunis (ENIT) et Sup’Com Tunisie. Les certifications sont à la charge de l’université Côte d’Azur et les universités de Tunis el Manar et de Carthage.

Durant les deux à trois premières années, les étudiants sélectionnés se retrouveront dans les murs de la Tunis Business School (TBS)

Statut juridique flou

Présente lors de l’inauguration officielle qui s’est tenue vendredi 04 octobre, la ministre française de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, espère que l’UFTAM pourra rapidement proposer un cursus complet allant de la licence au doctorat.

En attendant, l’université fonctionne sous le statut d’association de préfiguration dont les coordinateurs sont Habib Sidhom, président de l’université de Tunis, et Gilles Pécout, recteur de l’Académie de Paris. « Un bureau d’étude est en train de réfléchir au meilleur format juridique pour l’UFTAM. Il devrait rendre son rapport d’ici décembre », précise Samira Karrach, la directrice exécutive de l’UFTAM. Un flou juridique qui est dénoncé notamment par un syndicat tunisien des enseignants. Selon ces derniers, leur ministère de tutelle privilégie les structures privées au lieu de renforcer une université publique aux abois.

Durant les deux à trois premières années, les étudiants sélectionnés se retrouveront dans les murs de la Tunis Business School (TBS), gracieusement mis à disposition par l’université de Tunis, avant de pouvoir profiter d’un campus mis à niveau sur le splendide site entre mer et forêt de Hamam Chaat.

Localisé à El Mourouj, une ville de la banlieue sud de Tunis, le site de TBS, assez difficile d’accès, fait l’objet de premières critiques, notamment pour les étudiants étrangers qui ne bénéficieront pas de résidences à proximité. Des navettes depuis Tunis pourraient être mises en place pour y remédier.

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Djibouti

Logo du FSD Créé en 2020, le Fonds Souverain de Djibouti (FSD) a pour vocation d’œuvrer au développement et à la croissance économique de la République de Djibouti. Ce fonds qui vise une taille de 1,5 milliards USD, investira dans des projets stratégiques à fort potentiel d’emplois. Les postes sont ouverts à toutes les nationalités avec une attention particulière accordée aux ressortissants de Djibouti UN (01) JURISTE SENIOR Vous avez en charge les aspects juridiques des activités du Fonds et êtes garant(e) du respect des lois, des réglementations par l’entreprise. Vous apportez votre expertise sur les risques juridiques, les stratégies d’investissements et les autres activités du Fonds. Vous réalisez l’évaluation juridique des opérations de financement du Fonds. Vous êtes en charge de l’élaboration des contrats opérationnels du Fonds et participez à leur négociation et mise en place. Vous assurez la gestion et le suivi d’exécution des contrats opérationnels du Fonds sur le plan juridique. Vous produisez et gérez les décisions des Organes délibérants du Fonds relatives aux opérations du fonds. Votre profil  Vous êtes titulaire d’un Bac +5 en Droit des Entreprises, Droit des affaires ou des Sociétés ou équivalent. Vous avez 10 ans d’expérience minimum en qualité de Juriste au sein de société d’intermédiation financière, ou société d’investissement, banque commerciale, banque d’investissement ou d’affaires (Investment Bank) ou cabinet juridique spécialisé en droit des affaires. Vous avez une bonne connaissance du fonctionnement des fonds d’Investissement et êtes bilingue (Français-Anglais). Les candidats intéressés sont priés d’envoyer leur CV détaillé avec une lettre de motivation en français ou en anglais en indiquant le poste auquel ils postulent avant le 2 Octobre 2021 à : infoci@africsearch.com et copier infotg@africsearch.com Le détail des offres peut être également consulté sur le site www.africsearch.com AFRICSEARCH  
2021-09-17 15:30:51
full-time
Djibouti

Logo du FSD Créé en 2020, le Fonds Souverain de Djibouti (FSD) a pour vocation d’œuvrer au développement et à la croissance économique de la République de Djibouti. Ce fonds qui vise une taille de 1,5 milliards USD, investira dans des projets stratégiques à fort potentiel d’emplois. Le postes est ouvert à toutes les nationalités avec une attention particulière accordée aux ressortissants de Djibouti UN (01) CONTRÔLEUR INTERNE Vous effectuez les contrôles permanents, périodiques et de conformité qui sont liés à la gestion financière, comptable et administrative du Fonds. Vous identifiez les risques en fonction des différentes activités du Fonds et leur évolution réglementaire. Vous élaborez la cartographie des risques, le plan annuel de contrôle interne et assurez le suivi de la mise en œuvre des recommandations.  Votre profil Vous êtes titulaire d’un Diplôme en Audit, Gestion ou Finance et Comptabilité et disposez de cinq (05) années d’expérience minimum en tant que contrôleur interne. Vous maîtrisez tous les aspects d’un système de contrôle permanent et de cartographie des risques. Vous êtes Bilingue (Français-Anglais) et avez un sens critique, une capacité d’analyse et un esprit de synthèse. Les candidats intéressés sont priés d’envoyer leur CV détaillé avec une lettre de motivation en français ou en anglais en indiquant le poste auquel ils postulent avant le 2 Octobre 2021 à : infoci@africsearch.com et copier infotg@africsearch.com Le détail des offres peut être également consulté sur le site www.africsearch.com AFRICSEARCH  
2021-09-17 15:30:41
full-time
Djibouti

Logo du FSD Créé en 2020, le Fonds Souverain de Djibouti (FSD) a pour vocation d’œuvrer au développement et à la croissance     économique de la République de Djibouti. Ce fonds qui vise une taille de 1,5 milliards USD, investira dans des projets stratégiques à fort potentiel d’emplois. Les postes sont ouverts à toutes les nationalités avec une attention particulière accordée aux ressortissants de Djibouti UN (01) RESPONSABLE IT Vous contribuez activement à la stratégie et à la feuille de route du département IT. Vous participez et contribuez au développement global du modèle opérationnel du Fonds à partir des fonctions supports et d’investissements. Vous déployez les solutions Soft et Hard pour un fonctionnement optimum des systèmes informatiques du Fonds et assurez leur maintenance. Vous assurez le développement, la maintenance et la gestion du site web. Vous vous assurez que les capacités I&T sont fournies de manière fiable, durable, rentable et sécurisée.  Vous assurez le développement, la gestion et la maintenance du site web. Vous êtes en charge de l'exploitation des systèmes et programmes informatiques qui répondent aux besoins de l'entreprise, y compris la gestion des applications, de la sécurité et des risques. Vous apportez l’assistance nécessaire aux utilisateurs et apportez les réponses techniques en cas de panne des outils informatiques. Vous proposez et déployez le budget annuel informatique. Votre profil Vous disposez d’une formation supérieure en informatique et avez huit (8) années d’expérience minimum au sein d’un département IT / technologie dans une institution financière, une SSII ou dans une société de télécommunications. Vous maîtrisez les différents langages informatiques, les systèmes d'exploitation et l'utilisation de logiciels spécifiques dans le secteur financier en général. Vous maîtrisez la gestion de réseaux, la sécurité informatique, la gestion de base de données, les logiciels bureautiques ainsi que les outils de programmation et de développement de sites web. Les candidats intéressés sont priés d’envoyer leur CV détaillé avec une lettre de motivation en français ou en anglais en indiquant le poste auquel ils postulent avant le 2 Octobre 2021 à : infoci@africsearch.com et copier infotg@africsearch.com Le détail des offres peut être également consulté sur le site www.africsearch.com AFRICSEARCH
2021-09-17 15:30:36
full-time
Fermer