Universités

En Tunisie, Harvard veut séduire des étudiants encore frileux

Par  | 

La célèbre université américaine multiplie, grâce au mécénat du banquier tunisien et ancien élève Hazem Ben Gacem, les offres de bourses auprès des Tunisiens. Avec son Centre des études moyen-orientaux au statut quasi unique, Harvard veut aussi faire découvrir la Tunisie à ses étudiants.

Qualité et diversité sont les maître-mots du Center for Middle Eastern Studies (Centre des études moyen-orientales, CMES) qui est, depuis 2017, la tête de pont de l’université Harvard en Tunisie. L’établissement de Cambridge aux États-Unis propose trois types de bourses pour les Tunisiens, selon leur profil.

Les bacheliers peuvent candidater afin d’entrer au prestigieux Harvard College (qui correspond aux premières années d’université avant le diplôme de premier cycle). Les post-doctorants en sciences humaines et sociales sélectionnés ont aussi le droit à une bourse qui leur permettent de passer six mois sur le campus de Harvard et d’y donner des cours.

Harvard est un lieu d’excellence où il n’y a pas de discrimination positive. »

Enfin, la Harvard Kennedy School of Government (HKS) – l’école d’administration publique au sein de Harvard – permettra, à partir de la rentrée 2020, à deux Tunisiens par an de suivre les cours du Master en administration publique (MPA). Ce dernier programme de bourse financé par le banquier tunisien et ancien élève, Hazem Ben Gacem, à hauteur d’un million de dollars pour une durée de trois ans, s’adresse aux cadres moyens du secteur public ou ONG avec trois ans d’expérience professionnelle.

Peu d’élus

Pourtant, malgré ces opérations de séduction, à peine une dizaine de Tunisiens ont été sélectionnés au total. Pire, concernant la première bourse, aucune candidature n’a été retenu. « Harvard est un lieu d’excellence où il n’y a pas de discrimination positive. L’université n’est pas du tout dans une politique de création de campus à l’étranger, par exemple, pour élargir le nombre d’élèves. Harvard se mérite », déclare la directrice du CMES à Tunis, Sihem Lamine.

Cette dernière évoque deux raisons qui explique le peu d’élus : un niveau d’anglais globalement médiocre « même si cela s’améliore » et une mentalité trop passive. « Les jeunes attendent d’avoir leur bac pour réfléchir à ce qu’ils veulent faire », constate-t-elle, à l’opposé des profils proactifs, de jeunes engagés dans des associations recherchés par les grandes universités outre-Atlantique.

Notre objectif est de mettre la Tunisie sur la carte académique. »

Opération séduction

« Quand j’ai vu qu’aucun Tunisien n’avait été sélectionné en 2018, je me suis renseigné auprès du bureau des admissions. On m’a répondu qu’il n’y avait eu qu’une dizaine de candidatures. C’est effectivement trop peu pour trouver le bon profil. Peut-être que les Tunisiens sont intimidés par Harvard », raconte Hazem Ben Gacem, sorti de l’école en 1992. C’est pourquoi le co-dirigeant de la banque d’affaires londonienne Investcorp et co-commissaire du sommet international de l’investissement Tunisia 2020 a décidé de faire venir le 5 octobre les responsables des admissions de Harvard en Tunisie dans une opération séduction.

L’autre rôle du Centre est de faire découvrir la Tunisie aux résidents de Cambridge. « Notre objectif est de mettre la Tunisie sur la carte académique. Que la Tunisie et le centre soient cités dans les notes en bas de pages des articles scientifiques [critères importants pour les classements des universités, Ndlr] », détaille Sihem Lamine qui est fière d’avoir fait venir récemment Gülru Necipoğlu, sommité mondiale de l’art islamique, qui n’avait jamais mis les pieds en Tunisie.

Soft power

Le succès est au rendez-vous sur ce point. Une centaine d’étudiants et de chercheurs de Harvard ont découvert la Tunisie à travers des cours d’arabe en été, des voyages d’études ou encore des résidences de six mois durant lesquelles les chercheurs peuvent animer des ateliers dans des universités locales. Un soft power de matière grise que la responsable du CMES revendique.

La liberté d’expression acquise après la révolution de 2011 et rare dans la région a été un argument déterminant pour l’implantation du CMES. Ce dernier bénéficie d’ailleurs d’un statut spécifique, directement relié à l’université d’Harvard, qui en fait un centre unique dans le monde arabe et qui, sur le continent, n’a d’équivalent qu’en Afrique du sud.

La Tunisie est donc en passe de combler le « no-man’s land qu’était la zone entre l’Égypte et le Maroc pour les étudiants de Harvard », se réjouit Sihem Lamine avant d’ajouter que ces mêmes étudiants, « surtout les femmes », trouvent la vie quotidienne plus facile, plus plaisante en Tunisie qu’au Maroc ou qu’en Égypte.

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Suisse

| Recrutement
  • Le Fonds mondial est un partenariat conçu pour mettre plus rapidement un terme aux épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. En tant qu’organisation internationale, il mobilise et investit plus de 4 milliards de dollars US chaque année à l’appui de programmes dirigés par des spécialistes locaux dans plus de 100 pays. En partenariat avec les autorités publiques, la société civile, les institutions techniques, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies, nous nous attaquons aux obstacles et nous encourageons l’innovation.
  • L’Inspecteur général dirige et gère le Bureau de l’Inspecteur général en garantissant la conception indépendante et objective, la qualité des performances et l’efficacité des contrôles en place pour gérer les principaux risques ayant une incidence sur les programmes et les opérations du Fonds mondial.
  • Le candidat à retenir doit avoir une expérience en tant que chef d’équipes complexes et multiculturelles, ainsi que d’organisations opérant dans des contextes mondiaux dynamiques. Le rôle exige une expérience avérée en matière de gestion des risques, d’audit interne et d’enquêtes, et des processus gouvernementaux.
  • Le Bureau de l’Inspecteur général est indépendant du Secrétariat du Fonds mondial et relève du Conseil d’administration, par l’intermédiaire de son Comité de l’audit et des finances. Le poste est basé à Genève, en Suisse.
  • Le Fonds mondial a retenu les services d'Egon Zehnder pour participer à cette nomination. Pour plus d'informations sur le poste et la manière de postuler, rendez-vous sur : https://appointments.egonzehnder.com. La date limite pour les candidatures au poste d’Inspecteur général est le 11 septembre 2020.
  • Toutes les personnes dûment qualifiées, quels que soient leur nationalité, leur appartenance ethnique, leur sexe, leur état matrimonial, leur statut de partenaire civil, leur handicap, leur âge, leur religion, leurs convictions politiques, leur orientation sexuelle, leur état de santé ou leur statut transgenre, ainsi que les personnes vivant avec le VIH sont encouragées à postuler. Le Conseil d'administration du Fonds mondial s’engage à préserver la diversité.
French - Print Ad - Le Fonds mondial - Inspecteur General_review
2020-08-12 12:12:55
full-time
Côte d'Ivoire

| Banque-Finance-Assurance

logo JA3023P138 CIFIPRecrute un Directeur Général H/F 

Notre client est un IMPORTANT GROUPE D’ASSURANCES qui recrute pour un  poste basé en AFRIQUE DE L’OUEST OU EN AFRIQUE CENTRALE. Garant de la croissance et de la rentabilité de la compagnie, vos missions principales sont les suivantes : • Rendre opérationnelle les orientations politiques et stratégiques approuvées par le Conseil d’Administration ; • Élaborer et déployer les stratégies adaptées aux besoins du marché ; • Mobiliser ses équipes en exerçant le leadership attendu ; • Rechercher et gérer de façon optimale l’ensemble des ressources ; • Initier et porter des projets d’innovation et/ou de transformation ; • Piloter la performance de la structure ; • Interagir en permanence avec les personnes ressources de la Holding du groupe et effectuer les reportings ; • Gérer l’environnement et l’ensemble des parties prenantes. De formation de base en Assurance, en Commerce ou en Finance, vous justifiez d’une expérience réussie dans une fonction de Directeur Général ou d’au moins 5 ans dans une fonction de Directeur dans une compagnie d’assurance. Compétences relationnelles, capacité de négociation, capacités managériales et entrepreneuriales, vision stratégique, goût du challenge, sens de l’innovation seront vos atouts pour réussir à ce poste.

Merci d’adresser votre candidature à :

CIFIP  Email : recrutement@cifip-ci.com Tél : (+225) 22 40 42 80 /Mobile : (+225) 07 76 26 17 Site Web : www.cifip-ci.com

cifip directeur général
2020-08-03 12:52:37
full-time
Sénégal

logo oit L’Organisation internationale du Travail (OIT) est une institution spécialisée mandatée par les Nations Unies pour promouvoir la justice sociale, l’emploi, ainsi que les droits de la personne et du travail reconnus à l’échelle internationale dans le contexte d’une croissance économique inclusive et équitable. Seule agence des Nations Unies dotée d’une structure tripartite qui rassemble des représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs. L’OIT recherche des candidats ayant le profil technique et critères du poste vacant : (ID 4041) Spécialiste technique de politiques et programmes d'investissement à forte intensité d'emploi - P4, Equipe Multidisciplinaire du Bureau de l’OIT à Dakar (ETD/BP). Nous invitons les personnes intéressées à manifester leur intérêt pour le poste et de même à consulter pour de plus amples informations sur le poste vacant et les modalités de présentation des candidatures le site suivant: https://career5.successfactors.eu/sfcareer/jobreqcareerpvt?jobId=4041&company=ILO&st=5C1CDDF5A7A5718CC1D01A6F5C9FDD8046DF6554 La date de clôture est fixée au 31 août 2020 (minuit, heure de Genève).
2020-07-31 14:14:18
full-time
Fermer

Je me connecte