Recherche d'emploi

Expatriation : les conseils d’une recruteuse pour trouver un emploi

Par  | 

Rencontrée au Forum des diasporas africaines, qui s'est tenu le 21 juin à Paris, Deffa Ka, manager au cabinet de recrutement Fed Africa, livre quelques conseils et pièges à éviter pour les candidats au retour.

Diplômée de l’université Paris Nord et titulaire d’un bachelor de l’Institut Africain de management (IAM) de Dakar, Deffa Ka a débuté sa carrière au sein de la société de conseil et agence de notation française SMBG, spécialisée dans l’enseignement supérieur. Après un peu plus de trois ans au sein de l’école de management parisienne ESCP Europe, elle intègre Jeune Afrique Media Group en tant que chef de projet pour l’activité événementiel. Elle y passe un an avant d’intégrer Fed Africa en 2016.

Quelles difficultés rencontrent les candidats à l’expatriation ?

J’entends souvent : « je postule à des offres mais je n’ai pas de retours ». Déposer un CV ou répondre à une offre, est aujourd’hui une action commune. Il faut être plus proactif car la concurrence est rude sur le continent. Les membres de la diaspora n’en ont pas toujours conscience. Il faut se défaire du culte du super-héros et venir en redoublant d’humilité. L’Afrique dispose déjà de nombreuses ressources au niveau local. Au Sénégal, plus de 300 000 jeunes arrivent par exemple sur le marché de l’emploi chaque année. La plupart des profils ont acquis des expériences dans plusieurs pays africains, au Ghana ou en Côte d’Ivoire. Cette mobilité est très valorisée. Mais les candidats de la diaspora peuvent aussi tirer leur épingle du jeu. Ils sont notamment très prisés pour leur connaissance des codes occidentaux et leur double culture. Il y a une vraie émulation de la part des recruteurs autour de ces profils.

J’encourage les candidats à décrocher leur téléphone pour relancer après avoir répondu à une offre

Que préconisez-vous pour optimiser ses recherches ?

L’important est de se démarquer. Il faut coordonner plusieurs actions, en se renseignant tout d’abord sur le secteur. Lire la presse et faire une veille régulière peut être utile pour actualiser ses connaissances sur son environnement professionnel. J’encourage également les candidats à décrocher leur téléphone pour relancer après avoir répondu à une offre mais aussi pour postuler de manière spontanée. Cette démarche peut faire la différence. Les RH ne reçoivent pas beaucoup d’appels, au-delà des relances pour des candidatures. Il ne faut pas non plus hésiter à cultiver son réseau en se rapprochant de sa sphère personnelle. Faire appel à des professionnels comme des cabinets de recrutement peut également aider. Enfin, il est important de se rendre sur place pour connaître le terrain. Cela permet également de confronter son projet à la réalité.

Contrairement en France, les employeurs négocient en net, et non en brut.

Quels autres facteurs sont à prendre en compte ?

Les membres de la diaspora doivent faire attention à la notion de salaire. Contrairement en France, les employeurs négocient en net, et non en brut. Cela n’est pas toujours pertinent de convertir son salaire. En Afrique, beaucoup d’entreprises proposent aussi certains avantages en plus de la rémunération. Elles peuvent par exemple mettre à disposition un véhicule de fonction, une allocation logement, une assurance rapatriement ou des primes bonus (fêtes religieuses, rentrée scolaire des enfants). Les impôts sont prélevés à la source. Il faut également relativiser les contrats expatriés. Il y a depuis quelques années une stratégie d’africanisation des postes d’un point de vue juridique. C’est-à-dire qu’on retrouve de moins en moins, voire quasiment plus de contrat français, suisse, anglais pour des postes basés sur le continent. Les entreprises proposent de plus en plus des contrats locaux et des contrats locaux améliorés. Il existe encore des contrats expatriés que l’on retrouve plus particulièrement sur des fonctions spécifiques voire techniques comme dans les secteurs miniers ou pétroliers.

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Togo

| Banque-Finance-Assurance
Finalité du poste Assurer un soutien proactif au Président de la Banque en coordonnant et rationalisant le flux de travail administratif de la Présidence. Garantir l’efficacité des activités quotidiennes et anticiper les besoins, en faisant preuve de flexibilité, de rigueur et d’organisation. Missions Principales et Activités : Le Cadre Assistant Executive Bilingue a pour missions principales et activités : D’assurer la gestion de l‘agenda et de la communication du Président Gérer l’Agenda et les communications du Président De participer au traitement et à la production des documents du Président Assurer la gestion et le suivi des flux de documents Produire et assurer le traitement des documents produits par le Président Autres activités Gérer le stock de fournitures et les équipements de bureau de la Présidence Qualifications et profil du poste :
  • Être titulaire d’un diplôme universitaire ou professionnel équivalent au Bac + 5 dans les domaines de la Gestion des Affaires, du Commerce, de l’Administration ou dans une discipline connexe ;
  • Avoir une expérience professionnelle pertinente de cinq (5) ans minimum et pratique dans les fonctions d’appui au sein d’une institution internationale avec des compétences linguistiques avérées, une capacité à concevoir et à élaborer des documents à partir de consignes orales ou écrites ;
  • Avoir une très bonne maîtrise du pack office (Word, Excel, PowerPoint) et bureautique ;
  • Être parfaitement bilingue (Anglais /Français).
 Compétences Requises :
  • Avoir des notions de base de gestion opérationnelle de l’entreprise ;
  • Avoir la maîtrise des techniques de gestion administrative appliquées aux organisations, le développement et l’application des méthodes et outils de planification administrative ;
  • Avoir la maîtrise de la gestion de l’information et des circuits internes de l’information ;
  • Avoir des notions de base sur les systèmes d’informations, la logistique et la sécurité ;
  • Avoir la maîtrise de la conception, la rédaction de documents officiels d’actes de procès-verbaux et de compte rendus de réunion ;
  • Avoir la maîtrise des procédures internes et des formulaires de la BOAD ;
  • Avoir la maîtrise des techniques de Communication et Relations Interpersonnelles ;
  • Avoir la maîtrise de l’Environnement Economique et Bancaire et Financier ;
  • Avoir la maîtrise des méthodologies de résolution de problèmes ;
  • Connaissance de la BOAD ;
  • Organisation personnelle et gestion du temps.
Aptitudes clés :
  • Sens de la confidentialité et discrétion
  • Gestion des priorités
  • Autonomie et attention aux détails
  • Aisance relationnelle
  • Bonne qualité rédactionnelle
  • Réactivité et flexibilité pour apporter le soutien nécessaire à tout moment
 Les personnes intéressées sont invitées à envoyer leur CV, lettre de motivation, copie des diplômes à partir du BAC en indiquant les références du poste à pourvoir à l’adresse : infotg@africsearch.com   Date limite de dépôt des candidatures le 26 Octobre 2020 à 18 H 00 H TU N.B. : Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s par téléphone ou par e-mail. Retrouvez le descriptif du poste sur www.africsearch.com /http://www.boad.org  
Africsearch  
2020-10-12 13:25:31
full-time
Niger

| Institutions-ONG
Le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) est un organe opérationnel des Nations Unies soutenant la mise en oeuvre efficace des projets de ses partenaires dans les domaines humanitaires, de consolidation de la paix et de développement. Conformément à son mandat, l’UNOPS est une ressource centrale des Nations Unies et fournit des services durables en matière de gestion de projets, d’achats et d’infrastructures à un large éventail de gouvernements, de donateurs et d’entités onusiennes. C’est ainsi que le projet « Niger Compact », financé par le Millennium Challenge Corporation (MCC) a été signé récemment. L’UNOPS fournira des services d’assistance technique et de gestion de programmes en intégrant des experts hautement qualifiés et expérimentés au sein du MCA-Niger, l’organisation du GdN responsable de la mise en oeuvre du Compact. C’est dans cette optique que l’UNOPS est à la recherche d’Un·e Conseiller·ère - Bureau de gestion de programme à un niveau IICA 3/P4 qui travaillera pour le bureau Sous-régional basé à Niamey et rendra compte directement au Chef du PMO Compact. ----------------------------------------------------------------------------------- Titre : Conseiller·ère - Bureau de gestion de programme Niveau : IICA 3 Nombre de position : 1 Lieu d’affectation : Niamey-Niger Date de clôture : 26 octobre 2020 Éducation – Expérience - Langues • Être titulaire d’un diplôme universitaire du second cycle BAC+5 (Master) en gestion de projets, ou en sciences sociales, ou en Économie ou planification ou dans un domaine connexe est nécessaire. • Une combinaison d’un diplôme universitaire du premier cycle BAC+3 (Bachelor) en gestion de projets, sciences sociales, Économie ou planification ou dans un domaine connexe, et de 2 années supplémentaires d’expérience de travail pertinente peut être acceptée au lieu des exigences de scolarité décrites ci-dessus. • Une formation spécialisée en gestion de projet ou en contrôle des coûts est souhaitable. • La certification en MS Project (Managing Projects with Microsoft Project ou équivalent) est souhaitable. • La certification en PRINCE2 Foundation/Practitioner (ou PMP®) est un atout considérable. • Avoir au minimum de 7 années d’expérience en gestion de projet, dans la planification et au contrôle des coûts pour tous les projets du MCA-Niger, qui inclut la déclaration des variations, le suivi des étapes importantes à la préparation des processus de facturation pour les clients, etc est exigé. • Une solide connaissance des outils de planification tels que Microsoft Project et/ou Primavera est essentielle. • Une solide expérience dans la gestion documentaire est essentielle. • Une expérience dans la mise en place de systèmes d’information de gestion des projets (PMIS) tel que MS Power BI est un atout considérable. • Une connaissance des normes ISO en gestion de documents et de l’information (ISO 2709, 10244, 15836, 15489, 21127, 23950, 32000) est hautement souhaitée. • Une connaissance du contrat Fédération internationale des ingénieurs conseils (FIDIC) est un avantage. • Connaissances informatiques notamment Google Suite, MS Sharepoint et maîtrise de l’utilisation de MS Project. • Bonne connaissance des tableurs et feuilles de calculs pour le traitement des données et la production de divers rapports. • Connaissance du processus d’exécution du projet et capacité à fournir des plans et des programmes structurés adaptés à chaque phase. Pour postuler ou avoir plus d’informations, merci de suivre le lien suivant : https://jobs.unops.org/pages/viewvacancy/VADetails.aspx?id=20051 Les candidatures féminines sont fortement encouragées. UNOPS
2020-09-21 09:15:07
full-time
Togo

| Banque-Finance-Assurance

Saisissez l’opportunité d’un avenir prometteur Passez d’un(e) jeune diplômé(e) talentueux(se) à un(e) banquier(ière) professionnelle) de classe mondiale.

Ecobank Togo a récemment lancé son programme de développement de diplômé(e)s conçu pour former de jeunes diplômé(e)s talentueux(ses) et motivé(e)s à devenir des banquier(ière)s professionnel(le)s de « standing » mondial. Ce programme est une opportunité pour démarrer sa carrière dans notre institution fi nancière panafricaine. Caractéristiques du programme : • Ce programme s’étale sur 12 mois avec des modules d’apprentissage, de formation, d’expériences pratiques, d’immersion métier et de gestion de projets ; • Coaching individuel & mentorat. Profil des candidat(e)s : • 26 ans maximum au 31 décembre 2020 ; • Tout diplôme de niveau Bac+4 de n’importe quelle discipline obtenu dans une école de renom et sanctionné par une mention « Assez Bien » ou plus. Compétences clés des candidat(e)s : • Excellente communication verbale et écrite ; • Solides compétences interpersonnelles ; • Autonomes et orienté(e)s résultat ; • Capables d’identifi er les problèmes, les analyser et les résoudre. Processus de dépôt des candidatures Les candidat(e)s qualifi é(e)s sont prié(e)s d’envoyer leur CV à graduatetg@ecobank.com en mentionnant en objet “Programme de développement des diplômés“. Le dépôt des candidatures prendra fi n le 31 octobre 2020. Eco bank
2020-09-21 08:56:14
full-time
Fermer

Je me connecte