Classement

Classement 2020 des meilleures universités : 4 établissements africains évincés

Par Jeune Afrique  | 

L'édition 2020 du classement QS World University Ranking confirme une nouvelle fois l'hégémonie sud-africaine et égyptienne sur le paysage universitaire africain.

Comme chaque année à cette période, la société londonienne QS Quacquarelli Symonds publie son classement mondial des meilleures universités. Pour ce palmarès 2020, seulement treize établissements africains figurent dans la liste. Un score moins bon que le palmarès de l’an passé qui avait retenu dix-sept institutions du continent.



Recalées et promues

Parmi les recalées, on compte l’université marocaine Al Akhawayn qui avait fait son apparition à la dixième place du classement continental l’an passé. L’université Al Azhar en Égypte, l’université du Nord-Ouest en Afrique du Sud et l’université de Nairobi au Kenya sont également sorti du classement.

À l’inverse, d’autres institutions performent cette année, comme l’université américaine du Caire qui, en gagnant 25 places au classement mondial fait partie des 400 meilleures universités du palmarès et brigue la seconde place des instituions africaines.



L’Afrique du Sud, toujours une référence

Meilleure université du continent et 198ème mondiale, l’université du Cap conservent sa position de leader, tout comme l’université de Witwatersrand et Stellenbosch qui demeurent au top 5 continental et dans la moitié haute du classement mondial. Des positions qui ne bougent guère au fil des ans et qui confirment que les établissements sud-africains – huit classés cette année – demeurent les références universitaires du continent.

 

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte