Classement

Executive education : 3 écoles africaines primées par le Financial Times

Par  | 

Le Financial Times vient de dévoiler son palmarès 2019 des 80 meilleures formations pour managers. Trois écoles africaines figurent au classement mondial, mais elles sont dépassées par des concurrents occidentaux installés en Afrique.

C’est bien la preuve que la formation professionnelle, tout comme l’enseignement supérieur, sont désormais des marchés soumis à une concurrence mondiale. Dans le dernier classement des meilleures formations professionnelles en management publiée chaque année par le quotidien britannique Financial Times (FT), 80 cursus sont primés, dont cinq sont localisés en Afrique. Mais parmi ces derniers, les deux premiers ne sont pas africains.

Domination des centres de formation occidentaux

Baptisé Duke Corporate éducation, le premier d’entre eux dépend de l’université américaine Duke, installée en Caroline du Nord et se place deuxième au classement mondial. En 2008, l’institution a ouvert un bureau à Johannesburg en Afrique du Sud à travers lequel elle délivre des formations sur-mesure à la demande d’entreprises clientes dans une trentaine de pays du continent.


>> LIRE AUSSI : Executive MBA : Lagos Business School au top 50 des meilleures écoles du monde


À la 23ème place mais deuxième au palmarès régional, le Center for creative leadership de Bruxelles en Belgique dispose de son côté de deux bureaux en Afrique : l’un à Johannesburg créé en 2009 et l’autre à Addis-Abeba en Éthiopie implanté en 2006. Les équipes sud-africaines interviennent auprès de gouvernements et d’entreprises du commerce de détail, des télécommunications ou encore des mines. En Éthiopie, l’offre se concentre sur les acteurs de l’économie sociale et solidaire, le leadership des femmes et des jeunes et à la formation des formateurs.

Les écoles purement africaines ont tendance à progresser depuis 2017.

Trois offres africaines plus variées

Distinguées elles aussi, les écoles purement africaines ont tendance à progresser depuis 2017. La Gordon Institute of business science de l’université de Prétoria est la première d’entre elles et renoue avec la 45ème position au classement mondial après avoir connu une chute de dix places entre 2017 (41ème) et 2018 (51ème).


>> LIRE AUSSI : L’executive education, porte d’entrée du développement d’HEC en Afrique


La nigériane Lagos Business School la talonne à la 48ème place, enregistrant ainsi un bond de vingt places en deux ans.

Enfin, à la 51ème place, se trouve la Graduate school of business de l’université du Cap (UCT) en Afrique du Sud. 67ème l’an dernier, le centre de formation dispose d’une offre variée, entre executive MBA (EMBA) et formation sur mesure. La variété, c’est d’ailleurs ce qui distingue les établissements africains de leurs concurrent occidentaux.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte