Recrutement

Microsoft va recruter 500 ingénieurs au Kenya et au Nigeria d’ici 2023

Par Jeune Afrique  | 

La firme américaine a annoncé l’implantation de deux centres dédiés au développement informatique au Kenya et au Nigeria pour 100 millions de dollars d’investissement. Ils nécessitent le recrutement de 500 ingénieurs.

Le géant américain du logiciel, Microsoft, vient d’annoncer un investissement de 100 millions de dollars sur cinq ans pour l’installation de deux centres dédiés au développement informatique en Afrique. Ils verront le jour à Nairobi au Kenya et à Lagos au Nigeria et emploieront 500 personnes d’ici 2023.


>> LIRE AUSSI : Classement : les 4 meilleurs employeurs d’Afrique selon Forbes


La firme fondée par Bill Gates précise dans un communiqué publié ce mardi 14 mai que 100 personnes seront d’ores et déjà recrutées à plein temps et répartis sur les deux sites d’ici fin 2019.

Vivier de talents locaux

Présente en Afrique du Sud avec deux data centers implantés à Cape Town et Johannesburg, l’entreprise prévoit de recruter des ingénieurs africains spécialisés dans les services de stockage de données en ligne, dans l’intelligence artificielle et la réalité mixte. Ils travailleront pour divers produits comme les logiciels de bureautique de la suite Office, la plateforme applicative Azure et le système d’exploitation Windows. Certaines équipes interviendront directement chez les clients de l’entreprise composés de services gouvernementaux et d’université.


>> LIRE AUSSI : Formation au code : Andela reçoit un financement de 100 millions de dollars


Nul doute que la multinationale saura piocher dans le vivier de talents qu’elle contribue déjà à former sur le continent. Pour la sélection de candidat, elle a noué un partenariat avec l’United States International University Africa (USIU Africa), située à Nairobi et souhaitent en développer d’autres au Kenya comme au Nigeria. Les offres sont également ouvertes aux candidatures en ligne.

Microsoft est également client de la start-up Andela, spécialisée dans la formation et le placement de développeurs africains pour le compte de grandes entreprises de la tech. La société américaine est efin très active à travers son programme Microsoft 4Afrika, dirigé par l’éthiopienne Amrote Abdella. Celui-ci accompagne le développement des petites et moyennes entreprises par la formation de ses dirigeants et a accompagné plus de 1,7 million de PME africaines depuis 2013.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte