Formation continue

Anas Guennoun (EFE-Maroc) : « Pour les recruteurs, l’attitude compte autant que l’aptitude »

Par  | 

Président de la Fondation marocaine de l’éducation pour l’emploi, Anas Guennoun fait le point sur l'activité de cet organisme qui forme les chercheurs d'emploi aux compétences interpersonnelles.

Début avril, la Fondation marocaine de l’éducation pour l’emploi (EFE-Maroc) a désigné deux nouvelles administratrices pour un mandat triennal : Naziha Belkeziz-Laraqui, co-fondatrice du cabinet Associés en Gouvernance Maroc, et Laila Slassi-Sennou, avocate d’affaires et co-fondatrice du cabinet Afrique Advisors. Les axes stratégiques du nouveau comité exécutif portent sur la croissance du nombre de bénéficiaires, avec un intérêt renouvelé pour l’inclusion économique des femmes ainsi que l’extension géographique de la fondation, notamment en milieux périurbains et ruraux, est au cœur de sa démarche. Le président d’EFE-Maroc, Anas Guennoun, revient pour Jeune Afrique, sur l’activité de la fondation.


>> LIRE AUSSI : Maroc : 72 % des cadres salariés sont démotivés au travail


Jeune Afrique : Sur quel secteur formez-vous le plus et pourquoi ?

Anas Guennoun : Les formations d’EFE-Maroc sont axées sur les besoins du marché du travail afin de maximiser l’employabilité des chercheurs d’emploi accompagnés. À travers des études de marché et des rencontres avec les recruteurs, nous analysons les tendances du marché du travail, les secteurs en forte croissance et créateurs d’emploi. Nous identifions clairement les compétences demandées par les recruteurs et concevons des programmes de formation en compétences techniques, comportementales et linguistiques. Nos secteurs d’intervention sont variés : le tourisme, la grande distribution, la banque et l’assurance, l’offshoring, les technologies de l’information, la confection textile, le câblage automobile, la santé, la restauration, etc. Cette variété permet l’intégration de divers profils de chercheurs d’emploi. Toutefois, les recruteurs de ces secteurs se rejoignent tous sur un point : l’attitude compte autant, sinon plus, que l’aptitude. D’où l’importance accordée par EFE aux compétences comportementales (soft skills) en plus des compétences techniques.

Sur l’année 2018, EFE-Maroc a formé 12 650 chercheurs d’emploi, soit plus de 1 000 personnes par mois en moyenne. »

Combien de personnes formez-vous chaque année ?

Sur l’année 2018, EFE-Maroc a formé 12 650 chercheurs d’emploi, soit plus de 1 000 personnes par mois en moyenne. Depuis la création d’EFE-Maroc en 2008, nous avons accompagné plus de 47 970 chercheurs d’emploi au total.


>> LIRE AUSSI : Abdelaziz Mouhajir – Renault Maroc : « 90 % de nos postes clés sont occupés par des Marocains »


Quel est votre taux d’insertion professionnelle ?

Sur l’année 2018, le taux d’insertion professionnelle sur six mois (à savoir dans les six mois suivant la fin de la formation EFE) parmi les jeunes ayant suivi une « formation insertion » était de 79 %. Ce taux est stable sur nos dix années d’existence et montre à quel point la pertinence d’une formation adéquate est importante pour une insertion professionnelle réussie.

Parvenez-vous à toucher les régions les plus isolées ?

EFE-Maroc dispose d’une quinzaine de salariés permanents à Casablanca où réside son siège ainsi qu’à Rabat, Marrakech, Safi et Tanger. Ceci dit, notre réseau de plus de 350 entreprises partenaires et 500 formateurs vacataires, formés et certifiés à la pédagogie d’EFE, nous permet de délivrer des formations sur l’ensemble du territoire marocain. Des programmes innovants comme la caravane mobile « CHEMSI », en partenariat avec Dell et le Ministère de la Jeunesse et des Sports, nous permettent également de sillonner le Maroc à la rencontre des maisons de jeunes et foyers féminins en milieu rural.

Un pays ne peut pas se développer pleinement si la moitié de sa population est mise de côté. »

Quel type de profil accompagnez-vous le plus ? 

EFE accompagne des personnes âgées de 16 à 35 ans en recherche active d’un premier emploi. Nos deux seuls critères de sélection sont d’une part, le besoin : cette personne aurait-elle réussi à intégrer le marché du travail sans l’aide d’EFE ? Et d’autre part, la motivation : cette personne s’engage-t-elle à compléter le programme et à se maintenir en poste emploi ? Au-delà de ces critères, les profils des chercheurs d’emploi sont variés : diplômés de l’enseignement supérieur universitaire public et de la formation professionnelle, sans diplôme ou qualification, mères célibataires, personnes en situation de handicap, réfugiés avec un titre de séjour valide, etc. Ces profils sont dits « vulnérables » car ils sont en situation de précarité. Notre rôle est de leur fournir les compétences et les opportunités nécessaires pour une insertion réussie sur le marché du travail, en mettant en avant leurs atouts plutôt que de pointer leurs barrières à l’emploi.


>> LIRE AUSSI : Formation professionnelle : Orange multiplie les annonces au Maroc


Quelle est la part des femmes parmi vos élèves formés ? Avez-vous prévu de mettre l’accent sur cette catégorie de la population ?

Un pays ne peut pas se développer pleinement si la moitié de sa population est mise de côté. C’est pourquoi EFE-Maroc s’engage à un minimum de 50 % de lauréates. Sur l’année 2018, 52 % de nos 12 650 lauréats étaient des femmes. Elles jouent un rôle socio-économique essentiel en entreprise, au sein de leurs familles et de leurs communautés. Toutefois, elles ont parfois tendance à ne pas prendre suffisamment conscience de leur valeur ajoutée essentielle. D’autres sont appelées à des obligations familiales. D’ailleurs, les femmes constituent la majorité du corps de diplômés, mais beaucoup ne travaillent pas ensuite. Notre rôle est de les informer, elles et leurs familles, parents et/ou époux, de les sensibiliser au sujet de l’indépendance économique et financière, et de les accompagner vers un emploi valorisant aux perspectives de développement. D’autre part, nous sensibilisons les employeurs à l’importance de la diversité en entreprise, moteur de créativité et de performance.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte