Actualités

Gabon : 27 ans, le nouvel âge limite pour obtenir une bourse dans les filières techniques

Par Jeune Afrique avec AFP  | 

D'importantes manifestations d'élèves ont poussé le gouvernement gabonais à adopter un nouveau projet de décret fixant à 27 ans l'âge maximum pour passer son baccalauréat professionnel et obtenir une bourse d'études.

Face aux multiples manifestations lycéennes et estudiantines de ces derniers jours contre le nouveau projet de décret restreignant les conditions d’attribution des bourses prises en charges par l’État gabonais, le gouvernement a finalement concédé une élévation de l’âge limite pour l’attribution de celles liées aux filières techniques.

« La bourse à 27 ans pour les baccalauréats techniques et professionnels au Gabon » est « un des principaux décrets arrêtés en Conseil interministériel de ce jour », a déclaré la Primature dans la nuit de jeudi à vendredi, en précisant que le texte sera promulgué au prochain Conseil des ministres. Aucune modification concernant les critères d’attribution des bourses pour les filières classiques n’a en revanche été communiquée.


>> LIRE AUSSI : Bourses d’études au Gabon : « L’État a financé l’absentéisme et l’échec »


« Inadéquation des formations aux besoins réels »

Ce changement a pour but d’ « encourager davantage les jeunes gabonais à embrasser des filières (…) plus techniques et professionnelles », selon le gouvernement. De son côté, le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir a estimé qu’il y avait au Gabon une « inadéquation des formations aux besoins réels » du pays. « Nous devons cesser de mentir aux jeunes » et les « amener vers des filières porteuses » conduisant à un emploi, explique le porte-parole du parti, Stéphane Iloko Boussengui.

Cette annonce intervient après trois jours de manifestations d’élèves en colère qui ont amené le gouvernement à décréter mercredi la fermeture de tous les établissements scolaires « jusqu’à nouvel ordre ». Aucune manifestation n’était signalée vendredi.

Manifestations

En début de semaine, des milliers d’élèves sont descendus dans les rues des principales villes du pays pour s’opposer à un décret modifiant les règles d’attribution des bourses. Il projetait de fixer à 19 ans l’âge maximum pour y avoir droit et exigeait au moins 12 de moyenne au bac alors que beaucoup de lycéens prennent du retard dans leur cursus et arrivent à l’université après 20 ans.

Ces modifications ont été introduites pour tenir compte des « évolutions économiques actuelles » du pays alors que le Gabon subit une profonde crise économique depuis la chute du prix du baril de pétrole en 2014. Si le cours de l’or noir est depuis remonté, il n’a toutefois pas retrouvé son niveau d’avant la crise. Un plan d’aide financière du Fonds monétaire international (FMI) a été accordé en 2017 au Gabon en échange d’une diminution des dépenses publiques.

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Maroc

| Energie-Environnement
La société LEI Maroc, spécialisée dans la commercialisation d'équipements industriels dans les secteurs de l'Énergie et de l'Eau, dont le siège est basé à Casablanca recherche un Responsable de Développement Zone Afrique. Le candidat doit avoir:
  •  une formation ingénieur en procédés industriels
  •  6 ans minimum d'expérience
  • un bon niveau en Français et en Anglais.
Des déplacements fréquents sur le continent africain sont à prévoir. Si cette offre vous intéresse, merci de bien vouloir envoyer cv + lettre de motivation à:  k.bennani@leimaroc.com; copie à h.nadia@leimaroc.com
2020-06-29 12:36:13
full-time
Bénin

| Institutions-ONG
OHADA

L’OHADA recrute !

L’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) est une organisation panafricaine d’intégration juridique. Elle oeuvre pour garantir la sécurité juridique et judiciaire des investisseurs et des entreprises dans ses dix-sept (17) États membres suivants : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Équatoriale, Mali, Niger, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tchad et Togo. Pour les besoins du fonctionnement de ses Institutions, l’OHADA recherche l’appui d’un Consultant / Cabinet pour l’assister dans le processus de recrutement de candidats (femmes ou hommes) hautement qualifiés pour les postes suivants : C. École Régionale Supérieure de la Magistrature Poste basé à Porto-Novo (Bénin) • un Directeur Général. Pour plus d’informations sur les conditions de soumission de leurs manifestions d’intérêt, les Consultants / Cabinets désireux de participer à cet appel d’offres peuvent consulter les termes de référence de l’annonce sur http://www.ohada.org ou http://www.ohada.com. OHADA
2020-06-25 09:46:23
full-time
Côte d'Ivoire

| Institutions-ONG
OHADA

L’OHADA recrute !

L’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) est une organisation panafricaine d’intégration juridique. Elle oeuvre pour garantir la sécurité juridique et judiciaire des investisseurs et des entreprises dans ses dix-sept (17) États membres suivants : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Équatoriale, Mali, Niger, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tchad et Togo. Pour les besoins du fonctionnement de ses Institutions, l’OHADA recherche l’appui d’un Consultant / Cabinet pour l’assister dans le processus de recrutement de candidats (femmes ou hommes) hautement qualifiés pour les postes suivants : B. Cour Commune de Justice et d’Arbitrage Postes basés à Abidjan (Côte d’Ivoire) • un Chef de Service du Système d’Information. Pour plus d’informations sur les conditions de soumission de leurs manifestions d’intérêt, les Consultants / Cabinets désireux de participer à cet appel d’offres peuvent consulter les termes de référence de l’annonce sur http://www.ohada.org ou http://www.ohada.com. OHADA
2020-06-25 09:44:27
full-time
Fermer

Je me connecte