Hauts dirigeants

Burkina Faso : l’IAM Ouaga lance son Doctorate of Business Administration

Par  | 

Lancé en partenariat avec l’American university of leadership, le nouveau diplôme cible les dirigeants de la banque, de la finance, des RH ou encore du marketing.

L’Institut africain de management de Ouagadougou (IAM Ouaga) vient de franchir un cap. Depuis 2007, l’établissement délivrait des diplômes jusqu’au niveau master. Il vient de franchir ce cap en ouvrant le Doctorate of Business Administration (DBA), un diplôme à ne pas confondre avec le doctorat que délivre le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation. Le DBA a pour but d’enraciner des pratiques dans la théorie. De ce fait, il s’adresse à un public professionnel à qui il permet d’affirmer son expertise sur une spécialité en s’appuyant sur un travail de recherche.

L’admission au DBA est conditionnée par l’obtention d’un Bac+5 et d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans.

« À travers ce programme, l’IAM Ouaga cible les entrepreneurs, les consultants, les directeurs ou les patrons de sociétés et veut surtout offrir aux professionnels en administration des affaires tels que les banques, les finances, le management des projets, le management des ressources humaines, le marketing, l’audit et le contrôle de gestion, les compétences nécessaires pour manager », explique son président du conseil d’administration (PCA), Moussa Amed Diallo.


>> LIRE AUSSI : Burkina Faso : les étudiants ont-ils tous accès à l’inscription en ligne ?


Un programme d’enseignement en lien avec l’objectif visé

C’est à cet objectif que répondent les différents modules d’enseignement : développement du leadership, études de cas entrepreneuriaux, management multiculturel, management du changement, planification organisationnelle, consultation entrepreneuriale, entrepreneuriat et innovation, styles de management et genre, e-planification portfolio, environnement international et perspectives des organisations mondialisées, analyse des opportunités du marché, méthodes quantitatives (statistiques), leadership de l’entrepreneuriat mondial.

« Les cours seront dispensés par des professeurs titulaires, des maîtres de conférences et des maîtres assistants, pétris d’expériences académiques et professionnelles », confie Moussa Amed Diallo. Ces derniers viennent des États-Unis, du Canada, de l’Europe et de l’Afrique.

Le programme dure trois ans. Il alterne cours magistraux, études de cas et visites en entreprises. »

Conditions d’admission

L’admission au DBA est conditionnée par l’obtention d’un Bac+5 dans un domaine de l’administration des affaires et d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans. Les candidats doivent également maîtriser l’anglais, soumettre un projet de recherche et passer un entretien avec un jury.


>> LIRE AUSSI : Burkina Faso : Iscom, une nouvelle école orientée vers les métiers du numérique


Le diplôme est accessible à distance ou en présentiel. Les postulants ont le choix de s’inscrire pour les cours à distance ou pour les cours en présentiel. Les cours à distance seront accessibles depuis la plateforme de l’American university of leadership (AUL), basée à Orlando aux États Unis. En présentiel, ils ont lieu à l’IAM Ouaga tous les derniers week-ends du mois.

Le recrutement des futurs apprenants devrait débuter courant avril.

Deux conditions pour décrocher son DBA

« Le programme dure trois ans. Il alterne cours magistraux, études de cas et visites en entreprises. Chaque étudiant doit bénéficier du soutien d’un enseignant et peut participer à des forums, confie le PCA. Toutefois, précise-t-il, ils doivent remplir deux conditions pour obtenir son diplôme. La première est de réussir à l’examen terminal. La seconde est d’obtenir une note minimale de 16 sur 20 à la soutenance de la thèse qui intervient normalement au bout des trois ans. Mais les étudiants qui n’auront pas réussi peuvent bénéficier de deux ans de plus, au maximum, pour le faire ».


>> LIRE AUSSI : Stratégie RH : comment Iamgold fait monter les cadres burkinabè


L’American university of leadership offre une bourse

Le DBA est ouvert en collaboration avec l’AUL. C’est en effet le DBA de cette université qui sera délivré aux étudiants inscrits à l’IAM Ouaga, à un coût réduit, grâce à une bourse de 2,5 millions de francs CFA (environ 4000 euros) qu’elle va octroyer à chacun. Les frais de formation sont de 10, 5 millions de francs CFA (plus de 16 000 euros) pour les cours en ligne et de 8 millions de francs CFA (un peu plus de 12 000 euros) pour les cours en présentiel. Le recrutement des futurs apprenants devrait débuter courant avril.

Dans le cadre du partenariat avec l’AUL, les étudiants pourront aussi bénéficier du « Culture Leadership Program » qui leur offre des voyages aux États-Unis, en Espagne, en République Tchèque, en Russie, en Chine ou au Maroc, pour comprendre le leadership de ces pays. L’IAM Ouaga est le premier bénéficiaire du DBA de l’AUL en français sur le continent africain. Ses « infrastructures » et son « conseil scientifique de haut niveau » ont joué en sa faveur, a affirmé le président de l’AUL, Dr Anas Lahlou, lors de son discours à l’IAM Ouaga.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte