Autres écoles

Une plateforme pour former les Tunisiens à comprendre le marché africain

Par  | 

Lancé par le think tank Tunisia-Africa Business Council, la "TABC Academy" est conçue comme une plateforme agrégeant des formations issus de centres ou d'écoles. L'objectif, présenter les marchés subsahariens aux entrepreneurs et étudiants tunisiens.

Le Tunisia-Africa Business Council (TABC), think tank entrepreneurial dédié à l’Afrique, a lancé le 7 février la TABC Academy qui doit former les dirigeants économiques tunisiens à mieux comprendre et donc pénétrer le marché africain.

La première formation, qui se déroule du 7 au 9 février à Tunis, et à laquelle participe une quinzaine d’opérateurs économiques tunisiens, a pour thème la veille et l’intelligence économique en Afrique. Elle est dispensée par le Camerounais, Guy Gweth, président du think tank CAVIE (Centre africain de veille et d’intelligence économique).

L’Afrique est le marché le plus prometteur ».

Former les entrepreneurs et les étudiants

« Nous avons senti un vrai besoin dans la formation professionnelle en continue des entrepreneurs tunisiens pour mieux pénétrer le marché africain. Il y a une concentration historique sur le marché européen. On ne va pas abandonner nos parts de marché en Europe mais la Tunisie a besoin de diversifier ses marchés. Et l’Afrique est le marché le plus prometteur, d’ailleurs c’est pour cela que les grandes puissances sont déjà présentes sur le continent », explique Anis Jaziri, secrétaire général de TABC et président de l’antenne tunisienne du CAVIE.


>> LIRE AUSSI : Emploi et formation : 5 choses à savoir sur la diaspora tunisienne


L’objectif de la TABC Academy, qui se veut une plateforme plutôt qu’une véritable école, est d’offrir des formations aux entrepreneurs, aux étudiants tunisiens mais aussi aux responsables économiques africains basés en Tunisie grâce à la coopération des cabinets de formation et des écoles membres du TABC. Anis Jaziri table également sur l’organisation de formations sur le reste du continent, avec, en priorité au début, les pays francophones qui constituent les débouchés les plus accessibles aux entreprises tunisiennes.

Intelligence économique

Le 9 juillet, la TABC Academy compte organiser la première conférence à Tunis sur l’intelligence économique africaine. En 2020, en marge du Sommet de la francophonie qui se déroulera en Tunisie, un congrès sur l’intelligence économique en Afrique sera organisé.


>> LIRE AUSSI : Tunisie : l’Enit et l’Université Centrale signent pour des stages chez Total


Le TABC, le CAVIE et l’Université centrale de Tunis s’étaient associés en 2018 pour créer le premier Master en intelligence économique africaine de Tunisie .

Le commerce avec l’Afrique ne représentait, en 2017, que 8 % des échanges commerciaux de la Tunisie, pour une balance légèrement excédentaire de 200 millions de dinars (58,9 millions d’euros).

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte