Retour d'expérience

Tunisie : Five Points, un développeur de compétences dans l’IT

Par  | 

Fort de leur expérience dans le web et l’écosystème entrepreneurial tunisiens, deux développeurs ont décidé de créer une structure qui accompagne et booste les compétences des chercheurs d’emploi.

Du jeune diplômé en recherche d’emploi à l’ingénieur informatique en quête de nouvelles opportunités. De l’ancien salarié en reconversion au start-upper désireux de lancer un nouveau produit… Plus de 350 étudiants ont déjà été formés à Five Points depuis son ouverture en septembre 2017. Parmi eux, 70 % ont rapidement décroché un emploi.

Soft skills et développement web

« Nous ne formons pas à une technologie, nous formons à un poste », explique Fares Weslaty, co-fondateur du premier vivier de talents du pays. Dans l’open-space de 300 mètres carrés, situé dans le quartier des Berges du Lac II à Tunis, chaque cohorte de vingt à trente candidats sont plongées en conditions réelles d’entreprise : les coaches prennent la casquette de chefs de projets et soumettent leurs équipes aux mêmes exigences qu’à l’extérieur.

« L’important est d’apprendre à apprendre par soi-même, à comprendre le problème et à trouver des solutions »

Monter en compétences techniques, en développement web et en data science, sans négliger les soft skills, l’art de communiquer et de travailler en équipe, telle est la formule gagnante de Five Points. « La technologie évolue très rapidement », poursuit Wassim Jouini, son associé. « L’important est d’apprendre à apprendre par soi-même, à comprendre le problème et à trouver des solutions », ajoute-t-il.


>> LIRE AUSSI : Tunisie : les cursus payants pour les étrangers seront disponibles à la rentrée 2018


Les programmes, de 120 heures par mois, ouverts à tous, sont dispensés en quatre niveaux. Leurs prix oscillent entre 500 et 700 dinars par formation (environ 150 à 210 euros). Cette dernière comprend des ateliers en « process communication » et en gestion de carrière ainsi qu’une vérification du CV. Tous les projets sont mis en ligne sur la plateforme Github.com pour être visible des recruteurs.

Nous savons ce que veulent les entreprises et ce qu’elles attendent de leurs nouvelles recrues. »

Interactions avec les entreprises

Les entreprises partenaires comme Expensya, Microsoft ou Devrecipe sont associées à tous les niveaux, de l’évaluation de leurs compétences internes aux projets soumis aux futurs talents ainsi qu’à travers des rencontres avec les candidats. À chaque recrutement, elles reversent entre 10 et 15 % du salaire d’embauche à Five Points. « Nous avons tous deux de l’expérience dans l’IT. Nous savons ce que veulent les entreprises et ce qu’elles attendent de leurs nouvelles recrues », raconte Wassim Jouini.


>> LIRE AUSSI : Tunisie : Talan et GoMyCode veulent former 1 000 jeunes au développement web


Labellisation du CV

Lui et Fares Weslaty se sont rencontrés mi-2016. Bien intégrés dans l’écosystème entrepreneurial tunisien, les deux développeurs voulaient au départ créer un espace de coworking pour accompagner les start-up. Mais rapidement, ils réalisent que leur principale difficulté réside dans le recrutement. Et ce, alors que plus de 25 % des diplômés universitaires tunisiens sont au chômage. « Nous voulions créer une structure qui comble le fossé entre les compétences disponibles sur le marché du travail et les besoins actuels des entreprises », souligne Wassim Jouini.

S’ils obtiennent plus de 60 % de réponses positives, leur CV est certifié.

Afin de prévenir le sentiment de défiance à l’égard du CV, par essence déclaratif, Five Points a mis au point une évaluation des compétences – langue, algorithmie et code -, sous forme de labellisation gratuite. Plus de 1 000 candidats se sont déjà prêtés à l’exercice. S’ils obtiennent plus de 60 % de réponses positives, leur CV est certifié.


>> LIRE AUSSI : Tunisie : le succès des formations dans le tourisme


À terme, Wassim Jouini et Fares Weslaty veulent mettre en place une plateforme qui permette aux talents de mieux s’orienter et aux entreprises d’accéder à des CV adaptés. Et ainsi, démultiplier l’impact de leur vivier de talents qui, un an après sa création, a d’ores et déjà fait ses preuves.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte