Jeunes diplômés

Maroc : ces filières qui facilitent l’embauche

Par  | 

Une enquête récemment réalisée auprès de 4 300 marocains dévoile les filières qui facilitent l’accès au marché du travail.

Quelles sont les filières qui permettent de trouver rapidement un emploi au Maroc ? C’est pour répondre à cette question que la plateforme de recherche d’emploi Rekrute.ma a réalisé un sondage auprès de 4 300 marocains.

Filières prometteuses

Les formations en commerce et marketing font également partie des cinq filières les plus prometteuses en termes d’emploi.

L’étude révèle que la filière du génie civil et de la construction est celle qui permet de trouver un travail le plus facilement et en moins de trois mois. La filière hôtelière arrive juste derrière, devant les métiers de l’information et de la communication et les filières industrielles. Les formations en commerce et marketing font également partie des cinq filières les plus prometteuses en termes d’emploi.

>> LIRE AUSSI : Maroc : l’embellie économique soutient le marché de l’emploi

Dans 54 % des cas, les personnes interrogées estiment que les formations entamées dans une école ou une université marocaine et complétées par un cursus à l’étranger sont celles qui permettent une embauche rapide. L’étude souligne également qu’en terme d’opportunités d’emploi, le choix de la filière prime sur le choix du lieu des études.

Premier salaire

Les personnes passées par une école d’ingénieurs restent les mieux loties.

D’autre part, les marocains sont globalement déçus concernant le premier salaire. Et c’est le cas dans presque tous les secteurs. Qu’ils soient issus d’école de commerce ou de l’université, la majorité des jeunes diplômés touchent moins de 4 000 dirhams nets par mois pour leur premier salaire. La déception est encore plus importante dans les filières comme l’environnement et l’énergie, ou encore l’hôtellerie et la restauration.

>> LIRE AUSSI : Maroc : deux campus de l’ISGA reconnus par l’État

Les personnes passées par une école d’ingénieurs restent néanmoins les mieux loties, avec une première rémunération mensuelle comprise entre 8 000 et 10 000 dirhams nets par mois. Être plus diplômé garantie également un meilleur premier salaire. Parmi les personnes sondées, les titulaires de master ont ainsi déclaré avoir touché une première paie comprise entre 4 000 et 6 000 dirhams nets par mois.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte