Autres écoles

Openclassrooms s’allie à Orange Afrique pour diffuser ses formations en ligne

Par  | 

C’est le deuxième partenariat dans l’éducation en ligne en moins d’un mois pour Orange. Cette fois-ci, c’est avec la plateforme de cours en ligne Openclassrooms que l’opérateur s’allie pour développer des formations de 3 à 18 mois aux métiers du numérique.

En moins d’un mois, Bruno Mettling, PDG d’Orange Afrique a conclu deux partenariats consacrés au développement des compétences par le numérique. Le premier a été signé début février avec le Centre national d’enseignement à distance (Cned) pour faciliter l’accès à des contenus éducatifs sur smartphones. Le second est lancé aujourd’hui avec la plateforme française de cours en ligne Openclassrooms. Le but ? Proposer des formations diplômantes et certifiantes sur les métiers du numérique.

Des cursus encore chers

Plus concrètement, le duo propose aux étudiants et professionnels d’accéder à des cursus diplômants et certifiants, de niveau post-bac à bac+5, reconnues par la France et disponibles via le réseau Internet mobile. Les cours les plus simples comme l’initiation au numérique sont adaptés au format smartphone, économes en data et d’ores et déjà disponibles sur iOS. Les plus élaborés, comme ceux consacrés à la programmation, restent disponibles sur PC uniquement.

Les pré-requis pour participer aux cours, les contenus mêlant texte, vidéo et quizz d’évaluation, l’accompagnement par un mentor et le mode d’évaluation sont identiques aux formations proposées en France. Tout comme les prix qui, varient selon la durée (de 3 à 18 mois) : 3 000 euros pour la formation de data architect, 3 600 pour le diplôme de chef de projet multimédia et design ou encore 6 000 euros pour devenir expert en stratégie marketing et communication.

Des sommes inaccessibles pour beaucoup, que Pierre Dubuc, co-fondateur d’Openclassrooms, attribue à un système de mentorat qui personnalise la formation mais coûte cher à la plateforme. Il cherche évidemment à les réduire : “Nous employons des mentors européens aux prix européens, ce qui relève les coûts des formations. Mais nous sommes en train d’en recruter sur place ce qui abaissera nos charges et se répercutera sur le prix les formations”, explique-t-il.

>> LIRE AUSSI : Formation en ligne : OpenClassrooms joue la gratuité pour accélérer au Maghreb

Bruno Mettling (à gauche) et Pierre Dubuc (à droite) signant le partenariat dans les locaux d'Openclassrooms jeudi 22 février 2018

Bruno Mettling (à gauche) et Pierre Dubuc (à droite) signant le partenariat dans les locaux d'Openclassrooms jeudi 22 février 2018 © Quentin Velluet/Jeune Afrique/2018

Gratuits pour les chercheurs d’emploi

Le rôle d’Orange dans ce partenariat, sera aussi de faciliter les démarches pour que Openclassrooms puisse proposer ses formations aux services publics pour l’emploi. Nous donnons la possibilité à l’Anapec (Maroc), l’Aneti (Tunisie) et les agences pour l’emploi du Bénin et du Togo, de proposer nos formations gratuitement aux chercheurs d’emploi. Nous discutons aussi avec les autorités de 12 pays, dont le Niger, le Mali, le Sénégal et Madagascar. Ce sont des actions totalement philanthropiques que nous finançons pour le moment sur nos fonds propres. Mais pour que cela dure nous devons trouver des financements auprès des bailleurs de fonds internationaux”, explique Pierre Dubuc.

Former par milliers

Nous avons réalisé que pour répondre à une telle de demande en formations technologiques, l’outil adéquat était la technologie elle-même.

“Après l’ouverture de la Sonatel Academy en septembre 2017, nous avons reçu un raz-de-marée de 12 000 candidatures pour 50 places. Nous avons réalisé que pour répondre à une telle de demande en formations technologiques, l’outil adéquat était la technologie elle-même. Avec des plateformes comme Openclassrooms, vous pouvez former par milliers”, remarque Bruno Mettling, PDG d’Orange Afrique.

Pourtant, la seconde étape du partenariat entre l’opérateur et la plateforme de formation, sera de développer des centres de formation en dur, basés dans des écoles ou universités locales partenaires et au sein du réseau de l’Agence universitaire pour la francophonie (AUF). « Nous nous sommes rendus compte que pour soutenir la motivation des étudiants, il leur faut des temps de rencontre. Ces centres seront donc des points de rendez-vous ponctuels pour des cours en présentiel”, détaille Thierry Coilhac, directeur e-éducation chez Orange. Les accords sont encore en négociation, mais premiers centres devraient a priori être installés dans les pays d’Afrique de l’Ouest où Orange est implanté.

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Sénégal

| Audit-Conseil

EVALUATION DU PROCESSUS ELECTORAL AU SENEGAL

I - MISSION DE L’EQUIPE D’EVALUATEURS Mission de l’équipe : Une équipe de 07 experts composée de: un chef de mission, un expert juridique, un expert spécialiste en base de données et en biométrie, un expert en opérations électorales, un démographe statisticien, et deux experts spécialistes dans les enquêtes de terrain. Une maîtrise parfaite de la langue française, aussi bien écrite qu’orale, est indispensable. II - PROFIL DES EVALUATEURS ☞ Un Expert Electoral Principal, Chef de Mission Rôle : Coordination de l’équipe et synthèse des rapports des autres experts. ☞ Un Expert en biométrie et en base de données : Rôle : Il assurera la revue technologique des systèmes (Enrôlement, Cartes, Biométrie, AFIS etc) et il élaborera le rapport sur la technologie électorale utilisée. ☞ Un Expert en opérations électorales Rôle : Il élabore le rapport sur les opérations préélectorales (les procédures mises en œuvre dans les Commissions administratives d’inscription, dans les Commissions de distribution des cartes d’électeur, la prise en charge du contentieux et la production des listes électorales définitives. ☞ Un Expert juridique Rôle : Il élaborera le rapport juridique relatif au code électoral incluant à la fois le cadre légal et le cadre réglementaire de l’organisation et de la conduite des processus d’inscription des électeurs au Sénégal. ☞ Un Expert démographe statisticien Rôle : Il participe à l’élaboration du rapport de synthèse en apportant les résultats des études sur les fichiers nationaux de la population et sur la comparaison entre différentes bases de données ☞ Deux enquêteurs sénégalais à cause de la nécessité de parler au moins une langue nationale pour les enquêtes de terrain III – FORMATION et EXPERIENCE REQUISES Le détail des Termes de Référence de la mission – notamment le profil de formation et d’expérience de chaque expert ainsi que le budget plafond – figure dans le fichier en suivant le lien ci-après : LIEN : https://bit.ly/38W2kmF Le budget indicatif est indiqué dans les TDR. Ce budget inclus les frais d’hébergement et de déplacement, les per diem et les honoraires pour 90 jours calendaires de mission. Les billets d’avion éventuels seront remboursés. Le chef de mission assume et garantit la disponibilité de tous les experts de l’équipe durant la mission jusqu’à la tenue de l’atelier de restitution aux différents acteurs. Les offres pour chaque équipe doivent être déposées par voie électronique à l’adresse mail suivante au plus tard le 12 décembre 2020 : recrute.elections@gmail.com . Evaluateurs
2020-11-23 10:26:42
full-time
Sénégal

| Audit-Conseil

AUDIT DU FICHIER ELECTORAL DU SENEGAL

I – PROFIL des AUDITEURS : UNE EQUIPE composée de : - UN EXPERT LEGAL / Chef de Mission - TROIS (3) EXPERTS : BIOMETRIE DE FICHIER ELECTORAL, SPECIALISTE DE SYSTEMES D’INFORMATION et STATISTICIEN DEMOGRAPHE Informations sur les postes de l’Equipe : Un expert légal / Chef de mission pour une étude sur le cadre légal et une analyse comparative des standards internationaux. Il assure la coordination des experts de l’audit du fichier électoral. Trois experts pour l’audit du fichier électoral, dont 1 expert en biométrie électorale, 1 expert en systèmes d’information, et 1 expert statisticien démographe. Une maîtrise parfaite de la langue française, aussi bien écrite qu’orale, est indispensable Lieu d’affectation : Dakar, Sénégal II - MISSION Résultats attendus de la Mission : • Un rapport d’ensemble de la mission d'audit avec une note de synthèse est élaboré, maximum 90 jours après le commencement des travaux. • Un atelier de restitution du rapport d’audit est organisé en présence des différents acteurs du processus électoral, maximum 120 jours après le commencement des travaux. Objectifs spécifiques de l’Audit du Fichier Electoral :  faire la revue du cadre légal et réglementaire ;  faire la revue de la chaîne d'inscription des électeurs ;  procéder aux examens nécessaires du fichier électoral ;  examiner l'adéquation technologique ;  analyser l'adéquation des procédures et identification des ajustements à réaliser ;  analyser l'adéquation des ressources humaines et identifier les gaps de compétence et des besoins supplémentaires ;  examiner les anomalies constatées par les acteurs ;  proposer des mesures pour corriger les anomalies constatées. Le Comité de suivi de la commission politique est informé de toutes les étapes de l’audit du fichier électoral pour faire apporter au besoin les redressements nécessaires à la bonne marche de la mission. III – FORMATION et EXPERIENCE REQUISES Le détail des Termes de Référence de la mission – notamment le profil de formation et d’expérience de chaque expert ainsi que le budget plafond – figure dans le fichier en suivant le lien ci-après  LIEN : https://bit.ly/3kJnC9k Le budget indicatif est indiqué dans les TDR. Ce budget inclus les frais d’hébergement et de déplacement, les per diem et les honoraires de la mission. Les billets d’avion éventuels sont pris en charge. Le chef de mission assume et garantit la disponibilité de tous les experts de l’équipe durant la mission jusqu’à la tenue de l’atelier de restitution aux différents acteurs. Les offres doivent être déposées par voie électronique à l’adresse mail suivante au plus tard le 12 décembre 2020 : recrute.elections@gmail.com .
2020-11-20 13:18:55
full-time
Tunisie

| Institutions-ONG
Rosa-Luxemburg-Stiftung (RLS) est l'une des six grandes fondations politiques de la République fédérale d'Allemagne. Elle a pour mission principale d'assurer l’éducation politique en Allemagne et à l'étranger. La fondation est liée à Die Linke, le parti de la gauche allemande. La fondation promeut une analyse critique de la société et encourage les réseaux d'initiatives politiques, sociales et culturelles émancipatrices. Sur le plan international, elle plaide pour un dialogue entre le Nord et le Sud. La fondation Rosa Luxemburg travaille en Afrique du Nord depuis 2011, avec un siège social à Tunis depuis 2014. Pour notre bureau en Afrique du Nord, nous recherchons un(e) Program Manager qui rejoindra notre équipe à partir du 1er janvier 2021. Principales responsabilités - Analyser les développements politiques et sociétaux en Egypte. - Produire des analyses et des rapports de haute qualité basés sur des recherches approfondies, y compris des visites sur terrain pour un public universitaire et non universitaire. - Participer à des dialogues et des conférences nationales et internationales ; - Planifier et mettre en œuvre des projets de recherche et de dialogue nationaux, régionaux et internationaux avec des partenaires dans la région et ailleurs ; - Travailler en étroite collaboration avec des partenaires en Egypte, suivre leurs activités, leurs dépenses et leur budget, participer à des ateliers de planification et s'occuper des tâches administratives liées à ces partenaires. Qualifications requises
  • Master ou doctorat en histoire, politique ou sociologie.
  • Publications en arabe ou anglais (en français et en allemand est un atout) ;
  • Expérience professionnelle dans le contexte nord-africain ;
  • Expérience dans la gestion, l'administration et le suivi de projets ;
  • Compétences linguistiques : Arabe et Anglais, (le français et l'allemand est un atout) ;
  • Travailleur d'équipe responsable et organisé de manière autonome,
  • Identification avec les objectifs généraux de la RLS ;
Conditions d'emploi
  • Type de contrat : Contrat local tunisien pour deux ans avec possibilité de prolongation.
  • Horaires de travail : Temps plein (40 heures/semaine)
  • Localisation : Tunis avec des déploiements dans d'autres pays de la région nord-africaine
  • Salaire et conditions : Selon l'échelle salariale de la RLS à Tunis
  • Date de début : janvier 2021
Les candidats sont priés d'envoyer leur CV et leur lettre de motivation en anglais au plus tard le 30 novembre 2020 à l'adresse suivante : Jobs.Tunis@rosalux.org  en mentionnant à l'objet de l’email : Program Manager. *Les candidatures incomplètes ne seront pas prises en compte. *Seuls les candidats présélectionnés seront contactés Chargé(e) de Programme Program Manager    
2020-11-13 15:13:20
full-time
Fermer

Je me connecte