Contrat de travail

Comment rédiger un contrat de travail au Sénégal ?

Par Jeune Afrique  | 

Rédiger un contrat de travail au Sénégal nécessite de suivre des procédures administratives bien précises. Le cabinet d'avocats Geni & Kébé vous explique la marche à suivre.

Geni & Kébé

Sous quelle forme doit être rédigé un contrat de travail au Sénégal ?

Le contrat de travail est rédigé en langue française et établi en quatre exemplaires : un pour le travailleur, un pour l’employeur, un pour l’inspection du travail et un pour le bureau de la main d’œuvre. Sa longueur varie selon les clauses nécessaires à faire figurer selon le type de poste.

Quelles sont les informations obligatoires à intégrer dans un contrat de travail au Sénégal ?

1. Le nom, prénoms, profession et domicile de l’employeur

  • Si l’employeur est une personne morale, la raison sociale et le siège de la personne morale seront précisés, ainsi que le nom, prénoms et qualité de la personne investie du pouvoir de signer le contrat au nom et pour le compte de la personne morale (Président directeur général, administrateur délègue, Directeur appointé, gérant, etc.).
  • Si l’engagement est conclu par l’entremise d’un tiers, la date des pouvoirs délégués à ce dernier sera précisée.

2. Les noms, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, filiation, domicile et Nationalité, situation de famille, métier ou profession du travailleur

 

3. Le lieu de résidence habituelle du travailleur (en précisant la ville, la voie et le numéro de voie)

 

4. La nature et la durée du contrat en précisant notamment qu’il s’agit d’un contrat de travail à durée déterminée (CDD) ou d’un contrat de travail à durée indéterminée (CDI), d’un engagement à l’essai, etc.

 

5. La qualification et la catégorie du travailleur dans l’échelle hiérarchique professionnelle de la branche d’activité visée.

Par exemple, pour la branche d’activité du commerce :

  • La ou le chef magasinier est catégorie 7ème A de la convention collective du commerce
  • La ou le secrétaire de direction est 7ème B
  • La directrice ou le directeur général est de la 11ème catégorie

6. Le salaire du travailleur et les avantages éventuels.

  • Les mentions relatives au salaire brut et primes, avantages en nature, frais professionnels et indemnités à faire figurer au contrat.

7. Le ou les emplois que le travailleur sera appelé à tenir.

  • Sous cette rubrique, il faut préciser l’emploi ou la fonction qui sont confiés au travailleur.

8. Le ou les lieux où le travailleur sera appelé à servir.

  • Le premier établissement d’affectation devra être expressément désigné, avec son adresse complète (localité, voie, numéro).

9. La référence aux textes réglementaires et à la convention collective applicable ou à défaut à appliquer.

  • En tout état de cause, la loi n° 97 – 17 du 1er Décembre 1997 instituant Code du travail sera expressément visée, ainsi que la convention collective nationale interprofessionnelle et la convention collective régissant le secteur d’activité concerné.

10. En l’absence ou en cas de silence des conventions collectives ou des décrets, les modalités d’application des dispositions légales concernant les voyages et les transports seront précisées.

 

11. Lorsque le travailleur est logé par l’employeur soit en vertu d’une obligation découlant de la loi, de la réglementation ou d’une convention collective, soit en vertu de l’accord des parties :

  • Toutes précisions relatives aux conditions du logement qui devra en particulier répondre aux règles d’hygiène et comprendre le mobilier essentiel compte tenu du nombre des membres de la famille accompagnant le travailleur.

12. Éventuellement, les clauses particulières convenues entre les parties

Quelles procédure à suivre une fois le contrat rédigé ?

Quatre exemplaires du contrat de travail doivent être imprimés et soumis par l’employeur au « visa d’approbation » de l’inspecteur régional du travail et de la sécurité sociale. Ils doivent être accompagnés d’un certificat médical délivré par le médecin du lieu d’embauche, attestant expressément que « le travailleur est physiquement apte à satisfaire aux obligations relatives à la nature et au lieu de travail stipulés au contrat ».

L’institution chargée de viser le contrat de travail diffère selon le statut du travailleur :

  • Un contrat de travailleur local est visé par l’inspection du travail
  • Un contrat de travailleur expatrié est visé par la direction du travail

L’inspecteur régional du travail et de la sécurité sociale du lieu d’embauche ou la direction du travail et de la sécurité sociale, selon le cas, doit retourner les quatre exemplaires paraphés, cachetés et apposés du « visa d’approbation » avec son numéro, sa date et son cachet, sous les signatures des parties contractantes au bas de chaque exemplaire du contrat et après avoir procédé aux vérifications et formalités qui leur incombent.

Après le « visa d’approbation » de l’inspecteur ou la Direction du travail selon le cas, les quatre exemplaires du contrat sont transmis au service de la main d’œuvre (Direction des statistiques) qui doit apposer sur chaque exemplaire le « visa d’enregistrement » avec date et numéro. C’est ce qu’on appelle aussi la phase d’immatriculation du travailleur. Dans les régions cependant, les contrats peuvent être visés et immatriculés directement sur place par l’Inspecteur du travail.

Enfin, l’employeur est tenu d’assurer immédiatement la remise au travailleur d’un des exemplaires contre récépissé daté et signé. Le récépissé est annexé à l’exemplaire du contrat conservé par l’employeur.

Recevez les meilleures opportunités

Les opportunités du moment

Afrique

Africa CDC Saving Lives anLivelihoods Initiative Recruitment VACANCY ANNOUNCEMENT 92 POSITIONS LOCATED IN ADDIS ABABA, ETHIOPIA; LIBREVILLE, GABON; NAIROBI, KENYA; ABUJA, NIGERIA; LUSAKA, ZAMBIA. The Africa CDC is Africa’s first continent-wide public health entity and envisions a safer, healthier, integrated, and stronger Africa, where the Member States are capable of effectively responding to outbreaks of infectious diseases and other public health threats. Administratively, Africa CDC is designed to operate a decentralized model that allows it to work with National Public Health Institutes (NPHIs) of AU Member States, through five Regional Collaborating Centers located in Egypt, Gabon, Kenya, Nigeria, and Zambia, for the Northern Africa, Central Africa, Eastern Africa, Western Africa, and Southern Africa regions respectively. In partnership with the MasterCard Foundation, Africa CDC will implement the Saving Lives and Livelihoods Initiative (SLL), which aims to strengthen Africa’s public health institutional capabilities to detect and respond quickly and effectively to disease outbreaks and other health burdens through an integrated network of continent-wide preparedness and response, surveillance, laboratory and research programs. Working collaboratively with the African Field Epidemiology Network (AFENET), Africa CDC is inviting applicants who are citizens of African Union member states for fixed-term posts for 92 positions to staff the SLL Initiative, based at Africa CDC’s Headquarters and in the Regional Collaborating Centres (RCCs). This recruitment effort is being led exclusively by Oxford HR. To find out more about the job specifications and the location of the roles, please visit Oxford HR’s website at http://afenet.oxfordhr.co.uk   AFRICA CDC  
2022-06-27 10:23:32
full-time
International

Developing Leaders of Tomorrow Young Professionals Program (WBG YPP) For close to 60 years, the Young Professionals Program has attracted some of the brightest young minds to contribute to the World Bank Group’s top priorities, from poverty eradication, social development and climate change to the current response to the COVID-19 crisis. If you are a highly motivated individual with a passion for international development, a graduate degree, relevant professional experience and the potential to grow into impactful leadership roles across our institutions, apply today! Young Professionals are recruited from around the world, with various academic and professional backgrounds relevant to the World Bank, IFC and MIGA. For more information and to apply, visit worldbank.org/ypp Applications open June 15-July 15 for all profiles and re-open for private sector roles (IFC) August 15-September 30.
2022-06-15 12:21:07
full-time
Niger

LUXDEV, L’AGENCE LUXEMBOURGEOISE POUR LA COOPÉRATION AU DÉVELOPPEMENT, RECRUTE AU NIGER. Dans le cadre de son nouveau Programme indicatif de coopération (PIC IV 2022-2026, d’une enveloppe indicative de 144 M EUR) qui débutera au second semestre 2022, LuxDev recrute des gestionnaires de projets/programmes de développement et des experts ou expertes dans les secteurs suivants : • eau, hygiène, assainissement ; • gestion des finances publiques ; • emploi et employabilité des jeunes et des femmes ; • éducation et formation professionnelle et technique. Pour plus de renseignements : careers.luxdev.lu
2022-06-13 06:30:54
full-time
Fermer