Dossier Tunisie : les affaires Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi relancées

Six ans après les assassinats des leaders de la gauche Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, qui avaient ébranlé en 2013 la Tunisie post-révolutionnaire, les enquêtes pour retrouver leurs commanditaires ont été relancées par les révélations successives d'un comité de défense pugnace.

Tunisie

Tunisie : un proche de Rached Ghannouchi mis en cause dans les assassinats de Belaïd et Brahmi

Rached Ghannouchi dans son bureau de Montplaisir (Tunis), le 28 novembre 2013.

« Nous dévoilerons d’autres éléments si nécessaire », avaient prévenu les avocats du comité de défense de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, les deux leaders de la gauche tunisienne assassinés en 2013. Samedi 2 mars, ils ont mis leur menace à exécution en convoquant une conférence de presse pour de nouvelles révélations.

Tunisie : un proche de Rached Ghannouchi mis en cause dans les assassinats de Belaïd et Brahmi Jeune Afrique

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte