Dossier Sahel : l’Afrique de l’Ouest peut-elle gagner la guerre contre le terrorisme ?

Réunis en sommet à Ouagadougou, les chefs d'État de la région ont appelé à un sursaut et tenté d'unir leurs forces face à la menace jihadiste. Mais l'efficacité de la riposte demeure incertaine.

Sécurité

Mali : la double attaque de Boulkessi et Mondoro, nouveau symbole de l’échec du G5 Sahel

Quartier général de la force conjointe G5 Sahel basée à Sévaré, en octobre 2017.

Un deuil national de trois jours a été décrété après qu'au moins 25 soldats maliens ont été tués, lundi et mardi, dans une attaque coordonnée contre les camps de Boulkessi et Mondoro, près de la frontière avec le Burkina. Un bilan très lourd, qui pourrait encore s’aggraver. Si l'attaque n’a pas encore été revendiquée, elle apparaît comme un symptôme supplémentaire de l'échec de la coopération sécuritaire en Afrique de l'Ouest.

Mali : la double attaque de Boulkessi et Mondoro, nouveau symbole de l’échec du G5 Sahel

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte