Dossier Quand l’Afrique réinvente ses villes

Ville cruelle. C’est sous ce titre que paraissait, il y a plus d’un demi-siècle, le premier roman (publié sous le pseudonyme d’Eza Boto) de Mongo Beti, qui deviendra l’une des figures de la littérature subsaharienne. L’écrivain camerounais y raconte les mésaventures d’un jeune villageois livré à la veulerie et à la méchanceté des habitants de […]

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer