Dossier Printemps arabes : que reste-t-il du vent révolutionnaire de 2011 ?

Que reste-t-il du vent de contestation populaire qui s'est levé en 2011 dans les pays arabes, du Maroc au Yémen ? Alors que les rêves de changement ont été balayés par des crises politiques profondes et par l'hydre jihadiste, l'heure est à la « reprise en main » contre-révolutionnaire.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte