Dossier Présidentielle au Sénégal : une élection jouée d’avance ?

L'élection du 24 février, dans laquelle Macky Sall part favori, marque une recomposition du paysage politique, en l'absence des principaux partis historiques (PS, PDS, AFP). Les nouveaux venus que sont Ousmane Sonko et Issa Sall peuvent-ils créer la surprise ?

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte