Dossier

Nigeria : la relance ou le chaos

Abuja dispose d’une marge de manœuvre réduite avant que les bouleversements démographiques ne rendent plus périlleux le chemin vers le développement. Les réserves d’hydrocarbures constituent néanmoins un solide motif d’espoir pour sortir le pays du cycle de faible croissance auquel il est ferré.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous >

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital

Puis 9,99€/mois, sans engagement

Payez une fois par an et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • Votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • D'analyses
  • D'informations exclusives
  • De débats
  • D'historique (2 ans d'archives)
  • D'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • De formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)