Dossier Mauritanie : Après Aziz… Aziz ?

Mercredi 28 novembre, la Mauritanie a fêté son indépendance. Une courte trêve dans la pré-campagne présidentielle, qui alimente toutes les conversations dans les salons nouakchottois, bien que juillet 2019 semble encore loin. Si Mohamed Ould Abdelaziz a juré qu'il ne modifierait pas la Constitution pour briguer un 3e mandat, le président reste le maître incontesté du jeu.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte