Dossier

Les télécoms à l’heure de l’optimisation

Opérateurs, gestionnaires de tours, installateurs de fibre optique… Le secteur des télécoms connaît, à tous les niveaux, un resserrement autour d’un nombre réduit de grands acteurs. Un phénomène de concentration qui permet de réaliser des économies d’échelle, d’optimiser les investissements pour les sauts technologiques et de faire face à la baisse de la profitabilité.

Panafricain

IHS, Helios : les « towercos » africains prennent de la hauteur

Les opérateurs accélèrent l’externalisation de leurs équipements pour se concentrer sur leur cœur de métier : les services. Une aubaine pour les gestionnaires de tours télécoms qui ont enfin convaincu les marchés de la rentabilité de leurs activités sur le territoire africain.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous >

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital

sans engagement

Payez une fois par an et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • Votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • D'analyses
  • D'informations exclusives
  • De débats
  • D'historique (2 ans d'archives)
  • D'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • De formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)