Dossier Gabon : nouvelle donne ou faux départ ?

Dans l’administration, au sein de son cabinet et jusque dans les rangs du gouvernement, Ali Bongo Ondimba a multiplié les nominations ces dernières semaines. Le chef de l’État dit vouloir donner une nouvelle impulsion à son second mandat, mais ses adversaires dénoncent des changements cosmétiques.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte