Dossier En Algérie, le président Abdelmadjid Tebboune désormais seul maître du jeu

Le décès inopiné d’Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée et homme fort du régime depuis la chute de Bouteflika, change la donne pour le nouveau président. Qui a décidé de jouer la carte de l’apaisement.

Algérie

Algérie : Abdelmadjid Tebboune, désormais seul maître du jeu

Le nouveau président algérien Abdelmadjib Tebboune lors de la cérémonie d'inauguration au palais présidentiel , le 12 décembre 2019.

Le décès inopiné d’Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée et homme fort du régime depuis la chute de Bouteflika, change la donne pour le nouveau président. Qui a décidé de jouer la carte de l’apaisement.

Algérie : Abdelmadjid Tebboune, désormais seul maître du jeu Jeune Afrique

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte