Dossier Crise du Golfe : l’Afrique au centre du conflit entre le Qatar et l’Arabie saoudite

Depuis quatre mois, le continent se retrouve au centre du conflit entre le Qatar, d’un côté, et le Quartet antiterroriste, de l’autre. Entre promesses et pressions, la monarchie saoudienne et son allié émirati y ont lancé un véritable rouleau compresseur diplomatique… Enquête.

Diplomatie

Crise du Golfe : OPA diplomatique et économique sur l’Afrique

L'émir du Qatar Tamim bin Hamad Al-Thani en visite diplomatique à Ryad, en Arabie Saoudite en 2015.

Depuis quatre mois, le continent africain se retrouve au centre du conflit entre le Qatar, d’un côté, et le Quartet antiterroriste, composé de l'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, du Bahreïn et de l’Égypte, de l’autre. Entre promesses et pressions, la monarchie saoudienne et son allié émirati y ont lancé un véritable rouleau compresseur diplomatique… Enquête.

Crise du Golfe : OPA diplomatique et économique sur l’Afrique Jeune Afrique

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte