Dossier

Congo : sept mois pour convaincre

Alors qu’il célèbre ses 60 ans d’indépendance, le pays s’apprête à passer un nouveau cap. La crise financière liée à la chute des cours du brut a été un électrochoc et, pour s’en sortir, Brazzaville a amorcé une stratégie visant à restructurer sa dette et à remettre de l’ordre dans sa gestion. A l’approche de la présidentielle de mars 2021, l’État mise sur la relance économique pour solder les comptes et répondre aux urgences sociales.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous >

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital

Puis 9,99€/mois, sans engagement

Payez une fois par an et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • Votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • D'analyses
  • D'informations exclusives
  • De débats
  • D'historique (2 ans d'archives)
  • D'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • De formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)