Dossier

BTP : bataille de position dans un secteur en recomposition

Alors que l’expansion tous azimuts des grands groupes chinois en Afrique semble marquer le pas, les sociétés occidentales se positionnent de plus en plus sur les projets de haute technicité ou sur le florissant marché de la construction durable. Immersion, de Tripoli à Dar es-Salaam, en passant par Dakar et Kinshasa, dans les grands chantiers continentaux des géants du BTP.

Panafricain

BTP : la fin de l’offensive chinoise en Afrique ?

Les groupes venus de l’empire du Milieu continuent de capter plus d’un tiers des projets d’infrastructures sur le continent. Mais leurs bailleurs de fonds se montrent de plus en plus prudents.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous >

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital

sans engagement

Payez une fois par an et profitez à chaque fois de 2 mois offerts !

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • Votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • D'analyses
  • D'informations exclusives
  • De débats
  • D'historique (2 ans d'archives)
  • D'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • De formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)