Politique

Ebola: il faudra au moins quatre mois pour juguler, selon CICR

Il faudra au moins quatre mois pour juguler l’épidémie d’Ebola et cela même si toutes les mesures nécessaires sont prises, a déclaré mercredi le directeur général de la Croix-Rouge, qui a prévenu que « l’inaction » coûterait cher.

Par
Mis à jour le 22 octobre 2014 à 10:12

Ebola: il faudra au moins quatre mois pour juguler, selon CICR © AFP

S’exprimant lors d’un colloque à Pékin, le Sénégalais Elhadj As Sy a dressé une liste des actions qui doivent permettre de faire reculer la fièvre hémorragique, parmi lesquelles des « quarantaines correctement effectuées, des bonnes prises en charge des cas confirmés, des obsèques adaptées, sûres et dignes pour les personnes décédées ».

Si tout cela est fait, « il sera possible, comme cela le fut dans le passé, de juguler cette épidémie en quatre à six mois », a-t-il affirmé.

Pour tenir cet objectif, « nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour mobiliser nos ressources et nos capacités », a poursuivi Elhadj As Sy, qui a pris les rênes, l’été dernier, de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, dont le siège est à Genève.

Mais « il y a toujours un prix à payer pour l’inaction », a-t-il averti.

Le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée représentent l’écrasante majorité des 9. 200 cas d’Ebola signalés dans sept pays. A ce jour quelque 4. 500 personnes ont perdu la vie, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a toutefois reconnu que ces chiffres étaient sous-évalués.