Politique

Mali: Al-Qaïda menace d’exécuter un otage français

Les quatre islamistes détenus au Mali et dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) réclame la libération, menaçant d’exécuter un otage français si cette exigence n’est pas satisfaite, sont deux Mauritaniens, un Burkinabè et un Algérien, a-t-on appris lundi de source sécuritaire.

Par
Mis à jour le 11 janvier 2010 à 09:32

Mali: Al-Qaïda menace d’exécuter un otage français © AFP

« Il y a quelques mois, nous avons arrêté au cours d’une opération de ratissage dans le nord (du Mali) quatre éléments d’Aqmi », a déclaré à l’AFP une source sécuritaire malienne.

« Parmi eux, il y a une personne originaire du Burkina Faso, deux autres originaires de la Mauritanie et un Algérien », a ajouté cette source.

Leur identité n’a pas été précisée.

Aqmi menace d’exécuter l’otage français Pierre Camatte, enlevé fin novembre, si quatre de ses prisonniers au Mali ne sont pas libérés sous 20 jours, ont affirmé lundi les centres américains de surveillance des sites islamistes SITE et Intelcenter.

Aqmi a revendiqué en décembre l’enlèvement de Pierre Camatte, de même que celui de trois volontaires humanitaires espagnols enlevés quatre jours plus tard en Mauritanie, pays frontalier du Mali.

Le ressortissant français, âgé de 61 ans et domicilié dans les Vosges (nord-est de la France), préside « L’Association Gérardmer-Tidarmene ».

Selon une responsable de l’association, le Français se rendait « régulièrement » au Mali, s?impliquant notamment dans la culture d?une plante thérapeutique contre le paludisme.

Une source sécuritaire malienne s’exprimant sous couvert de l’anonymat avait indiqué début décembre que le Français était retenu par des membres de « l’aile dure » d’Al-Qaïda au Maghreb islamique.